Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
Quand le Maroc assiégeait Ceuta et de Melilla pour les récupérer de...
I
27 décembre 2019 21:29
thumbs up

Frere algerien,tu as raison l union fait la force!

L espagne seule represente a peine 1/10 du magrehb
Citation
Sanhaji88 a écrit:
Les marocains vont finir par les récupérer, tôt ou tard.
27 décembre 2019 21:32
Une sublime des qualités est qu'un marocain ne garde pas de rancunes.
27 décembre 2019 22:36
Bien sûr mon frère, on est unis, thumbs up, les deux villes seront récupérer à l'amiable ou par la force c'est à eux de décider.
Citation
Itwasntme a écrit:
thumbs up

Frere algerien,tu as raison l union fait la force!

L espagne seule represente a peine 1/10 du magrehb
27 décembre 2019 23:27
Je viens d apprendre qu en 1415 Ceuta était Portugaise....Se faire coloniser par des Portugais, vraiment la honte.
H
28 décembre 2019 01:07
le Maroc a commis des fautes irréparable aux sujets de ses territoires comme Sebta et Mllilia avec une poigné d'Espagnols on résistait à plusieurs tentatives de récupération marocaine d'autre territoire perdues par erreurs monumentales du Maroc il s'agit des territoires marocaines de l'Est quand la France avant de quitter d'Algérie proposa au Maroc de récupérer ses territoires annexées en faveur de l'Algerie a l'époque le Maroc aurait pu les récupérer sans tirer un coup de fusil le roi mohamed 5 a dit nous frères Algériens ont assez de blessures nous allons pas leur rajouter une autre blessure ce problème nous le réglerons le moment venu avec nos frères Algériens on sait comment c'est terminé avec nos (frères Algériens) et il y a pas longtemps encore au lieu de pourchasser le Polisario hors de frontières avant d'installer le mur de Sable le roi Hassan2 a tracé lui même ses frontières dans la précipitation en laissant 20% des territoires au mains du polisario et le plus grave il laisse hors de contrôle une zone stratégique de passage avec l'Afrique (guergarat) ou les transporteurs marocains risquent de se faire tabasser s'ils n'obéissent par aux ordres des éléments du polisario sous les yeux impuissants des autorités marocaines à proximité qui n'ont pas le droit d'intervenir sur une zone de (cessez-le-feu), et on entend encore que le maroc hésite a proclamer son plein droit sur la délimitation de ses côtes maritimes du Sahara.
m
29 décembre 2019 06:32
Vous croyez un instant ce que vous dites?
Quand la France a voulu accorder l'indépendance au Maroc, Mohammed 5 aurait du fermement refuser l'accord proposé et exiger la libération de la totalité du royaume, non?
La France occupait à l'époque la totalité du Maghreb , du Sahel et même l'Afrique de l'Ouest
Elle ne faisait pas de distinction entre territoire algérien, marocain, mauritanien, malien ou nigérien : cela faisait parti de l'empire coloniale francais

Vous croyez que De Gaulle n'a pas proposé aux combattant du FLN algériens l'indépendance en 1960? mais eux ils ont refusés car De Gaulle voulait conserver la totalité du Sahara

Personne ne pouvait négocier au nom du peuple algériens avant 1962, le pays était en guerre, sous occupation et beaucoup de dirigeants historiques étaient morts ou emprisonnés surtout pas Ferhat Abbes , qui était à la tête "d'un gouvernement provisoire" d'un pays occupé et en guerre
Les principaux leaders ont été arrêtés et emprisonnés suite au détournement d'un avion Air Maroc qui a décollé de Casablanca et se dirigeait vers Tunis
Qui a livré cette avion aux services francais ? Seule Allah le sait mais la France a arrêté d'un coup 5 leaders historiques de la révolution algériennes

Les habitants de Bechar, d'Adrar jusqu'a de Tindouf sont algériens car ils ont combattus l'armée française: connaissez-vous un des leaders de l'ALN le colonel Lotfi et son commandant Zakaria? non bien sur, ils ont tué par l'armée coloniale a coté de Jebel Béchar en 1960
La guerre a été mené sur la totalité du territoire algérien actuel y compris au Sahara


Qui pouvait les empêcher de prendre les armes et de rejoindre l'armée de Hassan pendant la guerre des sables? pas l'armée algérienne qui n'avait ni blindés ni avions ni hélicoptères
L'ALN c'était une armée de guérilla qui a mené 7 années de guerre asymétrique aux forces coloniales françaises
C'est à ce moment que Hassan II décide de venir récupérer "une partie du royaume de ces ancêtres " par la force...mais cela c'est du passé...
m
29 décembre 2019 14:18
Arrête de dire des conneries, vous êtes des félons c'est tout. Vous n'avez aucune parole, bechar et tindouf sont marocain basta !! On ne peut rien construire avec des menteurs.
Citation
marcopolot75 a écrit:
Vous croyez un instant ce que vous dites?
Quand la France a voulu accorder l'indépendance au Maroc, Mohammed 5 aurait du fermement refuser l'accord proposé et exiger la libération de la totalité du royaume, non?
La France occupait à l'époque la totalité du Maghreb , du Sahel et même l'Afrique de l'Ouest
Elle ne faisait pas de distinction entre territoire algérien, marocain, mauritanien, malien ou nigérien : cela faisait parti de l'empire coloniale francais

Vous croyez que De Gaulle n'a pas proposé aux combattant du FLN algériens l'indépendance en 1960? mais eux ils ont refusés car De Gaulle voulait conserver la totalité du Sahara

Personne ne pouvait négocier au nom du peuple algériens avant 1962, le pays était en guerre, sous occupation et beaucoup de dirigeants historiques étaient morts ou emprisonnés surtout pas Ferhat Abbes , qui était à la tête "d'un gouvernement provisoire" d'un pays occupé et en guerre
Les principaux leaders ont été arrêtés et emprisonnés suite au détournement d'un avion Air Maroc qui a décollé de Casablanca et se dirigeait vers Tunis
Qui a livré cette avion aux services francais ? Seule Allah le sait mais la France a arrêté d'un coup 5 leaders historiques de la révolution algériennes

Les habitants de Bechar, d'Adrar jusqu'a de Tindouf sont algériens car ils ont combattus l'armée française: connaissez-vous un des leaders de l'ALN le colonel Lotfi et son commandant Zakaria? non bien sur, ils ont tué par l'armée coloniale a coté de Jebel Béchar en 1960
La guerre a été mené sur la totalité du territoire algérien actuel y compris au Sahara


Qui pouvait les empêcher de prendre les armes et de rejoindre l'armée de Hassan pendant la guerre des sables? pas l'armée algérienne qui n'avait ni blindés ni avions ni hélicoptères
L'ALN c'était une armée de guérilla qui a mené 7 années de guerre asymétrique aux forces coloniales françaises
C'est à ce moment que Hassan II décide de venir récupérer "une partie du royaume de ces ancêtres " par la force...mais cela c'est du passé...
e
28 décembre 2020 11:47
Retournes à l'école, si tu connait rien à l'histoire, et instruis toi avant de poster des conneries, je te donne un lien pour avancer dans tes recherches :
[fr.wikipedia.org]
Citation
Tamassint III a écrit:
Je viens d apprendre qu en 1415 Ceuta était Portugaise....Se faire coloniser par des Portugais, vraiment la honte.
e
28 décembre 2020 11:49
Ton Bled l'Algérie n'existait même pas à cette époque
Citation
Tamassint III a écrit:
Je viens d apprendre qu en 1415 Ceuta était Portugaise....Se faire coloniser par des Portugais, vraiment la honte.
A
29 décembre 2020 19:48
A cette époque-là, mon petit, il n’y avait de Maroc, Les Alaouites n’existaient.
Vous êtes tellement formatés, et givrés que vous ne connaissez rien du tout. Vous sortez des imprimeries du Makhzen et vous êtes choqués et handicapés.

Durant l’empire ottoman, La régence d’Alger gérait toute la méditerranée
La régence d'Alger est un ancien État d'Afrique du Nord, intégré à l'Empire ottoman tout en étant autonome. Et l’empire ottoman s’étalait de l’Autriche jusqu’à l’Algérie en incluant tous les pays méditerranéens et les pays de l’Asie Mineure.

En 1540, le Pape Paul III lance une croisade contre les Algériens. Charles Quint, le souverain le plus puissant d'Europe, roi d'Espagne et empereur d'Allemagne, est le seul à répondre. En 1541, il réunit une flotte de 65 vaisseaux de guerre, 451 navires et 23 000 combattants dont 2 000 cavaliers et vient faire le siège de la ville. Mais les Ottomans interviennent et écrasent Charles Quint lors du siège d'Alger. L'État de Tlemcen est annexé à la régence d'Alger (1550), le royaume de Fès (Maroc) est conquis et devient tributaire de la régence. La ville de Bougie est restituée à la Régence en 1554. La ville d'Oran alors aux Espagnols est assiégée par les Ottomans et les Berbères, et plusieurs villes de l'est de l'Algérie et du Sahara sont prises aux Espagnols, dont : Biskra, Ouargla et Touggourt

Traité américano-algérien (1795)
À la suite de l'indépendance des États-Unis en 1776, les navires de commerce américains ne bénéficient plus de la protection des navires de la Royal Navy ce qui leur pose un problème en mer Méditerranée. Les navires américains se retrouvent alors attaqués par les corsaires de ce que l'Occident appelle alors la Barbarie, correspondant au provinces ottomanes du Maghreb (actuelles Algérie, Tunisie, Libye). Le Sénat des États-Unis décide de proposer un « traité de paix et d'amitié avec les États de Barbarie » dont un avenant sera paraphé le 5 septembre 1795 à Alger puis de nouveau le 3 janvier 1797. Un traité similaire sera signé avec le bey de Tunis.
Le traité est ratifié à l'unanimité par le Sénat des États-Unis début juin puis signé par John Adams, second président américain et parait dans ce qui est le journal officiel américain de l'époque, le Philadelphia Gazette le 17 juin 1797.
L'article 11 de ce traité indique que : « Considérant que le gouvernement des États-Unis n'est en aucun sens fondé sur la religion chrétienne, qu'il n'a aucun caractère hostile aux lois, à la religion ou à la tranquillité des musulmans et que lesdits États-Unis n'ont jamais participé à aucune guerre ni à aucun acte d'hostilité contre quelque nation mahométane que ce soit, les contractants déclarent qu'aucun prétexte relevant d'opinions religieuses ne devra jamais causer une rupture de l'harmonie régnant entre les deux nations ». Cet article 11 fera l'objet de controverses car il n'aurait pas figuré dans l'acte original du traité et la version arabe aurait été différente de la version anglaise. Il a été rédigé par John Barlows, consul général des États-Unis à Alger et adepte des Lumières. Néanmoins, la rédaction de ce traité n'a jamais été remise en cause par le gouvernement américain et sera toujours imprimé par la suite avec cet article 11.

Citation
el bouz a écrit:
Ton Bled l'Algérie n'existait même pas à cette époque
27 décembre 2021 21:08
C'est un Rifi mon ami
r
27 décembre 2021 22:54
L'Algérie gérait rien à part quelques bateau miteux qui faisaient la razzia contre des paysans Européens. Quand maman France c'est fâche elle a soumis l'Algérie rapido.

Pendant ce temps le Maroc composait avec les 3 puissances du temps(Espagne, Ottomans, Portugal) tout en étant indépendant..

Et les Américains ont eu leur traité avec le Maroc en 1787, plusieurs années avant la RÉGENCE TURQUE d'Alger et de Tunisie, donc retourne te coucher et laisse tomber l'histoire, car elle va juste t'humilier et ton pays.

Allez voilà la source pour bien humilier les Algériens qui font les rats sur ce site:
[en.wikipedia.org]



Modifié 1 fois. Dernière modification le 27/12/21 22:56 par retdsfgdfsg.
w
28 décembre 2021 01:10
Arrêtes tes bêtises! C'est bien la France qui a disloquée le Maghreb en instaurant des frontières, surtout celles de l'Algérie et cette vérité tu fais tout pour la cacher.
Citation
marcopolot75 a écrit:
Vous croyez un instant ce que vous dites?
Quand la France a voulu accorder l'indépendance au Maroc, Mohammed 5 aurait du fermement refuser l'accord proposé et exiger la libération de la totalité du royaume, non?
La France occupait à l'époque la totalité du Maghreb , du Sahel et même l'Afrique de l'Ouest
Elle ne faisait pas de distinction entre territoire algérien, marocain, mauritanien, malien ou nigérien : cela faisait parti de l'empire coloniale francais

Vous croyez que De Gaulle n'a pas proposé aux combattant du FLN algériens l'indépendance en 1960? mais eux ils ont refusés car De Gaulle voulait conserver la totalité du Sahara

Personne ne pouvait négocier au nom du peuple algériens avant 1962, le pays était en guerre, sous occupation et beaucoup de dirigeants historiques étaient morts ou emprisonnés surtout pas Ferhat Abbes , qui était à la tête "d'un gouvernement provisoire" d'un pays occupé et en guerre
Les principaux leaders ont été arrêtés et emprisonnés suite au détournement d'un avion Air Maroc qui a décollé de Casablanca et se dirigeait vers Tunis
Qui a livré cette avion aux services francais ? Seule Allah le sait mais la France a arrêté d'un coup 5 leaders historiques de la révolution algériennes

Les habitants de Bechar, d'Adrar jusqu'a de Tindouf sont algériens car ils ont combattus l'armée française: connaissez-vous un des leaders de l'ALN le colonel Lotfi et son commandant Zakaria? non bien sur, ils ont tué par l'armée coloniale a coté de Jebel Béchar en 1960
La guerre a été mené sur la totalité du territoire algérien actuel y compris au Sahara


Qui pouvait les empêcher de prendre les armes et de rejoindre l'armée de Hassan pendant la guerre des sables? pas l'armée algérienne qui n'avait ni blindés ni avions ni hélicoptères
L'ALN c'était une armée de guérilla qui a mené 7 années de guerre asymétrique aux forces coloniales françaises
C'est à ce moment que Hassan II décide de venir récupérer "une partie du royaume de ces ancêtres " par la force...mais cela c'est du passé...
w
28 décembre 2021 01:19
Il y avait la dynastie mérinides dont la capitale était Fès, peut être s'est aussi une ville algérienne.Perplexe
Citation
Azzarr a écrit:
A cette époque-là, mon petit, il n’y avait de Maroc, Les Alaouites n’existaient.
Vous êtes tellement formatés, et givrés que vous ne connaissez rien du tout. Vous sortez des imprimeries du Makhzen et vous êtes choqués et handicapés.

Durant l’empire ottoman, La régence d’Alger gérait toute la méditerranée
La régence d'Alger est un ancien État d'Afrique du Nord, intégré à l'Empire ottoman tout en étant autonome. Et l’empire ottoman s’étalait de l’Autriche jusqu’à l’Algérie en incluant tous les pays méditerranéens et les pays de l’Asie Mineure.

En 1540, le Pape Paul III lance une croisade contre les Algériens. Charles Quint, le souverain le plus puissant d'Europe, roi d'Espagne et empereur d'Allemagne, est le seul à répondre. En 1541, il réunit une flotte de 65 vaisseaux de guerre, 451 navires et 23 000 combattants dont 2 000 cavaliers et vient faire le siège de la ville. Mais les Ottomans interviennent et écrasent Charles Quint lors du siège d'Alger. L'État de Tlemcen est annexé à la régence d'Alger (1550), le royaume de Fès (Maroc) est conquis et devient tributaire de la régence. La ville de Bougie est restituée à la Régence en 1554. La ville d'Oran alors aux Espagnols est assiégée par les Ottomans et les Berbères, et plusieurs villes de l'est de l'Algérie et du Sahara sont prises aux Espagnols, dont : Biskra, Ouargla et Touggourt

Traité américano-algérien (1795)
À la suite de l'indépendance des États-Unis en 1776, les navires de commerce américains ne bénéficient plus de la protection des navires de la Royal Navy ce qui leur pose un problème en mer Méditerranée. Les navires américains se retrouvent alors attaqués par les corsaires de ce que l'Occident appelle alors la Barbarie, correspondant au provinces ottomanes du Maghreb (actuelles Algérie, Tunisie, Libye). Le Sénat des États-Unis décide de proposer un « traité de paix et d'amitié avec les États de Barbarie » dont un avenant sera paraphé le 5 septembre 1795 à Alger puis de nouveau le 3 janvier 1797. Un traité similaire sera signé avec le bey de Tunis.
Le traité est ratifié à l'unanimité par le Sénat des États-Unis début juin puis signé par John Adams, second président américain et parait dans ce qui est le journal officiel américain de l'époque, le Philadelphia Gazette le 17 juin 1797.
L'article 11 de ce traité indique que : « Considérant que le gouvernement des États-Unis n'est en aucun sens fondé sur la religion chrétienne, qu'il n'a aucun caractère hostile aux lois, à la religion ou à la tranquillité des musulmans et que lesdits États-Unis n'ont jamais participé à aucune guerre ni à aucun acte d'hostilité contre quelque nation mahométane que ce soit, les contractants déclarent qu'aucun prétexte relevant d'opinions religieuses ne devra jamais causer une rupture de l'harmonie régnant entre les deux nations ». Cet article 11 fera l'objet de controverses car il n'aurait pas figuré dans l'acte original du traité et la version arabe aurait été différente de la version anglaise. Il a été rédigé par John Barlows, consul général des États-Unis à Alger et adepte des Lumières. Néanmoins, la rédaction de ce traité n'a jamais été remise en cause par le gouvernement américain et sera toujours imprimé par la suite avec cet article 11.
28 décembre 2021 08:23
Juste pour dire que le Maroc pourrait aujourd'hui récupérer les villes pacifiquement s'il le voulait.
D'ailleurs et je pense que c'est la meilleure solution.

Il suffirait de faire une deuxième marche verte.

Je suis triste pour mes compatriotes Algériens mais le Maroc va récupérer ses territoires du Nord dans au plus tard 2030.

Nos généraux ne seront plus là pour nous défendre.
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook