Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
La religion face aux sentiments
Kenzy ★ [ MP ]
19 février 2013 14:09
Salam

J'aurais pu poster ce qui viendra par la suite dans la rubrique "Relations sentimentales" mais je me suis dis que mes interrogations (ou aussi les réponses à mes interrogations) auront un impact autant sur la vie sentimentale que familiale/sociale.

J'ai eu des soucis, relatés sur le forum. Entre temps, j'ai pris le temps de réfléchir dans mon coin seule et de grandir "individuellement", loin de Yabiladi durant quelques mois.

J'aurais bien demandé l'avis de ma famille dont je suis proche, mais justement ça risquerait de faire des étincelles même s'ils essaieraient de comprendre. Je favorise les avis virtuels, parce qu'en plus, y a plein de membres ici et donc énormément de façon de penser, c'est ce qui est intéressant pour moi.

Je me demandais en fait si vous seriez capable, en tant que musulman(e) pratiquant(e) de ne pas respecter une règle primordiale de l'Islam par amour ? Je veux dire, autant par amour que par loyauté, affection.
Sachant que cet acte pourrait engendrer des conflits familiaux par la suite (très certainement), sachant aussi que ne pas respecter cette règle ferait de vous en quelque sorte, un vilain petit canard de l'Islam, voir vous "désislamiserait" et changerait votre mode de vie quotidien.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 19/02/13 14:09 par Kenzy ★.
supersalah [ MP ]
19 février 2013 14:13
salam
on en fait ts un peu ,bcp hélas des choix qui ne respecte pas l'islam ..
mais ta question reste vague
il y a ce qui est déconseillé et ce qui est interdit aussi...
donc précise ou ton poste restera aussi vague que ta question
Kenzy ★ [ MP ]
19 février 2013 14:26
Alors, pour apporter plus de précisions, voilà :

Auparavant, j'avais posté un sujet parce que j'avais un soucis avec mon mari, qui s'écartait de l'Islam. Bien entendu, je lui ai fais entendre mon avis pour qu'il revienne sur le droit chemin. Eh bien, il m'a écouté, jusqu'à une récente conversation (y a un mois à peu près) où il m'a avoué qu'il n'en pouvait plus de faire semblant. Qu'il était "héréditairement musulman" car toute sa famille l'est, mais qu'il n'a jamais été au fond un adhérent à l'Islam. Que l'Islam ne correspondait pas au mode de vie qu'il souhaitait pour lui, que ce n'était pas une religion adapté à ses envies et à sa personnalité, et que d'ailleurs, il estime que chaque religion empêche de vivre les expériences de la vie à fond. Il m'a dit qu'il ne voulait pas me décevoir auparavant, parce qu'il ne se voyait pas avec quelqu'un d'autre et qu'il avait eu peur que je ne l'épouse pas s'il me disait la vérité concernant ses "idéologies".

J'étais sur le cul, franchement. Je le connais très ouvert d'esprit, curieux, assez "macho" mais adorable comme homme. Quelqu'un d'exception. Mais je soupçonnais pas ça. Pour moi, on peut parfaitement être ouvert d'esprit tout en étant un bon musulman.

Si je le disais à ma famille, qu'est-ce qu'ils me diraient ? Forcément : "Quittes-le, tu ne peux pas être avec quelqu'un qui n'est pas musulman." Sauf que j'en suis incapable. En fait, ce n'est pas que j'en ai pas les capacités, c'est que j'en ai pas envie. Mon mari et moi sommes proches, il est quasiment tout pour moi, il représente autant que mes parents, mes soeurs, mes frères, mes amis. On est des inséparables, je me vois mal vivre mon quotidien sans lui. Pourtant, on m'inciterait à le faire si je déclarais tout à mes parents.

Le soucis est qu'ils le découvriront forcément, par exemple au Ramadan, des occasions de ce genre. Je suis une personne franche, je ne peux pas le cacher. Mon mari ne peut plus cacher ses idées. Je ne veux pas qu'il soit rejeté par les miens, qui l'ont toujours aimé. Je pense même à la réaction de ma belle-famille même si je ne m'entend plus du tout avec eux.

Je veux à tout prix trouver une solution à l'amiable pour qu'il fasse partie de ma vie.
Je suis face à un gros dilemme, peut-être le plus gros de ma vie à ce jour.
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate
Facebook