Menu
Connexion Rencontres Yabiladies Islam Vidéos Forum News
Rachid Benzine, un face-à-face entre l'Orient et l'Occident [Tribune]
yab7mars2017 [ MP ]
15 janvier 2017 21:44
Rachid Benzine a sans conteste une plume pédagogique ! Un art de la «simplexité» : faire passer le complexe dans une écriture limpide.
Vous trouverez dans son...

Lire l'article associé
yab7mars2017 [ MP ]
15 janvier 2017 21:44
Je n'ai aucune connaissance de l'auteur ni de ses productions.
J'ai lu l'article qui prétend traiter le fameux couple imaginaire, l'Orient et l'Occident présenté comme d'habitude dans une logique réductionniste et conflictuelle : un face à face.
Bien que cette problématique ne soit pas ancienne et dans ses formes et dans ses fonds, il n'en demeure pas moins qu'elle est posée dans une continuation idéologique furtive insérée dans l'inconscient individuel et collectif y compris dans celui de soi-disant chercheurs ou essayistes d'origine d'Afrique du Nord et du Moyen-Orient, il y en a beaucoup. Ce sont des spécialistes de bazar arabo-islamisme embarqués dans un ciel des idées qui ne correspond pas à la référence terrestre.
Il n'y a pas quelque chose qui s'appelle Orient et Occident. Ce couple n'a ni fondement épistémologique et ni rupture géo-historique. Voir l'excellent ouvrage d'Edward Saïd, cultures et impérialsme. Ed., Fayard, 2000. Il n'a jamais été un couple. Un couple est d'abord une unité faite d'amour, de partage et de complicité.
L'Occident vs Orient est une provocation de l'idéologie française systématisée par et dans les sois-disant sciences sociales et humaines partout où elles sont enseignées et offertes dans les université françaises dans un paradigme obsolète même s'il se présente comme "modèle scientifique". le cas du courant du dé-constructivisme est symptomatique de la pauvreté et la sécheresse de ces soi-disant sciences.
Si je résume mon commentaire, je n'hésite pas à dire qu'en dépit des recherches d'une haute facture intellectuelle et scientifique non médiatisées, voire repoussées et marginalisées par les logiques institutionnelles y compris les instances universitaires, l'auteur n'a pas compris qu'il est pris au piège de cette dichotomie idéologique (orient vs occident). C'est une plaisanterie médiatique érigée en réalité avec des frontières.
Les sciences sociales et humaines en France sont mortes depuis leur naissance parce qu'elles ont assassiné un élément fondemental dans le fonctionnement dynamique de son objet : LE SENS. Elles sont le reflet d'une forme de civilisation techno-matérielle déjà en extinction cérébrale. Sa survie se maintient par des procédés de recyclage théorique et idéologique dans un processus de déshumanisation le plus abject pour se transformer en un système de mort.


France
julien tardif [ MP ]
6 décembre 2017 10:20
bonjour je ne suis pas l'auteur du sous - titre
Orient - Occident ... et mon propos consiste à montrer l'habilité de Rachid Benzine pour nous faire douter de toutes nos certitudes à cet endroit ! donc je vous suis dans votre raisonnement ... sauf à disqualifier toutes les sciences humaines francaises ... c'est plus discutable ! cordialement Julien Tardif
abouyassine53 [ MP ]
1 février 2017 01:31
Ce qu'il ya a retenir comme donne fondamentale, c'est la lutte d'influence entre puissances de ce monde pour se repartir des zones d'influence . Qui plus est, ces puissances sont fondamentalement occidentales, et ce depuis l'ere du colonialisme, puis l'imperialisme, que ce soit dans ses versions libero- capitaliste ou sovieto- communiste. Apres la fin de la guerre froide, l'imperialo- capitalisme , avec a l'avant- garde le complexe militaro- industriel ,a pris du poil de la bete avec tout ce qu'on a connu comme guerres visant des pays du proche orient (, irak, syrie et avant eux l'afghanistan. ). Tous les epiphenomenes qui s'en sont suivis, ne sont que la resultante de ce grand coup de pied dans la fourmiliere qu'a ete le renversement des fragiles equilibres dans la region avec la rupture de la stabilite de l'irak et le dechainement des rancoeurs communautaristes, sans oublier , bien sur, les graves traumatismes causes au mental collectif de la nation arabe , par les coups durs perfides assenes par l'entite isrqelienne. Alors il n' y a pas de quoi s'etonner aujourd'hui, si on en arrive a constater ,impuissants, la teneur deraisonnable des comportements que cette serie de traumatismes a provoque chez certains. Pour desamorcer cet engrenage dangereux, il n'y a pas d'autre voie que de s'atteler d'urgence a une refondation des rapports entre
Nations, sur de nouvelles bases plus egalitaires et plus soucieuses des droits des uns et des autres a un developpement solidaire ,qui rompt avec l'hegemonie des puissants et jugule la cupidite des reseaux des multinationales idolatrant l'argent et la force.
Unesuggestion [ MP ]
2 février 2017 11:04
Ça fait plusieurs siècles que l’Occident est plus développé que le l'Orient.
L'effondrement de l'Orient (vu de l'Italie) date du moment où les élites de Constantinople ont fui la soldatesque turque, apportant la Civilisation grecque, donc la Renaissance à l'Europe.
Alors que les éleveurs de chameaux du Machreq étaient encore ignorants dans leurs déserts, la Tunisie a donné naissance à l'un des pères (fondateurs) de l'Église catholique.
Plus récemment, les Maghrébins ont inventé les chiffres internationaux actuels, alors que les éleveurs de chameaux du Machreq utilisent encore de mauvaises copies des chiffres Indous que même les Indous n'utilisent plus.



Les chiffres maghrébins "ghubars" sont sur la ligne du bas. On voit très bien que plusieurs d'entre eux sont identiques aux chiffres internationaux actuels.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 02/02/17 11:18 par Unesuggestion.
Quand l'être humain montre la Lune, Bôfbôfbôf le chien regarde le doigt. Les chiens aboient, la caravane passe. ***********************************************************************
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook