Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
On s'aime mais on ne se connait pas
a
12 novembre 2020 09:29
Salamou 3alaykoum,

Il y'a quelques temps j'ai ressenti un sentiment assez inhabituel, j'ai ressenti beaucoup d'amour pour une personne que je n'ai jamais vu et dont je ne sais absolument rien, pas même son nom si ce n'est une seule chose, son amour pour Allah.

J'ai vécu ma vie toute entière dans le mensonge, ou plutôt c'est moi qui me suis caché de la vérité. J'ai vécu dans une bulle où j'idéalisais trop la société dans laquelle je vis. J'ai grandi en pensant que le pourcentage des gens qui vivent loin de la religion, qui ont étaient "accidentalisé" (occidentalisé) et qui vivent dans la débauche total était très faible. Mais il fallait bien que j'ouvre les yeux un jour, année après année je constate que des connaissances vivent dans la débauche puis c'est au tour de certains de mes amis, puis certains de mes proches.

À ce moment-là je passais mon temps à méditer sur des questions existentielles, sociétales et personnelles, en plus du contexte dans lequel je vivais, tout était idéale pour nourrir une dépression. Une dépression qui me permettra d'évoluer différemment de cette société que j'ai commencé à détesté au fur et à mesure que le temps avançait. Une dépression qui me fera renfermer dans une bulle qui me protège de la vérité sur ce qu'est devenue l'humanité, pourtant au fond de moi je savais tout ceci, tout ce que je pouvais imaginé de pire dans notre monde je savais qu'il existait, mais je ne voulais pas le voir.

Il y'a peu de temps j'étais dans l'apogée de ma dépression. Je ne savais plus quelle voie prendre, je ne savais plus quoi faire, j'avais perdu mes rêves, mon âme d'enfant, je n'avais plus aucun buts, mes capacités intellectuelles se déclinaient, la force mentale et physique que je possédais et dont j'étais fière disparaissait petit à petit. J'ai perdu beaucoup de chose dans ma vie, au niveau de mes études, de mes proches, de mes amis, et de mon identité.

C'est à ce moment-là qu'un de mes amis assez proches et surtout qui vit dans ce monde de débauche que je déteste le plus, m'a montré la réalité de notre monde que j'avais oublié. Je pensais être au fond du trou et que pourtant je continuais à creuser, mais lui il a réussi un exploit, il m'a permis d'atteindre réellement le fond du trou. J'ai compris que j'ai bâtis ma vision de la société sur un très grand mensonge, j'ai découvert que la société était totalement différente de ce que je croyais, je me suis sentis trahit par la société toute entière. J'ai arrêté de faire confiance à quiconque pendant un certain temps, pour moi la société vivait dans une débauche total, elle vivait une vie que je méprise, une vie de luxure, de matérialisme, d'égoïsme, d'ostentation... la sincérité et la pudeur dans le comportement avaient totalement disparut.

Jusqu'au moment où je me suis souvenu de ce hadith:
Le Prophète (صلى الله عليه و سلم) dit en ce sens que, viendra un temps où la condition de celui qui voudra rester ferme sur sa religion sera comparable à celle d’un homme qui tient une braise dans la paume de sa main. (At-Tirmidhi)

Du peu de connaissance en religion que j'avais encore en tête c'était la première chose qui m'est traversé l'esprit, ça ne m'a jamais paru aussi vrai qu'avant, au point où j'ai faillis réellement pleurer tout seul comme un idiot dans ma voiture. Car à ce moment-là le changement était entrains de se produire dans ma vie, j'ai évolué une nouvelle fois après plusieurs mois de stagnation, mais cette fois-ci j'ai commencé à trouver cette voie à laquelle j’aspirais tant.

Je me suis rappelé qu'il y'avait encore de l'espoir dans ce monde, je me suis rappelé que l'être humain et ses vices n'étaient pas important, et que celui qui m'a créer et m'a donné la capacité à ressentir ces émotions négatives est aussi celui qui peut me rendre heureux, j'ai commencé à me rappeler d'Allah et de l'amour que je ressentais pour lui. J'ai commencé à retrouver cette identité que j'avais perdu, ces rêves et ces buts qui ont quelque peu changé, j'ai commencé à retrouver cet âme d'enfant malgré mon âge et j'ai même pu réaliser un rêve, moi amoureux de la nature, celui de faire une véritable randonné, l'une de mes meilleurs expérience dans ma vie, j'ai compris que je pouvais enfin être heureux, et que cela se produirait que si je m’en remet à Dieu.

En évoluant, j’ai commencé à aimer d’un amour sincère une potentiel future épouse, une femme que je n’ai jamais connu, ni vu et dont je ne connais même pas le nom, je l’ai aimé car on aime tous les deux Allah, et que parce que c’est Allah qui l’a choisi. J’ai compris à ce moment pourquoi je vois tant de problème en lien avec les relations hommes femme sur ce forum, car beaucoup construisent leur relation sur une attirance sexuelle, physique, qu’on appelle le coup de foudre, sans aucun mariage alors que sans mariage tout ne tient qu’à un fil de la part des deux partit.

Ressentir de l'amour hors mariage et même en vue du mariage vous fait beaucoup de mal mais pourtant vous continuer à le faire ...
12 novembre 2020 09:40
Wa alaykoum salam,
Comment as-tu connu cette femme si tu ne l'as jamais vu ? Ce n'est pas un coup de foudre ?
12 novembre 2020 09:43
و عليكم السلام ورحمة الله وبركاته

"Bienvenue" dans la société d'aujourd'hui mon frère
Parfois il est mieux d'être seul que mal accompagné.
Pour relations homme femme, les gens ont délaissé l'islam soit par négligence et/ou mauvaise fréquentation et ils se sont laissés absorbé par sheitan et leurs passions. Et la société les empêchent de raisonner...
Mais ne désespère pas il y a sûrement encore des frères et soeurs accrochés à leur dine (Moi par exemple 🙂)

Qu'Allah t'accorde le meilleur.
Qu'Allah t'accorde une femme et une descendance pieuse.
12 novembre 2020 09:45
و عليكم السلام ورحمة الله وبركاته

Un réflexe 😂😂.
Je m'en suis rendu compte et j'ai demandé à supprimer le message 😂😂
12 novembre 2020 09:47
Salam

Justement ... s'aimer pour Allah c'est l'amour dans le vrai sens du mot ! Quand on aime pour autre chose que cela, on cessera d'aimer quand cette chose ne sera plus ce qu'elle était ou disparaîtra tout simplement ! L'amour basé sur l'attirance, la beauté, le physique , l'argent j'en passe se fane comme une fleur alors que celui basé sur l'amour d'Allah est éternel.
12 novembre 2020 09:52
Salam,

Les épreuves liées à l'esprit sont parmi les plus difficiles. La dépression liée à l'état du monde et accessoirement de la oumma, dans laquelle on se projette car nous en faisons partie, retournent littéralement le cerveau. La déception, la fin d'un idéal et la brutalité de la réalité peuvent être vécues comme une brutalité extrême.

El hamdoulillah ton épreuve a été bénéfique car in fine tu t'es rapproché d'Allah, Seigneur de l'univers et aussi Maitre des cœurs...
12 novembre 2020 09:56
Salam

Ton Impression N’est Pas Forcément,Partagée par Les Autres...Il Va Falloir Revérifier !!!
a
12 novembre 2020 22:24
Je ne l'ai pas connu et je pourrais être son fiancé sans avoir cet amour qu'il y'a entre un homme et une femme. Par contre au moment où je serais officiellement son mari je pourrais ressentir cet amour instantanément, enfin c'est ce que je crois et c'est ce que je ressens. Car à ce moment là je l'aimerais en Allah, et je l'aimerais en tant que ma femme, une éventuelle mère pour mes enfants, et une personne qui partagera mes rêves, mes moments de bonheurs et mes douleurs, et je ferais de même la concernant.
Citation
YabiLadyDi a écrit:
Wa alaykoum salam,
Comment as-tu connu cette femme si tu ne l'as jamais vu ? Ce n'est pas un coup de foudre ?
a
12 novembre 2020 22:29
Merci, et amine

Dans cette période que j'ai vécu il y'a très peu de temps, j'avais perdu espoir en toute la société, j'avais besoin plus que quiconque de rencontrer des personnes comme moi, limite des personnes qui aurait vécu dans cette même bulle. J'ai rompu les liens d'amitiés avec cette personne de par sa très mauvaise influence sur moi, et du fait qu'elle vivait en harmonie avec cette société que je déteste tant.
Citation
PellYm785 a écrit:
و عليكم السلام ورحمة الله وبركاته

"Bienvenue" dans la société d'aujourd'hui mon frère
Parfois il est mieux d'être seul que mal accompagné.
Pour relations homme femme, les gens ont délaissé l'islam soit par négligence et/ou mauvaise fréquentation et ils se sont laissés absorbé par sheitan et leurs passions. Et la société les empêchent de raisonner...
Mais ne désespère pas il y a sûrement encore des frères et soeurs accrochés à leur dine (Moi par exemple 🙂)

Qu'Allah t'accorde le meilleur.
Qu'Allah t'accorde une femme et une descendance pieuse.
a
12 novembre 2020 22:33
C'est ce que j'ai ressenti pour ma future femme, c'est bizarre, mais si il m'est prescrit de me marier alors c'est ce que j'ai ressenti durant cette période, et encore aujourd'hui. J'aime ma future femme et je commencerais à l'aimer au moment ou je serais officiellement son mari
Citation
ابن وحيد a écrit:
Salam

Justement ... s'aimer pour Allah c'est l'amour dans le vrai sens du mot ! Quand on aime pour autre chose que cela, on cessera d'aimer quand cette chose ne sera plus ce qu'elle était ou disparaîtra tout simplement ! L'amour basé sur l'attirance, la beauté, le physique , l'argent j'en passe se fane comme une fleur alors que celui basé sur l'amour d'Allah est éternel.
12 novembre 2020 22:36
Oui, pourquoi pas. L'amour se construit et grandit au fil des années
Citation
anonymesmuslman a écrit:
Je ne l'ai pas connu et je pourrais être son fiancé sans avoir cet amour qu'il y'a entre un homme et une femme. Par contre au moment où je serais officiellement son mari je pourrais ressentir cet amour instantanément, enfin c'est ce que je crois et c'est ce que je ressens. Car à ce moment là je l'aimerais en Allah, et je l'aimerais en tant que ma femme, une éventuelle mère pour mes enfants, et une personne qui partagera mes rêves, mes moments de bonheurs et mes douleurs, et je ferais de même la concernant.
a
12 novembre 2020 22:37
Exactement, et bizarrement je ne regrette pas cette épreuve, limite des fois si je me dis que je n'aurais pas pu vivre sans. Cette solitude que j'ai commencé à apprécier ma permis d'ouvrir les yeux sur beaucoup de chose, j'en suis même venu à me dire que j'apprécierais de vivre en ermite en plein milieu de la nature pour y méditer sur beaucoup de questions.
Citation
Magneto* a écrit:
Salam,

Les épreuves liées à l'esprit sont parmi les plus difficiles. La dépression liée à l'état du monde et accessoirement de la oumma, dans laquelle on se projette car nous en faisons partie, retournent littéralement le cerveau. La déception, la fin d'un idéal et la brutalité de la réalité peuvent être vécues comme une brutalité extrême.

El hamdoulillah ton épreuve a été bénéfique car in fine tu t'es rapproché d'Allah, Seigneur de l'univers et aussi Maitre des cœurs...
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook