Menu
Connexion Rencontres Yabiladies Islam INVESTIR Vidéos Forum News
Rituel/prière pour la mort de son animal?
zaahra [ MP ]
11 juin 2010 14:17
Salam a tous,

Je souhaiterais savoir s'il y a un rituel à faire quand son animal de compagnie meurt, étant donné la "relation" qui s'est créé entre l'animal est l'humain. Existe t-il une prière à prononcer?

Merci de vos réponses
zaahra [ MP ]
12 juin 2010 07:04
répondez moi svp c'est vraiment important pour moi
zz95 [ MP ]
12 juin 2010 10:05
Salam ,

ina lillah wa ina ilayhi rajioune

Je pense que si personne ne répond c'est peut être que personne ici ne connait la réponse.Smiling Smiley

Personnellement je ne sais pas, a tu essayé de demander à un imam ou à une personne de science ?

Je sais que nous avons des devoirs envers les animaux mais j'ai jamais vu personne faire salat el janaza sur les animaux les enterré oui mais sans rituel ni rien.
srnit [ MP ]
12 juin 2010 15:31
Salam aleikoum,

Je ne connais pas de rituel spécifique pour les animaux.

Les devoirs que nous avons envers les animaux consiste à être bons envers eux de leurs vivants.
Une fois mort, la séparation est difficile mais comme toute disparition, il faut être patient, ce qui demande un effort surtout s'il est resté longtemps. Particulèrement s'il s'agit de l'animal d'un enfant, il faut faire preuve de douceur.

Voici un article sur le traitement des animaux :
[haniramadan.blog.tdg.ch]

Et également un article sur le deuil qu'on éprouve à la perte d'un animal :
[www.vip-for-animals.ch]

Wa Allah o hlem
zaahra [ MP ]
12 juin 2010 17:26
merci pour ces réponses... en effet je ne pense que qu'il soit coutumier de faire un rituel pour son animal mort. existe t-il une sourat que je pourrais prononcer afin d'exprimer mon attachement et mon souhait qu'il "repose en paix"? en sachant que d'après ce que j'ai lu, les animaux ne vont pas au paradis. je me sentirai déjà mieux...
srnit [ MP ]
12 juin 2010 20:15
Citation
zaahra a écrit:
merci pour ces réponses... en effet je ne pense que qu'il soit coutumier de faire un rituel pour son animal mort. existe t-il une sourat que je pourrais prononcer afin d'exprimer mon attachement et mon souhait qu'il "repose en paix"? en sachant que d'après ce que j'ai lu, les animaux ne vont pas au paradis. je me sentirai déjà mieux...

Salam,

Je pense que l'écoute et la lecture du Coran, peu importe la sourates, peuvent t'apaiser.

Sur Yabiladi par exemple : [yabiladi.com]

Et également les dou3as qu'on trouve sur ce site :
[www.hisnulmuslim.com]

"Ô Seigneur! Je suis Ton serviteur, fils de Ton serviteur et de Ta servante, mon toupet est dans Ta main. Ton jugement s’accomplit sur moi, Ton décret sur moi est juste. Par les noms qui T’appartiennent avec lesquels Tu T’es nommé, ou que Tu as révélés dans Ton Livre ou que Tu as enseignés à l’une de Tes créatures, ou bien que Tu as gardé secret dans Ta science de l’inconnu, je Te demande de rendre le Coran le printemps de mon cœur, la lumière de ma poitrine, la dissipation de ma tristesse et la fin de mes soucis. "

En arabe et en phonétique : [www.hisnulmuslim.com]

"Il n’y a de divinité qu’Allah le Très Grand et Plein de mansuétude. Il n’y a de divinité qu’Allah, le Seigneur du Trône immense. Il n’y a de divinité qu’Allah, le Seigneur des cieux et de la terre et Seigneur du Trône, le Généreux."

En arabe et phonétique : [www.hisnulmuslim.com]

[www.hisnulmuslim.com]

Que Dieu te donne patience. amin.

Salam aleikoum
zaahra [ MP ]
12 juin 2010 20:19
c'est très beau! merci beaucoup
Samsouu [ MP ]
14 juin 2010 11:21
J'interviens pqrce que la je n'y comprend plus rien depuis quand on s'attache a un animal de compagnie sais tu simplement que si un chien te touche tu te dois daller te changer et faire une douche . Bienles traitees d'accord mais de la a eprouve duchagrin pour un animal de compagnie et voulair l'enterrer et reciter des sourates c'est vraiment grave . Eclairez moi la ¡¡¡¡¡
zz95 [ MP ]
14 juin 2010 17:17
Citation
Samsouu a écrit:
J'interviens pqrce que la je n'y comprend plus rien depuis quand on s'attache a un animal de compagnie sais tu simplement que si un chien te touche tu te dois daller te changer et faire une douche . Bienles traitees d'accord mais de la a eprouve duchagrin pour un animal de compagnie et voulair l'enterrer et reciter des sourates c'est vraiment grave . Eclairez moi la ¡¡¡¡¡

Salam,

Ne sont ils pas eux aussi des créatures d'Allah swt ?
Samsouu [ MP ]
14 juin 2010 17:41
sin on parle du chien sache que la cette creature est malsaine et donc a eviter de tenir pour animaux de compagnie maintenant si cela est permis pourquoi ne voyons nous pas nos imams et cheikh se promener avec leur animaux de companies tout simplement parce que c'est accorder une affection a autre qu'allah certes il faut les respecter et ne pas leur faire subir de domages maisn en aucun il est permis d'utiliser un animal pour comapgnie .
faqir [ MP ]
14 juin 2010 18:29
Assalam alaikoum

Le chien est un animal domestique, qui peut être un compagnon de l'homme, connu de sa fidelité, il est mentionné dans le Coran comme compagnon et gardien de ahl al-kahf (gens de la grotte), dans une situation pleine de symbolique (il y est mentionné à quatre reprises).
En fait, il convient de mettre les choses à leur juste place, bien traiter l'animal (on connait l'histoire de la femme qui fut condamnée d'aller en enfer, car elle a maltraité un chat), sans s'y donner trop d'attachement, et sans dénaturer l'ordre des choses.
zz95 [ MP ]
14 juin 2010 21:04
Salam,

Abou Hourayra doit son surnom" père des chatons" du au fait qu'il avait beaucoup d'affection pour les animaux mais surtout pour les chats il en avait souvent un avec lui et c'est le prophète sws qui l'a nommé ainsi.

Personnellement je pense que c'est l'affection que nous portons aux créatures d'Allah swt qui fais que l'on peut agir en bien envers eux qu'il soit un Homme ou un animal.
srnit [ MP ]
15 juin 2010 11:44
Citation
Samsouu a écrit:
sin on parle du chien sache que la cette creature est malsaine et donc a eviter de tenir pour animaux de compagnie maintenant si cela est permis pourquoi ne voyons nous pas nos imams et cheikh se promener avec leur animaux de companies tout simplement parce que c'est accorder une affection a autre qu'allah certes il faut les respecter et ne pas leur faire subir de domages maisn en aucun il est permis d'utiliser un animal pour comapgnie .

Salam,

Je pense que c'est plutôt culturel.
Prenons l'exemple des pays du golfe, ils ont des chevaux et font ce qu'il faut pour les entretenir.
A partir de là, tu vois beaucoup d'hommes dans ces régions attaché à leur cheval, chameau ou autre.
Ils peuvent leur parler, les caresser ... et il s'établit une relation entre le maitre et son cheval.

Concernant les animaux domestiques, qu'on garde chez soi, il y a plusieurs critères à prendre en compte et qui sont essentiellement la propreté de l'animal et également le temps que l'on passe pour lui.
Le chat par exemple fait sa propre toilette, c'est un animal propre d'une part.
D'autre part, il est indépendant et ne nécessite pas une attention particulière.

De nos jours, ce qui est gênant, c'est que dans beaucoup de foyers, l'animal a remplacé l'enfant.
L'animal a comblé le trou du vide familial du fait de la perte des valeurs.
Sans compter le temps passé pour les sorties et les dépenses parfois exubérantes et inutiles.
A partir de là, le musulman peut perdre la notion du temps et des priorités et délaisser ses obligations religieuses à cause d'un animal ce qui est particulièrement grave.

Mais tu ne peux pas généraliser sur les animaux de compagnie, tout dépend de l'intention et des limites que l'on s'impose.

Voici un hadith qui parle d'un palmier, et on voit l'importance et la relation qui s'est crée.
On parle même pas d'un chat ou d'un poisson rouge ici mais d'un tronc de palmier.
Donc il est encore plus logique que nous ayons parfois de l'affection réciproque avec des animaux et qui font partie de la vie comme nous.

Ibn Omar ( qu'Allah l'agrée ) rapporte que le prophète (que la prière et la paix d'Allah soient sur lui) avait l'habitude d'offrir sa Khoutba ( sermon ) en s'appuyant sur un tronc de palmier. Quand il avait utilisé une tribune au lieu de ce tronc, ce dernier commença à pleurer . Le prophète (que la prière et la paix d'Allah soient sur lui) se dirigea vers lui, mit sa main sur lui pour qu'il cesse de pleurer.
Voir Sahîh Al-Boukhârî, Vol.4, Hadîth N.783

wa Allah o hlem
srnit [ MP ]
16 juin 2010 10:57
Cette anecdote est rapporté par Sheikh Al Othaimine dans Sharh Kitab Hilayat Talib l-Ilm p 149
(1) Il s'agit du hadith suivant rapporté par Anas: J'avais un petit-frère ayant comme qouniya Abu Oumayr. Il possédait un petit oiseau avec lequel il jouait. Puis cet oiseau mourut, lorsque le messager d'Allah (paix et bénédictions sur lui) se présenta chez nous et qu'il constata la tristesse de l'enfant. Il demanda qu'a-t-il ? On lui a dit il est triste car son oiseau est mort.
Le messager lui a donc dit : " O Abou Oumayr qu'a fait ton oiseau? ". [Authentifié par Cheikh Al Abani Sunane Abu Dawud N° 4969]

[www.aslamna.info]

A consulter également : [www.yabiladi.com]
LOUX57021 [ MP ]
22 septembre 2010 23:49
L'Islam et le respect des animaux

L’Islam comprend des enseignements qu’il peut être utile de soumettre à tous ceux qui défendent la dignité des animaux. Le Coran affirme ainsi : « Nulle bête marchant sur terre, nul oiseau volant de ses ailes, qui ne soit comme vous en communautés. » (Coran, 6,38).

Cela signifie que les espèces animales bénéficient du statut de créature, tout comme les êtres humains.

Le Prophète Muhammad lui-même s’est exprimé très clairement sur ce thème en de nombreuses occasions. Il dit un jour :

« Une femme a été tourmentée en enfer à cause d’une chatte qu’elle avait enfermée jusqu’à ce qu’elle pérît. A cause de l’animal, elle entra en enfer. Elle ne l’avait ni nourrie, ni abreuvée alors qu’elle l’avait enfermée, ne lui laissant pas la possibilité de consommer ses proies. » (Al-Bukhârî, Muslim)

Un jour, des enfants avaient attaché un oiseau vivant en le prenant pour cible. Ibn ‘Umar, disciple du Prophète, s’exclama : « Le Prophète a maudit celui qui se sert comme cible de tout être vivant (attaché). » (Al-Bukhârî, Muslim)

Le Prophète vit une fois un âne marqué sur le visage. Il désapprouva la chose et déclara : « Que Dieu maudisse celui qui l’a marqué ! » Il ordonna que l’âne fût marqué sur sa croupe, c’est-à-dire la partie la plus éloignée du visage. (Muslim)

Evoquons encore ces événements : « Nous étions en voyage. Nous vîmes alors un oiseau avec ses deux petits. Nous prîmes les oisillons et leur mère se mit à voler au-dessus de nos têtes. A ce moment arriva le Prophète qui demanda : « Qui a fait de la peine à cet oiseau en lui prenant ses petits ? Allez, rendez-lui ses enfants ! » Un autre jour, il apprit que des hommes avaient brûlé une fourmilière. Il demanda alors : « Qui l’a brûlée ? » Ses compagnons répondirent: « Nous. » Il déclara : « Il ne convient à personne de châtier par le feu, sinon le Maître du feu. » (Abû Dâwûd)

Cela se passait au VIIe siècle, bien avant que l’on envisage en Europe des associations pour la protection des animaux.

Aimer et protéger les animaux fait donc partie des enseignements de l’Islam. Même lorsqu’il s’agissait de se nourrir, le Prophète commandait aux croyants d’aiguiser leur lame avant de procéder à l’abattage et d’épargner à l’animal toute souffrance.

Et il nous dit aussi combien le Créateur apprécie de nous voir protéger sincèrement et avec bonté les espèces qui nous sont inférieures et qui dépendent de nous. Le Prophète raconta un jour ce récit :

« Alors qu’un homme cheminait, il fut pris d’une grande soif. Il trouva un puits dans lequel il descendit et but. Quand il en sortit, il vit un chien haletant qui mangeait de la boue sous l’effet de la soif. L’homme se dit : « Ce chien est en proie à une soif semblable à celle que je viens d’éprouver il y a peu. » Il descendit alors dans le puits et remplit d’eau sa chaussure qu’il tint entre ses dents jusqu’à ce qu’il se hissât en dehors du puits. Ainsi, il donna à boire au chien. Dieu lui en fut reconnaissant de sorte qu’il lui pardonna, et le fit entrer au paradis. » Les compagnons du Prophète lui demandèrent (surpris) : « Ô Messager de Dieu, nous serions récompensés pour (avoir été compatissants envers) des animaux ? » Le Prophète dit : « Pour tout foie humide (c'est-à-dire tout être vivant), il y a une récompense.» (Al-Bukhârî, Muslim)

Le même événement est rapporté, mais cette fois en faveur d’une prostituée. Le Prophète a dit : « Un chien à demi-mort de soif tournait autour d’un puits, lorsqu’il fut remarqué par une prostituée juive qui enleva sa chaussure et s’en servit pour lui donner à boire. Ce geste lui valut d’être pardonnée. » (Al-Bukhârî, Muslim)

On voit combien les portes de la clémence divine restent ouvertes à toutes et à tous.

Tel est l'Islam, tel est notre Prophète.
Matamine [ MP ]
1 octobre 2012 10:46
Il ny a pas que les chiens coome animaux de compagnie et heureusement dailleur le chien nest pas un animal de compagnie en islam.mais le chat oui et on peut aimer en allah une creature dallah aza wa jael...
Anonyme2012 [ MP ]
6 octobre 2012 05:09
Les chiens et les chats sont comme les humains sur beaucoup de points. Ils n'aiment pas etre seuls, viennent te consoler quand tu est triste et peuvent demontrer un grand amour envers les gens. Il est normal de s'attacher a un animal avec qui ont a vecus. Ils sont comme des enfants qui n'ont jamais apris a parler, dans leur comportement.

Je crois pouvoir affirmer, sans me tromper que vous n'avez sans doute, jamais vecus avec un animal si vous n'arrivez pas a comprendre que ca fait mal perdre un animal domestique. Les chats et les chiens vivent plus de 10 ans, ils sont souvant considerer comme un membre de la famille apres autant d'annees partager ensemble. (ce n'est pas comme un object sur ce point, les objects ne viellisent pas.)

Pour les rituels, je sais qu'en egypte ancienne, les animaux domestiques des pharaons etaient considere comme etant de la famille imperiale, comme s'ils avaient ete adopter. Les pharaons etaient souvant tres attache a leurs animaux. Evidemment, ils avaient des chiens, des chats, des oiseaux, mais aussi des Gazelles, des singes et des fauves.

A leurs mort, ils etaient momifies et mis dans la tombe, au cote du pharaon. La pratique de se faire enterer avec ses animaux existe encore. Le but etait de pouvoir retrouver ceux qui nous avait ete cher dans "la vie apres la mort"
jandouba [ MP ]
9 octobre 2012 02:42
concerne le chien je n ai pas tout lu vos reponses et avis
tt simplement le chien est un animal de compagnie mais il faut pas qu il rentre a la maison et vit avec vous sous meme toit et avec vos petits joue ..non le chien quoique ce soit sa race signee ou pas veut dire de race chere 1200euros exemple
non c est un animal najiss.. faut pas surtout qu il reste a la maison sa place c est dehors cest un gardien
ne jouez pas avec et ne le laisse pas avec vos petits
si un animal meurt on dit rien ni allah yarahmo ni rien aucune sorate attention ne jouez pasavec le ddiinnn
ce n est pas un etre humain ...
Un croyant [ MP ]
20 octobre 2012 01:52
Ceux qui n'aiment pas les animaux n'aiment pas les hommes. Allah est grand et bon. Il aime toutes ses créatures.
hakim571 [ MP ]
12 mars 2013 14:15
oui ceux qui naiment pas les animaux ,naiment pas les hommes car les animaux st des créatures d'Allah et ne pas etre sensible a leur mort c'est vraiment inhumain et odieux!!!!!honte a ces gens que Dieu guide ses gens perduent de la vie
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook