Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
Relation mère - fille
N
4 novembre 2016 12:14
Salam Aleykoum ,

Je souhaiterai avoir des avis concernant les personnes qui ont eu des relations très difficile avec leur mère durant l'enfance et jusqu'à leur majorité .
Comment avez vous vécu cette relation à l'âge adulte et quels sont vos rapports aujourd'hui ?

Ma relation avec ma mère a été très durant toute mon enfance et adolescence jusqu'à ce que j'ai pu partir dans une autre ville pour finir mes études .
Avec du recul et les années qui ont passées , je me rends compte que cette période de ma vie m'a toujours poursuivi comme un fantôme et me pèse encore aujourd'hui , je suis mariée avec un enfant et plus de 40 ans .
Je me rends compte aussi que je n'arrive pas à avoir une relation normale avec elle et je mets toujours de la distance .

J'ai suivi une psychothérapie pendant des années pour évacuer toutes les souffrances que j'ai vécues . On peut employer le terme d'une enfant martyre pour vous montrer l'importance de mes souffrances ( battues , humiliations , dénigrements , menaces , violences , brimades , exploitations pour toutes les taches ménagères et isolement ) .
Je me demande parfois comment j'ai pu survivre à tout ça mais avec beaucoup de travail sur moi , j'ai pu retrouver mon identité et faire revivre et consoler cette enfant qu'on a voulu détruire .

Il reste encore des séquelles , je n'arrive pas à pardonner . Elle a réalisé le mal qu'elle m'a fait mais elle ne me le dit pas , je n'ai jamais compris d'ailleurs les raisons de cette maltraitance qui remonte à ma toute petite enfance (les premiers souvenirs à l'âge de 4 ans ) .

Que dit l'islam à ce sujet et quelle attitude adopter face à ma mère aujourd'hui ?. Je me considère aujourd'hui comme une orpheline de mère même si j'en ai une .
Je n'ai aucun sentiment pour elle , ni de lien affectif ; je ne lui montre rien de mes véritables sentiments me^me si elle a beaucoup changé .
Je suis toujours méfiante , et je la considère comme une menace vu tout ce que j'ai pu vivre .
Aujourd'hui , je trouve beaucoup de réconfort et de stabilité dans la prière . Parfois je fais des prières nocturnes pour qu'Allah apaise mon cœur , je lui demande de m'aider à ne pas sombrer face à tout ce passé .
Je serai très contente d'échanger sur les expériences que vous avez eu et comment vous en êtes sorti .
4 novembre 2016 12:40
Salam

Es-tu l’aînée ? ou enfant unique.

Citation
Naoura a écrit:
Salam Aleykoum ,

Je souhaiterai avoir des avis concernant les personnes qui ont eu des relations très difficile avec leur mère durant l'enfance et jusqu'à leur majorité .
Comment avez vous vécu cette relation à l'âge adulte et quels sont vos rapports aujourd'hui ?

Ma relation avec ma mère a été très durant toute mon enfance et adolescence jusqu'à ce que j'ai pu partir dans une autre ville pour finir mes études .
Avec du recul et les années qui ont passées , je me rends compte que cette période de ma vie m'a toujours poursuivi comme un fantôme et me pèse encore aujourd'hui , je suis mariée avec un enfant et plus de 40 ans .
Je me rends compte aussi que je n'arrive pas à avoir une relation normale avec elle et je mets toujours de la distance .

J'ai suivi une psychothérapie pendant des années pour évacuer toutes les souffrances que j'ai vécues . On peut employer le terme d'une enfant martyre pour vous montrer l'importance de mes souffrances ( battues , humiliations , dénigrements , menaces , violences , brimades , exploitations pour toutes les taches ménagères et isolement ) .
Je me demande parfois comment j'ai pu survivre à tout ça mais avec beaucoup de travail sur moi , j'ai pu retrouver mon identité et faire revivre et consoler cette enfant qu'on a voulu détruire .

Il reste encore des séquelles , je n'arrive pas à pardonner . Elle a réalisé le mal qu'elle m'a fait mais elle ne me le dit pas , je n'ai jamais compris d'ailleurs les raisons de cette maltraitance qui remonte à ma toute petite enfance (les premiers souvenirs à l'âge de 4 ans ) .

Que dit l'islam à ce sujet et quelle attitude adopter face à ma mère aujourd'hui ?. Je me considère aujourd'hui comme une orpheline de mère même si j'en ai une .
Je n'ai aucun sentiment pour elle , ni de lien affectif ; je ne lui montre rien de mes véritables sentiments me^me si elle a beaucoup changé .
Je suis toujours méfiante , et je la considère comme une menace vu tout ce que j'ai pu vivre .
Aujourd'hui , je trouve beaucoup de réconfort et de stabilité dans la prière . Parfois je fais des prières nocturnes pour qu'Allah apaise mon cœur , je lui demande de m'aider à ne pas sombrer face à tout ce passé .
Je serai très contente d'échanger sur les expériences que vous avez eu et comment vous en êtes sorti .
N
4 novembre 2016 12:43
Aleykoum Salam . Je suis l'aînée de 7 enfants .
A
4 novembre 2016 12:46
Salam

Le comportement qu'a eu ta maman avec toi, si dur, vient sans doute de son enfance à elle. Est-ce que tu t'es déjà intéressée à comment elle, elle a vécu sa propre enfance ? essaye d'aborder le sujet avec elle, en faisant attention à ne pas la heurter ou forcer à raconter si elle ne le souhaite pas.

Parfois, les mères qui ont eu de mauvaise relations avec leur maman ou celle qui l'a remplacé comme une grand-mère ou une belle-mère, ne savent pas toujours comment agir avec leurs propres filles.

Est-ce que tu es ou étais proche de ton papa ? Comment était-il avec toi et comment se comportait ton père avec ta maman ? Toutes ces questions, tu les as sans doute aborder, puisque tu dis avoir fait une psychothérapie...

Une mère peut être jalouse de sa propre fille, si le mari ne lui accorde pas autant d'attention, ou si elle se sent délaissée par lui, alors qu'il chérie sa fille...

Tout cela arrive dans un certain nombre de familles.

(Et on peut retrouver quasi la même chose, de façon moindre et de manière moins fréquente dans la relation père-fils).

Ce que je pourrais te conseiller, comme je te l'ai dit c'est de discuter avec elle, n'aborde pas les choses avec ton oeil de petite fille qui a souffert, mais en tant que femme et mère qui souhaite comprendre. Et là je pense que tu iras mieux.

Tu sais bien que nos parents ont plus de mal que nous à dévoiler leurs sentiments, alors laisse-lui du temps, tu dis qu'elle a changé, c'est déjà très bien...

Je pense qu'au fond tu l'aimes ta maman et c'est pour cela que tu en souffres.
Un jour, tu lui pardonneras. Si aujourd'hui, tu fais des doua pour ne plus te sentir mal, un beau jour tu en feras pour que ta mère soit pardonnée, c'est parce que ton coeur sera allégé de tout ce poids et que tu voudras le meilleur pour elle, malgré ce que tu as pu vivre.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 04/11/16 12:50 par Nahla-toun.
N
4 novembre 2016 13:09
Merci Nahla pour ton retour .

Effectivement , j'ai un peu les réponses de son comportement ( son enfance à elle mal passée avec sa mère ) mais elle a été très injuste , dans la mesure ou elle m'a complétement vampirisée seulement moi alors que mes autres frères et sœurs ça allait , sauf une autre sœur qui a souffert mais bien moins pire que moi .

Avec le temps , j'ai pris du recul mais les séquelles sont là et on ne peut rien y faire , une grande partie de nous même a été détruit et malgré tout je suis encore là .

Je ne sais pas trop ce que dit l'islam sur ce sujet sur les parents qui maltraitent leurs enfant , si vous pouvez me renseigner , je vous serai reconnaissante .
4 novembre 2016 14:00
Salemalikom .

Bien sûr qu en tant que musulman il faut être cléments, affectueux avec ses enfants. Il est interdit de les frapper ,ou les humilier
Tout ça on aurait normalement pas à le dire ,ça va de soi ,que les parents sont là pour élever leurs enfants avec justesse et amour .

Maintenant la réalité est tout autre.

D 'abord tu es l'aînée d une famille de 7 enfants ,malheureusement l expérience montre que les aînés sont un peu les boucs émissaires .

C'est celui qui fait office d expérimentation de l'éducation des parents .Il lui est plus demandé que les autres frères ou soeurs.

Il y a aussi l'ignorance, l'ignorance pour ta mère de reproduire ce qu' elle a subi enfant.Un enfant maltraité ,violé a de forte probabilité de reproduire ce qu' il a subi sauf s il a l'intelligence de comprendre et de casser ce mythe inter generationnel ,de bagage familiale.

Mon conseil se serait que tu fasses le deuil de ton passé ,
Tu dis que ta mère a changé qu elle est meilleure ,même si c'est difficile ,donne lui une autre chance.
4 novembre 2016 14:45
Salam ma soeur

Je suis désolée pour ce que tu as vécu. Aucun enfant ne devrait être traité ainsi et pourtant... Sad Smiley

J'ai grandit avec une mère comme la tienne et j'ai vécu comme toi des violences physiques, brimades, humiliations meme en public, dénigrement devant tout le monde (voisins, familles, amies à elle et à moi...). Et c'était pas de temps en temps mais quotidien de mon enfance jusque la fin de mon adolescence.

Il est normal qu'aujourd'hui tu n'ai pas de vraie relation mére/fille. On efface pas le passé on apprend à vivre avec.

Un exemple, pour moi, rien que les embrassades pour se dire aurevoir avant un voyage de longue durée me mettent mal à l'aise au plus haut point. Je pose juste ma joue sur la sienne vite fait et je sens que c'est pas naturel. Alors que faire la bise à une simple collègue est plus facile pour moi. La prendre dans mes bras c'est catégoriquement impossible. Je ne l'ai jamais fais meme pas quand elle est partie faire son hajj et je ne le ferais jamais j'en sûre.

Sinon, à part ça, je m'occupe d'elle sans problème et je suis sa principale confidente. On se voit quasiment tout les jours.

J'en souffre plus du tout maintenant. Je craignais de pas réussir à aimer mes enfants à cause de ça mais en faite pas du tout. Je suis hyper affectueuse avec eux, très caline, je les complimentes bcp et je ne lève jamais la main sur eux. J'ai de bonne relation avec eux (ils sont encore petits) on verra quand ils seront grand si ça sera toujours pareils.

Je n'ai pas pardonné à ma mère, elle le sait je le lui ai dit de manière claire, net et précise. Ca l'a fait sourire car pour elle les parents ont droit de vie et de mort sur leurs enfants. Ma mère a eu une enfance heureuse. Elle était meme pourrit gatée par ses parents qui sont de vrais amours. Ma grand-mère aussi elle se fait continuellement rabaisser et dénigrer par ma mère et elle supporte gentillement. De mon coté je mets ma grand-mère sur un pied d'estale devant elle et la complimente encore plus pour contrebalancer lol.

Franchement je le vis plutot bien maintenant meme quand ma mère me cherche parce qu'elle a changé pas parce qu'elle regrette mais parce que je la rembarre dés qu'elle dépasse les limites.

C'est pour cette raison que je ne comprend pas pourquoi tu en souffre autant aujourd'hui à ton âge alors que tu as construit ta propre famille et que tu ne vis pas avec ta mère.

C'est du passé, c'est mort et enterré. Il est peut etre temps pour toi de faire le deuil de la petite fille que tu étais, nan ? Il n'y a que comme ça que tu guériras de ton passé.

Quand à ta mère il se pourrait qu'elle ait été maltraitante à ton égard parce qu'elle était malheureuse. Tu étais son défouloire parce que tu étais vulnérable. Le fait de tenter d'expliquer son comportement n'excuse rien evidemment mais c'est important pour se reconstruire.

En plus, dans ton cas, le coté positif (si on peut dire ça comme ça) concernant ta mère c'est qu'aujourd'hui elle reconnait ses torts et le manifeste en améliorant son comportement avec toi meme si par fierté elle n'arrive pas à s'excuser auprès de toi. Tu dois te concentrer sur son attitude vis à vis de toi aujourd'hui en oubliant le passé car d'un point de vue islamique tu es tenu d'avoir un comportement exemplaire avec ta mère meme si elle a été mauvaise avec toi meme si tu es en droit de ne pas lui pardonner. Les sentiments ne se controlent pas mes les actes oui. Perso, si ma mère venait à etre touché par un miracle divin qui ferait qu'elle culpabiliserait et présenterait ses excuses je sais que je ne lui pardonnerais pas quand meme mais ça me ferait du bien mal grès tout
l
4 novembre 2016 16:39
Salam alaykom,
40 ans est l âge de la maturité en islam. Il serait temps de pardonner a ta mère
4 novembre 2016 22:16
Salam sakinaa,

pour moi une mère ne peut être que aimante ,vis à vis de ses enfants ,se saigner pour eux .

Désolée pour ce que je lis ,peut-être que ta mère croyait vouloir bien t éduquer mais s y prenait mal ?? Est ce que tu lui en as déjà parlé ?

Elle n'a jamais eu des moments d affection ? Elle ne t a jamais montré des moments d amour maternelle ,des inquiétudes de maman ,quand tu étais malade ? Triste? Avant un examen ,t encourager ?

Excuse moi pour ma curiosité .
Citation
sakinaaa a écrit:
Salam ma soeur

Je suis désolée pour ce que tu as vécu. Aucun enfant ne devrait être traité ainsi et pourtant... Sad Smiley

J'ai grandit avec une mère comme la tienne et j'ai vécu comme toi des violences physiques, brimades, humiliations meme en public, dénigrement devant tout le monde (voisins, familles, amies à elle et à moi...). Et c'était pas de temps en temps mais quotidien de mon enfance jusque la fin de mon adolescence.

Il est normal qu'aujourd'hui tu n'ai pas de vraie relation mére/fille. On efface pas le passé on apprend à vivre avec.

Un exemple, pour moi, rien que les embrassades pour se dire aurevoir avant un voyage de longue durée me mettent mal à l'aise au plus haut point. Je pose juste ma joue sur la sienne vite fait et je sens que c'est pas naturel. Alors que faire la bise à une simple collègue est plus facile pour moi. La prendre dans mes bras c'est catégoriquement impossible. Je ne l'ai jamais fais meme pas quand elle est partie faire son hajj et je ne le ferais jamais j'en sûre.

Sinon, à part ça, je m'occupe d'elle sans problème et je suis sa principale confidente. On se voit quasiment tout les jours.

J'en souffre plus du tout maintenant. Je craignais de pas réussir à aimer mes enfants à cause de ça mais en faite pas du tout. Je suis hyper affectueuse avec eux, très caline, je les complimentes bcp et je ne lève jamais la main sur eux. J'ai de bonne relation avec eux (ils sont encore petits) on verra quand ils seront grand si ça sera toujours pareils.

Je n'ai pas pardonné à ma mère, elle le sait je le lui ai dit de manière claire, net et précise. Ca l'a fait sourire car pour elle les parents ont droit de vie et de mort sur leurs enfants. Ma mère a eu une enfance heureuse. Elle était meme pourrit gatée par ses parents qui sont de vrais amours. Ma grand-mère aussi elle se fait continuellement rabaisser et dénigrer par ma mère et elle supporte gentillement. De mon coté je mets ma grand-mère sur un pied d'estale devant elle et la complimente encore plus pour contrebalancer lol.

Franchement je le vis plutot bien maintenant meme quand ma mère me cherche parce qu'elle a changé pas parce qu'elle regrette mais parce que je la rembarre dés qu'elle dépasse les limites.

C'est pour cette raison que je ne comprend pas pourquoi tu en souffre autant aujourd'hui à ton âge alors que tu as construit ta propre famille et que tu ne vis pas avec ta mère.

C'est du passé, c'est mort et enterré. Il est peut etre temps pour toi de faire le deuil de la petite fille que tu étais, nan ? Il n'y a que comme ça que tu guériras de ton passé.

Quand à ta mère il se pourrait qu'elle ait été maltraitante à ton égard parce qu'elle était malheureuse. Tu étais son défouloire parce que tu étais vulnérable. Le fait de tenter d'expliquer son comportement n'excuse rien evidemment mais c'est important pour se reconstruire.

En plus, dans ton cas, le coté positif (si on peut dire ça comme ça) concernant ta mère c'est qu'aujourd'hui elle reconnait ses torts et le manifeste en améliorant son comportement avec toi meme si par fierté elle n'arrive pas à s'excuser auprès de toi. Tu dois te concentrer sur son attitude vis à vis de toi aujourd'hui en oubliant le passé car d'un point de vue islamique tu es tenu d'avoir un comportement exemplaire avec ta mère meme si elle a été mauvaise avec toi meme si tu es en droit de ne pas lui pardonner. Les sentiments ne se controlent pas mes les actes oui. Perso, si ma mère venait à etre touché par un miracle divin qui ferait qu'elle culpabiliserait et présenterait ses excuses je sais que je ne lui pardonnerais pas quand meme mais ça me ferait du bien mal grès tout
5 novembre 2016 14:27
Salam ma soeur

Je suis daccord avec toi. Une mère est sensée donner sa vie pour le bonheur de ses enfants de la manière la plus naturelle qui soit.

Mais, c'est pas toujours le cas. Ces mères là sont malheureuse dans le fond et utilisent les plus faibles comme défouloir. C'est toujours celui ou celle qui est le ou la plus gentille.

Ma mère est comme ça. C'est pas le fait qu'elle m'aime ou pas. C'est dans sa nature. Elle est comme ça avec tous ceux qui l'entourent et était infiniment pire avec moi parce que je ne répondais pas d'une parce que j'étais une gamine et aussi parce que c'est ma mère.

Maintenant, je la remets à sa place dés qu'elle commence à dépasser les limites que je peux supporter. Sinon, en régle général je l'ignore ou j'en rigole.

En faite, elle aime pas que je sois valorisé. J'ai l'impression qu'elle me voit comme une rivale. Le jour où j'ai eu mon bac (avec mention en plus) elle m'a répondu "ewa 3la slamtek" sans un regard ni un sourir suivi de "daba heydi houijek o dowzi jeffaf" (maintenant change tes habits et va passer la serpillere) Grinning smiley. Une fois une copine à elle lui a dit devant moi "elle est jolie ta fille". Ma mère lui a répondu non elle était peut etre mignone avant mais plus maintenant. La pauvre elle est devenue toute rouge et moi je savais plus où me mettre. Quand mes enfants osent me faire un compliment elle aime pas et dit qu'il n'y a que les mauvaises mere qui ont de la chance avec leurs enfants. J'en rigole, je répond " ewa vive les mauvaises meres" et je fais un gros calin a mes loulous lol. L'humour c'est bien pour desamorcer une crise sans dégat. Des exemples de ce genre plus ou moins hard j'en ait tellement que je pourrais en faire un roman.

Sinon, elle me donnait de l'argent quand j'étais jeune. Elle a organisé un bapteme pour mes enfants. Elle les adorent. Je sais que si j'ai un soucis financier elle m'aidera sans problème. C'est elle qui subvient aux besoin de sa mère meme si elle lui manque de respect alors qu'elle a des frères et soeurs qui travaillent. C'est une qualité qui fait que sa famille arrive à la supporter plus ou moins et aussi parce qu'ils sont tous au bled lol. La distance ça aide.Quand à moi c'est surtout parce que c'est ma mère et je n'accepte de personne le manque de respect à son égard dailleurs.

Les relations parent/enfant se créent dans l'enfance. A l'age adulte c'est trop tard. On peut pas rattraper le passé. Je sais qu'au fond de mon coeur elle n'a pas et n'aura jamais la place qu'a une mére "normale" dans le coeur de sa fille avec qui elle a eu une relation saine. Celà ne m'empeche pas d'etre là pour elle quoi qu'il arrive malgrès ses pics à répétition.













Citation
Douce perle a écrit:
Salam sakinaa,

pour moi une mère ne peut être que aimante ,vis à vis de ses enfants ,se saigner pour eux .

Désolée pour ce que je lis ,peut-être que ta mère croyait vouloir bien t éduquer mais s y prenait mal ?? Est ce que tu lui en as déjà parlé ?

Elle n'a jamais eu des moments d affection ? Elle ne t a jamais montré des moments d amour maternelle ,des inquiétudes de maman ,quand tu étais malade ? Triste? Avant un examen ,t encourager ?

Excuse moi pour ma curiosité .
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook