Menu
Connexion Yabiladies Islam Qatar 2022 Radio Forum News
le sacrifice d'un père
30 octobre 2022 13:14
Un jeune homme sollicita un poste dans une grande entreprise. Après l’entretien d’embauche de sélection, le directeur adjoint l’envoya vers le directeur général pour une dernière entrevue.
Le directeur a bien regardé son CV : il était tout simplement excellent (de grandes écoles, de beaux stages…).

Aussi, le DG lui a demandé : « As-tu reçu une bourse d’étude pendant ton cursus scolaire ? » Le jeune diplômé lui a répondu tout simplement « non ».

« Est-ce ton père qui a payé tes études ? »

« Oui » répondit le jeune.

« Où travaille ton père ? »

« Mon père fait des travaux de forge. »
Le directeur a demandé au jeune de lui montrer ses mains. Le jeune lui a montré une paire de mains lisses et parfaites.

« As-tu jamais aidé ton père dans son travail, ne serait-ce qu’une seule fois ? »

« Mon père a toujours voulu que j’étudie davantage. En outre, il peut mieux faire ces tâches que moi.»
Le directeur a dit :

« J’ai une demande à te faire : quand tu iras à la maison aujourd’hui, observe et lave les mains de ton père puis reviens me voir demain matin. »

Ni une, ni deux, le jeune s’empresse de prendre congé pour aller vite répondre à la requête du DG.
Quand il rentra à la maison, il se mit à chercher son père et lui demanda la permission de laver ses mains.

Son père se sentit heureux de la subite attention de son fils et les lui présenta avec bienveillance. Après un temps d’arrêt, le jeune homme entreprit de laver doucement les mains paternelles.

Pour la première fois, il se rendit compte de l’état des mains de son père : elles étaient ridées et avaient tant de cicatrices qu’il pouvait à peine toutes les compter. Certaines d’entre elles étaient encore à vif et quand il avait le malheur d’y toucher, son père tressaillait de douleur.

Pour le jeune homme, ce fut comme un seau d’eau glacée lancé en plein visage ! Il se rendit peu à peu compte du sacrifice de son père. Car chacune de ces cicatrices représentait le prix à payer pour SON éducation, SES activités de l’école et SON futur.

Après avoir fini de nettoyer les mains de son père, le jeune commença à mettre de l’ordre dans l’atelier. Cette nuit-là fut un magnifique moment ‘père et fils’ durant lequel ils parlèrent très longtemps.

Au matin suivant et comme prévu, le jeune est retourné voir le directeur.
Ce dernier s’est vite rendu compte des larmes dans les yeux du jeune homme. Aussi lui-a-t-il demandé : « Peux-tu me dire ce qui te fait pleurer et ce que tu as appris hier en rentrant chez toi ? »

Le jeune a répondu : « j’ai nettoyé les mains de mon père puis j’ai fini par ranger son atelier… mais ce n’est pas le plus important. Je sais maintenant reconnaître ce qui mérite d’être apprécié. Sans mon père, je ne serais pas celui que je suis aujourd’hui. En aidant mon père, je me suis rendu compte de la dureté de son labeur et de mon arrogante indifférence.
Aujourd’hui, j’apprécie son sacrifice à sa juste valeur et le trésor qu’est l’aide familiale.

Le directeur a dit : « Voilà ce que je cherche chez mon personnel. Je veux engager des personnes pouvant apprécier l’effort fourni par les autres, des personnes qui ont conscience de la souffrance d’autrui, des personnes qui ne mettent pas l’argent comme seul objectif dans la vie… Tu es embauché ».

Un enfant trop protégé à qui les parents donnent tout ce qu’il veut, développe « une mentalité de droit » et ignore les sacrifices qu’il a fallu faire pour en arriver là et l’expérience de la difficulté et l’importance du travail en groupe !
« N’éduquez pas vos enfants à être riche. Apprenez-leur à être heureux. Ainsi, ils connaitront la valeur des choses et non leur prix. »


 
s 0
30 octobre 2022 13:18
Il y a pas mal d'histoire père/fils perplexe
La guerre, un massacre de gens qui ne se connaissent pas, au profit de gens qui se connaissent mais ne se massacrent pas.
30 octobre 2022 13:28
la prochaine ça sera père/fille inch'allah

Citation
Dystopia22 a écrit:
Il y a pas mal d'histoire père/fils perplexe
30 octobre 2022 13:30
Je faisais mon psy de comptoir 😅
Citation
Gandalf le gris a écrit:
la prochaine ça sera père/fille inch'allah
La guerre, un massacre de gens qui ne se connaissent pas, au profit de gens qui se connaissent mais ne se massacrent pas.
a
30 octobre 2022 13:33
parce que tout ce que fait une mère est considéré comme normal

Citation
Dystopia22 a écrit:
Il y a pas mal d'histoire père/fils perplexe
30 octobre 2022 13:39
ptdr c'est quoi cette jalousie,
j'ai déjà évoqué les mérites des mères sur d'autres posts..
Les maman vous êtes les meilleurs pas besoin d'en faire une histoire
Citation
amirene a écrit:
parce que tout ce que fait une mère est considéré comme normal
30 octobre 2022 13:41
 
. 0
Citation
Gandalf le gris a écrit:
ptdr c'est quoi cette jalousie,
j'ai déjà évoqué les mérites des mères sur d'autres posts..
Les maman vous êtes les meilleurs pas besoin d'en faire une histoire
30 octobre 2022 13:43
Je ne pense pas que ça te vise particulièrement.

Mais ce qu'elle dit reste une réalité, on va plus considérer les sacrifices de la mère comme normaux que ceux du père.

Après, le père a moins de reconnaissance aussi je trouve.
Citation
Gandalf le gris a écrit:
ptdr c'est quoi cette jalousie,
j'ai déjà évoqué les mérites des mères sur d'autres posts..
Les maman vous êtes les meilleurs pas besoin d'en faire une histoire
La guerre, un massacre de gens qui ne se connaissent pas, au profit de gens qui se connaissent mais ne se massacrent pas.
a
30 octobre 2022 13:58
ce n était pas par rapport à toi
mais on a beaucoup de petites histoires/morales avec des pères alors qu ils sont généralement moins présents pour leurs enfants

ce que fait un père pour ses enfants est souvent valorisé socialement quand on considère que ce que fait la mère est juste normal


Citation
Gandalf le gris a écrit:
ptdr c'est quoi cette jalousie,
j'ai déjà évoqué les mérites des mères sur d'autres posts..
Les maman vous êtes les meilleurs pas besoin d'en faire une histoire
30 octobre 2022 14:28
Je suis pas d'accord sur le fait qu'il existe plus d'histoires sur les papas, que ça soit dans le domaine musical ou autre, beaucoup d'artistes rendent hommage à leur mère..

Mais par contre je suis d'accord sur le fait que dans la conscience collective, l'abnégation d'une mère envers ses enfants est considéré comme normal, et ça doit s'expliquer par le fait que l'instinct maternel que Dieu swt à donné aux femmes est beaucoup plus fort avec la période de grossesse et la souffrance qui va avec et ce lien se crée avant que l'enfant voit le jour, donc c'est comme inné alors que l'instinct paternel se développe avec le temps et l'effort donc ça peut être vu comme moins instinctif donc plus méritoire...
Citation
amirene a écrit:
ce n était pas par rapport à toi
mais on a beaucoup de petites histoires/morales avec des pères alors qu ils sont généralement moins présents pour leurs enfants

ce que fait un père pour ses enfants est souvent valorisé socialement quand on considère que ce que fait la mère est juste normal
30 octobre 2022 14:36
Ça peut aller aussi dans les deux sens, des femmes et les enfants peuvent manquer de reconnaissance par rapport aux sacrifice des papa, et ça peut s'expliquer par la nature de l'homme qui va faire son devoir de père en travaillant dans l'ombre et ça se verra pas directement au sein du foyer car il travaille plus à l'extérieur, et les pères sont moins du genre à réclamer de la reconnaissance car ils prennent plus sur eux..

Mais ça reste des impressions
Citation
Dystopia22 a écrit:
Je ne pense pas que ça te vise particulièrement.

Mais ce qu'elle dit reste une réalité, on va plus considérer les sacrifices de la mère comme normaux que ceux du père.

Après, le père a moins de reconnaissance aussi je trouve.
30 octobre 2022 14:50
Oui, c'est ce que j'écris. Je pense que les pères ont moins de reconnaissance.
Citation
Gandalf le gris a écrit:
Ça peut aller aussi dans les deux sens, des femmes et les enfants peuvent manquer de reconnaissance par rapport aux sacrifice des papa, et ça peut s'expliquer par la nature de l'homme qui va faire son devoir de père en travaillant dans l'ombre et ça se verra pas directement au sein du foyer car il travaille plus à l'extérieur, et les pères sont moins du genre à réclamer de la reconnaissance car ils prennent plus sur eux..

Mais ça reste des impressions
La guerre, un massacre de gens qui ne se connaissent pas, au profit de gens qui se connaissent mais ne se massacrent pas.
a
30 octobre 2022 15:09
les enfants se rendent bien compte que leurs mères en font généralement plus bien qu ils savent que leur père travaille à l extérieur

je ne pense pas que les mères réclament de la reconnaissance, vraiment pas (et je dirais même que les hommes en attendent souvent plus)
ce sont les enfants d eux mêmes qui leur en donnent
meme les garçons qui pourraient plus se reconnaître dans leur père, c est bien qu on a tous conscience qu une mère en fait toujours plus, bien plus que les x heures de travail à l extérieur




Citation
Gandalf le gris a écrit:
Ça peut aller aussi dans les deux sens, des femmes et les enfants peuvent manquer de reconnaissance par rapport aux sacrifice des papa, et ça peut s'expliquer par la nature de l'homme qui va faire son devoir de père en travaillant dans l'ombre et ça se verra pas directement au sein du foyer car il travaille plus à l'extérieur, et les pères sont moins du genre à réclamer de la reconnaissance car ils prennent plus sur eux..

Mais ça reste des impressions
30 octobre 2022 16:44
C'est difficile à évaluer qui en fait le plus entre une mère ou un père, car c'est relatif et ça demande peut être moins d'effort à une femme de s'occuper des enfants et des tâches ménagères car naturellement elles sont plus prédisposées à le faire, d'où le fait que beaucoup de femmes veulent arrêter de travailler pcq elles ne supportent plus la pression ou le contexte professionnel et sont plus épanouie à être mère au foyer alors que les hommes ont moins cette liberté..

Au final seul Dieu saura juger le degrés et l'intensité de nos efforts

Citation
amirene a écrit:
les enfants se rendent bien compte que leurs mères en font généralement plus bien qu ils savent que leur père travaille à l extérieur

je ne pense pas que les mères réclament de la reconnaissance, vraiment pas (et je dirais même que les hommes en attendent souvent plus)
ce sont les enfants d eux mêmes qui leur en donnent
meme les garçons qui pourraient plus se reconnaître dans leur père, c est bien qu on a tous conscience qu une mère en fait toujours plus, bien plus que les x heures de travail à l extérieur



Modifié 1 fois. Dernière modification le 30/10/22 16:47 par Gandalf le gris.
a
30 octobre 2022 17:20
je pense que tu prends le problème à l envers
ça ne demande pas moins d efforts à une femme de s occuper d un foyer, elle n a surtout pas le choix
même malade, en sortant d une opération, avec un cancer ou enceinte, elle se lève et s occupe de ses enfants car monsieur ne le fait pas
où est la pseudo supériorité physique et mentale de l homme ici ?

si elle arrête de travailler, c est simplement parce qu elle n a pas de moyen de garde ou que les gardes lui reviennent plus cher que ce qu elle gagne (tu verras rarement des femmes s arrêter au premier enfant) ou les horaires ne permettent pas de concilier enfants et travail
jamais entendu une femme s arrêter à cause de la 'pression'

tous les hommes que j ai connus sans exception qui ne travaillaient pas (chômage, incapacité ou juste flemme) faisaient garder leurs enfants
et c est souvent madame qui devait les deposer car monsieur se 'reposait'

on est clairement dans un monde qui en demande moins aux hommes


Citation
Gandalf le gris a écrit:
C'est difficile à évaluer qui en fait le plus entre une mère ou un père, car c'est relatif et ça demande peut être moins d'effort à une femme de s'occuper des enfants et des tâches ménagères car naturellement elles sont plus prédisposées à le faire, d'où le fait que beaucoup de femmes veulent arrêter de travailler pcq elles ne supportent plus la pression ou le contexte professionnel et sont plus épanouie à être mère au foyer alors que les hommes ont moins cette liberté..

Au final seul Dieu saura juger le degrés et l'intensité de nos efforts
30 octobre 2022 20:13
On a pas les mêmes exemples autour de nous,
Je connais des pères de famille qui participent grandement à la tenue de leur foyer et pour certains ils font autant de tâches que leur femme (administrative, ramener à l'école, ramener au parc, les garder tout un weekend,ménage,repas..)

Ça m'est même arrivé de voir un père de famille s'occupait de sa femme malade tout en s'assurant que ses enfants puissent manger, pour cela il a porté sa femme malade jusqu'à la cuisine pour qu'elle prépare le repas
ptdr (dsl pour la blague)



Citation
amirene a écrit:
je pense que tu prends le problème à l envers
ça ne demande pas moins d efforts à une femme de s occuper d un foyer, elle n a surtout pas le choix
même malade, en sortant d une opération, avec un cancer ou enceinte, elle se lève et s occupe de ses enfants car monsieur ne le fait pas
où est la pseudo supériorité physique et mentale de l homme ici ?

si elle arrête de travailler, c est simplement parce qu elle n a pas de moyen de garde ou que les gardes lui reviennent plus cher que ce qu elle gagne (tu verras rarement des femmes s arrêter au premier enfant) ou les horaires ne permettent pas de concilier enfants et travail
jamais entendu une femme s arrêter à cause de la 'pression'

tous les hommes que j ai connus sans exception qui ne travaillaient pas (chômage, incapacité ou juste flemme) faisaient garder leurs enfants
et c est souvent madame qui devait les deposer car monsieur se 'reposait'

on est clairement dans un monde qui en demande moins aux hommes
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook