Menu
Connexion Yabiladies Ramadan Radio Forum News
Qu'est-ce que le Soufisme ?
m
1 décembre 2020 15:08
Trois points caractérisent le soufisme:
- l’Unite de l’Existence: Le Créateur vit à travers sa Création. Il est le Créateur Qui Magnifie et le Création Magnifié. Rien n’existe à côté de Dieu (sinon Dieu ne sera pas premier et dernier) et tout est Dieu. Et donc le rôle de chacun est de monter son niveau de Conscience pour percer les secrets de l’Existence. Il y a donc des gens éveillés (il y en a dans ce forum) et d’autres qui se laissent conditionnés à vivre les choses à un premier niveau. Le Soufisme, à travers les tariqas et donc les maîtres, visent a guider les gens dans le chemin de la conscience.
- la Conscience: les soufis recherchent cet état de nirvana où tous les sens, son cœur et son esprit sont alignés sur des vibrations cosmiques et où on arrive à voir l’existence comme dans le film « inception ». Avec une capacité de déformer le temps et l’espace :-). Mais plus sérieusement, ce qui est recherché est de soigner son âme de ses maux: la peur, l’envie, la colère, la jalousie... pour se détacher.
- la frugalité: quand on s’élève, on se détache des choses importantes pour le commun. Ce détachement est nécessaire pour apprivoiser son ego. Quand notre ego prend le contrôle, on devient serviteur de ses désirs et passions. Bcp de soufis, même riches, recherchent cette frugalité et parfois font tout pour malmener leur ego (bouderbala, bouhsira, ...).

Il y a différentes traditions juives, chrétiennes, boudhistes, hindouistes... qui partagent ce désir d’éveil et d’élévation. C’est pour cela que des textes de Rumi ou Ibn Arabi sont très étudiés par d’autres traditions.
r
1 décembre 2020 15:17
Imaginons qu'il n'y avait ni enfer ni paradis, ni récompense ni punition que ce soit ici ou après, ta façon de penser voudra dire qu'il n'y aura aucune raison de vénérer dieu.

Moi j'opte pour une vision différente, une vision où on n'a aucun besoin d'être puni ou récompenser pour le vénérer. Une relation qui soit dénuée d'intérêt ou de crainte. Quelque chose de beaucoup plus pur.

Tu respectes ton père parce qu'il risque de te gifler ? Ou parce qu'il va t'acheter des cadeaux ? Ou parce que tu l'aimes sincèrement ? Je suppose que tu penses à la 3 ème réponse. Alors pourquoi concernant dieu, les musulmans ne pensent qu'aux deux premières ? Enfin, c'est ce que j'ai l'impression de voir partout autour de moi.
Citation
Kamel7894 a écrit:
Au delà des interdits, il faut voir le côté bénéfique des interdits.
Allah veut que le bien pour nous et le bien ultime c'est l'accès aux paradis. Hamdoulilah Allah est pardonneur et miséricordieux, Allah seul peut juger tes actions et ta destinée.
Il faut juste faire le nécessaire pour s'écarter des péchés et rester sur le chemin du repentir.
L'islam c'est simple, quand tu médites sur tout ce que nous apporte notre religion, on ne peut que s'émerveiller.
1 décembre 2020 15:27
Allah n'a pas besoin de nous ni de nos prieres, tout ce qu'on fait c'est pour nous. Maintenant faut apprendre à connaître notre religion et ensuite tout coulera de source.
Faut faire les choses avec le coeur et la sincérité, comprendra la dimension d'Allah et la raison de notre vie temporaire sur cette vie.
J'ai pas trop le temps de tout développer, je suis au travail désolé
Citation
reda40 a écrit:
Imaginons qu'il n'y avait ni enfer ni paradis, ni récompense ni punition que ce soit ici ou après, ta façon de penser voudra dire qu'il n'y aura aucune raison de vénérer dieu.

Moi j'opte pour une vision différente, une vision où on n'a aucun besoin d'être puni ou récompenser pour le vénérer. Une relation qui soit dénuée d'intérêt ou de crainte. Quelque chose de beaucoup plus pur.

Tu respectes ton père parce qu'il risque de te gifler ? Ou parce qu'il va t'acheter des cadeaux ? Ou parce que tu l'aimes sincèrement ? Je suppose que tu penses à la 3 ème réponse. Alors pourquoi concernant dieu, les musulmans ne pensent qu'aux deux premières ? Enfin, c'est ce que j'ai l'impression de voir partout autour de moi.
r
1 décembre 2020 15:29
Je suis d'accord qu'il n'ait pas besoin de nous. Cependant, est-ce saint de notre part de le suivre par peur ou par envie ?
Citation
Kamel7894 a écrit:
Allah n'a pas besoin de nous ni de nos prieres, tout ce qu'on fait c'est pour nous. Maintenant faut apprendre à connaître notre religion et ensuite tout coulera de source.
Faut faire les choses avec le coeur et la sincérité, comprendra la dimension d'Allah et la raison de notre vie temporaire sur cette vie.
J'ai pas trop le temps de tout développer, je suis au travail désolé
1 décembre 2020 15:31
Derrière peur, ce cache une dimension hypocrite que je ne cautionne pas. Il faut suivre Allah par conviction et sincérité
Citation
reda40 a écrit:
Je suis d'accord qu'il n'ait pas besoin de nous. Cependant, est-ce saint de notre part de le suivre par peur ou par envie ?
r
1 décembre 2020 15:33
On est d'accord, d'où ma critique envers la manière dont l'islam est enseigné/inculqué par la société ACTUELLE. Ce qui (selon moi) dévie fortement du sens de base.
Citation
Kamel7894 a écrit:
Derrière peur, ce cache une dimension hypocrite que je ne cautionne pas. Il faut suivre Allah par conviction et sincérité
1 décembre 2020 15:37
On ne peut pas généraliser mon frere, la société actuelle est plein de contradictions. C'est pour ça , il faut y aller progressivement dans l'apprentissage de la religion
Citation
reda40 a écrit:
On est d'accord, d'où ma critique envers la manière dont l'islam est enseigné/inculqué par la société ACTUELLE. Ce qui (selon moi) dévie fortement du sens de base.
1 décembre 2020 16:12
pour moi, le Soufisme c'est:

1) l'étude et la compréhension de l'âme humaine النفس

l'homme est composé de 3 parties: corps - âme - esprit
le corps est terrestre et l'esprit est céleste الروح
l'âme est au milieu ... elle loge dans le cœur القلب
il faut la purifier pour qu'elle puisse se libérer de la terre et monter vers le ciel
Coran 91/9

2) purifier le cœur des mauvaises intentions pour savourer la foi et recevoir la sagesse

3) avoir un comportement excellent sur la terre pour plaire à Dieu
aimer le créateur au ciel et aider les créatures sur terre
aimer le créateur ... aider la créature
1 décembre 2020 16:19
j'ai beaucoup aimé ton message ... vraiment et sincèrement !!!!

mais comment tu peux dire que rien n'existe à part Dieu ???
tu ne fais pas de différence entre le créateur et la création ???
est-ce que Satan existe ???
est-ce que les animaux existent ???
est-ce que les arbres existent ???

tu ne vas pas me dire que Satan c'est Dieu ou que les animaux c'est Dieu,
il y'a certainement une différence et une distance entre le créateur et sa création.
Citation
medxyz a écrit:
Trois points caractérisent le soufisme:
- l’Unite de l’Existence: Le Créateur vit à travers sa Création. Il est le Créateur Qui Magnifie et le Création Magnifié. Rien n’existe à côté de Dieu (sinon Dieu ne sera pas premier et dernier) et tout est Dieu. Et donc le rôle de chacun est de monter son niveau de Conscience pour percer les secrets de l’Existence. Il y a donc des gens éveillés (il y en a dans ce forum) et d’autres qui se laissent conditionnés à vivre les choses à un premier niveau. Le Soufisme, à travers les tariqas et donc les maîtres, visent a guider les gens dans le chemin de la conscience.
- la Conscience: les soufis recherchent cet état de nirvana où tous les sens, son cœur et son esprit sont alignés sur des vibrations cosmiques et où on arrive à voir l’existence comme dans le film « inception ». Avec une capacité de déformer le temps et l’espace :-). Mais plus sérieusement, ce qui est recherché est de soigner son âme de ses maux: la peur, l’envie, la colère, la jalousie... pour se détacher.
- la frugalité: quand on s’élève, on se détache des choses importantes pour le commun. Ce détachement est nécessaire pour apprivoiser son ego. Quand notre ego prend le contrôle, on devient serviteur de ses désirs et passions. Bcp de soufis, même riches, recherchent cette frugalité et parfois font tout pour malmener leur ego (bouderbala, bouhsira, ...).

Il y a différentes traditions juives, chrétiennes, boudhistes, hindouistes... qui partagent ce désir d’éveil et d’élévation. C’est pour cela que des textes de Rumi ou Ibn Arabi sont très étudiés par d’autres traditions.
aimer le créateur ... aider la créature
D
1 décembre 2020 17:19
Bonjour Avocat de Dieu
J’aime bien ce que tu dis là mais quand il s’agit de soufisme moi j’aime bien parler aussi des méditations qu’on y pratique. Enfin j’aime parler des méditations qu’on enseigne dans mon ordre soufi ce sont elles qui m’ont menées à Dieu. La méditation par l’imagination créatrice m’a fait voir tout l’univers devant moi et j’ai vu le nour, et me mettant à sa place j’ai senti comment Dieu est universel ...

Ici tu dis - 1) l'étude et la compréhension de l'âme humaine النفس
l'homme est composé de 3 parties: corps - âme - esprit
le corps est terrestre et l'esprit est céleste الروح
l'âme est au milieu ... elle loge dans le cœur القلب
il faut la purifier pour qu'elle puisse se libérer de la terre et monter vers le ciel
Coran 91/9

Chez nous on parle de ‘tourner le miroir de notre âme’ …

L’erreur que certains font c’est de limiter le soufisme au tassawuf et donc ils sont plus dans les apparences, mais sans méditations qui mènent jusqu’à Dieu pour moi ce n’est pas totalement du soufisme - J’avais publié ... [www.islamophile.org]


Citation
Avocat de Dieu a écrit:
pour moi, le Soufisme c'est:

1) l'étude et la compréhension de l'âme humaine النفس

l'homme est composé de 3 parties: corps - âme - esprit
le corps est terrestre et l'esprit est céleste الروح
l'âme est au milieu ... elle loge dans le cœur القلب
il faut la purifier pour qu'elle puisse se libérer de la terre et monter vers le ciel
Coran 91/9

2) purifier le cœur des mauvaises intentions pour savourer la foi et recevoir la sagesse

3) avoir un comportement excellent sur la terre pour plaire à Dieu
aimer le créateur au ciel et aider les créatures sur terre



Modifié 1 fois. Dernière modification le 01/12/20 17:21 par Dominique Talib.
Dieu est une éternité de créations et c'est ce que nous sommes car notre conscience ne cessera jamais d'évoluer ...
m
1 décembre 2020 17:21
Ce que tu dis relance un débat très ancien. Les détracteurs, je ne dis pas que c’est ton cas, ont toujours opposé à ceux qui croient à l’Unite de l’Existence ce genre d’exemple. Si tout est Dieu alors ce qu’on met dans les chiottes fait partie de Dieu?

La réalité est qu’il y a pas de chiottes ou d’humains ou d’animaux, tout participe du même mécanisme: de la transformation et Donc de l’Expression de la Puissance et la Magnificence du Créateur. Plus notre niveau de conscience est bas, plus on a tendance à créer des hiérarchies alors que la seule hiérarchie doit être la conscience de l’existence.

Quand on a cette conscience, on accepte tout et on vit... cad jouir de ce miracle de magnifier le Créateur.

Il est difficile de toucher tout à travers sa raison et il vaut mieux vivre certaines manifestations de l’Existence à travers sa Conscience.


Citation
Avocat de Dieu a écrit:
j'ai beaucoup aimé ton message ... vraiment et sincèrement !!!!

mais comment tu peux dire que rien n'existe à part Dieu ???
tu ne fais pas de différence entre le créateur et la création ???
est-ce que Satan existe ???
est-ce que les animaux existent ???
est-ce que les arbres existent ???

tu ne vas pas me dire que Satan c'est Dieu ou que les animaux c'est Dieu,
il y'a certainement une différence et une distance entre le créateur et sa création.
1 décembre 2020 17:35
L'indulgence est un devoir OUI mais, les musulmans sont centrés sur l'interdit au point de dégoûter la galerie. Les soufis eux, ont une vision moins basée sur l'interdit. Plus proche de Dieu.

Il faut être rigoureux dans les appellations.
Ainsi, on ne peut pas dire que "les musulmans", sous-entendu la majorité, sont centrés sur les interdits. Et s'ils le sont, c'est hors contexte par rapport au présent sujet qui concerne le soufisme.

Les soufis n'ont pas l'exclusivité du chemin qui rapproche de Dieu, ou alors il faut le démontrer.
Mais une fois encore, parler des soufis en général écarte beaucoup trop le spectre de ce courant qui est bien trop hétérogène pour accabler une tariqa pour les déviances de l'autre.

En matière d'interdits, je peux t'opposer le fait que les soufis prônent le détachement de la vie d'ici bas au sens matériel. Moins posséder, moins consommer permettrait de s'élever. La privation est ainsi privilégiée. J'avais lu dans l'ihiya qu'en substance, un disciple gagne à consommer quelques poignées de riz blanc et à vivre dans une habitation faite de roseaux.

J'y vois personnellement une forme d'interdit purement infondée. N'es-tu pas d'accord?



Pourquoi attendre les soufis pour espérer atteindre cet idéal alors que cet idéal est supposé être l'essence même de la religion ?

Il faut nommer les choses précisément. L'âme ne sera jamais pure, car elle a été créée pour commettre des erreurs. Il est rapporté que si nous ne commettions pas de péchés, Allah nous aurait alors remplacé par d'autres qui en commettaient juste pour implorer son pardon (hadith authentique). Nous devons nous purifier de nos péchés et les éviter au mieux, mais nous ne cesserons d'en commettre.

Je suis d'accord pour dire que ce qui est présenté de la religion à travers les médias (actualité, internet, les musulmans eux-mêmes) est déroutant mais il convient de revenir toujours à la source pour ne pas s'égarer: le Coran. Et l'Islam est innocente des agissements ou des interprétations que les gens en font.


Citation
reda40 a écrit:
Les interdits sont légitimes OUI.

L'indulgence est un devoir OUI mais, les musulmans sont centrés sur l'interdit au point de dégoûter la galerie. Les soufis eux, ont une vision moins basée sur l'interdit. Plus proche de Dieu.

Au fait, cette idée je l'ai depuis ma jeunesse. Il y a trois types de musulmans : Ceux qui obéissent pour avoir le paradis, d'autres obéissent pour éviter l'enfer et d'autres (l'idéal pour moi) obéissent par amour de Dieu.

L'islam du 21 -ème siècle est focalisé sur la punition, uniquement la punition (et parfois la récompense) très très peu sur cette pureté d'âme. Ceci est l'idéologie dominante et qui répugnent certains dont moi. Ma question est : Pourquoi attendre les soufis pour espérer atteindre cet idéal alors que cet idéal est supposé être l'essence même de la religion ?
1 décembre 2020 18:29
Salam

Ce qui faut savoir avec le soufisme s’est que la plupart qui s’en revendiquent en sont les premiers détracteurs, car ils ne saisissent pas l’ampleur et la teneur qu’implique cette voie.

Avant de vouloir imprégner le soufisme, il faut s’imbiber des fondements de la foi et avoir pris conscience de son importance. On s’improvise pas Soufi, la condition est de suivre le Coran et la Sunna et d’en arborer tous les fondements et les textes. C’est par la méthode que débute la pratique. Être touché par les Cieux n’est pas un caractère suffisant pour se hisser vers cette voie, c’est d’ailleurs une hérésie.. Qui peut prétendre être touché par Sa Grâce ? Ceux qui le prétendent sans qualifications, sont des charlatans en force et en nombres.

À quoi ça sert d’emprunter une voie si l’on ignore ou on va ?
C’est une branche ésotérique de l’islam qui fait écho avec la sunna et le Coran, les 3 se doivent d’être indissolubles, c’est une obligation pour un Soufi qui se respecte. Elle est une voie pour s’élever vers Lui mais elle n’est pas répertorié comme la seule et unique voie, donc elle n’est pas indispensable pour avoir une relation solennelle avec le Divin.
D
1 décembre 2020 19:27
Bonjour Imrân•

Moi je suis sans dogme mais je sais très bien où je vais - Dieu est une éternité de créations et c'est ce que nous sommes car notre conscience ne cessera jamais d'évoluer. Mais toi, est ce que tu sais où tu vas ?
Dieu est une éternité de créations et c'est ce que nous sommes car notre conscience ne cessera jamais d'évoluer ...
1 décembre 2020 19:37
Tout ce que tu "vois" est voué à disparaître. Rien n'est éternel ... sauf Dieu Lui-même.

Dis-toi que Dieu a décidé que tu prendrais existence dans le ventre de ta mère. Il a choisi de te faire naître dans cette famille, dans ce lieu de la terre, de te faire évoluer dans tel environnement, Il t'a doté d'un certain caractère/personnalité. C'est Lui qui décide de te garder vivant 5 minutes après ta naissance ou 50 ans ... Lui qui fera en sorte que tu prennes telle ou telle voie dans ta vie.

Tu crois pouvoir choisir ta vie, tu ne choisis rien du tout.

ça, c'est ton cerveau (donc ton corps) qui te le fait croire. Je pense, donc je suis. Tu penses par toi-même, donc tu crois "être". Mais tu ne penses que parce que Dieu t'a donné la possibilité d'exister.

Sans Dieu, RIEN n'existe. Tout est voué à disparaître un jour.

Même toi.

Et quand je dis toi, je parle de ce que tu crois être. Car en réalité, ce qui croit exister, c'est l'ego.

L'ego, c'est le fonctionnement du cerveau. le fonctionnement du corps. Et ce cerveau a une fonction particulière : celle de penser. Et quand tu penses, tu crois exister. Tu crois exister par ce que tu émets comme pensées.

Mais tu n'existes pas par ces pensées. Tu existes surtout parce que Dieu a mis la vie en toi. Et la vie, c'est ton âme.

L'âme, c'est cette partie divine qui est en toi. C'est ça qui te relie à Dieu. C'est avec ton âme que tu peux trouver Dieu et élever ta conscience.

Ce qui se passe ici bas n'élève en rien la conscience. Ce qui élève la conscience, c'est d'être découverte elle-même. Et une fois découverte, appliquer ce qui est découvert à ce qui existe autour de ton corps.

Seul le Présent existe. Ce moment où tu es, là, maintenant. Et si tu peux le passer avec Dieu, mais c'est magnifique. Parce que si tu n'es pas connecté à Dieu, ben tu perds ton temps. Soit tu te perds dans le passé à chercher je ne sais quel souvenir ou parole ou autre pour soit disant avancer. Ou alors tu penses au futur, donc tu fais en sorte d'agir en conséquence pour avoir un meilleur futur possible. Alors que la Vie, c'est dans le Présent qu'elle se fait. Là, maintenant, tu as la possibilité d'être avec Dieu.

Dieu est éternel. Mais toi, ton identité, ce que tu crois être, ton ego, un jour il mourra. Avec ton corps. Puisque l'ego fait parti du cerveau. Tu n'auras plus aucun souvenir, aucun projet, tu ne seras plus personne. Tu seras juste un esprit. Un esprit sans corps, sans ego, juste l'âme de Dieu transportant ce que tu auras pu vivre à ses côtés. Tout le temps que tu ne vis pas avec Dieu, tu ne fais que survivre. Tu passes à côté de l'essentiel.

Je ne sais pas si tu as déjà eu l'occasion de voir un corps mort. Mais un corps mort ne ressemble plus à l'être qu'on a connu. On sent que le corps est vide de quelque chose. Ce quelque chose, c'est l'âme qui est parti et qui a emporté avec lui ce qui avait réussi à s'attacher à Dieu.

D'ailleurs, dans la Bible, quand Jésus ressuscite et revient en Esprit se montrer à ses proches et compagnons, les gens ne le reconnaissent pas. Parce qu'il n'est plus Jésus, il devient Emmanuel (Esprit de Dieu littéralement traduit). Un esprit sans ego et ça ne ressemble plus du tout à ce que Jésus était quand il avait encore son ego avec lui.

Nous avons deux choses en nous. Notre part sombre : l'ego qui nous fait croire à des mensonges. Jusqu'à nous faire croire que Dieu n'existe pas parfois. Et certains meurent comme ça.
Et puis notre part lumineuse : l'âme qui elle nous relit directement à Dieu.

... à condition de Le trouver ... Et pour trouver Dieu, il faut faire taire l'ego.

Tout ce que tu vois avec tes yeux existent. Mais ça n'existe que parce que Dieu anime tout ça.

Sans Dieu en toi, ton corps s'écroule, meurt, pourrit et retourne à la terre. Et même la terre un jour mourra est explosera ou deviendra un trou noir et tout cela reviendra à l'univers. Bref, une histoire sans fin. La matière n'est rien. Les pensées ne sont rien. Dieu seul EST. Et notre but c'est d'être AVEC Lui.

Satan est notre ego. Le menteur. Celui qui nous fait croire au mensonge de l'existence. Alors qu'il n'y a que Dieu qui existe en réalité. Le reste (nous) n'est que matière qui se transforme dans cet univers.
Citation
Avocat de Dieu a écrit:
j'ai beaucoup aimé ton message ... vraiment et sincèrement !!!!

mais comment tu peux dire que rien n'existe à part Dieu ???
tu ne fais pas de différence entre le créateur et la création ???
est-ce que Satan existe ???
est-ce que les animaux existent ???
est-ce que les arbres existent ???

tu ne vas pas me dire que Satan c'est Dieu ou que les animaux c'est Dieu,
il y'a certainement une différence et une distance entre le créateur et sa création.
1 décembre 2020 20:03
Bonsoir Dominique,

Je suis curieux de savoir comment tu définis le dogme ?
Le dogme n’est pas un aspect illuminé et irréfléchi,
quant celui ci est flairé par notre raison, et représenté par notre foi.

Rejeter les fondements de l’islam comme tu le fais, ou réduire le coran à un court métrage comme le fait L’avocat, ça équivaut à avoir une vision borgne, voir aveugle du Très Haut.
Allah condamne ces dérives dans Son Coran, car elles créent le trouble et le désordre au sein de la oummah.

Il y a des versets qui relatent mes dires,
mais manifestement tu les rejettes, en partant de là l’échange perd tout son sens.
Citation
Dominique Talib a écrit:
Bonjour Imrân•

Moi je suis sans dogme mais je sais très bien où je vais - Dieu est une éternité de créations et c'est ce que nous sommes car notre conscience ne cessera jamais d'évoluer. Mais toi, est ce que tu sais où tu vas ?
J
1 décembre 2020 20:30
Salam aleykum Réda,


"Au fait, cette idée je l'ai depuis ma jeunesse. Il y a trois types de musulmans : Ceux qui obéissent pour avoir le paradis, d'autres obéissent pour éviter l'enfer et d'autres (l'idéal pour moi) obéissent par amour de Dieu.

L'islam du 21 -ème siècle est focalisé sur la punition, uniquement la punition (et parfois la récompense) très très peu sur cette pureté d'âme. Ceci est l'idéologie dominante et qui répugnent certains dont moi. Ma question est : Pourq"

Peu importe ce que les autres / la.majorité fait; si TON idéal est d'aimer sincèrement Allah, d'oeuvrer pour le bien parce que pour toi c'est juste naturel, pourquoi ne pas le faire ?

Ce qui te " répugne", répugne aussi d'autres âmes qui aiment leur prochain parce que ça leur semble normal. Ils execrent la méchanceté et le mal non pas par peur du Gendarme / de Dieu ou par intérêt mais pq ils ne savent pas faire autrement. S'ils sont croyants alors ça tombe bien pour eux. Certains interdits incompréhensibles dans le passé leur paraissent finalement justes et bénéfiques.

Commencer à douter de l'Islam pq la pratique dune grande majorité te déplaît reflète selon moi une foi faible.
Je suis étonnée que toi Réda tu doutes à ce point... je ne t'imagine pas du tout suiveur, or, les incohérences des autres semblent te faire vaciller telle une flamme au contact de la brise.
Se désolidariser a un coup, parfois lourd de conséquences. Tant pis. Les moutons, les pervers, les hypocrites suivent leur chemin et toi le tien.
Tes convictions doivent rester intacts peu importe les aberrations observées.
On ne se détourne pas du droit chemin parce qu'on trouve que les autres dévient lol Au final tout le monde est chelou Grinning smiley
La majorité n'a pas toujours raison Grinning smiley
Se laisser parasiter par les humains incohérents te fera perdre des plumes.. Ya de quoi finir barjeot si tu compares les valeurs prônées dans le Livre et ce qui te "dégoûte" de l'humain. ..
Je t'assure qu'on peut sentir une quiétude indescriptible, être heureux d'être là et désirer le bien pour soi et son prochain... en s'écartant de certains environnements, de certains types de personnes. Il ne s'agit pas de vivre en loup solitaire mais de faire du tri, jeter, et accepter la réalité aussi bizarre soit- elle.

Je me méfie de certains qui prétendent avoir trouvé la lumière etc dans le soufisme. ..
gratte un peu et tu verras qu'il y a une carence qqpart, vide qu'ils comblent d'une. manière ou d'une autre (médocs / bouffe en excès etc ... Où est l'équilibre ? Où est la véritable quiétude ??? Pipot.
l'être humain a tendance à se rassurer comme il peut, à être dans le déni... souvent il va loin pour chercher ce qu'il peut trouver à côté, en soi.

Je pense que Lorsqu'on est sincère avec soi - même, qu'on recherche humblement la vérité, sans porter d'oeillères, on trouve la voie. Connecter son esprit et son coeur me semble primordial.

J'aime bien le fait que tu cherches, sondes etc
Je me permets toutefois de te rappeler ce que tu sais déjà : trop de réflexion empêche parfois l'action (chez certains Grinning smiley )... Tu sais que tu mourras. Tu ignores quand ni comment...


Je te souhaite de trouver le chemin inshaallah Smiling Smiley




Citation
reda40 a écrit:
Les interdits sont légitimes OUI.

L'indulgence est un devoir OUI mais, les musulmans sont centrés sur l'interdit au point de dégoûter la galerie. Les soufis eux, ont une vision moins basée sur l'interdit. Plus proche de Dieu.

Au fait, cette idée je l'ai depuis ma jeunesse. Il y a trois types de musulmans : Ceux qui obéissent pour avoir le paradis, d'autres obéissent pour éviter l'enfer et d'autres (l'idéal pour moi) obéissent par amour de Dieu.

L'islam du 21 -ème siècle est focalisé sur la punition, uniquement la punition (et parfois la récompense) très très peu sur cette pureté d'âme. Ceci est l'idéologie dominante et qui répugnent certains dont moi. Ma question est : Pourquoi attendre les soufis pour espérer atteindre cet idéal alors que cet idéal est supposé être l'essence même de la religion ?
D
1 décembre 2020 21:02
Pardon Imrân je respecte les dogmes c’est juste que je n’en pratique aucun. Mais si tu fais parti de ceux qui disent que ‘c’est vrai parce que écrit dans le coran’ oui c’est sûr l’échange est impossible …

Citation
Imrân a écrit:
Bonsoir Dominique,

Je suis curieux de savoir comment tu définis le dogme ?
Le dogme n’est pas un aspect illuminé et irréfléchi,
quant celui ci est flairé par notre raison, et représenté par notre foi.

Rejeter les fondements de l’islam comme tu le fais, ou réduire le coran à un court métrage comme le fait L’avocat, ça équivaut à avoir une vision borgne, voir aveugle du Très Haut.
Allah condamne ces dérives dans Son Coran, car elles créent le trouble et le désordre au sein de la oummah.

Il y a des versets qui relatent mes dires,
mais manifestement tu les rejettes, en partant de là l’échange perd tout son sens.
Dieu est une éternité de créations et c'est ce que nous sommes car notre conscience ne cessera jamais d'évoluer ...
D
1 décembre 2020 21:28
Aucune idée, une certitude, quelque soit la philosophie que tu suis, tu restes seul responsable, de ton interprétation de la bonne voie de l'islam, face à dieu
Citation
reda40 a écrit:
Mais pourquoi elle divise autant ? Pourquoi certains trouvent que c'est de l'hérésie ? Qu'est-ce que ça a de si particulier ?
1 décembre 2020 21:46
Salam

Peux-tu me définir ce qu'est un dogme selon le Coran ? Est-ce que le mot dogme existe non seulement dans le Coran ?
Citation
Imrân• a écrit:
Bonsoir Dominique,

Je suis curieux de savoir comment tu définis le dogme ?
Le dogme n’est pas un aspect illuminé et irréfléchi,
quant celui ci est flairé par notre raison, et représenté par notre foi.

Rejeter les fondements de l’islam comme tu le fais, ou réduire le coran à un court métrage comme le fait L’avocat, ça équivaut à avoir une vision borgne, voir aveugle du Très Haut.
Allah condamne ces dérives dans Son Coran, car elles créent le trouble et le désordre au sein de la oummah.

Il y a des versets qui relatent mes dires,
mais manifestement tu les rejettes, en partant de là l’échange perd tout son sens.
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook