Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
Rever pere decede
W
16 juin 2020 23:26
Bonjour

Mon père est decede il y a 6 ans d'un cancer du cerveau après des années de souffrance.
J'ai commencé à le voir en rêve un an après son décès

La, une semaine avant mon anniversaire, je rêve qu'il m'a préparé une fête, il a cuisiné lui-même de gros plats de viande avec d'autres choses, il y a beaucoup de monde et il rit avec moi en me montrant sa surprise.

J'ai fait sadaka et douas pour lui mais je me demande si ce rêve m'annonce quelque chose.

Je traverse une période difficile à tous les niveaux et je me demande s'il y a un rapport.....
17 juin 2020 00:21
Voilà, ce qu'ils en disent ailleurs

Question
bonjour, J'ai perdu mon père en février 2011, il est mort d'un arrêt cardiaque et mon fils, alors âgé de 5 ans, en avril de la même année, il était tombé gravement malade. J'ai rêvé que de mon père me disait qu'il était en attente et je lui ai demandé pour mon fils, il m'a dit que l'on était venu le chercher le 1er jour et que depuis il ne l'avait plus revu. Voilà ma question : je voudrais savoir pourquoi je n'ai jamais rêvé de mon fils ? Que faut-il que je fasse pour le voir ? Je vais souvent au cimetière, surtout les jeudis est-ce que les morts m'entendent et me voient ? Merci de votre reponse.

Réponse du site

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons.

Nous vous présentons nos sincères condoléances pour votre père et votre fils, nous vous recommandons de multiplier les prières de pardon et de miséricorde pour votre père et nous espérons qu’il se délecte désormais des plaisirs du Paradis dans sa tombe jusqu’à ce que survienne le Jour de la Résurrection. Quant à votre fils, il est au Paradis inchallah, car les enfants décédés des musulmans vont au Paradis.

Il n’est pas nécessaire que le musulman voit son parent mort dans un rêve et nous ne connaissons aucun moyen légal permettant de le voir. Ce genre de vision ne peut être le fondement d’un quelconque verdict, surtout que nous savons que parmi les sortes de rêve, il y a les mauvais rêves provenant du Diable qui veut attrister et effrayer le musulman, de même qu’il y a des rêves qui sont une incarnation des idées qui occupaient l’intellect de la personne avant son sommeil. Enfin, il y a le bon rêve qui vient d’Allah le Très Miséricordieux. En voici la preuve :
D’après Abû Hurayra () le Prophète () a dit :

« Au fur et à mesure que le temps progresse, le rêve du musulman devient de plus en plus vrai. Ceux d’entre vous dont les rêves sont les plus vrais sont ceux qui évitent le plus le mensonge. Le rêve du musulman est l’une des 45 parties de la prophétie. Il existe trois sortes de rêve : le bon rêve qui est une bonne nouvelle venue d’Allah ; le mauvais rêve à travers lequel Satan apporte la tristesse, et le rêve qui n’est que le reflet des propres pensées de l’intéressé.» (Rapporté par Mouslim).


Les faits concernant les morts et leurs circonstances sont du domaine de l’Inconnaissable, en conséquence il est interdit de certifier quoi que ce soit sans preuve légale : nous ne connaissons aucun argument qui prouve que les morts voient ceux qui les visitent, mais concernant l’audition de leurs paroles, le plus prépondérant est qu’ils entendent si Allah veut leur faire entendre ; ils peuvent entendre selon les circonstances et ce n’est pas nécessaire que ce soit durable. Ce qui est certain c'est que les morts polythéistes de Qalib Badr ont bien entendu les paroles du Prophète () quand ils les a interpellés.

Nous vous prévenons que la visite des femmes aux cimetières est un sujet de divergence entre les oulémas et que certains parmi eux l’ont interdite. Le plus précautionneux pour la femme musulmane est de s'abstenir de visiter fréquemment les tombes. Cependant, si elle visite le cimetière elle doit craindre Allah, le Très haut, et ne pas commettre un acte illicite comme d’éclater en sanglots et autres interdictions.

De même nous vous indiquons de vous efforcez d’oublier les deuils et les afflictions, et surtout ne pas les revivifier, car cela pourrait vous accaparer au lieu de ce qui vous est utile dans votre religion. C’est pour cela qu’Allah, le Clément, a établi l’oubli qui renferme une réelle miséricorde pour l’homme, surtout dans de telles circonstances.
Cheikh al-'Uthaymin a dit en interprétant le hadith du Prophète () concernant une femme qu'il a trouvé entrain de pleurer devant la tombe de son fils: « Il y a certains gens lorsqu’ils sont éprouvés par la mort d’un parent, vont fréquenter constamment sa tombe et y pleurer beaucoup, ce qui est en totale contradiction avec la patience. Or nous disons que si tu veux être utile au mort, implore pour lui Allah, le Très haut, depuis ta maison et il n’y a aucune raison de visiter trop souvent la tombe, car cela conduit à toujours concevoir le mort dans ses pensées, donc il ne va pas disparaître de ton esprit et tu n’oublieras jamais cette tragédie ! Pourtant il vaut mieux à l’individu qu’il se distrait et oublie son drame tant qu’il le peut. »



Et Allah sait mieux.

En espérant que tu y trouveras ta réponse
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate
Facebook