Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
«Rapports sexuels contre de bonnes notes» : Un enseignant à Settat condamné...
s
13 janvier 2022 16:07
Non, il faut dénoncer les injustices, mais le problème c'est que dénoncer cette injustice que dans un sens, ça ne va pas, il faut dénoncer à côté les femmes qui couchent pour avoir un emploi, et ces femmes sont la première raison pour laquelle ces hommes font ce genre de chose.


Dans le cas présent, d'autres femmes ont déjà eu des rapports sexuels avec ces enseignants pour réussir, il y a donc des femmes qui ont réussis injustement, et des femmes qui ont donc été diplômé injustement, ou sont-elles dans cet article, pourquoi ne les mentionne t-on pas, je ne les vois pas moi..

Donc quand une femme veut réussir grâce à son corps, et qu'elle balance rien, c'est ok pour tout le monde, elle peut réussir et avoir un diplôme injustement, mais quand une autre femme décide de refuser des avances, là l'homme devient coupable, et bien sûr, on ne sait pas ce qui s'est passé réellement, peut-être que cette femmes voulait 19/20 en échange de son corps, et que l'enseignant ne voulait lui mettre que 15, il y a 1001 possibilités..

La justice à sens unique, ce n'est pas la justice !
Citation
moirk a écrit:
streptoanthracis

Si une femme n´a que deux choix: coucher avec le chef ou perdre son bouloôt. Assumons que la femme est trés consciente de sa dignité et elle préfère perdre son emploi.
A votre avis, on peut laisser les choses continuer comme ca et les juristes restent calmes en acceptant cette injustice. ??? ou sont les droits des femmes donc?
s
13 janvier 2022 16:09
J'ai bien compris, moi je te parle des enseignants, pourquoi est-ce que seul les étudiantes répondraient à ta phrase à savoir : "On peut être amené à donner la corruption avec sa propre "main" (ou autre) sans être consentant"

Les enseignants peuvent aussi dire qu'ils ont été tenté par ces femmes, pourquoi est-ce que ta phrase n'irait que dans un sens ?
Citation
Berkshire a écrit:
je parlais des étudiantes ... qui auraient "accepté" la transaction .
13 janvier 2022 16:20
Je sais que je t'avais dit que je ne voulais pas te parler ... er je continue ...

Je me fais le traducteur de ses mots

La différence entre les 2 as elle est simple et primordiale en faisant toute la différence

La notion de contrainte et de supériorité !

L'étudiante qui propose son corps à un prof , s'il refuse que lui arrive t il ? Rien ! Aucune incidence sur sa vie et sa carrière et b8en au contraire l'étudiante pourra être sanctionnée


L'étudiante qui refuse se verra non diplômée et qui plus est le prof ayant autorité pourra même être plus crédible qu'elle et influencer les autres profs ( c'est d'ailleurs ce qu'il propose ici en échange de ses faveurs) CONTRE elle et donc son avenir et sa réputation voir des sanctions son en jeu... tu vois la différence ou pas ?

Tu fais du corrupteur la victime ce qui n'st pas possible y'a un bug dans ta logique

Quand lui parle des étudiantes qui n'ont rien dit en donnant la corruption contre leur gré de peur des sanctions .et de fait non consenties


Et même chose on tire pas sur le messager merci lol
Citation
streptoanthracis a écrit:
J'ai bien compris, moi je te parle des enseignants, pourquoi est-ce que seul les étudiantes répondraient à ta phrase à savoir : "On peut être amené à donner la corruption avec sa propre "main" (ou autre) sans être consentant"

Les enseignants peuvent aussi dire qu'ils ont été tenté par ces femmes, pourquoi est-ce que ta phrase n'irait que dans un sens ?
s
13 janvier 2022 16:24
Toi tu viens de sortir une nouvelles règle de jurisprudence qui n'existe dans aucun état, à savoir que la position hiérarchique implique une culpabilité automatique.

Mon chef m'ennuie au boulot, je viens la nuit, je brûle son bureau, c'est mon supérieur donc automatiquement, c'est lui qui est responsable, moi je suis une victime.

Comme je disais plus haut, chaque année sur ce forum, les théories pondues sont de plus en plus folle !


Citation
Nawman a écrit:
Je sais que je t'avais dit que je ne voulais pas te parler ... er je continue ...

Je me fais le traducteur de ses mots

La différence entre les 2 as elle est simple et primordiale en faisant toute la différence

La notion de contrainte et de supériorité !

L'étudiante qui propose son corps à un prof , s'il refuse que lui arrive t il ? Rien ! Aucune incidence sur sa vie et sa carrière et b8en au contraire l'étudiante pourra être sanctionnée


L'étudiante qui refuse se verra non diplômée et qui plus est le prof ayant autorité pourra même être plus crédible qu'elle et influencer les autres profs ( c'est d'ailleurs ce qu'il propose ici en échange de ses faveurs) CONTRE elle et donc son avenir et sa réputation voir des sanctions son en jeu... tu vois la différence ou pas ?

Tu fais du corrupteur la victime ce qui n'st pas possible y'a un bug dans ta logique

Quand lui parle des étudiantes qui n'ont rien dit en donnant la corruption contre leur gré de peur des sanctions .et de fait non consenties


Et même chose on tire pas sur le messager merci lol
s
13 janvier 2022 16:27
Une autre qui me vient à l'esprit pour la route, mon supérieur hiérarchique me dit de violer ma collègue parce qu'elle l'ennuie, je m'applique, mais en aucun cas je ne suis coupable, j'ai eu peur de perdre mon job, et en plus il est plus haut dans la hiérarchie, moi je peux donc continuer mon chemin tranquille, c'est lui le coupable.

Juste une question, vous prenez tous de la cocaïne avant d'écrire des commentaires, ou vous pondez vos théories en étant totalement conscient ?

Citation
Nawman a écrit:
Je sais que je t'avais dit que je ne voulais pas te parler ... er je continue ...

Je me fais le traducteur de ses mots

La différence entre les 2 as elle est simple et primordiale en faisant toute la différence

La notion de contrainte et de supériorité !

L'étudiante qui propose son corps à un prof , s'il refuse que lui arrive t il ? Rien ! Aucune incidence sur sa vie et sa carrière et b8en au contraire l'étudiante pourra être sanctionnée


L'étudiante qui refuse se verra non diplômée et qui plus est le prof ayant autorité pourra même être plus crédible qu'elle et influencer les autres profs ( c'est d'ailleurs ce qu'il propose ici en échange de ses faveurs) CONTRE elle et donc son avenir et sa réputation voir des sanctions son en jeu... tu vois la différence ou pas ?

Tu fais du corrupteur la victime ce qui n'st pas possible y'a un bug dans ta logique

Quand lui parle des étudiantes qui n'ont rien dit en donnant la corruption contre leur gré de peur des sanctions .et de fait non consenties


Et même chose on tire pas sur le messager merci lol



Modifié 1 fois. Dernière modification le 13/01/22 16:28 par streptoanthracis.
13 janvier 2022 16:29
Toi t'as du mal à comprendre ce que tu lis.... qu'est ce que tu ne comprends pas dans messager ?


Et oui réfléchit 2 mn tu crois qu'un subordonné peut faire un harcèlement sexuel ou moral à son supérieur si tu veux prendre cet exemple ? C est ridicule ....Mais ça t'arrange s'inverser les rôles pour valider ta théorie...Mais encore une fois Je suis que TRADUCTEUR merci de ne pas me répondre....Et c'est pas faute de t'avoir averti en préambule ET conclusion de mon précédent message ...preuve que tu ne lis que ce qui t'arrange ... raison pour laquelle je ne souhaite échanger avec toi alors merci de respecter mon choix Winking smiley
Citation
streptoanthracis a écrit:
Toi tu viens de sortir une nouvelles règle de jurisprudence qui n'existe dans aucun état, à savoir que la position hiérarchique implique une culpabilité automatique.

Mon chef m'ennuie au boulot, je viens la nuit, je brûle son bureau, c'est mon supérieur donc automatiquement, c'est lui qui est responsable, moi je suis une victime.

Comme je disais plus haut, chaque année sur ce forum, les théories pondues sont de plus en plus folle !
13 janvier 2022 16:31
Parcequ'ils sont en position d'autorité et de force pardis !!!!

Si UNE femme prof use de son autorité et son statut pour donner de bonnes notes aux étudiants contre rapports sexuels elle serait aussi condamnable pour corruption.


Citation
streptoanthracis a écrit:
J'ai bien compris, moi je te parle des enseignants, pourquoi est-ce que seul les étudiantes répondraient à ta phrase à savoir : "On peut être amené à donner la corruption avec sa propre "main" (ou autre) sans être consentant"

Les enseignants peuvent aussi dire qu'ils ont été tenté par ces femmes, pourquoi est-ce que ta phrase n'irait que dans un sens ?
13 janvier 2022 16:31
Pour info ça s'est déjà vu et oui l'employeur à été condamné renseigne toi .
Citation
streptoanthracis a écrit:
Une autre qui me vient à l'esprit pour la route, mon supérieur hiérarchique me dit de violer ma collègue parce qu'elle l'ennuie, je m'applique, mais en aucun cas je ne suis coupable, j'ai eu peur de perdre mon job, et en plus il est plus haut dans la hiérarchie, moi je peux donc continuer mon chemin tranquille, c'est lui le coupable.

Juste une question, vous prenez tous de la cocaïne avant d'écrire des commentaires, ou vous pondez vos théories en étant totalement conscient ?
s
13 janvier 2022 16:34
Quoi qu'il en soit, si un jour j'ai des problèmes avec des supérieures, je sais quelle excuse je dois donner, envoie moi ton adresse en mp, sait-on jamais que j'ai besoin d'un bon avocat, tu as l'air hyper callé !
Citation
Nawman a écrit:
Toi t'as du mal à comprendre ce que tu lis.... qu'est ce que tu ne comprends pas dans messager ?


Et oui réfléchit 2 mn tu crois qu'un subordonné peut faire un harcèlement sexuel ou moral à son supérieur si tu veux prendre cet exemple ? C est ridicule ....Mais ça t'arrange s'inverser les rôles pour valider ta théorie...Mais encore une fois Je suis que TRADUCTEUR merci de ne pas me répondre....Et c'est pas faute de t'avoir averti en préambule ET conclusion de mon précédent message ...preuve que tu ne lis que ce qui t'arrange ... raison pour laquelle je ne souhaite échanger avec toi alors merci de respecter mon choix Winking smiley
s
13 janvier 2022 16:38
Tu dis n'importe quoi, donc une femme qui viendrait volontairement faire des avances à un supérieur hiérarchique pour avoir un meilleur poste serait automatiquement victime, aucune enquête ne serait nécessaire ?

Ton propos est faux, c'est justement pour cette raison que les procès existe dans ce genre de cas, pour voir s'il y a eu un viol, ou si cela était consentant, il y a des centaines d'affaire sur le sujet.




Je pense qu'on a fait le tour de la question, je vais te souhaiter une bonne fin de journée
Citation
Berkshire a écrit:
Parcequ'ils sont en position d'autorité et de force pardis !!!!

Si UNE femme prof use de son autorité et son statut pour donner de bonnes notes aux étudiants contre rapports sexuels elle serait aussi condamnable pour corruption.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 13/01/22 16:41 par streptoanthracis.
13 janvier 2022 16:41
C'est juste une question de bon sens Grinning smiley

Et vraiment te dit pas ça méchamment ou te tacler ou que sais je... Mais c impossible d'échanger avec toi et sans parler de tes théories qui pour être franc m'horripilent à 90% de tes messages ... Donc je vois pas l'intérêt on va juste s'énerver mutuellement pour aucune avancée ou production donc je préfère en rester là


Et t'es que sur des sujets comme ça donc pas de discussion 'légère ' possible non plus
Citation
streptoanthracis a écrit:
Quoi qu'il en soit, si un jour j'ai des problèmes avec des supérieures, je sais quelle excuse je dois donner, envoie moi ton adresse en mp, sait-on jamais que j'ai besoin d'un bon avocat, tu as l'air hyper callé !
s
13 janvier 2022 16:43
Oui, comme je disais, le bon sens implique qu'automatiquement la supériorité dans la hiérarchie serait un élément de culpabilité, ça remet même en question le principe de la présomption d'innocence, mais encore une sur ce forum, tout est possible, on peut même dire que 1+1 =3 !

Bonne fin de journée
Citation
Nawman a écrit:
C'est juste une question de bon sens Grinning smiley

Et vraiment te dit pas ça méchamment ou te tacler ou que sais je... Mais c impossible d'échanger avec toi et sans parler de tes théories qui pour être franc m'horripilent à 90% de tes messages ... Donc je vois pas l'intérêt on va juste s'énerver mutuellement pour aucune avancée ou production donc je préfère en rester là


Et t'es que sur des sujets comme ça donc pas de discussion 'légère ' possible non plus
13 janvier 2022 16:48
Soit tu ne comprends pas ce que tu lis soit tu déformes volontairement les propos... dans les deux cas Comme je te l'ai dit inutile de continuer l'échange...

De même
Citation
streptoanthracis a écrit:
Oui, comme je disais, le bon sens implique qu'automatiquement la supériorité dans la hiérarchie serait un élément de culpabilité, ça remet même en question le principe de la présomption d'innocence, mais encore une sur ce forum, tout est possible, on peut même dire que 1+1 =3 !

Bonne fin de journée
13 janvier 2022 16:50
Non, ce n'est pas ce que je dis !!!

tu fais des analogies à côté du sujet, donc tes conclusions le sont aussi.







Citation
streptoanthracis a écrit:
Tu dis n'importe quoi, donc une femme qui viendrait volontairement faire des avances à un supérieur hiérarchique pour avoir un meilleur poste serait automatiquement victime, aucune enquête ne serait nécessaire ?

Ton propos est faux, c'est justement pour cette raison que les procès existe dans ce genre de cas, pour voir s'il y a eu un viol, ou si cela était consentant, il y a des centaines d'affaire sur le sujet.




Je pense qu'on a fait le tour de la question, je vais te souhaiter une bonne fin de journée



Modifié 1 fois. Dernière modification le 13/01/22 17:25 par Berkshire.
s
13 janvier 2022 17:10
OK..
Citation
Berkshire a écrit:
Non, ce n'ai pas ce que je dis !!!

tu fais des analogies à côté du sujet, donc tes conclusions le sont aussi.
g
13 janvier 2022 17:39
Je n'y crois pas une seconde à toutes ces affaires de "viol"

Comme je l'ai déjà dit sur un autres post, elles ne sont victimes que de leur ambitions...
Citation
streptoanthracis a écrit:
Ce serait bien qu'une fois, on mette en place une loi pour dire que toute femme qui se plaint d'un professeur qui lui aurait fait des avances en échange de notes doit repasser l'examen pour la matière en question en étant corrigé par un autre professeur, même chose pour celles qui sont diplômés, je suis sûr qu'avec ce genre de loi, on verra beaucoup moins de femmes avoir des regains d'éthique.

C'est très facile de se plaindre après avoir obtenu une bonne note ou un diplôme en échange de son corps.
A
13 janvier 2022 18:11
Ca existe malheureusement.

Après, le plus difficile est de prouver.
Dans ce cas, il y avait des éléments. Dans d'autres, c'est parole contre parole.
s
13 janvier 2022 18:17
C'est exactement ça, j'ai vu ça toute ma vie d'étudiant, et de salarié, beaucoup de femmes sont prête à littéralement vendre leur âme pour accéder à la réussite, et quand ça ne va pas dans leur sens, là ça devient problématique et l'homme est coupable.

Là ou je bossais avant, tu avais des filles qui sont devenu cadre en sortant avec des manager, ou en les laissant miroiter d'éventuels relations sexuels.
Citation
girltalk a écrit:
Je n'y crois pas une seconde à toutes ces affaires de "viol"

Comme je l'ai déjà dit sur un autres post, elles ne sont victimes que de leur ambitions...
M
13 janvier 2022 18:19
Ça se mettait bien avec des filles qui veulent leur indépendance donc échange de bon procédé entre fornicateurs et

Ah oui celles qui ont acceptées ne sont pas des fornicatrices Ill

Et les papas poules vont défendre becs et ongles leurs filles dans cette histoire sans demander pourquoi avoir ouvert les jambes VOLONTAIREMENT Are you crazy
13 janvier 2022 18:23
De toute façon pour toi, toutes les femmes sont des putes qui rêvent de se prostituer dès l'âge de 6 ans.
À partir de là, dès qu'elles se retrouvent en mixité, elles sont forcément coupables de tout ce qui leur arrive.


[www.google.com]



Citation
streptoanthracis a écrit:
Non, il faut dénoncer les injustices, mais le problème c'est que dénoncer cette injustice que dans un sens, ça ne va pas, il faut dénoncer à côté les femmes qui couchent pour avoir un emploi, et ces femmes sont la première raison pour laquelle ces hommes font ce genre de chose.


Dans le cas présent, d'autres femmes ont déjà eu des rapports sexuels avec ces enseignants pour réussir, il y a donc des femmes qui ont réussis injustement, et des femmes qui ont donc été diplômé injustement, ou sont-elles dans cet article, pourquoi ne les mentionne t-on pas, je ne les vois pas moi..

Donc quand une femme veut réussir grâce à son corps, et qu'elle balance rien, c'est ok pour tout le monde, elle peut réussir et avoir un diplôme injustement, mais quand une autre femme décide de refuser des avances, là l'homme devient coupable, et bien sûr, on ne sait pas ce qui s'est passé réellement, peut-être que cette femmes voulait 19/20 en échange de son corps, et que l'enseignant ne voulait lui mettre que 15, il y a 1001 possibilités..

La justice à sens unique, ce n'est pas la justice !
Facebook