Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
Tu ressusciteras dans l'état ...
D
13 janvier 2022 18:06
"Tu ressusciteras dans l'état dans lequel tu quitteras ce bas-monde"

pir Hazrat disait que "ce qui comptera à la fin ce sera notre degré d'accordage à Dieu", c'est un peu la même chose ...


Dieu est une éternité de créations et c'est ce que nous sommes car notre conscience ne cessera jamais d'évoluer ...
X
13 janvier 2022 18:17
Le prophète saws nous a dit que personne n'entrait au paradis selon ses actes mais par la Miséricorde d'Allah swt.

C'est aussi ce que disait St Paul et plus tard Luther.
le problème que cela pose est que si les actes ne servent à rien, à quoi bon faire le bien ?

cette question est discutée dans le cadre du protestantisme ICI

extraits :

C'est par la grâce que vous êtes sauvés, au moyen de la foi.
Cela ne vient pas de vous, c'est le don de Dieu.


Voilà ce qu’on peut lire au deuxième chapitre de l’épitre de Paul aux Éphésiens. Par ces deux phrases, tout est dit, affirmerait Martin Luther, lui qui fut ce grand réformateur de l’Église au 16e siècle. Tout est dit, pensent aujourd’hui les protestants. Oui, tout est dit, c’est la grâce qui sauve et c’est seulement la grâce.

On lit dans la Bible : Cela ne vient pas de vous, c'est le don de Dieu.
C’est la grâce qui sauve et seulement la grâce. Ce ne sont pas les bonnes œuvres. Pas les bonnes actions. Pas les belles confessions de foi. Pas les actes héroïques. Ce ne sont pas les cultes qui sauvent, ce ne sont pas les Églises, les prêtres, ou les pasteurs. Non, si Dieu nous aime, si Dieu nous délivre et nous libère, si Dieu sauve, c’est par grâce et seulement par grâce.
Ceci est la grande conviction de Martin Luther. Et il la reprend à la suite de beaucoup d’autres. Cette conviction est au cœur de ce que l’on appelle le protestantisme. C’est la grande et bonne nouvelle de l’Évangile. Tout est grâce ! Tout est offert par grâce ! Nous n’y sommes pour rien. Vous n’y êtes pour rien. Vous pensez peut-être que tout cela n’est plus qu’une parole morte, une conviction desséchée, une vieille idée de théologien qui croit, encore, qu’on est au 16e siècle. A cette époque, en effet, on a peur de l’enfer, on redoute le purgatoire, on veut savoir comment échapper aux damnations éternelles et la conviction de Martin Luther est une réponse à ces angoisses profondes. Plus grand monde, aujourd’hui, ne partage ces angoisses et c’est tant mieux. Il n’en reste pas moins que ce salut par grâce, que ce salut par la grâce seule, reste une vraie bénédiction.


Si Dieu existe et si Dieu nous aime, ce Dieu nous aime tous, indépendamment de ce que nous sommes, indépendamment de ce que nous faisons, indépendamment de ce que nous croyons. Dieu n’est pas indifférent à ce que nous sommes. Dieu n’est pas insensible à ce que nous faisons et croyons, mais Dieu nous aime en dépit de tout cela. Voyez-vous, on peut dire que le protestantisme, c’est le christianisme désintéressé.
C’est le christianisme qui s’en remet à Dieu seul, qui croit que le salut, c’est la part de Dieu et que nous n’y sommes pour rien. C’est-à-dire que le bien que nous pouvons faire, c’est pour les autres, et seulement pour les autres, de manière désintéressée. Ce n’est pas pour Dieu que nous faisons le bien, ce n’est pas pour prouver notre bonté, c’est par générosité, c’est par gratuité, c’est par grâce.
Voilà ce qui change tout : ce n’est plus à moi d’aller vers Dieu, comme si je devais gagner ses faveurs ; c’est Dieu qui toujours vient à moi. C’en est donc terminé de ce Dieu qui ne nous aime pas vraiment, de ce Dieu qui n’aime pas le monde. C’en est fini de ce Dieu qui fait peur, qui condamne, qui culpabilise.
Combien de nous avons souffert de la culpabilité chrétienne ! De l’image de ce Dieu jamais content, toujours insatisfait devant nos manquements, en guerre contre le monde. On culpabilise forcément devant ce Dieu qui nous demande toujours plus : être bon, être bon croyant, être bon mari, bon père de famille, mère parfaite, héros dans la vie et devant Dieu.


Évidemment on pourrait se réjouir de cette Bonne nouvelle d’un Dieu qui lève toute culpabilité, en confessant un Dieu laxiste, un Dieu qui permet tout, un Dieu tellement bon que les pires injustices trouveraient en lui pardon et indulgence. Il faut relire ici ces pages de la Bible, et elles sont nombreuses, elles sont même choquantes parfois, toutes ces pages qui révèlent un Dieu en colère. Un Dieu qui, précisément, ne se résigne pas devant le mal et la souffrance. Dans la Bible, Dieu juge et condamne aussi, et il juge et condamne, non pas des hommes et des femmes, mais tout ce qui empêche l’humanité de s’épanouir, de se libérer, d’être délivrée du mal et de la souffrance. Prêcher le Dieu de la grâce, ce n’est pas prêcher un Dieu sans justice et sans vergogne. C’est par grâce, aussi, que Dieu juge et condamne ce qui nous brise, ce qui empêche tout salut.

Citation
DansleDoute28 a écrit:
Le prophète saws nous a dit que personne n'entrait au paradis selon ses actes mais par la Miséricorde d'Allah swt. On lui demanda si même lui était concerné et il répondit que oui, alors que c'est la meilleure des créatures.

Seigneur accorde nous ton paradis !
Je suis athée, Dieu merci !
13 janvier 2022 18:23
C'est peut être ça le péché de shirk, celui qui sert et invoque autre que Dieu sera privé de Lui, de la conscience de Dieu et donc de La Grâce.


Citation
DansleDoute28 a écrit:
Ibn taymiya a dit que celui qui ne connaît pas le paradis d'ici bas ne connaîtra pas le paradis de l'au-delà.
a
13 janvier 2022 18:38
assalam alaykom

ALLAH TAALA DIT S 11 V 49

/SOIS PATIENT LA FIN HEUREUSE SERA AUX PIEUX/
13 janvier 2022 18:42
C'est beau In love

À quoi bon faire le bien ? Pour toucher à la Grâce dans ce monde, tout simplement, pour agir par et pour La Grâce In love

Citation
Xavier33* a écrit:
Le prophète saws nous a dit que personne n'entrait au paradis selon ses actes mais par la Miséricorde d'Allah swt.

C'est aussi ce que disait St Paul et plus tard Luther.
le problème que cela pose est que si les actes ne servent à rien, à quoi bon faire le bien ?

cette question est discutée dans le cadre du protestantisme ICI

extraits :

C'est par la grâce que vous êtes sauvés, au moyen de la foi.
Cela ne vient pas de vous, c'est le don de Dieu.


Voilà ce qu’on peut lire au deuxième chapitre de l’épitre de Paul aux Éphésiens. Par ces deux phrases, tout est dit, affirmerait Martin Luther, lui qui fut ce grand réformateur de l’Église au 16e siècle. Tout est dit, pensent aujourd’hui les protestants. Oui, tout est dit, c’est la grâce qui sauve et c’est seulement la grâce.

On lit dans la Bible : Cela ne vient pas de vous, c'est le don de Dieu.
C’est la grâce qui sauve et seulement la grâce. Ce ne sont pas les bonnes œuvres. Pas les bonnes actions. Pas les belles confessions de foi. Pas les actes héroïques. Ce ne sont pas les cultes qui sauvent, ce ne sont pas les Églises, les prêtres, ou les pasteurs. Non, si Dieu nous aime, si Dieu nous délivre et nous libère, si Dieu sauve, c’est par grâce et seulement par grâce.
Ceci est la grande conviction de Martin Luther. Et il la reprend à la suite de beaucoup d’autres. Cette conviction est au cœur de ce que l’on appelle le protestantisme. C’est la grande et bonne nouvelle de l’Évangile. Tout est grâce ! Tout est offert par grâce ! Nous n’y sommes pour rien. Vous n’y êtes pour rien. Vous pensez peut-être que tout cela n’est plus qu’une parole morte, une conviction desséchée, une vieille idée de théologien qui croit, encore, qu’on est au 16e siècle. A cette époque, en effet, on a peur de l’enfer, on redoute le purgatoire, on veut savoir comment échapper aux damnations éternelles et la conviction de Martin Luther est une réponse à ces angoisses profondes. Plus grand monde, aujourd’hui, ne partage ces angoisses et c’est tant mieux. Il n’en reste pas moins que ce salut par grâce, que ce salut par la grâce seule, reste une vraie bénédiction.


Si Dieu existe et si Dieu nous aime, ce Dieu nous aime tous, indépendamment de ce que nous sommes, indépendamment de ce que nous faisons, indépendamment de ce que nous croyons. Dieu n’est pas indifférent à ce que nous sommes. Dieu n’est pas insensible à ce que nous faisons et croyons, mais Dieu nous aime en dépit de tout cela. Voyez-vous, on peut dire que le protestantisme, c’est le christianisme désintéressé.
C’est le christianisme qui s’en remet à Dieu seul, qui croit que le salut, c’est la part de Dieu et que nous n’y sommes pour rien. C’est-à-dire que le bien que nous pouvons faire, c’est pour les autres, et seulement pour les autres, de manière désintéressée. Ce n’est pas pour Dieu que nous faisons le bien, ce n’est pas pour prouver notre bonté, c’est par générosité, c’est par gratuité, c’est par grâce.
Voilà ce qui change tout : ce n’est plus à moi d’aller vers Dieu, comme si je devais gagner ses faveurs ; c’est Dieu qui toujours vient à moi. C’en est donc terminé de ce Dieu qui ne nous aime pas vraiment, de ce Dieu qui n’aime pas le monde. C’en est fini de ce Dieu qui fait peur, qui condamne, qui culpabilise.
Combien de nous avons souffert de la culpabilité chrétienne ! De l’image de ce Dieu jamais content, toujours insatisfait devant nos manquements, en guerre contre le monde. On culpabilise forcément devant ce Dieu qui nous demande toujours plus : être bon, être bon croyant, être bon mari, bon père de famille, mère parfaite, héros dans la vie et devant Dieu.


Évidemment on pourrait se réjouir de cette Bonne nouvelle d’un Dieu qui lève toute culpabilité, en confessant un Dieu laxiste, un Dieu qui permet tout, un Dieu tellement bon que les pires injustices trouveraient en lui pardon et indulgence. Il faut relire ici ces pages de la Bible, et elles sont nombreuses, elles sont même choquantes parfois, toutes ces pages qui révèlent un Dieu en colère. Un Dieu qui, précisément, ne se résigne pas devant le mal et la souffrance. Dans la Bible, Dieu juge et condamne aussi, et il juge et condamne, non pas des hommes et des femmes, mais tout ce qui empêche l’humanité de s’épanouir, de se libérer, d’être délivrée du mal et de la souffrance. Prêcher le Dieu de la grâce, ce n’est pas prêcher un Dieu sans justice et sans vergogne. C’est par grâce, aussi, que Dieu juge et condamne ce qui nous brise, ce qui empêche tout salut.
13 janvier 2022 20:06
Toutes les sourates du Coran débutent par la basmala qui consiste à dire au nom d'Allah le tout Miséricordieux le très Miséricordieux sauf la sourate 9 qui est une sourate sans Miséricorde.

Je crois que tant que l'on n'a pas compris que la Miséricorde de Dieu a vaincu sa colère on passe à côté du paradis de ce monde, c'est écrit dans le Coran.

Le prophète saws a dit que si les hommes venaient à ne plus pécher Allah swt les remplacerait par d'autres hommes qui eux pecheraient et à qui Dieu pardonnerait car il est le Pardonneur. Il ne faut jamais négliger le fait qu'adam et sa descendance ont été fais pour vivre au paradis, pas en enfer.

L'optimisme fait partie de l'islam. Il faut avoir une bonne opinion de son Seigneur. Car il est à l'image que l'on se fait de Lui.



Citation
Antigone* a écrit:
C'est peut être ça le péché de shirk, celui qui sert et invoque autre que Dieu sera privé de Lui, de la conscience de Dieu et donc de La Grâce.
13 janvier 2022 20:20
🙏
Citation
DansleDoute28 a écrit:
Toutes les sourates du Coran débutent par la basmala qui consiste à dire au nom d'Allah le tout Miséricordieux le très Miséricordieux sauf la sourate 9 qui est une sourate sans Miséricorde.

Je crois que tant que l'on n'a pas compris que la Miséricorde de Dieu a vaincu sa colère on passe à côté du paradis de ce monde, c'est écrit dans le Coran.

Le prophète saws a dit que si les hommes venaient à ne plus pécher Allah swt les remplacerait par d'autres hommes qui eux pecheraient et à qui Dieu pardonnerait car il est le Pardonneur. Il ne faut jamais négliger le fait qu'adam et sa descendance ont été fais pour vivre au paradis, pas en enfer.

L'optimisme fait partie de l'islam. Il faut avoir une bonne opinion de son Seigneur. Car il est à l'image que l'on se fait de Lui.
13 janvier 2022 20:25
C'est très beau ce que tu as écrit Zen

La grâce est la voie par laquelle Dieu veut s'adresser à ses créatures. C'est certain.
Citation
Xavier33* a écrit:
Le prophète saws nous a dit que personne n'entrait au paradis selon ses actes mais par la Miséricorde d'Allah swt.

C'est aussi ce que disait St Paul et plus tard Luther.
le problème que cela pose est que si les actes ne servent à rien, à quoi bon faire le bien ?

cette question est discutée dans le cadre du protestantisme ICI

extraits :

C'est par la grâce que vous êtes sauvés, au moyen de la foi.
Cela ne vient pas de vous, c'est le don de Dieu.


Voilà ce qu’on peut lire au deuxième chapitre de l’épitre de Paul aux Éphésiens. Par ces deux phrases, tout est dit, affirmerait Martin Luther, lui qui fut ce grand réformateur de l’Église au 16e siècle. Tout est dit, pensent aujourd’hui les protestants. Oui, tout est dit, c’est la grâce qui sauve et c’est seulement la grâce.

On lit dans la Bible : Cela ne vient pas de vous, c'est le don de Dieu.
C’est la grâce qui sauve et seulement la grâce. Ce ne sont pas les bonnes œuvres. Pas les bonnes actions. Pas les belles confessions de foi. Pas les actes héroïques. Ce ne sont pas les cultes qui sauvent, ce ne sont pas les Églises, les prêtres, ou les pasteurs. Non, si Dieu nous aime, si Dieu nous délivre et nous libère, si Dieu sauve, c’est par grâce et seulement par grâce.
Ceci est la grande conviction de Martin Luther. Et il la reprend à la suite de beaucoup d’autres. Cette conviction est au cœur de ce que l’on appelle le protestantisme. C’est la grande et bonne nouvelle de l’Évangile. Tout est grâce ! Tout est offert par grâce ! Nous n’y sommes pour rien. Vous n’y êtes pour rien. Vous pensez peut-être que tout cela n’est plus qu’une parole morte, une conviction desséchée, une vieille idée de théologien qui croit, encore, qu’on est au 16e siècle. A cette époque, en effet, on a peur de l’enfer, on redoute le purgatoire, on veut savoir comment échapper aux damnations éternelles et la conviction de Martin Luther est une réponse à ces angoisses profondes. Plus grand monde, aujourd’hui, ne partage ces angoisses et c’est tant mieux. Il n’en reste pas moins que ce salut par grâce, que ce salut par la grâce seule, reste une vraie bénédiction.


Si Dieu existe et si Dieu nous aime, ce Dieu nous aime tous, indépendamment de ce que nous sommes, indépendamment de ce que nous faisons, indépendamment de ce que nous croyons. Dieu n’est pas indifférent à ce que nous sommes. Dieu n’est pas insensible à ce que nous faisons et croyons, mais Dieu nous aime en dépit de tout cela. Voyez-vous, on peut dire que le protestantisme, c’est le christianisme désintéressé.
C’est le christianisme qui s’en remet à Dieu seul, qui croit que le salut, c’est la part de Dieu et que nous n’y sommes pour rien. C’est-à-dire que le bien que nous pouvons faire, c’est pour les autres, et seulement pour les autres, de manière désintéressée. Ce n’est pas pour Dieu que nous faisons le bien, ce n’est pas pour prouver notre bonté, c’est par générosité, c’est par gratuité, c’est par grâce.
Voilà ce qui change tout : ce n’est plus à moi d’aller vers Dieu, comme si je devais gagner ses faveurs ; c’est Dieu qui toujours vient à moi. C’en est donc terminé de ce Dieu qui ne nous aime pas vraiment, de ce Dieu qui n’aime pas le monde. C’en est fini de ce Dieu qui fait peur, qui condamne, qui culpabilise.
Combien de nous avons souffert de la culpabilité chrétienne ! De l’image de ce Dieu jamais content, toujours insatisfait devant nos manquements, en guerre contre le monde. On culpabilise forcément devant ce Dieu qui nous demande toujours plus : être bon, être bon croyant, être bon mari, bon père de famille, mère parfaite, héros dans la vie et devant Dieu.


Évidemment on pourrait se réjouir de cette Bonne nouvelle d’un Dieu qui lève toute culpabilité, en confessant un Dieu laxiste, un Dieu qui permet tout, un Dieu tellement bon que les pires injustices trouveraient en lui pardon et indulgence. Il faut relire ici ces pages de la Bible, et elles sont nombreuses, elles sont même choquantes parfois, toutes ces pages qui révèlent un Dieu en colère. Un Dieu qui, précisément, ne se résigne pas devant le mal et la souffrance. Dans la Bible, Dieu juge et condamne aussi, et il juge et condamne, non pas des hommes et des femmes, mais tout ce qui empêche l’humanité de s’épanouir, de se libérer, d’être délivrée du mal et de la souffrance. Prêcher le Dieu de la grâce, ce n’est pas prêcher un Dieu sans justice et sans vergogne. C’est par grâce, aussi, que Dieu juge et condamne ce qui nous brise, ce qui empêche tout salut.
X
13 janvier 2022 20:35
C'est très beau ce que tu as écrit

ce texte n'est pas de moi, je n'ai fait que citer un pasteur protestant.

Citation
DansleDoute28 a écrit:
C'est très beau ce que tu as écrit Zen

La grâce est la voie par laquelle Dieu veut s'adresser à ses créatures. C'est certain.
13 janvier 2022 20:39
Et toi personnellement tu es quoi ?
Citation
Xavier33* a écrit:
C'est très beau ce que tu as écrit

ce texte n'est pas de moi, je n'ai fait que citer un pasteur protestant.
X
13 janvier 2022 20:53
Et toi personnellement tu es quoi

catholique ayant évolué vers l'athéisme

j'ai expliqué mon parcours ICI
Citation
DansleDoute28 a écrit:
Et toi personnellement tu es quoi ?
Je suis athée, Dieu merci !
13 janvier 2022 21:00
Et bien écoute j'ai lu ton parcours et je trouve que tu as été intéressé par à peu près tout mais saches que l'athéisme est une hérésie car l'existence d'un Dieu créateur saute aux yeux.

Tu n'as qu'à voir la diversité des espèces d'animaux, de plantes, et de minéraux et leur beauté pour conclure que Dieu existe bel et bien.

Citation
Xavier33* a écrit:
Et toi personnellement tu es quoi

catholique ayant évolué vers l'athéisme

j'ai expliqué mon parcours ICI



Modifié 1 fois. Dernière modification le 13/01/22 21:05 par DansleDoute28.
13 janvier 2022 22:45
1422. Et quand tout sera accompli, le Diable dira : "Certes, Allah vous avait fait une promesse de vérité; tandis que moi, je vous ai fait une promesse que je n'ai pas tenue. Je n'avais aucune autorité sur vous si ce n'est que je vous ai appelés, et que vous m'avez répondu. Ne me faites donc pas de reproches; mais faites en à vous même. Je ne vous suis d'aucun secours et vous ne m'êtes d'aucun secours. Je vous renie de m'avoir jadis associé [à Allah]". Certes, un châtiment douloureux attend les injustes [les associateurs].
J
13 janvier 2022 23:00
ptdr Antigone et Ds le Doute mont fait marrer lol
Et toi aussi. T'aurais été un gros vicelard tu les aurais laissés y croire lol

Ça va Xavier ?
Citation
Xavier33* a écrit:
C'est très beau ce que tu as écrit

ce texte n'est pas de moi, je n'ai fait que citer un pasteur protestant.
J
13 janvier 2022 23:02
Salam aleykum

Plus je te lis et plus je doute de DansLeDoute Grinning smiley


Citation
DansleDoute28 a écrit:
Toutes les sourates du Coran débutent par la basmala qui consiste à dire au nom d'Allah le tout Miséricordieux le très Miséricordieux sauf la sourate 9 qui est une sourate sans Miséricorde.

Je crois que tant que l'on n'a pas compris que la Miséricorde de Dieu a vaincu sa colère on passe à côté du paradis de ce monde, c'est écrit dans le Coran.

Le prophète saws a dit que si les hommes venaient à ne plus pécher Allah swt les remplacerait par d'autres hommes qui eux pecheraient et à qui Dieu pardonnerait car il est le Pardonneur. Il ne faut jamais négliger le fait qu'adam et sa descendance ont été fais pour vivre au paradis, pas en enfer.

L'optimisme fait partie de l'islam. Il faut avoir une bonne opinion de son Seigneur. Car il est à l'image que l'on se fait de Lui.
13 janvier 2022 23:52
Ma religion est l'islam quelque soient mes défauts. J'appréhende ma rencontre avec mon Seigneur.
Citation
J.V. a écrit:
ptdr Antigone et Ds le Doute mont fait marrer lol
Et toi aussi. T'aurais été un gros vicelard tu les aurais laissés y croire lol

Ça va Xavier ?
J
14 janvier 2022 00:54
Hier j'avais finalement renoncé à répondre à un de tes posts (ton fameux ami Grinning smiley ) C'était du tacle intensif Grinning smiley Grinning smiley Je ne remets aucunement ta croyance en Dieu en doute monsieur DansLeDoute; j'ai juste relevé quwluques incohérences lol

Citation
DansleDoute28 a écrit:
Ma religion est l'islam quelque soient mes défauts. J'appréhende ma rencontre avec mon Seigneur.
14 janvier 2022 08:06
L'homme est incohérent par nature.
Citation
J.V. a écrit:
Hier j'avais finalement renoncé à répondre à un de tes posts (ton fameux ami Grinning smiley ) C'était du tacle intensif Grinning smiley Grinning smiley Je ne remets aucunement ta croyance en Dieu en doute monsieur DansLeDoute; j'ai juste relevé quwluques incohérences lol
X
14 janvier 2022 09:06
Et bien écoute j'ai lu ton parcours et je trouve que tu as été intéressé par à peu près tout mais saches que l'athéisme est une hérésie car l'existence d'un Dieu créateur saute aux yeux.

Le Dieu créateur, c'est la solution de facilité, mais qu ne résout rien du tout.
- pourquoi Dieu existe ?
- pourquoi a t il créé le monde ?
- pourquoi le détruirait t il ?
Citation
DansleDoute28 a écrit:
Et bien écoute j'ai lu ton parcours et je trouve que tu as été intéressé par à peu près tout mais saches que l'athéisme est une hérésie car l'existence d'un Dieu créateur saute aux yeux.

Tu n'as qu'à voir la diversité des espèces d'animaux, de plantes, et de minéraux et leur beauté pour conclure que Dieu existe bel et bien.
Je suis athée, Dieu merci !
14 janvier 2022 09:50
Je trouve que c'est aussi une solution de facilité que de renier Dieu juste parce qu'on n'a pas les réponses à ces questions Tongue sticking out smiley

Dieu et la création sont des "concepts" tellement délicats à expliquer qu'on utilise souvent des images, des contes, des histoires...

Malheureusement, il arrive toujours un moment où on ne voit plus derrière les apparences, on simplifie, on interprète en surface, et on perd le sens profond. C'est ce qui s'est passé avec toutes les religions, et ça tourne limite en superstition.


Citation
Xavier33* a écrit:
Et bien écoute j'ai lu ton parcours et je trouve que tu as été intéressé par à peu près tout mais saches que l'athéisme est une hérésie car l'existence d'un Dieu créateur saute aux yeux.

Le Dieu créateur, c'est la solution de facilité, mais qu ne résout rien du tout.
- pourquoi Dieu existe ?
- pourquoi a t il créé le monde ?
- pourquoi le détruirait t il ?
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook