Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
Shema - les vitres?
11 mai 2021 16:42
Salam alaykoum


Citation
a écrit:
.
Identifier ses schémas
L’idée est d’identifier les situations de la vie quotidienne qui se répètent et nous font ressentir de la souffrance et de les décortiquer pour en trouver le fil conducteur.

Quelle était la situation ? Qu’est-ce que j’ai ressenti (physiquement, émotionnellement) ? Qu’est-ce que j’ai pensé à ce moment-là ? Comment me suis-je comporté ?

Vous verrez au fur et à mesure de ce travail d’auto-observation un ou plusieurs thèmes se détacher : ce sont les schémas récurrents.



Voici une description des principaux schémas existants pour vous aider et vous guider dans votre quête. Vous allez peut-être vous retrouver dans un ou plusieurs de ces schémas, ils coexistent parfois à des intensités diverses. Et bien sûr cette liste n’est pas exhaustive, il s’agit de descriptions afin de vous orienter.



Schéma d’abandon, carence affective

L’idée générale est « je ne compte pour personne ». Vous avez l’impression de ne pas être aimé·e, vous avez peur d’être abandonné·e, vous supportez mal les critiques, vos relations sont exclusives, beaucoup de choses comme les loisirs vous paraissent vaines et inutiles.



Schéma de sujétion

L’idée générale est « je fais tout en fonction des autres pour être aimé ». Vous êtes dépendant·e de l’avis des autres, faites les choses selon l’avis des autres, vous ne supportez pas les conflits, le jugement des autres compte énormément, vous vous faites passer en dernier, vous vous évertuez à faire plaisir à tout le monde.



Schéma d’injustice

L’idée générale est « on me fait tout le temps du mal, le monde est injuste ». Vous êtes méfiant·e, vous éprouvez souvent un sentiment de honte, d’injustice, de haine, vous êtes soupçonneux·se et de ce fait assez seul·e.



Schéma de culpabilité

L’idée générale est « ça doit être de ma faute ». Vous avez toujours mauvaise conscience, vous vous entourez de personnes avec lesquelles vous jouez l’infirmier·ère, vous n’osez pas vous imposer, vous vous sentez responsable pour tout le monde.



Schéma de manque de reconnaissance

L’idée générale est « je n’ai pas la reconnaissance que je mérite ». Vous surinvestissez le monde professionnel et êtes dans la course à la reconnaissance, vous avez l’impression que votre relation sentimentale est déséquilibrée et que vous « donnez » trop.



Schéma de manque d’estime de soi.

L’idée générale est « je suis nul·le ». Vous ne vous mettez jamais en valeur, vous vous excusez de vos réussites, vous vous laissez déprécier sans mot dire, vous fuyez le contact.



Schéma d’incompréhension

L’idée générale est « on ne tient jamais compte de ce que je dis ». On ne vous écoute pas, vous vous sentez seul·e, incompris·e, vous êtes peu affirmé·e, fuyant·e, discret·ète, introverti·e.



Schéma de rejet

L’idée générale est « je suis toujours exclu·e ». Vous avez du mal à vous intégrer aux groupes, vous vous sentez différent·e, vous avez peu d’amis, vous êtes persuadé·e que personne ne peut vous accepter tel que vous êtes.



Le nombre de schémas pourrait équivaloir au nombre de sentiments douloureux ressentis. Si votre schéma n’a pas été décrit, c’est qu’il vous appartient de le définir. Le psychiatre Young, à qui on doit le concept des schémas précoces inadaptés, en a décrit 11, puis 15, 16 puis 18 et il n’a pas été exhaustif ! C’est pourquoi il vous appartient de définir vos propres schémas, en analysant les sentiments douloureux qui se répètent lors de situations de vie du quotidien.
11 mai 2021 18:37
Hahahaha c'est normal que je me reconnaisse dans TOUS ces schémas ?

ptdr un boulet ma parole
No soulmate only soulfood.
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook