Menu
Connexion Yabiladies Ramadan Radio Forum News
quelqu'un peut me parler du papillomavirus????
j
17 août 2006 16:11
SUITE A UN FROTTIS J AI DECOUVERT UN PAILLOMAVIRUS (hpv) C EST UNE MST (maladie sexuellement transmissible) que dois je penser????!!!!!
r
17 août 2006 16:17
I
17 août 2006 16:23
Allah ychafik
m
17 août 2006 16:45
oui c'est une mst mais très fréquente et svt silencieuse
I
17 août 2006 16:51
Citation
malikabb a écrit:
oui c'est une mst mais très fréquente et svt silencieuse

mais c'est l'époux ou l'épouse qui la trasmet!! comment cette personne donc l'a-t-elle eu? question de l'évité
s
17 août 2006 17:05
c koi ca ???
C pas grave j'espere
m
17 août 2006 17:06
c'est l'époux qui transmet le virus mais ça veut pas dire qu'il a coucher ailleurs jcrois et ça reste silencieux et ça récidive souvent
pour pas l'voir préservatifss
m
17 août 2006 17:08
Citation
schainez93 a écrit:
c koi ca ???
C pas grave j'espere

c'est un virus qui peut finir par donner le cancer du col mais rarement
s
17 août 2006 17:14
oh c'cho
ALLAH Y CHAFIK JONQUILLE
I
17 août 2006 17:22
quels sont les signes alors pour faire attention? mais si le mari le transmet c'est qu'il y'a sûrement une raison(moi même pas pensé à l'idée qu'il est parti voir ailleurs hein)!!
m
17 août 2006 17:24
les signes c'est une sorte de verrues ou je pense
f
17 août 2006 18:26
Citation
malikabb a écrit:
les signes c'est une sorte de verrues ou je pense
oui exactement c est une sorte de verrue( verrue, c est sur la peau), mais sur la zone genitale on appelle ca "condylomes acuminés" ca pousse sur la muqueuse anale ou génitale,et la seule voie de transmission est sexuelle donc pas de rapports extraconjugaux =pas de condylomes6:\ bref on peut pas les attrapper autrement.
le probléme c est que le papilloma virus constitue un facteur de risque important pour le cancer du col uterin,donc il faut traiter d´emblée.
m
17 août 2006 18:35
Citation
angelinaa74 a écrit:
Citation
malikabb a écrit:
les signes c'est une sorte de verrues ou je pense
oui exactement c est une sorte de verrue( verrue, c est sur la peau), mais sur la zone genitale on appelle ca "condylomes acuminés" ca pousse sur la muqueuse anale ou génitale,et la seule voie de transmission est sexuelle donc pas de rapports extraconjugaux =pas de condylomes6:\ bref on peut pas les attrapper autrement.
le probléme c est que le papilloma virus constitue un facteur de risque important pour le cancer du col uterin,donc il faut traiter d´emblée.


tu es medecin nesce pas ou ta une gde culture
b
17 août 2006 18:35
C'est l'une des infections génitales les plus fréquentes ; il est probable qu'une personne sur dix soit porteuse du virus, mais seulement une sur cent présente des lésions appelées des condylomes.


L'agent infectieux est un virus appelé HPV (humain papilloma virus) mais en vérité, sous ce nom, il a été groupé une famille virale d'environ deux cent virus ; certains sont cancérogènes (provoquant le développement des cancers).
A savoir que certains types de Papillomavirus entraînent des verrues sur les mains et les pieds, ils sont différents des Papillomavirus qui infectent les organes génitaux.


L'infection génitale à Papillomavirus peuvent infecter tout personne ayant une activité sexuelle :
les femmes et les hommes de tout âges

les hétérosexuels et les homosexuels

la mode de transmission la plus fréquente est le contact direct de peau à peau lors des rapports sexuels. Pour transmettre l'infection, il semble nécessaire que le virus soit en contact direct avec les couches profonds (les couches basales) de la peau et les muqueuses des organes génitaux externes de la personne sain ; les rapports sexuels offrent cette possibilité à causes des microtraumatismes (microfissures invisibles) de la peau et les muqueuses qui se reproduisent lors de ses rapports ;

la transmission indirecte de l'infection est possible par contact avec des objets contaminés et des vêtements (contact non sexuel) ;

il a été décrit des cas de transmission de l'infection à Papillomavirus aux voies respiratoires des chirurgiens à la suite de l'inhalation de la fumée accompagnant le traitement par vaporisation au Laser des condylomes génitaux ;
le délai entre le rapport contaminant et l'apparition des condylomes est de trois semaines à un an et sur le col utérin, le délai peut être plus long (des années) ; donc, il est souvent très difficile de savoir quand et comment l'infection à Papillomavirus est survenue ;
même après un contact contaminant la transmission de l'infection n'est pas obligatoire, car la possibilité de la transmission de l'infection dépend des défenses immunitaires et leur efficacité contre cette infection ; pour cette raison on peut rencontrer deux partenaires sexuels, l'un atteint par des condylomes génitaux et pas l'autre ;

la transmission peut survenir très rarement chez les enfants de bas âges qui sont nés des mères porteuses de condylomes génitaux au moment de l'accouchement (il s'agit dans ce cas-là souvent des lésions condylomateuses de taille importante et de dissémination étendue dans le vagin et le périnée) ; l'atteinte de l'enfant peut être située au niveau anal, génital mais aussi au niveau du larynx et les voies respiratoires.

les Papillomavirus qui provoquent des verrues en dehors de la sphère génitale (mains, pieds...) ne se transmettent pas aux organes génitaux ;


L'infection génitale se manifeste par des excroissances ressemblant à des verrues (appelées aussi condylomes acuminés) sur :

les organes génitaux :

vulve ou à proximité de la vulve, dans le vagin, sur le col de l'utérus ; le pénis et le scrotum chez l'homme.

l'anus et la région péri-anale.

l'aine et la racine de la cuisse.

les condylomes n'atteignent pas les organes génitaux internes (corps de l'utérus, les trompes et les ovaires) ; ils n'entraînent pas de stérilité.
Les condylomes génitaux peuvent être

uniques ou multiples ;

petits ou gros

dispersés ou regroupé pour donner un aspect en chou-fleur ou crête-de-coq.


Parfois, les lésions ne sont pas visibles à l'œil nu (en particulier, sur le col utérin où le diagnostic est porté à la suite d'un frottis cervico-vaginal pratiqué à titre systématique) ; ce type de condylome est appelé aussi le condylome plan ;


Il est rare que les condylomes génitaux soient à l'origine de certains symptômes gynécologiques comme les douleurs, les démangeaisons génitales, les leucorrhées et les métrorragies ; ces symptômes sont souvent le témoigne d'une infection secondaire des condylomes par un autre agent infectieux (Herpès, gonocoques, syphilis, champignons ou autres germes).


traitementLe traitement consiste à détruire les lésions cutanées du périnée ou sur les muqueuses de la vulve, du vagin, du col utérin et chez l'homme sur le pénis.
Parmi les méthodes de la destruction des lésions condylomateuses on cite :

les méthodes médicamenteuses (applications des substances médicamenteuse sur les lésions cutanées) : podophyllotoxine, trichloroacétique, l'interf'éron en application locale ou par injection "il stimule les défenses immunitaires" et enfin un agent appelé Imiquimod - : il agit comme antitumoral, principalement par induction de l'interféron alpha et d'autres cytokines ;

le Laser : un fuseaux de lumière de haute énergie qui permet la vaporisation et la carbonisation des condylomes ;

l'électrocoagulation "destruction des condylome par un réchauffement des tissus obtenu grâce à un courant électrique chirurgical spécial ;

résection chirurgicale par le bistouri chirurgical simple ou par l'anse diathermique utilisant le courant électrique chirurgical ;

la cryothérapie qui détruit les condylomes par le froid (congélation destructrice) ;

par la conisation du col utérin
C'est une intervention chirurgicale qui permet de diagnostiquer et de traiter les condylomes situés sur le col utérin et entraînant des lésions tissulaires d'évolution potentiellement maligne (ce sont des lésions condylomateuses non cancéreuses du col utérin et associées à une dysplasie de la muqueuse cervicale ; elles sont actuellement calssées selon la classification de Bethesda en lésion de bas grade et des lésion de haut grade... selon leur degré de gravité ; ces lésions sont souvent mises en évidence par :

les frottis cervico-vaginaux puis

les biopsies du col utérin que l'on réalise sous contrôle de la colposcopie

allah yechafi Smiling Smiley
j
17 août 2006 21:25
merci les filles
18 août 2006 19:54
on peut aussi la contracter au contact de (siège de WC, cabines d'essayage de maillots de bain!)
La vie est un CDD. lorsque tu seras DCD, l'au delà sera ton CDI ,améliores ton CV en attendant ton Entretien.Allah punit les injustes tot ou tard !
l
18 août 2006 20:53
jonkille


ma meilleure amie a ce pb elle la appri juste ce matin


et toi?
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook