Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
s'essuyer avec le drapeau français fait polémique !!!
h
21 avril 2010 18:16
Une photographie prise à l'occasion d'un concours organisé par la Fnac de Nice crée la polémique. Sur le cliché, un homme s'essuie les fesses avec le drapeau français.


Provocation gratuite, humour graveleux ou acte de rebellion ? Le cliché pris par un jeune amateur de 25 ans fait du bruit. Sur le cliché, le modèle, le pantalon baissé, utilise le drapeau tricolore comme papier-toilette. Replacée dans son contexte, la photo est « réussie » puisque le cliché était présenté dans le cadre d'un concours organisé par la Fnac de Nice, dans la catégorie « Politiquement incorrect ».

L'histoire est devenue politique après les déclarations d'Eric Ciotti. Averti par des associations d'anciens combattants, le député et président UMP du conseil général des Alpes-Maritimes a écrit à la garde des Sceaux, Michèle Alliot-Marie, espérant que « soit sanctionné celui qui a commis cet outrage, et éventuellement ceux qui l'ont publié ». La ministre française de la Justice a, pour sa part, demandé que des poursuites pénales soient engagées.

Problème pour MAM : selon le Code Civil, le délit d'outrage à La Marseillaise et au drapeau français ne peut être constaté que s'il est commis lors d'un événement réglementé par les autorités publiques.

De son côté, l'auteur de la photographie incriminée regrette la tournure prise par les événement. Contacté par TF1 News, il évoque simplement « une histoire de fou pour pas grand-chose ».
assalam o alykoum
A
21 avril 2010 19:12
C'est de la bonne provoc, un rouleau de PQ avec tous les drapeaux du monde voila qui serait mieux Cool
"Pas de guerre entre les races, pas de paix entre les classes" !
H
21 avril 2010 19:12
c'est ca la photo qui fait scandale ?

[www.nationspresse.info]
H
21 avril 2010 19:35
Mais ce geste ne peut pas être mis sur le dos de la liberté d'expression ? Avec laquelle ils nous cassent les oreilles quand il s'agit de profaner les symboles des musulmans ?
c
21 avril 2010 19:48
Citation
habib75 a écrit:
Une photographie prise à l'occasion d'un concours organisé par la Fnac de Nice crée la polémique. Sur le cliché, un homme s'essuie les fesses avec le drapeau français.


Provocation gratuite, humour graveleux ou acte de rebellion ? Le cliché pris par un jeune amateur de 25 ans fait du bruit. Sur le cliché, le modèle, le pantalon baissé, utilise le drapeau tricolore comme papier-toilette. Replacée dans son contexte, la photo est « réussie » puisque le cliché était présenté dans le cadre d'un concours organisé par la Fnac de Nice, dans la catégorie « Politiquement incorrect ».

L'histoire est devenue politique après les déclarations d'Eric Ciotti. Averti par des associations d'anciens combattants, le député et président UMP du conseil général des Alpes-Maritimes a écrit à la garde des Sceaux, Michèle Alliot-Marie, espérant que « soit sanctionné celui qui a commis cet outrage, et éventuellement ceux qui l'ont publié ». La ministre française de la Justice a, pour sa part, demandé que des poursuites pénales soient engagées.

Problème pour MAM : selon le Code Civil, le délit d'outrage à La Marseillaise et au drapeau français ne peut être constaté que s'il est commis lors d'un événement réglementé par les autorités publiques.

De son côté, l'auteur de la photographie incriminée regrette la tournure prise par les événement. Contacté par TF1 News, il évoque simplement « une histoire de fou pour pas grand-chose ».

Ah bon ? Ca fait polémique que de se torcher avec le drapeau francais ? Pourtant des soldats israëliens (fiotasse de Tsahal) l'ont fait... Ils ont même été jusqu'à brutaliser des diplomates francais... mais les dirigents complices ont fermer leurs gueules.
Ex-Ouarza
a
22 avril 2010 14:16
Citation
Hichamo a écrit:
Mais ce geste ne peut pas être mis sur le dos de la liberté d'expression ? Avec laquelle ils nous cassent les oreilles quand il s'agit de profaner les symboles des musulmans ?

exactement lors de l'affaire des caricatures tous les médias étaient pour la diffusion de ces maudites caricatures Grrr
¤ [color=blue] Que DIEU [/color] nous pardonne [color=magenta] AMINE [/color] ¤c(__¡__) | [color=blue] c(__¡__) | [/color] [color=magenta] c(__¡_) | [/color]
D
23 avril 2010 10:46
Hahahahah cette photo m'a bien fait rire! Heureusement que le gars n'est ni noir ni maghrébin!

L'identité nationale dans tout ça?
On ne les entend plus trop les Besson et Cie... "Ce monsieur est il un bon français?"
N
23 avril 2010 11:34
Citation
Dunesdesable a écrit:
Hahahahah cette photo m'a bien fait rire! Heureusement que le gars n'est ni noir ni maghrébin!

L'identité nationale dans tout ça?
On ne les entend plus trop les Besson et Cie... "Ce monsieur est il un bon français?"


la question est, va-t-il payer une amende pour 'outrage public aux symboles de la nation' ? [www.legifrance.gouv.fr]

[www.rue89.com]
♪ ♥ ♫ ♪ ♥ ♫ ♪ ♥ ♫ ♪ ♥ ♫
h
24 avril 2010 12:46
Cette histoire est bien pire que La Marseillaise sifflée dans les stades !" Charles-Ange Ginésy, député-maire de Peone-Valberg, dans les Alpes-Maritimes est ulcéré. L'histoire qui le fait sortir de ses gonds est celle d'une photo montrant un jeune homme, pantalon sur les chevilles, en train de s'essuyer le postérieur avec l'étendard français. Ce cliché a obtenu le coup de cœur du jury dans la catégorie Politiquement Incorrect lors d'un concours photo organisé début mars par la Fnac de Nice. Et le cliché de déclencher le courroux sur la promenade des Anglais. "De manière incontestable, le drapeau tricolore est utilisé comme papier toilette !, tonne encore Charles-Ange Ginésy. Et que cette photo soit primée par une grande entreprise nationale... On déraille totalement !"

Face à cette ire locale relayée par le Net, la Fnac a retiré le cliché controversé de la liste des lauréats de son prix. Pas de quoi calmer le courroux général. Le président du Conseil général des Alpes-Maritimes, le député Eric Ciotti, a ainsi récemment écrit à Michèle Alliot-Marie "afin qu'elle envisage d'engager une action à l'encontre des auteurs de ces agissements". En début de semaine, le ministère de la Justice n'avait pas encore reçu la missive.

"C'est de bon ton de cracher sur le drapeau français"

L'auteur de la photographie polémique, un Niçois de 25 ans féru de photographie, regrette la controverse. Elle le gêne. Lui, s'était inscrit au concours "simplement pour passer une belle journée" et tenter de gagner un nouvel appareil. Contacté par TF1 News, il déplore "une histoire de fou pour pas grand-chose". Il n'en dira pas davantage. Cette "histoire de fou" serait sans doute passée inaperçue sans un article dans un quotidien local. Publié le 19 mars, au lendemain de l'annonce des grands gagnants du concours -ils sont trois, un par thème-, le papier est illustré non pas par le cliché vainqueur de la catégorie Politiquement incorrect -une femme enceinte jusqu'aux dents en train de se griller une cigarette- mais par la photo au drapeau.

Je plains ceux qui se prétendent intellectuels, constate amère Lionnel Luca, vice-président du Conseil général. Ça, ce n'est pas du politiquement incorrect, c'est de la provocation gratuite, c'est une injure. Le politiquement incorrect aurait été de faire cette photo avec le drapeau algérien". Il ironise : "C'est de bon ton aujourd'hui de cracher sur le drapeau français." En estimant être, lui, politiquement incorrect en réagissant.
assalam o alykoum
b
25 avril 2010 14:28
Finalemnt qu'est ce qu'il risque ce jeune homme?
D
25 avril 2010 14:36
Citation
birzoudu59 a écrit:
Finalemnt qu'est ce qu'il risque ce jeune homme?

Rien du tout, d'abord parce-qu'il n'est pas identifiable et que jamais le photographe ne divulguera son identité. Ensuite parce-que le but de la photo était justement d'être politiquement incorrecte. C'est réussi, ils sont tombés en plein dans le panneau.
C'est d'un ridicule...
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook