Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
solutions pour mon petit frere
s
27 juin 2013 17:09
bonjour
j ai un frere agé de 24 ans qui, ça fait presque 2 ou 3 ans, a commencé a souffrir de troubles mentaux. il a pris un certains moment des medoc que le psy lui a inscrit mais ca ne lui convenaient pas, nous avons remarqué que sans les prendre il est bien, pcq qd il prend ses medoc, il dort tt le temps ou commence a delirer, alors nous avons decidé d arreter le traitement et d essayer de rester zen avec lui.

il ne poursuit plus ses etudes, il n'a plus d'amis, il ne dort pas parfois la nuit et il sors malgré nous, et meme si on sait qu il a des troubles et avec ce qu il fait parfois comme betises, la famille ne le supporte pas , et commence a crier.
je vois qu il est perdu il n arrive pas a suivre des cours en electricité pour avoir juste un diplome ou un certif. qi lui permet de travailler . et cette situation sans etudes, sans travail l enerve et le pousse a s eloigner de plus en plus de nous, il nous parle pas bcp,

là je veux lui faire qlq chose, moi et ma famille, mais on sait plus qsq nous devons faire, parce que a chaque fois que mon pere lui trouve un travail banal il continue pas a cause de sa maladresse.
je veux l aider mais je ne sais pas comment, j ai pensé a l'inscrire dans une salle d sport, mes parents aussi l ont inscrit dans un etablissement pour apprendre la menuiserie aluminium pour la rentree de l annee scolaire prochaine

si vous avez des idees pour aider mon petit frere que nous perdons jour apres jours n'hesitez pas à me faire part de vos idees.

merci bcp
M
27 juin 2013 17:56
bonjour,
oui je pense que lui proposer des activités avec de la compagnie, lui montrer l'interet que vous lui porter lui fera du bien.
j'imagine qu'il est conscient de son problème, cela doit l'atrister et le faire sentir "à part" donc un soutien comme vous le faites me semble important. mais je pense aussi qu'il a besoin de se retrouver seul par moment.
pr ce qui est du plan professionnel, discutez avc lui pr savoir ce que LUI veut
http://www.neufmois.fr/les-tickers/46967.png
m
27 juin 2013 17:57
Slm
Ils devrait peut etre avoir des amis pour pouvoir sortir et voir du monde a force de rester seul il risque de se renfermé sur lui même et tomber dans une dépression ne fusse que un cousin qui le face sortir faire du sport avec lui parce que seul ces pas tres amusant
27 juin 2013 18:13
Etre présent pour lui, rester le plus calme possible et peut-être aussi l'adresser à un cmp.
Un cmp c'est un centre qui regroupe des psychologues mais aussi des psychomotriciens, des éducateurs, des orthophonistes et différentes spécialités médicales.

L'avantage c'est qu'ils pourront peut-être aider ton frère à "gérer" ces problèmes sans médicaments et lui permettre ainsi de vivre une vie équilibrée et heureuse.

A moins que tu ai le nom exacte de la "maladie" et que tu fasses une recherche pour connaitre les moyens à mettre en place pour la gérer au mieux et l'aider à vivre au mieux ces difficultés.

Dans tous les cas je te souhaites bon courage car je sais que c'est très dure pour la famille et pour l'être concerné.
l
27 juin 2013 19:06
Citation
sara4500 a écrit:
bonjour
j ai un frere agé de 24 ans qui, ça fait presque 2 ou 3 ans, a commencé a souffrir de troubles mentaux. il a pris un certains moment des medoc que le psy lui a inscrit mais ca ne lui convenaient pas, nous avons remarqué que sans les prendre il est bien, pcq qd il prend ses medoc, il dort tt le temps ou commence a delirer, alors nous avons decidé d arreter le traitement et d essayer de rester zen avec lui.

il ne poursuit plus ses etudes, il n'a plus d'amis, il ne dort pas parfois la nuit et il sors malgré nous, et meme si on sait qu il a des troubles et avec ce qu il fait parfois comme betises, la famille ne le supporte pas , et commence a crier.
je vois qu il est perdu il n arrive pas a suivre des cours en electricité pour avoir juste un diplome ou un certif. qi lui permet de travailler . et cette situation sans etudes, sans travail l enerve et le pousse a s eloigner de plus en plus de nous, il nous parle pas bcp,

là je veux lui faire qlq chose, moi et ma famille, mais on sait plus qsq nous devons faire, parce que a chaque fois que mon pere lui trouve un travail banal il continue pas a cause de sa maladresse.
je veux l aider mais je ne sais pas comment, j ai pensé a l'inscrire dans une salle d sport, mes parents aussi l ont inscrit dans un etablissement pour apprendre la menuiserie aluminium pour la rentree de l annee scolaire prochaine

si vous avez des idees pour aider mon petit frere que nous perdons jour apres jours n'hesitez pas à me faire part de vos idees.

merci bcp

Ce n'est pas une bonne idée d'arrêter les médocs, il aurait fallu lui changer de traitement ou attendre qu'il s'adapte en attendant que le psy détermine son mal et trouve le traitement adéquat. Qu'il dorme bcp les premiers jours de traitement c'est normal qu'il délire c'est différent. S'il a des troubles mentaux et s'il n'est pas suivi son cas risque de s'aggraver même s'ils pratique des activités. Un conseil ne pas négliger les troubles de comportement liés à un choc émotionnel ou développées en grandissant ??? à voir après le diagnostic ?
27 juin 2013 19:53
on lui a diagnostiqué une maladie? C'est une erreur d'avoir arrêté le traitement, le fait qu'il soit fatigué les premiers temps c'est normal, le traitement est lourd, ce n'est qu'une conséquence du traitement et avec le temps ça se saurait estompé!
Il faut que vous contacté son psychiatre, au pire le faire interner quelques temps, car il se fait du mal à lui même là, bon courage!
a
27 juin 2013 21:38
la mère d'une amie dont le frère est schizophrène ne supportait pas de voir son fils k.o.
il a donc passé presque vingt ans de sa vie à arrêter et reprendre les médicament
résultat : cerveau bousillé
le traitement est hyper agressif et arrêter pour reprendre fait plus de mal que de bien
il faut qu'il suive son traitement sans arrêter
au bout de quelques temps, il reprendra une vie normale
ce n'est pas grave s'il est shooté pendant six mois
les activités, etc, ne changent rien aux personnes qui ont des troubles mentaux
s
27 juin 2013 23:30
Les posteuses ont raison
Il faut vous faire aider par des professionnels
Vous ne pourrez pas l aider, sauf en l aimant
Mais ne refusez pas l aide des pro
Si le traitement est trop fort
Un autre et un autre jusqu à ce que vous trouviez le bon
Courage soutiens le et encourage chacun de ses actes
28 juin 2013 00:19
Salam alikoum peut-être qu'il est attteins d'un mal occulte , pourquoi ne pas l'emmener faire une rokia , si vous avez tout essayer ,emmener le faire une rokia ça se trouve que c'est occulte et que les medocs vont plus l'abîmer qu'autre chose
m
28 juin 2013 14:33
peux-tu nous en dire davantage ? de quoi souffre-t-il ?
je répète ce qui a été dit plus haut, les médicaments sont indispensables. je ne sais pas de quoi il souffre exactement ton frère mais il n'y a que des professionnels qui peuvent l'aider.
les médocs sont souvent durs à supporter, ils shoutent les 8 premières semaines, il y a des effets secondaires : constip, insomnie, trembelements et la liste est longue, etc... mais il faut les prendre quand-même.
le psychiatre met parfois plusieurs mois à trouver la bonne dose et le bon médicament, il faut le faire suivre par le même pendant des années. l'hospitalisation pendant quelques mois dans un service spécialisé est parfois nécessaire pour arriver à bien diagnostiquer la maladie et à trouver les médocs qui conviennent, il ne faut pas hésiter, surtout s'il a besoin de protection s'il fait des bêtises, et ça facilitera l'obtention d'une allocation s'il vit en france.

il faut en plus qu'il fasse une thérapie, cherche sur le net, tu trouveras quel type de thérapie il lui faut. s'il est dans l'incapacité d'étudier et travailler, dites-lui que ce n'est pas grave, il y a beaucoup de gens malades qui ne peuvent pas travailler. il peut obtenir une allocation de 600E, cherche les infos sur le net ou va voir une assistante sociale.

il faut organiser sa vie en prenant en compte cette incapacité et ne pas le culpabiliser, tu peux lui dire que ceux qui ont le cancer, ils prennent des médocs tous les jours et font même la chimio même s'ils deviennent chauves lol... donc pourquoi pas des médocs pour une maladie mentale ?

l'affection et l'amour que vous lui portez va beaucoup l'aider mais ne le guérira. il y a parfois des maladies qui ne guérissent pas, comme la schizophrénie, mais il faut apprendre à la gérer et à vivre avec.

dans ma ville, il y a un centre psychiatrique spécialisé pour les jeunes jusqu'à 26 ans, il doit y en avoir dans les autres villes aussi. ils prennent tout en charge, ils aident la famille et le jeune dans tous les domaines. ils organisent même des activités, c'est bien parce qu'il verra qu'il n'est pas seul à être malade. il y a aussi des associations où il peut aller.
dans quelle ville habite-il ?
bon courage à lui et à sa famille
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook