Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
question sur le mariage...
n
16 septembre 2007 15:54
Voila lors d'une discussion avec un ami nous avons abbordé le sujet du mariage, et un point de la conversation est résté flous pour nous deux, donc voila la question:
Si un homme veut ce marier avec une chretienne ou une juive, et que la famille de l'homme n'est pas d'accord
l'homme a-t-il le droit de se marier avec la femme.

Merci de répondre et exellente continuation de votre mois de ramadan.
s
16 septembre 2007 16:10
salam
là je te parlerais même pas d'1 point de vue religion,oui si on veut,je n'arrive pas à comprendre pourquoi certaines personnes se marient sans l'accord des parents,d'ailleurs ça ne marche jamais!!!!!!
n
17 septembre 2007 20:58
Citation
salma84 a écrit:
salam
là je te parlerais même pas d'1 point de vue religion,oui si on veut,je n'arrive pas à comprendre pourquoi certaines personnes se marient sans l'accord des parents,d'ailleurs ça ne marche jamais!!!!!!

en effet Smiling Smiley, t'as tout a fait raison.


jazak'ALLAH ou fik.
r
5 octobre 2007 13:01
Salam

Sur le point de vue religieux l'homme n'a pas l'obligation d'avoir le consentement de ses parents contrairement à la fille qui elle est obligé de'lavoir ses "tuteurs", pour l'homme il lui faut juste 2 témoins, mais bon du point de vue conscience c'est qd même mieux que les parents soit d'accord
T
5 octobre 2007 21:11
Citation
rifiiya78 a écrit:
Salam


Sur le point de vue religieux l'homme n'a pas l'obligation d'avoir le consentement de ses parents contrairement à la fille qui elle est obligé de'lavoir ses "tuteurs", pour l'homme il lui faut juste 2 témoins, mais bon du point de vue conscience c'est qd même mieux que les parents soit d'accord


Salam


Une petite précision : au Maroc, l'accord du tuteur n'est plus nécessaire pour la femme ... C'est certes mieux de l'avoir (non d'un point de vue religieux, mais c'est toujours mieux de voir ses parents heureux pour nous). Et c'est bien sûr aussi le cas dans de nombreux autres pays, dont la France.


Par ailleurs, en cas de refus du tuteur pour une mauvaise raison, il est très largement admis en Islam que la jeune femme puisse s'adresser à une autre personne (imam par exemple) pour se substituer à son tuteur "légal".


Amicalement
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook