Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
une société sans religion.........
p
5 mai 2008 00:04
est ce possible,,,, souhaitable selon vous ?

POUR moi ce serait la pire des folieS,,, en fait la vrai folie............
QU'en pensez vous?
t
5 mai 2008 09:31
Une société sans religion équivaudrait à une société sans règles.
[b] Tilalilalouuuuuuuuuuuuuuum[/b]
K
5 mai 2008 11:36
Citation
polémik a écrit:
est ce possible,,,, souhaitable selon vous ?

POUR moi ce serait la pire des folieS,,, en fait la vrai folie............
QU'en pensez vous?




pire que quoi?
kARMOSS / Droits de reproduction et de diffusion réservés © kARMOSS 2004/2020.
p
5 mai 2008 12:29
Citation
Karmoss a écrit:
Citation
polémik a écrit:
est ce possible,,,, souhaitable selon vous ?

POUR moi ce serait la pire des folieS,,, en fait la vrai folie............
QU'en pensez vous?




pire que quoi?

PIRE QUE tout....... !
5 mai 2008 12:44
Citation
polémik a écrit:
est ce possible,,,, souhaitable selon vous ?

POUR moi ce serait la pire des folieS,,, en fait la vrai folie............
QU'en pensez vous?


au contraire, sa sera la paradis sur terrePerplexe

pas de rascime envers une autre religion ke la sienne!


j'auré kiffé, ke sur cette terre ya ke "une" religionAngel

on aura la paix partout coume saClap
Beauté où t'es ?????????? Je t'attends sur yabi ou dans le carré V.I.P !
p
5 mai 2008 12:53
Citation
polémik a écrit:
est ce possible,,,, souhaitable selon vous ?

POUR moi ce serait la pire des folieS,,, en fait la vrai folie............
QU'en pensez vous?

Impossible, y'aura tjrs des religions, des croyances en tout et en rien
c
5 mai 2008 16:10
Je vis dans une société ou la religion est une chose tres privée, ou l'on ne parle jamais ou ne questionne jamais les gens sur leurs croyances. Ayant passé d'une société tres religieuse( le québec catholique des années 60) à une société laique, je peux dire que socialement ce n'est pas si catastrophique.

En effet, n'ayant plus la religion comme balise, la société a du développer un code moral collectif plus fort. Il y a moins d'hypocrisie et plus d'ouverture entre les gens.

Avant on jugeait beaucoup les gens par rapport à la religion. Aujourd'hui, on respecte plus les choix de chacun. On apprend à mieux se connaitre. Les réunions familiales et entre amis ne se font plus obligatoirement autour d'une fête religieuse mais au moment où les gens ont vraiment envie de se rencontrer.

Aussi, sans le support constant de la religion, les gens doivent développer au max leur potentiel car ils n'ont plus l'excuse de dire que c'est la faute de Dieu ou Allah si tous les malheurs du monde leur tombent sur la tête.

L'abolition d'une religion collective tres présente nous a aussi forcé à appronfondir indivduellement nos propres convictions. Notre relation avec Dieu devient plus intime, plus personnelle. Ce n'est plus une démonstration publique pour épater la galerie.

Bref quand je regarde toutes ces guerres qui ont pour origine la religion, je me plais à penser que ce ne serait pas pire si on cessait de faire de la religion une démonstration publique et qu,elle reprenne sa vraie place: au coeur même de chacun de nous.
n
5 mai 2008 16:20
Citation
chouki610 a écrit:
Je vis dans une société ou la religion est une chose tres privée, ou l'on ne parle jamais ou ne questionne jamais les gens sur leurs croyances. Ayant passé d'une société tres religieuse( le québec catholique des années 60) à une société laique, je peux dire que socialement ce n'est pas si catastrophique.

En effet, n'ayant plus la religion comme balise, la société a du développer un code moral collectif plus fort. Il y a moins d'hypocrisie et plus d'ouverture entre les gens.

Avant on jugeait beaucoup les gens par rapport à la religion. Aujourd'hui, on respecte plus les choix de chacun. On apprend à mieux se connaitre. Les réunions familiales et entre amis ne se font plus obligatoirement autour d'une fête religieuse mais au moment où les gens ont vraiment envie de se rencontrer.

Aussi, sans le support constant de la religion, les gens doivent développer au max leur potentiel car ils n'ont plus l'excuse de dire que c'est la faute de Dieu ou Allah si tous les malheurs du monde leur tombent sur la tête.

L'abolition d'une religion collective tres présente nous a aussi forcé à appronfondir indivduellement nos propres convictions. Notre relation avec Dieu devient plus intime, plus personnelle. Ce n'est plus une démonstration publique pour épater la galerie.

Bref quand je regarde toutes ces guerres qui ont pour origine la religion, je me plais à penser que ce ne serait pas pire si on cessait de faire de la religion une démonstration publique et qu,elle reprenne sa vraie place: au coeur même de chacun de nous.

trés bien dit: moins d'étalage, plus de convictions et de morale...==> la religion par le COMPORTEMENT oû les ahadiths vont jusqu'aux coeurs et ne s'arrêtent pas aux oreilles.
K
5 mai 2008 16:26
Citation
chouki610 a écrit:
Je vis dans une société ou la religion est une chose tres privée, ou l'on ne parle jamais ou ne questionne jamais les gens sur leurs croyances. Ayant passé d'une société tres religieuse( le québec catholique des années 60) à une société laique, je peux dire que socialement ce n'est pas si catastrophique.

En effet, n'ayant plus la religion comme balise, la société a du développer un code moral collectif plus fort. Il y a moins d'hypocrisie et plus d'ouverture entre les gens.

Avant on jugeait beaucoup les gens par rapport à la religion. Aujourd'hui, on respecte plus les choix de chacun. On apprend à mieux se connaitre. Les réunions familiales et entre amis ne se font plus obligatoirement autour d'une fête religieuse mais au moment où les gens ont vraiment envie de se rencontrer.

Aussi, sans le support constant de la religion, les gens doivent développer au max leur potentiel car ils n'ont plus l'excuse de dire que c'est la faute de Dieu ou Allah si tous les malheurs du monde leur tombent sur la tête.

L'abolition d'une religion collective tres présente nous a aussi forcé à appronfondir indivduellement nos propres convictions. Notre relation avec Dieu devient plus intime, plus personnelle. Ce n'est plus une démonstration publique pour épater la galerie.

Bref quand je regarde toutes ces guerres qui ont pour origine la religion, je me plais à penser que ce ne serait pas pire si on cessait de faire de la religion une démonstration publique et qu,elle reprenne sa vraie place: au coeur même de chacun de nous.


thumbs up
kARMOSS / Droits de reproduction et de diffusion réservés © kARMOSS 2004/2020.
p
7 mai 2008 11:15
Citation
chouki610 a écrit:
Je vis dans une société ou la religion est une chose tres privée, ou l'on ne parle jamais ou ne questionne jamais les gens sur leurs croyances. Ayant passé d'une société tres religieuse( le québec catholique des années 60) à une société laique, je peux dire que socialement ce n'est pas si catastrophique.

En effet, n'ayant plus la religion comme balise, la société a du développer un code moral collectif plus fort. Il y a moins d'hypocrisie et plus d'ouverture entre les gens.

Avant on jugeait beaucoup les gens par rapport à la religion. Aujourd'hui, on respecte plus les choix de chacun. On apprend à mieux se connaitre. Les réunions familiales et entre amis ne se font plus obligatoirement autour d'une fête religieuse mais au moment où les gens ont vraiment envie de se rencontrer.

Aussi, sans le support constant de la religion, les gens doivent développer au max leur potentiel car ils n'ont plus l'excuse de dire que c'est la faute de Dieu ou Allah si tous les malheurs du monde leur tombent sur la tête.

L'abolition d'une religion collective tres présente nous a aussi forcé à appronfondir indivduellement nos propres convictions. Notre relation avec Dieu devient plus intime, plus personnelle. Ce n'est plus une démonstration publique pour épater la galerie.

Bref quand je regarde toutes ces guerres qui ont pour origine la religion, je me plais à penser que ce ne serait pas pire si on cessait de faire de la religion une démonstration publique et qu,elle reprenne sa vraie place: au coeur même de chacun de nous.

ben voyons,,,,!!!! c'est le bonheur quoi............
p
7 mai 2008 11:17
Citation
polémik a écrit:
Citation
chouki610 a écrit:
Je vis dans une société ou la religion est une chose tres privée, ou l'on ne parle jamais ou ne questionne jamais les gens sur leurs croyances. Ayant passé d'une société tres religieuse( le québec catholique des années 60) à une société laique, je peux dire que socialement ce n'est pas si catastrophique.

En effet, n'ayant plus la religion comme balise, la société a du développer un code moral collectif plus fort. Il y a moins d'hypocrisie et plus d'ouverture entre les gens.

Avant on jugeait beaucoup les gens par rapport à la religion. Aujourd'hui, on respecte plus les choix de chacun. On apprend à mieux se connaitre. Les réunions familiales et entre amis ne se font plus obligatoirement autour d'une fête religieuse mais au moment où les gens ont vraiment envie de se rencontrer.

Aussi, sans le support constant de la religion, les gens doivent développer au max leur potentiel car ils n'ont plus l'excuse de dire que c'est la faute de Dieu ou Allah si tous les malheurs du monde leur tombent sur la tête.

L'abolition d'une religion collective tres présente nous a aussi forcé à appronfondir indivduellement nos propres convictions. Notre relation avec Dieu devient plus intime, plus personnelle. Ce n'est plus une démonstration publique pour épater la galerie.

Bref quand je regarde toutes ces guerres qui ont pour origine la religion, je me plais à penser que ce ne serait pas pire si on cessait de faire de la religion une démonstration publique et qu,elle reprenne sa vraie place: au coeur même de chacun de nous.

ben voyons,,,,!!!! c'est le bonheur quoi............[/quote

tu es super drôle,,,, tu compares les défaults d'une société religieuse avec les qualités d'une société laïque....... c'est complètement éronné COMME méthode........
n
7 mai 2008 11:42
Citation
polémik a écrit:
est ce possible,,,, souhaitable selon vous ?

POUR moi ce serait la pire des folieS,,, en fait la vrai folie............
QU'en pensez vous?

C'est une question très compliquée. Vivre sans religion est possible. Bcp de philosophes iront jusqu'à te dire et cela sans réserve, qu'il voudrait mieux vivre sans religion.
Le point de vue de la philosophie est le suivant:
- Avoir une religion, c'est admettre une ascendance supérieure à l'homme... admettre l'existence de Dieu et se soumettre à lui. Or, la philosophie cherche à tout prouver même l'existence de Dieu. Certains te diront, je ne crois que ce que je touche. En outre, se soumettre à Dieu, c'est accepter de perdre une partie de sa liberté... Or, toujours de point de vue de la philo, compromettre sa liberté, c'est compromettre son émancipation. Ainsi, on ne peut être pleinement émancipé, en admettant l'existence de Dieu. Récap: Un homme bon est un homme émancipé et libre... qui n'admet aucune ascendance et qui cherche à inventer des valeurs (sagesse) pour son bonheur.
La limite de la philo se trouve devant la question suivante: Après la mort, qu'est ce qu'il ya?
La philosophie ne sait pas répondre... on parle ici de l'incarnation, on parle de la symbiose de l'univers...

Et c'est là ou les 3 religions (islam, juive, chréitenne) ont apporté une réponse: après la mort, il y a le paradis ou l'enfer et que notre vie par terre doit être dirigée vers le bien pour gagner le paradis au delà. Les 3 religions appellent à vivre bien, dans le respect de l'espèce et la condition de l'homme. Je dirais que la religion permettrait même un renforcement des valeurs, parce qu'on sait que ce qu'on fait aujourd'hui, n'est pas uniquement une conviction idéologique, mais nous servirait demain lors du jugement. Et comme la religion méprise pratiquement la vie sur terre (courte, insignifiante, épreuves et embûches) par rapport à ce qu'on peut avoir au paradis, alors ceci peut avoir tendance à créer une conscience suprême (faut pas ci, faut pas ça,...).

Je suis personnellement croyant, mais je crois que même une société non croyante, peut, grâce à sa raison, son bon sens et son humanité, créer des bonnes valeurs humaines, qui participent au progès et l'émancipation de notre espèce... Je crois aussi à la phrase de JJ Rousseau "l'homme est bon par nature".

Et je crois aussi qu'il y a une vie après la vie, donc, je ne peux envisager ma vie en dehors de la foi.
7 mai 2008 18:40
sans relégion il n y'a pas de limite, l'homme vit et meurt, mais a la fin, logiquement il devrait rendre le compte, sinon l'humanité n'a pas de sens.
salut.
c
7 mai 2008 22:45
Polémik

Et tu suggères quoi comme méthode?

Vois-tu, j'ai véçu en plein milieu des deux courants: l'omniprésence de l'église dans tous les gestes quotidiens et ensuite, le rejet presque total de la religion comme fondement de vie.

Et je dis que la société n'était pas meilleure quand elle était gouvernée par la peur créé par la religion. Parce que l,on suivait aveuglément sans questionner nos valeurs. La perte de la balise religieuse comme fondement social nous a forcé à redéfinir ce que nous jugions acceptable ou non comme comportement moral. A réfléchir au lieu de suivre. A initier au lieu de prendre pour acquis. A respecter au lieu de juger.

Tout n'est pas parfait. Il y aura toujours des dissidents. »Mais je reste convaincue que la religion n'est pas la panacée qui apportera la paix sociale. Au contraire, elle divise plus que jamais.
p
7 mai 2008 23:15
Citation
chouki610 a écrit:
Polémik

Et tu suggères quoi comme méthode?

Vois-tu, j'ai véçu en plein milieu des deux courants: l'omniprésence de l'église dans tous les gestes quotidiens et ensuite, le rejet presque total de la religion comme fondement de vie.

Et je dis que la société n'était pas meilleure quand elle était gouvernée par la peur créé par la religion. Parce que l,on suivait aveuglément sans questionner nos valeurs. La perte de la balise religieuse comme fondement social nous a forcé à redéfinir ce que nous jugions acceptable ou non comme comportement moral. A réfléchir au lieu de suivre. A initier au lieu de prendre pour acquis. A respecter au lieu de juger.

Tout n'est pas parfait. Il y aura toujours des dissidents. »Mais je reste convaincue que la religion n'est pas la panacée qui apportera la paix sociale. Au contraire, elle divise plus que jamais.

sans détours, je te le dis,,, l'islam est une religion moderne,,,, on peut avoir des valeurs communes et un privé sacré.........TOUT EN SACHANT QUE L'intéret général passe toujours avant les particularisme.........
p
8 mai 2008 14:12
je vis dans une société laïque et c'est pas la fin du monde
A
8 mai 2008 15:43
cela aurait été beaucoup mieux....
8 mai 2008 17:42
Citation
chouki610 a écrit:
L'abolition d'une religion collective tres présente nous a aussi forcé à appronfondir indivduellement nos propres convictions. Notre relation avec Dieu devient plus intime, plus personnelle. Ce n'est plus une démonstration publique pour épater la galerie.

Je reste convaincu que la religion reste quelque chose de personnel avant toute autre chose...et en aucuns cas on devrait s'encercler dans nos certitudes et juger l'autre par rapport à ses choix (mode de vie, religion, etc...), au contraire je pense que l'homme devrait savoir tolérer et vivre avec son semblable et différent à la fois avec ses principes et ses croyances.

Citation
chouki610 a écrit:
En effet, n'ayant plus la religion comme balise, la société a du développer un code moral collectif plus fort. Il y a moins d'hypocrisie et plus d'ouverture entre les gens..

Être quelqu'un de "bien" ne veux pas dire forcement être d'une religion ou d'une autre...

Citation
chouki610 a écrit:
Bref quand je regarde toutes ces guerres qui ont pour origine la religion, je me plais à penser que ce ne serait pas pire si on cessait de faire de la religion une démonstration publique et qu,elle reprenne sa vraie place: au coeur même de chacun de nous.

Je suis entièrement d'accord avec toi sur le fond, mais je dirai plutôt que c'est la manipulation de la religion qui a souvent été la source des guerres entre les humains, qui puise ses sources dans son adoption collective par les appareils politiques au pouvoir...cette manipulation dangereuse a été utiliser à travers l’histoire (à savoir même actuellement en 2008 Angry smiley) malheureusement pour s'étendre sur les autres territoires, repousser ses frontières, amasser les richesses des peuples conquis etc...
p
9 mai 2008 00:32
Citation
boutrioult1 a écrit:
Citation
chouki610 a écrit:
L'abolition d'une religion collective tres présente nous a aussi forcé à appronfondir indivduellement nos propres convictions. Notre relation avec Dieu devient plus intime, plus personnelle. Ce n'est plus une démonstration publique pour épater la galerie.

Je reste convaincu que la religion reste quelque chose de personnel avant toute autre chose...et en aucuns cas on devrait s'encercler dans nos certitudes et juger l'autre par rapport à ses choix (mode de vie, religion, etc...), au contraire je pense que l'homme devrait savoir tolérer et vivre avec son semblable et différent à la fois avec ses principes et ses croyances.

Citation
chouki610 a écrit:
En effet, n'ayant plus la religion comme balise, la société a du développer un code moral collectif plus fort. Il y a moins d'hypocrisie et plus d'ouverture entre les gens..

Être quelqu'un de "bien" ne veux pas dire forcement être d'une religion ou d'une autre...

Citation
chouki610 a écrit:
Bref quand je regarde toutes ces guerres qui ont pour origine la religion, je me plais à penser que ce ne serait pas pire si on cessait de faire de la religion une démonstration publique et qu,elle reprenne sa vraie place: au coeur même de chacun de nous.

Je suis entièrement d'accord avec toi sur le fond, mais je dirai plutôt que c'est la manipulation de la religion qui a souvent été la source des guerres entre les humains, qui puise ses sources dans son adoption collective par les appareils politiques au pouvoir...cette manipulation dangereuse a été utiliser à travers l’histoire (à savoir même actuellement en 2008 Angry smiley) malheureusement pour s'étendre sur les autres territoires, repousser ses frontières, amasser les richesses des peuples conquis etc...

VOUS voulez dire que s' il n'y avait pas les religions, y aurait plus de guerre ????

que vous êtes intélligents???
c
9 mai 2008 18:45
si la religion n'avait jamais existée, il y aurait encore plus de guerres aujourdhui, plus de crimes odieux, plus de maladies, plus d'orphelins, plus de vols, plus de viols...

dieu merci la religion existe, encore merci
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook