Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
religion de la facilité
12 novembre 2016 11:53
cette musique résume tout très bien.
nass khardjet mla planete, laarbi mazalou mbloki fli toilette

f
12 novembre 2016 17:08
Assalam alaikoum

Je parlerais plutôt de simplicité que de facilité, et en dépit de sa difficulté, et la non facilité de la voie (que persévérer dans la voie est une chose non facile, et ceux qui cherchent la facilité se trompent de voie), elle est à la disposition de tous, et chacun pouvant y trouver sa part.
Alors, qu'il y a tendance chez l'homme de compliquer les choses, et d'altérer cette simplicité originelle, qu'il est tenu à retrouver en lui-même, pour qu'il la trouve en la religion.
L'islam est la religion du salâm, de la paix, cependant, cette paix il faut la retrouver en soi-même, pour vivre ce sens, de l'islam, sans lequel, on fera de la religion, contrairement à son sens, un outil pour justifier, et même imposer, le conflit, qui n'est autre que le notre.
M
13 novembre 2016 08:52
As Salam Alaykoum

J'ai refusé de répondre à ton étalage d'inepties car tes réponses sans science et ton attachement au mensonge ne m'ont guère motivé
Il suffit de faire une recherche rapide pour se rendre compte que fais les poubelles des magasins chiites et coranistes
Tu fanfaronnes encore en sortant un verset hors contexte du chapeau pour étayer ton ignorance

Je relève donc le défit. par la grâce du Seigneur nous allons prouver votre perversité et votre capacité à travestir la portée et le contenu des preuves textuelles

Nous procéderons par étape si tu le veux bien

Commences donc par m'apporter le hadith dans son integalité qui dit que Aicha ( qu'Allah l'agrée) est immature en esprit est en foi


Citation
FM3S2R a écrit:
Salam alayk

@ CM :

Citation
a écrit:
Le verset fut abrogé par la volonté d'Allah et la parole de Omar ( qu'Allah l'agée) explique pourquoi l'application de la peine perdura
M
13 novembre 2016 09:10
En ce qui concerne le chatiment de la lapidation ceci s'explique simplement par le fait que nous légiférons une peine légale conforme aux directives du Prophete ( Salla Allah Alaihi Wa Sallam) même si les gens de votre secte ont de l'aversion pour ces paroles

Un verset peut être abrogé physiquement sans que son application soit retiré



Modifié 2 fois. Dernière modification le 13/11/16 10:05 par Cocotte minute.
M
13 novembre 2016 09:24
Quand à la manière d'uriner, les textes rapportent que Aicha (qu'Allah l'agrée) n'a jamais aperçu le Prophète ( Salla Allah Alaihi Wa Sallam) se soulager debout, ce qui explique cette recommandation à uriner assis
Un rapporteur relate néanmoins qu'Il a déjà uriné ainsi sur des ordures, ce qui explique cette permission

Il n'y a donc pas de contradictions comme tu voudrais bien nous le faire croire

On est rendu à devoir justifier des pratiques urinaires...



Modifié 2 fois. Dernière modification le 13/11/16 11:24 par Cocotte minute.
*
13 novembre 2016 11:23
Salam alayk

@ CM :

Mais fait beaucoup de peine de constater qu'un frère comme toi réagisse de la sorte. On ne fait que discuter et le débat ne m’intéresse pas, parce qu'à la fin il n'y a ni perdants ni gagnants dans l'histoire, seulement l'enflement de l'orgueil. Pour moi le Coran est LOI et le Coran indique clairement ce qui suit :

« Si nous abrogeons un verset ou si nous le faisons passer à l’oubli, Nous en apportons un meilleur ou un semblable. Ne sait-tu pas qu’Allah est omnipotent ? Sourate 2 verset 106.

Le Créateur abroge et apporte un meilleur ou semblable. Si par la suite on me dit qu'il y a eu un verset qui parlait effectivement de la lapidation, mais qu'il n'a pas été mis dans le Livre recueilli par le 3ème calife, alors c'est une autre histoire. Dans ce cas le Coran ne serait pas complet.

Quand tu dis : "Un verset peut être abrogé physiquement sans que son application soit retiré", cela contredit le verset coranique.



Citation
Cocotte minute a écrit:
En ce qui concerne le chatiment de la lapidation ceci s'explique simplement par le fait que nous légiférons une peine légale conforme aux directives du Prophete ( Salla Allah Alaihi Wa Sallam) même si les gens de votre secte ont de l'aversion pour ces paroles

Un verset peut être abrogé physiquement sans que son application soit retiré
M
13 novembre 2016 11:31
Apportes nous donc l'exégèse complet de ton gourou concernant le verset en question

J'aimerais aussi que tu répondes au sujet du hadith concernant Aicha ( qu'Allah l'agrée) de manière à ce que nous puissions avancer
Citation
FM3S2R a écrit:
Salam alayk

@ CM :

Mais fait beaucoup de peine de constater qu'un frère comme toi réagisse de la sorte. On ne fait que discuter et le débat ne m’intéresse pas, parce qu'à la fin il n'y a ni perdants ni gagnants dans l'histoire, seulement l'enflement de l'orgueil. Pour moi le Coran est LOI et le Coran indique clairement ce qui suit :

« Si nous abrogeons un verset ou si nous le faisons passer à l’oubli, Nous en apportons un meilleur ou un semblable. Ne sait-tu pas qu’Allah est omnipotent ? Sourate 2 verset 106.

Le Créateur abroge et apporte un meilleur ou semblable. Si par la suite on me dit qu'il y a eu un verset qui parlait effectivement de la lapidation, mais qu'il n'a pas été mis dans le Livre recueilli par le 3ème calife, alors c'est une autre histoire. Dans ce cas le Coran ne serait pas complet.

Quand tu dis : "Un verset peut être abrogé physiquement sans que son application soit retiré", cela contredit le verset coranique.
*
13 novembre 2016 11:37
Salam alayk

@ CM :

Par contre il y a un rapport qui dit que :

Kathir Ben As-Salt rapporte: «Nous étions chez Marwane avec
Zaïd Ben Thabet quand celui-ci dit: «Nous lisions dans le Livre de Dieu
ce qui suit: «Les âgés (hommes et femmes), lapidez-les jusqu’à la mort quand ils commettent l’adultère».

Apparemment si le rapport est vrai, il y aurait eu un verset clair concernant les âgés qu'il faut mettre à mort en cas d'adultère. De nos jours, dans le Coran il n'y a aucune trace. Ce ne sont que constatations CM et pas d'autre chose. D'autre part, je ne fais pas partie d'aucune secte, d'aucun groupe, par conséquent ce n'est pas la peine de me coller une étiquette à chaque fois. Merci d'avance.





Citation
Cocotte minute a écrit:
En ce qui concerne le chatiment de la lapidation ceci s'explique simplement par le fait que nous légiférons une peine légale conforme aux directives du Prophete ( Salla Allah Alaihi Wa Sallam) même si les gens de votre secte ont de l'aversion pour ces paroles

Un verset peut être abrogé physiquement sans que son application soit retiré
*
13 novembre 2016 11:52
Salam alayk

@ CM :

J'avais dit ceci : "Dans le Coran il n'y a aucune contradiction, mais dans la Sunna nous en trouvons, du moins en apparence".

Maintenant concernant ce hadith dont effectivement je n'ai pas trouvé la source, mais qui malgré tout corroborerait le fait que aurait été dit :

« Le prophète dit : ‘prenez votre religion des paroles de Aisha (la femme du prophète) » Cela contredit : « Le prophète dit : ‘Aisha est immature en esprit et en foi » (Bukhari et d’autres)

Par un autre hadith cité ci-dessous :

[Le Prophète] صلى الله عليه وسلم a expliqué que la déficience dans la raison [de la femme] est du côté du manque de mémorisation, et du fait que son témoignage doit être renforcé par celui d’une autre femme, et ce pour ajuster le témoignage, car elle peut oublier et ajouter [des choses] au témoignage, ou en diminuer. Comme Allah, glorifié soit-Il, a dit :

وَاسْتَشْهِدُوا شَهِيدَيْنِ مِنْ رِجَالِكُمْ فَإِنْ لَمْ يَكُونَا رَجُلَيْنِ فَرَجُلٌ وَامْرَأَتَانِ مِمَّنْ تَرْضَوْنَ مِنَ الشُّهَدَاءِ أَنْ تَضِلَّ إِحْدَاهُمَا فَتُذَكِّرَ إِحْدَاهُمَا الْأُخْرَى

"Faites-en témoigner par deux témoins d’entre vos hommes ; et à défaut de deux hommes, un homme et deux femmes d’entre ceux que vous agréez comme témoins, en sorte que si l’une d’elles s’égare, l’autre puisse lui rappeler"

Quant à la déficience dans sa religion, c’est à cause du fait que, pendant les périodes des règles et de locchies, elle abandonne la prière et le jeûne. Puis elle ne rattrape pas la prière. C’est ceci donc la déficience dans la religion. Cependant, cette déficience n’est pas [une raison pour] la blâmer, mais c’est un manque établi par la Législation d’Allah . C’est Allah qui l’a légiféré, par bienveillance et facilitation, car si elle jeûne au cours de [la période] des règles ou des locchies, cela lui nuira.
*
13 novembre 2016 14:34
Salam alayk

@ CM :

Toute révélation abrogée ou devenue caduque sera remplacée par une autre, meilleure ou semblable. Ne sais-tu pas qu’Allah est Tout-Puissant? (2/106).

Ibn Abbas, en commentant cela, a dit: «Dieu n’abroge ou ne change la loi d’un verset sans que le deuxième verset ne soit plus profitable et plus commode».

Dans ce verset, et d’après Ibn Jarir, Dieu dit à Son Prophète; «O Muhammad! Ne sais-tu pas que la Royauté des cieux et de la terre M’appartient? Que je juge comme bon me semble? Que je change ou J ’abroge ce que Je veux? Que je permette et interdise ce que Je veux?». Si ces paroles divines ont été adressées à Son Prophète - qu’Allah le bénisse et le salue-, c’est pour démentir les juifs qui disaient que Dieu n’a pas abrogé les lois de la Tora, en reniant ainsi la prophétie de Jésus et de Muhammad et ce qu’ils ont apporté pour amender les lois contenues dans la Thora.. Les créatures sont donc tenues de suivre ce qu’apportent les Prophètes et messagers en se soumettant à leurs ordres.

«L’incrédulité et l’opiniâtreté ont porté les juifs à ne plus croire à l’abrogation ou au changement des lois divines et admettre que Dieu est puissant sur toute chose. En confirmation de tout cela on peut énumérer à titre d’exemple les faits suivants:

- La tolérance à Adam de donner en mariage les sœurs aux frères (qui n’étaient pas des jumeaux) puis cela fut abrogé.

- La tolérance à Noé, après sa sortie de l’arche, de manger la viande de tous les animaux, et plus tard, la chair de certains d’eux fut interdite.

- Le mariage d’avec deux sœurs était permis à Jacob (Israël) et ses fils, qui fut abrogé par la Tora révélée à Moïse.

- L’ordre donné à Abraham d’immoler son fils puis l’interdiction de le faire en le substituant p ^u n mouton, etc...

Et en nous référant à tout cela, nous pouvons contredire certains uiémas qui prétendaient que rien n’a été abrogé ou changé dans le Coran comme: la durée de viduité qui était fixée à un an puis fut changée en quatre mois et dix jours; le changement de la Qibla de Jérusalem à la Ka’ba, l’abrogation de faire une aumône avant de s’entretenir en tête à tête avec le Messager de Dieu -qu’Allah le bénisse et le salue- et autre.



Citation
Cocotte minute a écrit:
En ce qui concerne le chatiment de la lapidation ceci s'explique simplement par le fait que nous légiférons une peine légale conforme aux directives du Prophete ( Salla Allah Alaihi Wa Sallam) même si les gens de votre secte ont de l'aversion pour ces paroles

Un verset peut être abrogé physiquement sans que son application soit retiré
*
13 novembre 2016 15:07
Salam alayk

@ CM :

Citation
CM a écrit:
par le fait que nous légiférons une peine légale conforme aux directives du Prophète.

Avec tout le respect que je te dois mon frère, tu ne légifères rien du tout. Ton "nous" est-ce toi-même? Le nous est-ce le groupuscule dont tu te sens affilié? Il n'y a que le Créateur qui légifère et le Prophète explique cette Législation. Puis il y a eu des écoles du fiqh lesquelles ont "interprété" d'autre directives d'après les sources initiales. L'interprétation est le fait d'êtres humains sujet à l'erreur. Il suffit d'une fatwa erronée qui se répand dans la Oumma, et voilà que les croyants qui l'ont suivie en bonne foi, vont être égarés.




Citation
Cocotte minute a écrit:
En ce qui concerne le chatiment de la lapidation ceci s'explique simplement par le fait que nous légiférons une peine légale conforme aux directives du Prophete ( Salla Allah Alaihi Wa Sallam) même si les gens de votre secte ont de l'aversion pour ces paroles

Un verset peut être abrogé physiquement sans que son application soit retiré
*
13 novembre 2016 15:37
Salam alayk

@ CM :

Citation
CM a écrit:
Parce que tu penses qu'un compagnon reconnu pour être un véridique et à la mémoire fiable à peut être menti ?

Mon frère la question est celle de savoir si oui ou non, la transmission de hadiths sur 1400 ans, peut humainement nous arriver exactement, comme c'était à l'origine ou pas?

Ma réponse est : NON! Il y aura des approximations relatives aux rapporteurs, ce qui veut dire que si le fond est vrai, le reste a été ajouté selon ce que le rapporteur l'a perçu et mémorisé. Par conséquent, quand un hadith nous est présenté, c'est à nous de faire un effort et de le ressentir en nous-mêmes comme étant vrai.

C'est ce que je ressens.




Citation
Cocotte minute a écrit:
Parce que tu penses iqu'un compagnon reconnu pour être un véridique et à la mémoire fiable à peut être menti ?
*
13 novembre 2016 15:48
Salam alayk

@ CM :

A m'y méprendre, toutes les peines que la Oumma devrait appliquer, sont inscrites dans le Coran sauf la lapidation pour l'adultère et la mise à mort pour l'apostat. En ce qui concerne ceci :

"Tu as encore été fouiller les poubelles de tes amis chiites avec lesquels vous avez des similitudes dans l'égarement".

Et cela :

" Tu as des caractéristiques de la secte coraniste même si tu n'est pas le plus enthousiaste des représentants".

Apporte la preuve que je serais chiite ou coraniste, et pas ta déduction, car si tu n'as aucune preuve tes dires reviendront à l'expéditeur.






Citation
Cocotte minute a écrit:
Tu as encore été fouiller les poubelles de tes amis chiites avec lesquels vous avez des similitudes dans l'égarement


Le frère à parfaitement répondu sur ce sujet
[www.yabiladi.com]

C'est toujours les mêmes arguments, vous devenez prévisible
*
13 novembre 2016 16:21
Salam alayk

@ CM :

Revenons à ces hadiths :

1. « Je suis le plus honorable des messagers » (Bukhari 97/36)
Ce hadith contredit le suivant : « Ne faites aucune distinction parmi les messagers ; je ne suis même pas mieux que Jonas » (Bukhary 65/4,5; Hanbel 1/205,242,440).


La contradiction est apparente : En effet la deuxième partie de ce hadith est la première en ordre chronologique et la première partie est arrivé après dans le temps. L'analogie nous l'avons dans le hadith où le Prophète disait qu'il ignorait ce qu'il allait devenir après la mort, puis dans le Coran fut dit : "Et de la nuit consacre une partie [avant l´aube] pour des Salat surérogatoires: afin que ton Seigneur te ressuscite en une position de gloire.

2. « Le Prophète n’urinait jamais debout » (Hanbel 6/136,192,213) Cela contredit : « Le Prophète urinait debout » (Bukhari 4/60,62)

La contradiction est apparente : Si normalement le Prophète urinait assis, il pouvait y avoir des situations où il urinait débout. Si on prends les hadiths séparément, en donnant à chacun une véracité la contradiction serait flagrante si on les prenait comme tels sans réfléchir.

3. « Le Prophète a dit : ‘Le soleil a été éclipsé le jour où Ibrahim (le fils du prophète) est mort’… » (Bukhary 7/page118) Cela contredit : « Le Prophète a dit : ‘Le soleil et la lune sont des signes de Dieu, ils ne s’éclipsent pas pour la mort ou la naissance de quelqu’un » (Bukhari 2/page 24)

La contradiction est apparente : Le premier hadith explique un fait naturel, arrivé au cours d'un malheur vécu par le Prophète, mais totalement indépendant de ce fait. Le second il confirme bien que l'éclipse n'a rien à voir avec la naissance ou la mort d'une personne.

4. « Si deux Musulmans se battent l’un contre l’autre avec leurs épées, le tueur et le tué iront en enfer » (Bukhari 1/page 13, Muslim 18/page 10)

Ce hadith contredit celui où le Prophète aurait annoncé à dix de ses compagnons qu’ils iraient au paradis (Ahmad 1/pages 187-188, aussi rapporté par Abu Dawood et Al-Tarmazy). Car parmi ces dix, deux ont combattu et tué un troisième dans une bataille, c’étaient Ali, Talha et Al-Zobair. Selon le premier hadith ils iront en enfer mais selon le deuxième ils iront au paradis !


Si le fait que deux ont combattu et tué un troisième dans une bataille, c’étaient Ali, Talha et Al-Zobair, alors la contradiction peut s’avérer être juste.

5. Dans de nombreux hadiths, particulièrement dans les chapitres concernant l’Au-delà, dans les livres de Bukhari et Muslim, nous lisons des prédictions du Prophète détaillant ce qui s’y passera. Cela contredit le hadith de Aisha, la femme du prophète, qui dit : « Quiconque dit que Mohammad connaît le futur est un menteur » (Bukhary 8/ page 166, Muslim 3/ page 9-10).

Le second hadith voudrait signifier que le Prophète en dehors de ce que le Créateur lui fait savoir, ne peut en aucun cas connaître le futur. Les prédictions comme par exemple les hadiths sur la fin des temps, ont donc un lien avec ce qu'Allah lui a fait connaître.

6. « Le prophète dit : ‘prenez votre religion des paroles de Aisha (la femme du prophète) » Cela contredit : « Le prophète dit : ‘Aisha est immature en esprit et en foi » (Bukhari et d’autres)

Je l'ai déjà expliqué, mais je souhaite souligner, que d'après ma perspective le second hadith pourrait avoir été affirmé avant le premier dans le temps.
M
13 novembre 2016 22:04
As Salam Alaykoum

Voilà le verset en question

" Si Nous abrogeons un verset quelconque ou que Nous le fassions oublier, Nous en apportons un meilleur, ou un semblable. Ne sais-tu pas qu’Allah est Omnipotent "

Les exégètes ont clarifié les textes en faisant référence aux versets abrogés que contient le Coran
Nous confirmons les écritures du verset mais mais nous modifions le commandement
Le verset sur la lapidation n'est pas présent physiquement dans le Coran, et Omar (qu'Allah l'agrée) a apporté l'explication pour laquelle le verset est absent du Coran
l'anecdote sur le verset de la lapidation n'a que peu d'importance, il faut simplement retenir qu'Allah est le le législateur suprême et qu'une abrogation ne peut avoir lieu sans sa permission
Citation
FM3S2R a écrit:
Salam alayk

@ CM :

Mais fait beaucoup de peine de constater qu'un frère comme toi réagisse de la sorte. On ne fait que discuter et le débat ne m’intéresse pas, parce qu'à la fin il n'y a ni perdants ni gagnants dans l'histoire, seulement l'enflement de l'orgueil. Pour moi le Coran est LOI et le Coran indique clairement ce qui suit :

« Si nous abrogeons un verset ou si nous le faisons passer à l’oubli, Nous en apportons un meilleur ou un semblable. Ne sait-tu pas qu’Allah est omnipotent ? Sourate 2 verset 106.

Le Créateur abroge et apporte un meilleur ou semblable. Si par la suite on me dit qu'il y a eu un verset qui parlait effectivement de la lapidation, mais qu'il n'a pas été mis dans le Livre recueilli par le 3ème calife, alors c'est une autre histoire. Dans ce cas le Coran ne serait pas complet.

Quand tu dis : "Un verset peut être abrogé physiquement sans que son application soit retiré", cela contredit le verset coranique.
M
13 novembre 2016 22:24
Tu es incapable de citer la source des hadiths que tu manipules pour parvenir à tes fins

Voila la parfaite démonstration que tu relayes la propagande de tes gourous de manière aveugle



Citation
FM3S2R a écrit:
Salam alayk

@ CM :

J'avais dit ceci : "Dans le Coran il n'y a aucune contradiction, mais dans la Sunna nous en trouvons, du moins en apparence".

Maintenant concernant ce hadith dont effectivement je n'ai pas trouvé la source, mais qui malgré tout corroborerait le fait que aurait été dit :

« Le prophète dit : ‘prenez votre religion des paroles de Aisha (la femme du prophète) » Cela contredit : « Le prophète dit : ‘Aisha est immature en esprit et en foi » (Bukhari et d’autres)

Par un autre hadith cité ci-dessous :

[Le Prophète] صلى الله عليه وسلم a expliqué que la déficience dans la raison [de la femme] est du côté du manque de mémorisation, et du fait que son témoignage doit être renforcé par celui d’une autre femme, et ce pour ajuster le témoignage, car elle peut oublier et ajouter [des choses] au témoignage, ou en diminuer. Comme Allah, glorifié soit-Il, a dit :

وَاسْتَشْهِدُوا شَهِيدَيْنِ مِنْ رِجَالِكُمْ فَإِنْ لَمْ يَكُونَا رَجُلَيْنِ فَرَجُلٌ وَامْرَأَتَانِ مِمَّنْ تَرْضَوْنَ مِنَ الشُّهَدَاءِ أَنْ تَضِلَّ إِحْدَاهُمَا فَتُذَكِّرَ إِحْدَاهُمَا الْأُخْرَى

"Faites-en témoigner par deux témoins d’entre vos hommes ; et à défaut de deux hommes, un homme et deux femmes d’entre ceux que vous agréez comme témoins, en sorte que si l’une d’elles s’égare, l’autre puisse lui rappeler"

Quant à la déficience dans sa religion, c’est à cause du fait que, pendant les périodes des règles et de locchies, elle abandonne la prière et le jeûne. Puis elle ne rattrape pas la prière. C’est ceci donc la déficience dans la religion. Cependant, cette déficience n’est pas [une raison pour] la blâmer, mais c’est un manque établi par la Législation d’Allah . C’est Allah qui l’a légiféré, par bienveillance et facilitation, car si elle jeûne au cours de [la période] des règles ou des locchies, cela lui nuira.
M
13 novembre 2016 22:39
J'espère que tu comprendras que je ne peux répondre l'integalité de tes messages depuis mon téléphone

Les gens du Coran et de la Sunna affirment que nous sommes dans l'obligation de suivre Allah et le Prophete ( Salla Allah Alaihi Wa Sallam)
Une peine légale peut être présente dans la Sunna sans que le Coran n'en fasse mention

« Quiconque obéit au Messager obéit certainement à Allâh » 4/80


Citation
FM3S2R a écrit:
Salam alayk

@ CM :

A m'y méprendre, toutes les peines que la Oumma devrait appliquer, sont inscrites dans le Coran sauf la lapidation pour l'adultère et la mise à mort pour l'apostat. En ce qui concerne ceci :

"Tu as encore été fouiller les poubelles de tes amis chiites avec lesquels vous avez des similitudes dans l'égarement".

Et cela :

" Tu as des caractéristiques de la secte coraniste même si tu n'est pas le plus enthousiaste des représentants".

Apporte la preuve que je serais chiite ou coraniste, et pas ta déduction, car si tu n'as aucune preuve tes dires reviendront à l'expéditeur.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 13/11/16 22:44 par Cocotte minute.
a
13 novembre 2016 22:43
il n'y a aucune différence avec le Coran sur ce point précis, Dieu n'est pas en train de nous parler directement. On récite ce que nous a dit que le Prophète saws a récité, qui a entendu djibril as qui a entendu Allah (swt)

Pour ce qui est de la compilation du Coran, c'est l'effort de la communauté en ce qui concerne sa compilation, etc...

Faites attention avec cette structure d'arguments qui se retourne contre le Coran.
Citation
colonel foley a écrit:
oui
mais problème le prophète est mort ...
en suis se que un tel a dis que le prophète a dis .........Grrr
M
13 novembre 2016 22:53
En ce qui concerne ton affiliation je dis que tu es un coraniste refoulé, et je pèse mes mots

il n'est pas étonnant que tu tombes dans les bras chiites car vos similitudes dans l'égarement font que vous êtes des parfaits alliés
v
17 novembre 2016 21:52
Adnan Ibrahim

[youtu.be]

[youtu.be]
[center][i]Ce n'est pas de vivre qui est important, c'est de vivre avec probité.[/i][/center][center]don't feed the troll[/center]
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook