Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
shimon perez avoue l'assassinat de Yasser Arafat
w
13 janvier 2013 20:50
Salam


Le président Israélien shimon perez avoue l'assassinat de Yasser Arafat

Dans un entretien accordé au New York Times il y a cinq mois et diffusé mercredi par une radio israélienne, le président israélien Shimon Perez affirme qu'on n'aurait pas dû assassiner Yasser Arafat . " Il aurait fallu composer avec lui. Avec son absence, la situation est plus complexe", confesse-t-il.



C'est la première fois qu'un très haut responsable israélien avoue ouvertement la liquidation de l'ancien président palestinien. Il y a quelques mois, une décision de déterrer la dépouille de l'ancien numéro un de l'autorité palestinienne a été prise pour déterminer les causes exactes de sa mort.



On soupçonnait son décès mystérieux, il y a 8 ans à l'hôpital d' instruction des armées Percy à Clamart , dû à une sur-exposition au Polonium, matière fortement radioactive, dont on a trouvé quelques traces sur ses vêtements. Le Mossad israélien avait été pointé du doigt plusieurs fois. Mais les preuves de son implication manquaient au puzzle.



Dans cet entretien, Shimon Perez avoue aussi qu'il désapprouve la politique d'assassinats des dirigeants palestiniens menée par Israël. "Nous avons en face de nous , dit-il, un milliard et demi de musulmans ". "Nous devons changer de politique", rajoute-t-il.



Concernant les dernières opérations israéliennes à Gaza, Shimon Perez ne mâche pas ses mots: "Ce n’était pas une guerre ou une opération militaire, mais une leçon au Hamas". Et d’ajouter : "Israël a déployé le maximum d’efforts pour épargner les civils de Gaza, bien qu’il ait été difficile de faire la distinction entre les éléments armés de Hamas et les civils innocents".



Il en a profité pour souligner son désaccord avec Benyamin Netanyahu quant à l’évaluation de Mahmoud Abbas. "Je n’accepte pas l’obstination selon laquelle Abou Mazen ne serait pas un bon partenaire des négociations. Pour moi, c’est un excellent partenaire. Nos militaires m’expliquent combien les forces palestiniennes coopèrent avec nous en matière de lutte contre le terrorisme", avoue-t-il.



Le mystère sur la mort de Yasser Arafat est maintenant définitivement levé, suite aux révélations du président israélien.



NB: Cette information a été confirmée par la chaîne satellitaire Al-Arabiya basée aux Émirats Arabes Unis:

http://www.alarabiya.net/mob/ar/259994.html

Source : ==> [blogs.mediapart.fr]
c
13 janvier 2013 20:59
un peu de propagande.............
13 janvier 2013 21:02
Il y a une nuance dans la question du journaliste et dans la reponse;

Bref si on demande a shimon est ce que vous avez assassiné Arafat il repondera non.

c'est pas claire donc...
13 janvier 2013 23:10
C'est débile... Il n'avoue rien. Il dit juste que c'était pas une bonne idée de l'assassiner. Qu'il était un pion politique prévisible et facile à exploiter.

C'est trop débile, ca m'énerve ce post...
c
14 janvier 2013 00:26
en méme temps, wakrim est coutumier de ce genre post propagandiste.
C
14 janvier 2013 10:26
Perez,c'est la gauche caviar cacher sioniste dans toute son horreur!
Bref,une bande d'hypocrites sanguinaires qui poursuit les mêmes objectifs de ''Grand Israel'' avec cette lubie teintée de national- judaisme.
Je ''préfére'' encore un Lieberman...
B
14 janvier 2013 10:42
Mais pourquoi le journaliste, parle d'assassinat?

Au lieu de parler de décèsPerplexe
C
14 janvier 2013 13:57
Tu devrais lire l'interview dans sa totalité,Bengi,tu comprendrais.
Tu speakes bien l'An gliche?
B
14 janvier 2013 14:28
C'est la question du journaliste, qui est ambigue!

Arafat est mort dans un hôpital. Pas par les armes.

C'est pourquoi le mot "assasinated" laisse perplexe.

Le journaliste en sait un peu plusPerplexe

You didn’t think that Arafat should be assassinated.
No. I thought it was possible to do business with him. Without him, it was much more complicated. With who else could we have closed the Oslo deal? With who else could we have reached the Hebron agreement? On the other hand, I tried to explain to him, for hours on end, a complete educational course: how to be a true leader. We sat together, with me eating from his hand. It took courage. I told him he must be like Lincoln, like Ben-Gurion: one nation, one gun, not innumerable armed forces with each firing in a different direction. At first, Arafat refused, he said, “La, la, la” [Peres does a fairly convincing imitation of Arafat saying “no” in Arabic], but later he said, “O.K.” He lied right to my face, without any problem [regarding promises to fight Palestinian militias and insurgencies].


Mais il est faux de faire dire à perez, tout et n'importe quoi!
Arafat avait assez d'ennemis, parmi les siens!
C
14 janvier 2013 14:43
Je ne vois pas oû est l'ambigüité.Le journaliste demande au tueur Peres s'il.encourageait l'option d'assassiner Arafat ,sous-entendu lorsque celui- ci était encore vivant.
C'est comme ça que je le comprends.
De toute façon,il n'a pas besoin de dire tout haut ce que tout le monde sait déjà:Arafat a été empoisonné au polonium par les agents du pays de Peres.Et c'est pas la Pologne!..
c
14 janvier 2013 15:48
quel intérêt d'empoisonner un vieillard malade qui n'avait plus aucun pouvoir?
ça tient pas debout.
w
14 janvier 2013 15:59
Citation
coldman a écrit:
quel intérêt d'empoisonner un vieillard malade qui n'avait plus aucun pouvoir?
ça tient pas debout.

Salut

Plutôt que de faire de la propagande, demande le au sioniste.
B
14 janvier 2013 17:10
Vous ne pensez pas qu'arafat aurait du être assassiné?

Ma compréhension de la question
C
14 janvier 2013 19:32
Goldman a raison: il n'y avait strictement aucun intérêt à assassiner Arafat.
Une grave erreur stratégique des juifs sionistes.Ils n'en sont plus à une près...
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook