Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
À la recherche de Mohamed l historique
4 octobre 2020 16:52
À la recherche de Mohamed l historique (THE QUEST OF THE HISTORICAL MOHAMMED) est un ouvrage de Arthur Jeffrey qui relate les différends entre les orientalistes sur leur vision de Mohamed en Occident.
Qui était Mohamed ? était il un mythe ou une realité?comment ressemblait cet "islam primitif" qu il a fondé?où a -t- il vu le jour? Comment était le Coran ? est ce que toute l histoire de mohamed et l islam a eté fabriqué?si oui,pourquoi et comment les musulmans et durant toutes ces siècles ne s étaient pas rendu compte de toute cette grande supercherie ?
Avec une vision islamique qui ne peut présenter un discernement historique et critique du prophète et de l Islam surtout que il part de l'intérieur du cercle orthodoxe, et donc son discours restera dépendant des cadres de la théologie islamique.

Par conséquent, Mohammad et son histoire n'est pas un outil historique ou l instant relativement réaliste qui occupait un espace de continuation historique, mais plutôt un outil théologique qui se trouve dans l'esprit de "l'historien" musulman pour le dater.

Dans l autre sens, on trouve que beaucoup d orientalistes ( surtout contemporains) ont renié le patrimoine musulman ( comme Vansbrough, cook, crone, hawting...) ,il y en à même qui ont douté de l existence du prophète.

Donc on est là en présence de deux parties opposées, et qui ne s appuient sur aucun outil de critique historique, apparemment à cause de l image stéréotype déformée et confuse de Mohamed qui nous a parvenu à travers le patrimoine musulman.

Avec une tradition orale et folklorique où fiction et realité se melangent,il y a bcp de questions/maillons manquants concernant le personnage/personnalité de mohamed et l origine de l islam.Et avec ce manque(et presque absence) de sources historiques et archeologiques,quesqu il nous reste alors?des sources non musulmanes!

mais est ce que ces sources(même contemporaines a l apparition de l islam)sont elles fiables?les auteurs ou chroniqueurs qui ont ecrit tous ces recits n avaient ils pas de raisons pour falsifier les faits?
lisons tout d abord quelques récits/

Theophiles d’Edesse, Chronicon 1234, p.178-179

Lorsqu’il (mohamet)eut atteint l’âge et la taille de jeune homme, il se mit, à partir de Yathrib sa ville, à aller et venir vers la Palestine pour le commerce, pour acheter et vendre. S’étant habitué à la région, il fut attiré par la religion de l’unique Allah et il revint chez les gens de sa tribu. Il leur proposa cette croyance. Il en persuada un petit nombre qui adhérèrent à lui. De plus, il leur vantait l’excellence de la terre de Palestine, leur disant:

-C’est à cause de la croyance à l’unique Allah que leur a été donnée cette terre si bonne et si fertile.Et il ajoutait: "Si vous m’écoutez, Allah vous donnera à vous aussi une bonne terre où coulent le lait et le miel
Comme il voulait renforcer sa parole, il dirigea une troupe de ceux qui avaient adhéré à lui, et il commença à monter vers la terre de Palestine, attaquant, ravageant et pillant. Ils revirent chargés (de butin) sans avoir subi de dommages, et ils ne furent pas frustrés de ce qu’ils leur avait promis. Dès lors, mus par l’ardeur de posséder, ils s’en firent une habitude. Ils se mirent à monter de nouveau pour piller, et à revenir. Ceux qui n’avaient pas encore adhéré à lui virent que ceux qui s’étaient soumis à lui jouissaient d’abondantes richesses, et ils furent entrainés à se soumettre à lui sans résistance. Ensuite, comme les hommes qui le suivaient étaient devenus une troupe très nombreuse, il ne les conduisit plus (lui-même) pour piller et il resta à Yathrib, dans les honneurs

extrait de " l'histoire d'heraclius" par SEBEOS


A cette époque, il y avait un des enfants d’Ismaël, du nom de Mahomet, un marchand;[320] il se présenta à eux comme sur l’ordre de Dieu, en prédicateur, comme étant le chemin de la vérité, et leur apprit à connaître le Dieu d’Abraham; car il était très instruit et très versé dans l’histoire de Moïse.[321] Comme l’ordre venait d’en haut, ils se rallièrent tous, sur l’autorité d’un seul, à l’unité de loi et, abandonnant les cultes de vanité, retournèrent au dieu vivant qui s’était révélé à leur père Abraham. Mahomet leur prescrivit de ne manger la chair d’aucun animal mort [naturellement], de ne pas boire de vin, de ne pas mentir et de ne pas forniquer. Il ajoutait : « Dieu a promis par serment ce pays à Abraham et à sa postérité après lui en toute éternité; il a agi selon sa promesse, lorsqu’il aimait Israël. Or vous, vous êtes les fils d’Abraham et Dieu réalise en vous la promesse faite à Abraham et à sa postérité. Aimez seulement le dieu d’Abraham, allez vous emparer de votre territoire, que Dieu a donné à votre père Abraham, et personne ne pourra vous résister dans le combat, car Dieu est avec vous.
4 octobre 2020 16:56
chroniques de Michel le syrien (1126-1199)


Ce fut à cette époque que parut Mahmed (Mahomet) fils d’Aptèla (Abdallah), Arabe, descendant d’Eper (Heber) (111). L’Arabie s’étend depuis le fleuve Euphrate jusqu’à la mer du Sud; à l’occident, depuis la mer Rouge jusqu’à la mer des Perses, qui la borne à l’est. Les peuples qui l’habitent portent le nom d’Ismaéliens, à cause d’Ismaël; on les nomme aussi Saraginos (112), à cause de Sara, parce qu’Ismaël reçut en naissant le nom de Sara par adoption. On les appelle encore Agaréniens, à à cause d’Agar, et Madianites (113), à cause de Madian, fils de Genthoura (Cethura).

Mahmed sortit de la ville d’Athrab (114), d’où il se rendait en Égypte pour faire le commerce (115). C’est en Palestine qu’il connut les Juifs, qui lui enseignèrent leur loi (116) et la croyance en Dieu, et qui lui donnèrent une femme. Étant venu parmi les siens, et ayant commencé sa prédication, les uns reconnurent sa doctrine comme vraie, les autres le chassèrent comme un fou. Alors il se rendit dans le désert avec, un petit nombre de partisans, qui s’augmentèrent bientôt. Dès qu’il connaissait ceux (117) qui se montraient incrédules, il les spoliait, et il attirait à lui ceux qui avaient foi en ses paroles. Les Juifs témoignèrent les dispositions les plus favorables pour lui, le conduisirent chez eux et, avec son secours, chassèrent les troupes perses. Sa renommée s’étant étendue, la foule accourut sous son drapeau et bientôt les Arabes s’emparèrent d’un grand nombre de provinces. Le nom de Mahmèd devint célèbre.


Doctrina Jacobi (Juillet 634)

Lorsque le candidatus a été tué par les Sarrasins, j'ai été à Césarée et je suis parti en bateau pour Sykamina. Les gens disaient "la candidatus a été tué," et nous, les Juifs étaient fous de joie. Et ils ont dit que le prophète était apparu, venant avec les Sarrasins, et qu'il a fait l'annonce de l'avènement de la messie qui devait venir. étant arrivé à Sykamina, je m arrêtais chez un viel homme connaissant bien les textes sacres, et je lui ai dit: «Que pouvez-vous me dire sur le prophète apparu avec les Sarrasins" Il me répondit avec un profond soupir: «Il est faux, car les prophètes ne ne viennenet pas armes d'une épée,Vraiment, les événements de ces derniers temps sont des oeuvres de désordre et d'anarchie , et je crains que la vraie messie pour les chrétiens soit celui envoyé par Dieu et nous préparons au lieu de cela à recevoir l'Antéchrist.
En
effet, Esaïe a dit que les Juifs conserveraient un cœur endurci jusqu'à ce que toute la terre soit dévastée. Mais vous allez, maître Abraham, et vous renseigner sur le prophète qui est apparu . " Alors, moi, Abraham, a demandé et entendu des renseignements de ceux qui l'avaient rencontré et qu'il n'y avait rien de vrai sur ce qu il dit et qu il repand le sang des hommes. Il dit aussi qu'il a les clefs du paradis, ce qui est incroyable. (Doctrina Jacobi V.16, 209. [P. 57])



A Chronicler of Khuzistan (wr. ca. 660s)

Puis Dieu a levé contre eux les fils d'Ismaël, aussi nombreux comme le sable sur le rivage de la mer, dont le leader (mdabbrana) était Muhammad (Mhmd). Ni murs ni portes, ni armure ni bouclier,ne leur ont résisté et ils ont reussi leur contrôle sur toute la terre des Perses. Yazdgird envoyé contre eux des troupes innombrables, mais les Arabes les ont vaincu et ont même tué Rustam. Yazdgird s'enferma dans les murs de Mahoze et a enfin pu s échapper. Il a atteint le pays de l'Huzaye et Mrwnaye, où il a fini sa vie. Les Arabes ont pris le contrôle de Mahoze et tout le territoire. Ils sont également venus sur le territoire byzantin, pillant et ravageant toute la région de la Syrie. Héraclius, le roi byzantin, envoyèrent des armées à leur encontre, mais les Arabes ont tué plus de 100.000 personnes d'entre eux. Lorsque le catholicos Isho'yahb vu que Mahoze avait été dévastée par les Arabes et qu'ils avaient emporté ses portes à "Aqula" Kufa et que ceux qui sont restés ont été rongé par la faim. Il est parti et s est installé à Beth garmai, dans la ville de karka
30/31(p 186)


K
4 octobre 2020 16:57
Nous avons le livre "le nectar cacheté"un livre assez complet et tres bien fait pour apprendre de A à Z qui est notre prophète....
Ns n'avons nullement besoin de laporendre par richard Ferguson ou cook je ne sais quoi..'
K
4 octobre 2020 20:19
alors toi , tu dois être un témoin de Jéhovah, tu devrais plutôt t 'occuper de ta bible qui existe en 185 versions , et qui est criblé de contradictions , d'erreurs, ...
c est fou , ces types qui cherchent à nous convaincre d oublier notre religion .😀🙂😀😂🤩😂
Citation
docamor a écrit:
chroniques de Michel le syrien (1126-1199)


Ce fut à cette époque que parut Mahmed (Mahomet) fils d’Aptèla (Abdallah), Arabe, descendant d’Eper (Heber) (111). L’Arabie s’étend depuis le fleuve Euphrate jusqu’à la mer du Sud; à l’occident, depuis la mer Rouge jusqu’à la mer des Perses, qui la borne à l’est. Les peuples qui l’habitent portent le nom d’Ismaéliens, à cause d’Ismaël; on les nomme aussi Saraginos (112), à cause de Sara, parce qu’Ismaël reçut en naissant le nom de Sara par adoption. On les appelle encore Agaréniens, à à cause d’Agar, et Madianites (113), à cause de Madian, fils de Genthoura (Cethura).

Mahmed sortit de la ville d’Athrab (114), d’où il se rendait en Égypte pour faire le commerce (115). C’est en Palestine qu’il connut les Juifs, qui lui enseignèrent leur loi (116) et la croyance en Dieu, et qui lui donnèrent une femme. Étant venu parmi les siens, et ayant commencé sa prédication, les uns reconnurent sa doctrine comme vraie, les autres le chassèrent comme un fou. Alors il se rendit dans le désert avec, un petit nombre de partisans, qui s’augmentèrent bientôt. Dès qu’il connaissait ceux (117) qui se montraient incrédules, il les spoliait, et il attirait à lui ceux qui avaient foi en ses paroles. Les Juifs témoignèrent les dispositions les plus favorables pour lui, le conduisirent chez eux et, avec son secours, chassèrent les troupes perses. Sa renommée s’étant étendue, la foule accourut sous son drapeau et bientôt les Arabes s’emparèrent d’un grand nombre de provinces. Le nom de Mahmèd devint célèbre.


Doctrina Jacobi (Juillet 634)

Lorsque le candidatus a été tué par les Sarrasins, j'ai été à Césarée et je suis parti en bateau pour Sykamina. Les gens disaient "la candidatus a été tué," et nous, les Juifs étaient fous de joie. Et ils ont dit que le prophète était apparu, venant avec les Sarrasins, et qu'il a fait l'annonce de l'avènement de la messie qui devait venir. étant arrivé à Sykamina, je m arrêtais chez un viel homme connaissant bien les textes sacres, et je lui ai dit: «Que pouvez-vous me dire sur le prophète apparu avec les Sarrasins" Il me répondit avec un profond soupir: «Il est faux, car les prophètes ne ne viennenet pas armes d'une épée,Vraiment, les événements de ces derniers temps sont des oeuvres de désordre et d'anarchie , et je crains que la vraie messie pour les chrétiens soit celui envoyé par Dieu et nous préparons au lieu de cela à recevoir l'Antéchrist.
En
effet, Esaïe a dit que les Juifs conserveraient un cœur endurci jusqu'à ce que toute la terre soit dévastée. Mais vous allez, maître Abraham, et vous renseigner sur le prophète qui est apparu . " Alors, moi, Abraham, a demandé et entendu des renseignements de ceux qui l'avaient rencontré et qu'il n'y avait rien de vrai sur ce qu il dit et qu il repand le sang des hommes. Il dit aussi qu'il a les clefs du paradis, ce qui est incroyable. (Doctrina Jacobi V.16, 209. [P. 57])



A Chronicler of Khuzistan (wr. ca. 660s)

Puis Dieu a levé contre eux les fils d'Ismaël, aussi nombreux comme le sable sur le rivage de la mer, dont le leader (mdabbrana) était Muhammad (Mhmd). Ni murs ni portes, ni armure ni bouclier,ne leur ont résisté et ils ont reussi leur contrôle sur toute la terre des Perses. Yazdgird envoyé contre eux des troupes innombrables, mais les Arabes les ont vaincu et ont même tué Rustam. Yazdgird s'enferma dans les murs de Mahoze et a enfin pu s échapper. Il a atteint le pays de l'Huzaye et Mrwnaye, où il a fini sa vie. Les Arabes ont pris le contrôle de Mahoze et tout le territoire. Ils sont également venus sur le territoire byzantin, pillant et ravageant toute la région de la Syrie. Héraclius, le roi byzantin, envoyèrent des armées à leur encontre, mais les Arabes ont tué plus de 100.000 personnes d'entre eux. Lorsque le catholicos Isho'yahb vu que Mahoze avait été dévastée par les Arabes et qu'ils avaient emporté ses portes à "Aqula" Kufa et que ceux qui sont restés ont été rongé par la faim. Il est parti et s est installé à Beth garmai, dans la ville de karka
30/31(p 186)


4 octobre 2020 21:31
J aimerais seulement signaler que ce thread n est pas fait pour les " Dogmatiques", mais pour les gens qui sont passionnés de l histoire, qui veulent faire du brainstorming, qui aiment lire autre chose que ce patrimoine poussiéreux qui se trouve depuis des siècles dans nos bibliothèques.
4 octobre 2020 22:09
tout ce qu on connait sur la vie de mohamed(historiquement et géographiquement) ainsi que la naissance de l islam nous a eté rapporté par ibn ishaq( mort en l ans 151)! Ce dernier qui était un mawla ( petit fils d un chrétien de l Iraq) et qui à écrit sa biographie sous l ordres de jaâfar alors Mansour, à peu près 120 ans après la mort du prophète.
Et même cette sirah de ibn ishaq ne nous est pas parvenu dans sa version intégrale,et a etè revisè après par ibn hicham ( mort en 218) qui a supprimè bcp de recits surtout ceux décrivant les "miracles" de mohamed,c est comme si on voulait donner plus de credibilité à la biographie de mohamed et laisser entendre que les évènements racontés faisaient partie de l histoire et non de l imaginaire.
donc ce qu on doit savoir c est que les biographes musulmans(comme ibn ishaq,al wakidi,ibn hicham...) étaient avant tout des conteurs qui nous ont faconnè un folklore mythologique (de source orale) tout en créant des évènements et Personalitès qu ils n ont jamais connu.
La question qui se pose est, Est-ce que tout le patrimoine musulman est faux? Personnellement, je ne le crois pas, mais la question est où et comment chercher le vrai du faux.
4 octobre 2020 22:25
J’imagine que t’es un grand fan d'Odon Lafontaine ptdr
5 octobre 2020 17:59
élaboration et le développement de la religion qu on va nommer"islam" a demandé un temps très long(150 jusqu'à 200ans) après la mort de mohamed (que son prénom n était apparu sur la monnaie) que durant l époque de abdelmalek ibn marwane.
la question qui se pose est comment était la nature de cet "islam" du 7 ème siècle?difficile d y repondre vu le peu de informations, mais personnellement je crois que ça etait de nature judeo chrétien ,et qu avec abdelmalek on a commencé à entamer une revision dogmatique totale de la nouvelle religion avec l arabisation de l Administration et la monnaie.

Maintenant posant une question importante,s il y a un trou noir de presque 200 ans dans le patrimoine musulman ,comment a été l aspect "islamique" de l époque omayade avec son style d architecture,(les inscriptions ,les dessins de mosaïque,les statues...) et aussi la monnaie.
prenons comme exemples deux palais construits par deux califes:al walid ibn abdelmalik (705-715),et hicham ibn abdelmalek (724-743)



[biblelandpictures.com]

[whc.unesco.org]



Modifié 2 fois. Dernière modification le 05/10/20 22:52 par docamor.
5 octobre 2020 22:40
[www.forumancientcoins.com]

C est une pièce en bronze appelée "fals" qui porte sur la face la figure de Héraclius et qui a été émise au 17 ème année de l egire (ANNO XVII)

La question est :comment un état "musulman" sous l égide du calife omar , peut il conserver un modèle de monnaie byzantin avec tous les emblèmes chrétiens sur la pièce ?
7 octobre 2020 21:44
Anéaséo Bye

Petite dédicace, à méditer, imprimer, et accrocher au-dessus de ton petit lit Grinning smiley

"Le plus grand ennemi de la connaissance n'est pas l'ignorance mais plutôt l'illusion de la connaissance"

Stephen Hawking
Ma Sha Allah !!! "[i]Rien ne se perd, rien ne se créé, tout se transforme ![/i]" (Lavoisier) [Bienvenue au Yabi Poésie Club]([url=http://www.yabiladi.com/forum/yabi-poesie-club-7-3375889-5377811.html#msg-5377811])
7 octobre 2020 21:46
Pandit_Gyanandra Dev. Sharma Shastri, membre de la communauté anti-Islam Arya Samaj, affirme à la conférence de Gorakhpur (Inde) en 1928 :

« Les critiques biaisés de l'islam et surtout ceux qui veulent provoquer des émeutes hindou-musulmanes dans le pays disent que Hazrat Muhammad après avoir acquis le pouvoir à Médine ne pouvait pas maintenir Sa façade de miséricorde et de gentillesse. Là, il a utilisé la force et la violence et est devenu un prophète meurtrier pour atteindre son but de puissance, de statut et de richesse à vie. Il ne respectait pas son idéal de patience, de modération et d'endurance. Mais ce sont les observateurs qui sont préjudiciables et partisans, qui sont étroits et dont les yeux sont couverts par un voile d'ignorance. Ils voient le feu au lieu de la lumière, la laideur au lieu de la beauté et du mal au lieu du bien. Ils déforment et présentent chaque belle qualité comme un défaut capital, donnant ainsi l'image de leur propre université...

Ces opposants sont aveugles. Ils ne peuvent même pas voir que la seule " épée " que Muhammad brandissait était celle de la Miséricorde, de la compassion, de l'amitié et du pardon, l'épée qui vainc les ennemis et purifie leurs cœurs. Son épée était plus nette que l'épée d'acier. »

(Dunya ka Hadi Ghairon Ki Nazar Main, pp. 57, 61)

Dans son sens originel, un pandit — ou pundit — (du sanskrit paṇḍita qui signifie « savant ») est un hindou qui a appris les textes sacrés que sont les Védas et leurs mélodies afin de les chanter au cours des rituels. Pandit désigne en outre un lettré hindou issu de la caste des brahmans.

Aujourd'hui, le terme pandit est également un titre honorifique accordé en Inde aux érudits de tous domaines.
Ma Sha Allah !!! "[i]Rien ne se perd, rien ne se créé, tout se transforme ![/i]" (Lavoisier) [Bienvenue au Yabi Poésie Club]([url=http://www.yabiladi.com/forum/yabi-poesie-club-7-3375889-5377811.html#msg-5377811])
7 octobre 2020 21:48
Georges Bernard Shaw (prix Nobel de littérature en 1925)

"Ce dont le monde a le plus besoin est un homme qui a l’esprit de Muhammad. Les hommes religieux dans le Moyen-âge, par ignorance et par fanatisme, ont propagé une image obscure de la religion de Muhammad qu’ils ont considéré comme l’ennemi du christianisme. Mais après avoir eu connaissance de l’histoire de cet homme, j'ai trouvé que c’est un prodige exceptionnel et j'ai conclu qu’il n’est pas l’ennemi du christianisme mais le sauveur de l’humanité. Selon mon opinion, s’il avait à se charger des affaires de ce monde actuel, il résoudrait tous nos problèmes et assurerait la paix et le bonheur que le monde entier espère."

The Genuine Islam Vol. 1, N° 8, 1936
Ma Sha Allah !!! "[i]Rien ne se perd, rien ne se créé, tout se transforme ![/i]" (Lavoisier) [Bienvenue au Yabi Poésie Club]([url=http://www.yabiladi.com/forum/yabi-poesie-club-7-3375889-5377811.html#msg-5377811])
8 octobre 2020 00:06
George Sale fut le premier à traduire le Coran en langue anglaise ; citant l’auteur Spahemius, qui n’était non moins virulent contre le Saint Prophète Muhammad (s.a.w), il dit : « …mais ce dernier [Spahemius] a reconnu en lui de grandes qualités naturelles, un esprit subtil, un comportement agréable, se montrant libéral envers les pauvres, bienveillant envers tout le monde, courageux face à ses ennemis, et surtout d’une grande révérence pour le nom de Dieu. Il était sévère contre les parjures, les adultères, les meurtriers, les calomniateurs, les extravagants, les cupides, les faux témoins. Il était le chantre de la patience, de la charité, de la miséricorde, de la bienfaisance, de la gratitude, du respect des parents et des ainés, et se consacrait toujours aux éloges de Dieu. »

(The Koran, by George Sale)
Ma Sha Allah !!! "[i]Rien ne se perd, rien ne se créé, tout se transforme ![/i]" (Lavoisier) [Bienvenue au Yabi Poésie Club]([url=http://www.yabiladi.com/forum/yabi-poesie-club-7-3375889-5377811.html#msg-5377811])
8 octobre 2020 00:06
Dans le Young India de 1924, Mahatma Gandhi affirme : « Je voulais connaître le meilleur de la vie de celui qui domine aujourd’hui de manière incontestée sur les cœurs de millions d’hommes [...] Je suis plus que jamais convaincu que ce n’était pas l’épée qui a conquit une place pour l’Islam en ces temps : c’était tout simplement la simplicité et l’abnégation sans bornes du Prophète, son respect scrupuleux des promesses et sa dévotion envers ses amis et adeptes, son intrépidité et son courage, sa confiance absolue en Dieu et en sa propre mission. Ceux-ci et non l’épée a tout enlevé sur leur passage et ont surmonté tous les obstacles. Quand j’ai terminé le second volume (de la biographie du Prophète), j’étais désolé qu’il n’y avait pas plus pour moi pour apprendre de cette belle vie. » (Young India, 1924)
Ma Sha Allah !!! "[i]Rien ne se perd, rien ne se créé, tout se transforme ![/i]" (Lavoisier) [Bienvenue au Yabi Poésie Club]([url=http://www.yabiladi.com/forum/yabi-poesie-club-7-3375889-5377811.html#msg-5377811])
8 octobre 2020 00:08
William Montgomery, qui n’a guère d’opinion favorable pour le Saint Prophète Muhammad (s.a.w), écrit : « Plus on réfléchit sur l’histoire de Muhammad et de l’Islam à ses débuts, plus l’on s’étonne de l’immensité de son œuvre. Les circonstances lui ont présenté une occasion comme peu d’hommes ont eu, mais l’homme égalait son époque. S’il n’y avait pas eu ses dons de visionnaire, d’homme d’État, d’administrateur et, au dessus de tout, sa confiance en Dieu et la ferme conviction qu’il était Son envoyé, un chapitre remarquable dans l’histoire de l’humanité serait resté non écrit. J’ai l’espoir que cette étude de sa vie pourra contribuer à une nouvelle évaluation et appréciation de l’un des plus grands des fils d’Adam. »

(Muhammad at Medina, William Montgomery Watt)
Ma Sha Allah !!! "[i]Rien ne se perd, rien ne se créé, tout se transforme ![/i]" (Lavoisier) [Bienvenue au Yabi Poésie Club]([url=http://www.yabiladi.com/forum/yabi-poesie-club-7-3375889-5377811.html#msg-5377811])
8 octobre 2020 00:09
Selon le Révérend Bosworth Smith, le Saint Prophète Muhammad (s.a.w) était, « …chef d’état aussi bien que chef de l’Église, il était à la fois César et Pape. Or, il était Pape sans les prétentions du Pape et César sans les légions de César, sans une armée permanente, sans garde du corps, sans force policière, sans revenu fixe. Si jamais il fut un homme qui, de droit divin, a régné, c’était Muhammad, car il avait tous les pouvoirs sans leurs supports. »

(R. Bosworth Smith, Muhammad and Muhammadanism, Book Tree, 1re éd. 1876, présente éd. 2002, p. 262.)
Ma Sha Allah !!! "[i]Rien ne se perd, rien ne se créé, tout se transforme ![/i]" (Lavoisier) [Bienvenue au Yabi Poésie Club]([url=http://www.yabiladi.com/forum/yabi-poesie-club-7-3375889-5377811.html#msg-5377811])
8 octobre 2020 00:11
Thomas Carlyle écrit :

« Notre hypothèse actuelle, qui soutient que Muhammad (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui), était un imposteur rusé, le mensonge personnifié, que sa religion qu’un tas de charlatanismes et de sottises, commence à sonner faux. Les mensonges tissés autour de cet homme par des fervents bien intentionnés, n’ont apporté que la disgrâce sur nous… Il est temps de tout rejeter. La parole de cet homme a inspiré la vie de cent quatre-vingts millions de personnes, ces douze cents ans. Tout comme nous, ces cent quatre-vingts millions de personnes ont été créées par Dieu. Un plus grand nombre des créatures de Dieu croient, à ce jour, en la parole de Muhammad [paix et bénédiction d’Allah soient sur lui] plus que toute autre chose. »

(Thomas Carlyle, On Heroes, Hero-Worship and the Heroic in History, University of Nebraska Press, 1966, p. 43-44.)
Ma Sha Allah !!! "[i]Rien ne se perd, rien ne se créé, tout se transforme ![/i]" (Lavoisier) [Bienvenue au Yabi Poésie Club]([url=http://www.yabiladi.com/forum/yabi-poesie-club-7-3375889-5377811.html#msg-5377811])
8 octobre 2020 00:12
Alphonse de Lamartine écrit :

« Si la grandeur du dessein, la petitesse des moyens, l’immensité du résultat sont les trois mesures du génie de l’homme, qui osera comparer humainement un grand homme de l’histoire moderne à Mahomet ? Les plus fameux n’ont remués que des armes, des lois, des empires; ils n’ont fondé, quand ils ont fondés quelque chose, que des puissances matérielles, écroulées souvent avant eux. Celui-là a remué des armées, des législations, des empires, des peuples, des dynasties, des millions d’hommes sur un tiers du globe habité ; mais il a remué, de plus, des idées, des croyances, des âmes. Il a fondé sur un Livre, dont chaque lettre est devenue une loi, une nationalité spirituelle qui englobe des peuples de toutes les langues et de toutes les races, […]

Philosophe, orateur, apôtre, législateur, guerrier, conquérant d’idées, restaurateur de dogmes rationnels, d’un culte sans images, fondateur de vingt empires terrestres et d’un empire spirituel, voilà Mahomet. À toutes les échelles où l’on mesure la grandeur humaine, quel homme fut plus grand ? »

(L’historien Alphonse de Lamartine, Histoire de la Turquie, Paris, 1854, tome II)
Ma Sha Allah !!! "[i]Rien ne se perd, rien ne se créé, tout se transforme ![/i]" (Lavoisier) [Bienvenue au Yabi Poésie Club]([url=http://www.yabiladi.com/forum/yabi-poesie-club-7-3375889-5377811.html#msg-5377811])
9 octobre 2020 22:09
Re...
Citation
docamor a écrit:
J aimerais seulement signaler que ce thread n est pas fait pour les " Dogmatiques", mais pour les gens qui sont passionnés de l histoire, qui veulent faire du brainstorming, qui aiment lire autre chose que ce patrimoine poussiéreux qui se trouve depuis des siècles dans nos bibliothèques.
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook