Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
la salat el istikhara faite plusieur fois pr le mm cas avec de la distance...
o
21 janvier 2010 00:01
salam aleikoum,
voila, je souhaitais savoir si ce qui ressort de la prière de consultation pour le même cas c'est a dire un mariage avec une personne en particulier et toujours la même, si par exemple ce qui m'est apparu est négatif, peut devenir positif avec le tps, ou bien allah sobhanaho wata3la lorsque il nous guide et nous montre que quelquechose est négatif ou positif cela est définitif ?
s'il vous plait il me faut une réponse claire et jusitifiée si possible, car j'aime une personne, et cela me fait souffrir d'esperer quelquechose alors que d'un autre coté jai eu un signe négatif a ce sujet.
Si je refais cette salat pr le même cas disons 3 mois apres, Allah peut très bien avoir changé mon mektoub et faire que cette personne soit un bien ^pour moi non ?
barakallah o fikom pour vos réponses .
salam aleikoum
21 janvier 2010 13:32
salam

http://www.sajidine.com/au-quotidien/regles-bienseance/istikhara.htm

j'espère que tu trouveras qq réponses à tes questions.

Que Allah te facilite Incha Allah

salam
21 janvier 2010 13:35
salam

Combien de fois faut-il entreprendre la consultation ?

Il n’y a aucun inconvénient à répéter la consultation si l’intéressé n’est pas rassuré. L’érudit al-Moubarakfouri dit dans son commentaire sur at-Tirmidhi : " Est-il recommandé de répéter la prière et l’invocation pour la même affaire si l’intéresse ne découvre rien de rassurant qui lui permette de savoir s’il faut ou pas entreprendre ? " Al-Iraqi dit : il paraît que c’est recommandable » voir Touhfatou al-Ahtwadhi, 2/593.

Il n’existe aucun délai déterminé pour effectuer la prière de consultation et il est permis de répéter la prière plusieurs fois. Aucun nombre n’est fixé, et le prieur peut faire des invocations avant et après le clôture de la prière .



La réponse est-elle indiquée en rêve exclusivement ?

Parmi les fausses croyances entretenues par la masse figure celle qui veut qu’on se livre au sommeil immédiatement après la consultation et que l’on considère les bonnes choses vues en rêve comme un bon augure qui signifie que l’entreprise est bonne et qu’il peut s’y engager, et que l’on juge qu’en l’absence d’un rêve on doit s'abstenir. Ce n’est point un indice valable comme nous le savons.

Quand on a accompli la consultation comme la religion la recommande, on s’engage dans l’affaire sans attendre un rêve ou un autre signe. D’aucuns croient que si l’on s’endort immédiatement après la consultation, on doit en voir le résultat en rêve. Cette croyance est fausse car parfois on ne voit rien du tout en rêve. C’est pourquoi le musulman doit se contenter de ce que la Charia lui enseigne et se conformer aux exigences de la sagesse. Il peut aussi consulter les hommes sûrs et raisonnables et réfléchir à ses affaires et examiner ce qui lui paraît le plus convenable. Une fois qu’il s'apprête à prendre une décision ou penche vers une action, il entreprend alors la consultation religieuse puis exécute sa décision tout en étant certain qu’Allah l’assistera à faire le bon choix.

L’analyse que nous venons de faire ne signifie pas que le sentiment de soulagement qui envahit l’intéressé ( après la consultation ne fait pas partie des bons ) signes. Elle signifie qu’il ne faut pas en faire l’unique signe décisif sur la bonté de l’entreprise. L’homme procède souvent à la consultation à propos d’une affaire qu’il aime et pour laquelle il est bien disposé dès le départ.

A propos du sentiment de soulagement, Cheikh Ibn Taymiya dit : « Une fois Allah consulté, on doit penser que le choix d’Allah réside en ce à quoi on se sent à l’aise et le trouve facile . » Madjmou’ al-fatawa , 10/539. Aussi existe t-il une différence (énorme ) entre celui qui fait du soulagement l’unique signe et celui qui en fait un signe parmi d’autres. Wa lahou A'alam - Et Allah le sait mieux.

Cheikh Mouhamed Saleh el Mounajeed


salam
[b]*[/b] 'Celui qui croit en Allâh et au Jour Dernier, qu'il dise du bien ou qu'il se taise'. [color=#3333CC]Hadith[/color] [b]*[/b] Il n'y a que les grands cœurs qui sachent combien il y a de gloire à être bon. [b]*[/b] La bonté d'un seul homme est plus puissante que la méchanceté de mille; le mal meurt en même temps que celui qui l'a exercé; le bien continue à rayonner après la disparition du juste.
o
21 janvier 2010 14:01
SALAM
barakallah o fik elham20
cependant , je n'ai pas saisi sur le passage suivant "L’analyse que nous venons de faire ne signifie pas que le sentiment de soulagement qui envahit l’intéressé ( après la consultation ne fait pas partie des bons ) signes. Elle signifie qu’il ne faut pas en faire l’unique signe décisif sur la bonté de l’entreprise. L’homme procède souvent à la consultation à propos d’une affaire qu’il aime et pour laquelle il est bien disposé dès le départ.

A propos du sentiment de soulagement, Cheikh Ibn Taymiya dit : « Une fois Allah consulté, on doit penser que le choix d’Allah réside en ce à quoi on se sent à l’aise et le trouve facile . » Madjmou’ al-fatawa , 10/539. Aussi existe t-il une différence (énorme ) entre celui qui fait du soulagement l’unique signe et celui qui en fait un signe parmi d’autres. Wa lahou A'alam - Et Allah le sait mieux. "

ma question c"est que par exemple le soulagement ressenti ne veux pas forcément dire que c'est un bien ou un mal,il faut d'autre élément qui détermine le choix ?
21 janvier 2010 14:43
salam
ca veut dire que tu entames ce que tu veux faire (dans le halal bien sur) et voir si Allah te facilite ou t'épargne sinon te met des obstacles.

voilà
o
22 janvier 2010 21:47
salam
barakallah o fik pour tes eclaircissement, j'ai saisi la situation et ce qu'il me reste à faire, kheir inchallah.
merci beaucoup.
salam aleikoum
22 janvier 2010 23:51
salam
wafiki Albaraka
13 novembre 2010 13:33
Salam a tous et toutes

Pouvez vous m'apprter une Petite explication par rapport à ce paragraphe :

Combien de fois faut-il entreprendre la consultation ?

Il n’y a aucun inconvénient à répéter la consultation si l’intéressé n’est pas rassuré. L’érudit al-Moubarakfouri dit dans son commentaire sur at-Tirmidhi : " Est-il recommandé de répéter la prière et l’invocation pour la même affaire si l’intéresse ne découvre rien de rassurant qui lui permette de savoir s’il faut ou pas entreprendre ? " Al-Iraqi dit : il paraît que c’est recommandable » voir Touhfatou al-Ahtwadhi, 2/593.

Il n’existe aucun délai déterminé pour effectuer la prière de consultation et il est permis de répéter la prière plusieurs fois. Aucun nombre n’est fixé, et le prieur peut faire des invocations avant et après le clôture de la prière
.




Est ce que je peux la faire plusieur fois par jour ? Ou bien quand il dise plusieur fois c'est 1 fois pas jour ?

Merci pour vos précisions



Modifié 1 fois. Dernière modification le 13/11/10 13:34 par joie2vivre.
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook