Menu
Connexion Rencontres Yabiladies Islam Vidéos Forum News
un séparatiste Marocain qui cache un autre
sakki [ MP ]
13 janvier 2017 20:55
copie du Forum bladi net

L’actuel chef du Polisario insulte l’héritage de son prédécesseur
Par Abdeladim Lyoussi le 13/01/2017 à 15h47 (mise à jour le 13/01/2017 à 16h07)

Brahim Ghali, actuel chef du Polisario, a craché sur la mémoire de son prédécesseur avant qu’Alger ne le rappelle à l’ordre et donne des assurances à l’entourage de Mohamed Abdelaziz. Les explications.

Le 22 décembre 2016. Lors d’une tournée dans ce que la propagande séparatiste appelle «la 6e région militaire», Brahim Ghali, chef du Polisario, a fait des déclarations cinglantes sur l’ère de son prédécesseur, Mohamed Abdelaziz. Il a pointé du doigt «le népotisme, corruption, enrichissement illicite et appauvrissement des populations». Il a juré de mettre un terme à ces pratiques qui ont profité aux proches de son prédécesseur. Ses propos ont été salués par la presse séparatiste qui a lancé des hourrahs au nouveau patron qui promet de sévir contre les voleurs.



Quelques jours plus tard, soit le 10 janvier 2017, la direction du Polisario reçoit l’ordre de son tuteur, Alger, de ne pas entacher la mémoire de l’ancien patron des séparatistes. Et une «source autorisée de la présidence de la république sahraouie» a déclaré dans les sites séparatistes que les propos de l’actuel chef du Polisario «ont été sortis de leur contexte». «Les propos de Brahim Ghali ont été dénaturés, mal interprétés, qu’il voue une admiration sans faille à son prédécesseur et s’inscrit dans la continuité de son action inscrite en lettres d’or dans l’éternité, etc.» De très entaché aux yeux de l’actuel chef des séparatistes, il y a moins d’un mois, le legs de Mohamed Abdelaziz est devenu immaculé depuis trois jours.
je hais l'hypocrisie
Khalid... [ MP ]
14 janvier 2017 02:22
Un vas-en-guerre qui s'excite tout seul, personne ne le calcule et il ne fera pas mieux qu'Abdelaziz.

Il essaye tout simplement de se faire une virginité politique après ses déboires avec la justice espagnole pour viol, violence, séquestration, etc...

A l'occasion, il doit répondre à d'autres accusations révélées mercredi par le journal espagnol El Mundo :

[www.elmundo.es]

[www.barlamane.com]
[b][center]ما كل ما يتمنى المرء يدركه - تجري الرياح بما لا تشتهي السفن[/center][/b] [center][i]أبو الطيب المتنبي[/i][/center]
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook