Menu
Connexion Rencontres Yabiladies Islam Vidéos Forum News
ptite question juif
imanimraniman [ MP ]
24 août 2013 17:32
salam ou 3leykoum
j'ai une tres bonne amie juive et je suis tres proche de sa mere ( juive egalement ) les deux ont toujours etaient la pour moi surtout sa mere qui n'a pas hesiter un jours a se deplacer jusqu'a paris avec moi pour me defendre a cause d'un probleme que j'avais eu lorsque j'etais mineure se sont vraiment de bonnes personnes mais j'ai entendu que c'etais pas bien de les frequenter est ce que c'est vrai ?
svp reponder moi
mangekyou [ MP ]
24 août 2013 17:45
alikoum salam

c'est faux, au contraire il faut parler avec les gens du livre (juif et chrétien) de la meilleur des manières
imanimraniman [ MP ]
24 août 2013 17:54
Citation
mangekyou a écrit:
alikoum salam

c'est faux, au contraire il faut parler avec les gens du livre (juif et chrétien) de la meilleur des manières

mersi beaucoup sa me rassure ! Smiling Smiley
barakullah ou fik que dieu te preserve inshallah
mangekyou [ MP ]
24 août 2013 17:54
« Allâh ne vous défend pas d’être bienfaisants et équitables envers ceux qui ne vous ont pas combattus pour la religion et ne vous ont pas chassés de vos demeures. » s60 v8

« Ne discutez avec les gens du Livre que dela manière la plus courtoise, sauf ceux d’entre eux qui sont injustes. Dites-leur : « Nous croyons en ce qui nous a été révélé et en ce qui vous a été révélé. Notre Dieu et le vôtre est le même et c’est à Lui que nous sommes entièrement soumis. » s29 v46


" Un jour on a sacrifié un mouton chez ibn Omar. En arrivant dans ma maison il demanda aux gens de sa famille : Avez-vous offert une part à notre voisin juif ? Avez-vous offert une part à notre voisin juif ? (deux fois) .J'ai entendu l'Envoyé d'Allah (salla Allah 'alayhi wa salam) l'Ange Jibril (Gabriel) n'a cessé de me faire des recommandations au sujet du voisin, au point que j'ai cru qu'il allait l'imposer comme héritier."(Rapporté par Al-Bukhârî)
islammuslimia [ MP ]
24 août 2013 18:52
salam
je sais pas! mais tant quelle tinfluence pas ces bon, je pense!
jandouba [ MP ]
25 août 2013 02:25
oui il faut parler avec eux et etre gentille
juste si par exemple un juif te dis de changer ta religion il ne faut pas l ecouter
rassoul allah 3alih assalato wa asslam son voisin etait un juif
ya hadith chercher sur google et lisez le detail ya bcp de site islamic a voir
blackgirl [ MP ]
25 août 2013 12:23
wa alaykoum salam,

Tiens lis ceci ça devrait t'aider :

Question :

Un chrétien habite avec moi, il me dit « mon frère » et que « nous sommes frères », et mange et boit avec nous.

Ceci est-il permis ou non ?

Réponse :

Le mécréant n’est pas un frère pour le musulman, Allah a dit :
v_15
« Les croyants ne sont rien moins que des frères. » (1)

Et le Prophète a affirmé que : « Le musulman est le frère du musulman. »(2)

Le mécréant – juif, chrétien, païen, mazdéen, ou autre – n’est pas un frère pour le musulman, et il est interdit d’en faire un compagnon ou un ami.

Néanmoins, s’il lui arrive parfois de manger avec lui, tout en évitant d’en faire un camarade ou un intime, à l’occasion d’un repas collectif et occasionnel, il n’y a pas d’objection à cela.

Quant à en faire un compagnon [perpétuel] avec lequel on s’assoit [tout le temps] et on mange [à chaque repas], ce n’est pas permis.

Car Allah a rompu l’alliance et l’amour entre les musulmans et les mécréants ; Il dit dans Son illustre Livre :
v_16
« Certes, vous avez eu un bel exemple (à suivre) en Abraham et en ceux qui étaient avec lui, quand ils dirent à leur peuple : « Nous vous désavouons, vous et ce que vous adorez en dehors d'Allah. Nous vous renions. Entre vous et nous, l'inimitié et la haine sont à jamais déclarées jusqu'à ce que vous croyiez en Allah seul. » »(3)
Et Il dit :
v_17
« Tu ne trouveras pas de peuple croyant en Allah et au Jour Dernier, aimer ceux qui s’opposent à Allah et à Son Messager, fussent-ils leur père, leurs fils, leurs frères ou les gens de leur tribu.. » (4)

Il incombe donc au musulman de désavouer le polythéisme et ses adeptes, et les détester pour Allah.

Mais il ne doit pas leur faire de tort, ni leur nuire ou transgresser leurs droits sans raison légale, tant qu'ils ne sont pas en guerre contre nous, sans pour autant les considérer comme des amis ou des frères.

Et si, d’aventure, il lui arrive de manger avec eux lors de repas collectifs et occasionnels, sans éprouver à leur égard amitié, ni alliance, ni amour, alors il n'y a pas de mal.

Il est important pour le musulman d’avoir une bonne attitude à l’égard des mécréants, si toutefois ils ne sont pas en conflit avec les musulmans, en adoptant un comportement islamique qui se traduit par la garantie du dépôt, l’absence de fraude, d’escroquerie et de mensonge.

Et si un désaccord survient entre eux, il discute alors avec lui de la meilleure façon, et se conduit avec équité lors de dispute, en application de la parole d’Allah :
v_18
« Et ne discutez que de la meilleure façon avec les gens du Livre, sauf ceux d'entre eux qui sont injustes. »(5)

Il est prescrit au musulman de les inviter au Bien et de les conseiller, tout en étant patient à leur égard, en observant des actes de bon voisinage et des paroles agréables, conformément à la parole d’Allah :
v_19
« Par la sagesse et la bonne exhortation, appelle (les gens) au sentier de ton Seigneur. Et discute avec eux de la meilleure façon. »(6)

Et à Son autre parole :
v_20
« … De tenir des propos bienveillants aux gens »(7)

Ainsi qu'au hadith du Prophète, paix et bénédiction d'Allah sur lui :

« Celui qui indique un bien aura la même récompense que celui qui l’accomplit. »

Les versets et les hadiths sont nombreux sur ce sujet.

(1) Sourate Les appartements (Al-hujurât), v.10.
(2) Unanimement reconnu authentique.
(3) Sourate L'éprouvée (Al-mumtahana), v.4.
(4) Sourate La discussion (Al-mujâdala), v.22.
(5) Sourate L'araignée (Al-‘Ankabût), v.46.
(6) Sourate Les abeilles (An-Nahl), v.125.
(7) Sourate La vache (Al-Baqara), v.83.

Majmû‘ fatâwa Ibn Bâz, t.3, p.1046.
copié de fatawaislam.com
Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz
imanimraniman [ MP ]
25 août 2013 20:19
mersi a tous pour vos reponces Smiling Smiley que dieu vous protege inshallah
jandouba [ MP ]
26 août 2013 00:33
oui c est possible d avoir un ami non musulman
si tu manges avec lui il ne faut qu il ya sur la table du vin ni porc sinon faut pas partager la table
sinon ya pas de mal de manger halal avec et c est l occasion de lui parler de l islam
puisqu il ne te cause pas de mal ni te conseille de quitter ta religion .donc sois bien avec lui
imanimraniman [ MP ]
26 août 2013 19:48
mersi beaucoup jandouba
ibtisseme [ MP ]
30 août 2013 23:43
Citation
blackgirl a écrit:
wa alaykoum salam,

Tiens lis ceci ça devrait t'aider :

Question :

Un chrétien habite avec moi, il me dit « mon frère » et que « nous sommes frères », et mange et boit avec nous.

Ceci est-il permis ou non ?

Réponse :

Le mécréant n’est pas un frère pour le musulman, Allah a dit :
v_15
« Les croyants ne sont rien moins que des frères. » (1)

Et le Prophète a affirmé que : « Le musulman est le frère du musulman. »(2)

Le mécréant – juif, chrétien, païen, mazdéen, ou autre – n’est pas un frère pour le musulman, et il est interdit d’en faire un compagnon ou un ami.

Néanmoins, s’il lui arrive parfois de manger avec lui, tout en évitant d’en faire un camarade ou un intime, à l’occasion d’un repas collectif et occasionnel, il n’y a pas d’objection à cela.

Quant à en faire un compagnon [perpétuel] avec lequel on s’assoit [tout le temps] et on mange [à chaque repas], ce n’est pas permis.

Car Allah a rompu l’alliance et l’amour entre les musulmans et les mécréants ; Il dit dans Son illustre Livre :
v_16
« Certes, vous avez eu un bel exemple (à suivre) en Abraham et en ceux qui étaient avec lui, quand ils dirent à leur peuple : « Nous vous désavouons, vous et ce que vous adorez en dehors d'Allah. Nous vous renions. Entre vous et nous, l'inimitié et la haine sont à jamais déclarées jusqu'à ce que vous croyiez en Allah seul. » »(3)
Et Il dit :
v_17
« Tu ne trouveras pas de peuple croyant en Allah et au Jour Dernier, aimer ceux qui s’opposent à Allah et à Son Messager, fussent-ils leur père, leurs fils, leurs frères ou les gens de leur tribu.. » (4)

Il incombe donc au musulman de désavouer le polythéisme et ses adeptes, et les détester pour Allah.

Mais il ne doit pas leur faire de tort, ni leur nuire ou transgresser leurs droits sans raison légale, tant qu'ils ne sont pas en guerre contre nous, sans pour autant les considérer comme des amis ou des frères.

Et si, d’aventure, il lui arrive de manger avec eux lors de repas collectifs et occasionnels, sans éprouver à leur égard amitié, ni alliance, ni amour, alors il n'y a pas de mal.

Il est important pour le musulman d’avoir une bonne attitude à l’égard des mécréants, si toutefois ils ne sont pas en conflit avec les musulmans, en adoptant un comportement islamique qui se traduit par la garantie du dépôt, l’absence de fraude, d’escroquerie et de mensonge.

Et si un désaccord survient entre eux, il discute alors avec lui de la meilleure façon, et se conduit avec équité lors de dispute, en application de la parole d’Allah :
v_18
« Et ne discutez que de la meilleure façon avec les gens du Livre, sauf ceux d'entre eux qui sont injustes. »(5)

Il est prescrit au musulman de les inviter au Bien et de les conseiller, tout en étant patient à leur égard, en observant des actes de bon voisinage et des paroles agréables, conformément à la parole d’Allah :
v_19
« Par la sagesse et la bonne exhortation, appelle (les gens) au sentier de ton Seigneur. Et discute avec eux de la meilleure façon. »(6)

Et à Son autre parole :
v_20
« … De tenir des propos bienveillants aux gens »(7)

Ainsi qu'au hadith du Prophète, paix et bénédiction d'Allah sur lui :

« Celui qui indique un bien aura la même récompense que celui qui l’accomplit. »

Les versets et les hadiths sont nombreux sur ce sujet.

(1) Sourate Les appartements (Al-hujurât), v.10.
(2) Unanimement reconnu authentique.
(3) Sourate L'éprouvée (Al-mumtahana), v.4.
(4) Sourate La discussion (Al-mujâdala), v.22.
(5) Sourate L'araignée (Al-‘Ankabût), v.46.
(6) Sourate Les abeilles (An-Nahl), v.125.
(7) Sourate La vache (Al-Baqara), v.83.

Majmû‘ fatâwa Ibn Bâz, t.3, p.1046.
copié de fatawaislam.com
Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz




salam

mwé, enfin ibn baz ce n'est pas une référence en matière de tolérance et de clémence...

je me demande d'ailleurs si ce "savant" est une référence tout court?
 
Facebook