Menu
Connexion Voyages Yabiladies Islam Radio Forum News
Sahara-ONU : De guerre lasse, De Mistura pourrait démissionner
C
18 mai 2023 21:48
Perte de temps il faut prendre des mesures par rapport à la réalité actuelle, une indépendance sec et tous simplement impossible donc il n'y a pas quarante solution
18 mai 2023 22:05
Ni De Mistura ni aucun envoyé spécial de l'ONU ne réussira sa mission pour une simple raison, l'Algérie, la plus concernée par le conflit du Sahara Marocain, refuse d'admettre qu'elle est partie prenante du conflit.

Donc, on ne peut pas négocier avec un rival qui refuse d'admettre sa rivalité et qui préfère tirer les ficelles de sa marionnette polisarienne dans les coulisses.
k
18 mai 2023 22:30
Le Sahara est le énième conflit créé par le principe d'intangibilité des frontières coloniales (derrière lequel l'Algérie se cache pour poignarder le Maroc et justifier ses frontières volées).
Alors qu'à la base ce principe était sensé prévenir la guerre...
C'est un échec total en Afrique...

La paix c'est le Sahara marocain.
Ce territoire n'a historiquement connu que le Maroc, ça n'a jamais été un Etat indépendant.

« Si toutes les frontières sont artificielles, celles des Etats du continent africain le sont plus que toutes les autres, c’est pourquoi elles contribuent si largement à perpétuer l’instabilité et le sous-développement. »
Boutros Boutros-Ghali, ancien Secrétaire général de l'ONU.
g
18 mai 2023 23:02
Il y a, sur la table, une et une seule solution politique, pacifique et susceptible d'être largement intégratrice et inclusive pour l'ensemble des ''parties en présence '': c'est la proposition d'autonomie mise en avant par le Royaume avec une générosité et un sens des responsabilités conséquents.
En réalité, tout le monde le sait, mais on ne le dit pas assez: la solution finale de ce conflit artificiel hérité de la période coloniale passe, d'abord et avant tout, par la réalisation d'une condition essentielle incontournable, à savoir le départ de la junte militaire illégitime et prédatrice au pouvoir en Algérie, et l'instauration d'un régime libéral, démocratique et pacifique, qui affirme dans sa constitution et ses orientations fondamentales le désir et la volonté affirmée du pays de vivre en bonne harmonie et dans la paix et la sécurité avec ses voisins maghrébins et africains.
Sans une telle évolution, on pourra changer et remplacer autant d'envoyés spéciaux de l'ONU au Sahara, tenir autant de réunions du CS de l'ONU sur la question, le conflit restera sur la table, avec tout ce que cela suppose comme conséquences négatives pour le développement, la stabilité et la sécurité dans la région.
18 mai 2023 23:56
On n'a jamais posé sérieusement la question à l'Algerie pourquoi refuse elle de laisser s'organiser le recensement des personnes qu'elle séquestre dans les camps de concentration de Tindouf...Le Maroc qui ne se dérobe pas et cherche sincèrement une issue honorable à cette affaire aurait pu poser cette question de recensement comme condition sine qua non avant toute reprise de discussion ...
19 mai 2023 01:05
Le Conseil de Sécurité doit reconnaitre clairement que le référundum d'autodétermination est impossible , du fait que la population légale du territoire n'est pas connue de façon indéniable.Aussi, seule une solution de compromis est envisageable.
19 mai 2023 03:02
Attention au double jeu de l'administration Biden !
les USA doivent remplir leurs engagements leur reconnaissance de la souveraineté marocaine sur son Sahara doit être pleine et entière , le Royaume doit garder un canal avec la Russie et rester ouvert à la Chine , voire même renouer langue avec l'Iran ce qui enverrai un signal aux USA et à Israël que tant qu'ils ne manifestent pas officiellement leur reconnaissance de la souveraineté marocaine sur son Sahara un basculement dans le camp adverse est possible
Israël n'a pas ouvert de consulat au Sahara ni les USA .
R
19 mai 2023 06:03
Le conflit s'arrêtera quand L'Algérie sera libre. Il faut que les Algeriens prennent leurs destins en main. Une vrai démocratie avec un vote libre et plus de pression de l'armée, séparer l'exécutif de l'armée, elle est la pour protéger le peuple. Remplacer ces dictateurs et ces clowns qui ont confisquées le pays .c'est au citoyens de choisir qui doit les gouverner .
19 mai 2023 12:53
Le statut quo du Sahara marocain est une assurance vie des dirigeants algériens. Plus ça dure, plus ils sont sûrs de rester au pouvoir.
Accepter de reconnaître qu'ils sont là source du conflit, serait pour eux un suicide politique. Voir un suicide tout court.
19 mai 2023 17:21
Il a bien raison, comment peut on discuter avec des gens qui donnent le statut de Chouahada à des cigognes et qui donne des médailles à des rochers.

Il a compris qu'il avait à faire à des fous tout simplement

Personne ne lui en voudra, il comprend désormais notre situation, nous qui sommes condamné par la géographie à les avoir comme voisins.
T
19 mai 2023 18:47
Tous les envoyés spéciaux onusiens se sont heurtés à la mauvaise foi évidente des haineux dirigeants d'Alger !
Comment résoudre un conflit qui ne s'ancre pas dans la bonne volonté !
Je rejoins notre ami gustavo 321 signifiant que tant que ces vieillards gouvernent à Alger,la solution définitive,au conflit,me semble illusion bien que l'autonomie de nos Provinces du Sud, sans ambiguïté,est sur la table..
Bref,ces haineux d'Alger désirent transmettre cette haine tenace envers le Royaume,en matraquant la génération suivante de discours anti-marocains...
En ce qui me concerne, pour avoir la paix préparons la guerre !
19 mai 2023 19:01
L'ONU doit comprendre, et à mon avis c'est déjà fait, que l’Algérie ne souhaite pas que ce conflit soit réglé, car c'est l'alpha et l’oméga de leur présence au pouvoir dans ce pays. Il leur permet de désigner un ennemi extérieur dont il faut se protéger et qui en plus leur permet de s'en mettre plein les poches grâce aux achats d'armes pour se protéger de cet ennemi. Il permet également (le conflit) d'exploiter à fond les aides humanitaires aux camps de "réfugiés".
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook