Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
Pas de puce, pas d'école !
w
10 janvier 2013 15:33
Salam

Si tu n'est pas puceller afin d'être géolocaliser, t’ira pas à l'école Moody Smiley

On arrête pas le progrès.

USA : privée de lycée pour refus de géolocalisation

La jeune lycéenne texane évoque des motifs religieux pour justifier son refus de porter la puce de localisation qu'exige son établissement scolaire. La justice lui donne tort.

Au Texas, un juge fédéral américain a débouté une lycéenne de 15 ans qui refuse de porter le badge d'identification contenant une puce permettant de la localiser que veut lui imposer son lycée public. Pour refuser ce dispositif, Andrea Hernandez et son père avancent des motifs religieux.

Les responsables scolaires du district texan ont proposé à la jeune fille de lui donner une carte d'identification ne contenant pas cette puce électronique. En vain. La lycéenne a refusé également cette solution, affirmant que ces badges d'identification étaient «la marque de la bête», citant la Bible à l'appui. Pour éviter d'être contrainte de quitter l'école prestigieuse où elle est scolarisée et d'être renvoyée dans son établissement d'origine, cette très bonne élève a saisi la justice. Sans succès. Le juge Orlando Garcia l'a déboutée. Dans un jugement de 25 pages qui vient d'être rendu public, il évoque notamment la nécessité d'assurer la sécurité des élèves et conteste l'argument religieux avancé par la famille.
«Il n'y a plus de vie privée»

Les avocats de la défense ont annoncé leur intention de faire appel, estimant que l'obligation de porter cette carte était inconstitutionnelle. «Ce qui est important dans cette affaire, c'est de savoir si des gens qui désapprouvent ce type de dispositif sur des bases religieuses ou constitutionnelles peuvent s'en dégager», pointe John Whitehead, président d'une association de défense des droits civiques, la Rutherford Institute.

De tels programmes sont déjà en vigueur dans d'autres établissements scolaires. S'ils peuvent servir à localiser des élèves en cas d'urgence, M. Whitehead assure que la motivation première reste financière.

Les écoles sont subventionnées en fonction de la fréquentation des élèves et de telles puces de localisation permettent de comptabiliser un élève comme présent dès qu'il passe les portes de l'établissement, même s'il reste dans un couloir pour bavarder avec des amis, assure-t-il. «Où que vous alliez, il n'y a plus de vie privée», déplore M. Whitehead.

LIRE AUSSI:

» Des élèves sous surveillance électronique

» La géolocalisation poursuit sa conquête

Source : ==> [www.lefigaro.fr]
U
10 janvier 2013 18:07
La référence est l'Apocalypse selon Saint Jean.

Saint Jean a écrit l'un des 4 Évangiles synoptiques et une description de l'Apocalypse (les évènements qui précèdent la Fin du Monde)

Le texte est très dur à comprendre et il faut comprendre que celui qui l'a écrit a effectué des descriptions destinées à être comprises par quelqu'un de son époque.
Il faut donc se rendre compte de la manière dont il pouvait décrire un avion, un hélicoptère etc

Lire ce texte demande donc du temps et une réflexion au sujet des descriptions.

L'élève qui refuse dit que la puce électronique serait "La marque de la bête", celle qui est portée au front et à la main.
C'est une réflexion qui vient à l'esprit à chaque fois que quelqu'un porte un bandeau autour du front etc.
Lorsqu'on voit la marque sur le front, on regarde s'il y a quelque chose sur la main.

Voici l'extrait du texte:

On parle de "La Bête" de l'apocalypse:

Citation
a écrit:
Elle {la bête} fit qu'à tous, petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves, on mit une marque sur la main droite ou sur le front,
et que nul ne pût acheter ou vendre, sil n'avait pas la marque du nom de la bête ou le nombre de son nom.

C'est ici la sagesse! Que celui qui a de l'intelligence compte le nombre de la bête; car c'est un nombre l'homme et ce nombre est six cent soixante-six.

Pour ceux qui ont le courage et le temps de lire, voici un lien:

[bible.catholique.org]
Quand l'être humain montre la Lune, Bôfbôfbôf le chien regarde le doigt. Les chiens aboient, la caravane passe. ***********************************************************************
X
13 janvier 2013 10:12
En fait plus ces gens-là se croient libres et moins ils le sont. Un peu comme les japonais.
C'est pathétique de savoir que ce pays est considéré comme le phare de la civilisation contemporaine.
13 janvier 2013 12:00
Le fait qu'on nous impose une carte d'identité est déjà en soi une forme de marquage.
La nationalité fait alors office de grand troupeau.
beaucoup de potentat considèrent leur administrés comme leur cheptel personnel.
X
13 janvier 2013 12:38
Paradoxalement, les américains sont peut-être moins fliqués administrativement que les français. Je crois qu'ils n'ont même pas de carte d'identité.
Mais le flicage est "consenti", avec Google, Facebook, les caméras à reconnaissance faciale à l'entrée des bars...

Les américains sont aussi parmi les plus facilement manipulables et largement manipulés.
E
13 janvier 2013 14:09
Salam alaykoum
ils savent plus quoi inventer les américains c'est n'importe quoi . Je comprend la réaction de cette jeune fille et de ses parents .
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook