Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
A propos du tabassage de ce jeune grenoblois
1
12 avril 2010 22:01
Depuis la première dépêche d'agence je sais que ce jeune homme est de couleur blanche.

Qui peut imaginer autant de médiatisation pour un mamadou ou un khader franchement ?

A présent la presse parle de "jungle" 'acte sauvage" 'et bestialité" et ces termes servent à qualifier les barbares exotiques que nous sommes.

Le sinistre hortefeux s'est même déplacé alors qu'en visite à st denis, il n'a pas daigné lâché un seul mot pour said le vigile jeté à l'eau.

2 poids 2 mesures.

Dans la semaine la presse nous montrera des vidéos avec des jeunes en capuche, colorés, et envoyé spécial ou yves calvi nous pondrons une émission sur la violence dans les quartiers.

La semaine dernière, une femme blanche a tué son mari et son fils, 4 lignes dans la presse et 40 lignes pour dire qu'elle vivait dans une grande détresse. C'est classique, quand un blanc tue il est en détresse, quand c'est un non blanc, il est sauvage.


PS: les photos des états généraux sont en ligne pour certaines, la vidéo arrivera dans la semaine et on verra les yabiladautes
Ni radin ni pigeon, chacun paie sa part...
I
12 avril 2010 22:09
Citation
118218 a écrit:
C'est classique, quand un blanc tue il est en détresse, quand c'est un non blanc, il est sauvage.
c'est classique, quand un journal dit une chose, c'est la porte ouverte à toutes les généralisations ici.
1
12 avril 2010 22:23
Les généralisations se combattent avec des arguments fiables.

Moi, dans ma "généralisation" comme tu dis, j'ai apporté 2 faits qui illustrent mon propos, toi aucun. Alors argumente on causera ensuite.

Donne moi le nom de plus de 3 maghrébins ou noirs pour lesquels un ministre se serait déplacé à chaud en vue de les soutenir ou tout simplement par indignation. Donne 3 nom sur les 10 dernières années et on en reparle ok ?

Moi je peux donner 3 noms sur un an, mais que des occidentaux.

Alors, tu viens jouer ?
Ni radin ni pigeon, chacun paie sa part...
a
12 avril 2010 22:42
C'est très mal sain cet amalgame qui consiste à mélanger tous les événements.
En agissant de la sorte on donne l'impression de justifier un acte par rapport à un autre.

Un groupe de juifs qui attaque et tue un Marocain ou un groupe de noirs ou de maghrébins qui lynchent un homme sont tous les deux des agissements qui ne peuvent en aucun être justifiés et nous n'attendons le soutien ni le réconfort de personne.

Nous allons droit vers la loi de la jungle, la loi du plus fort mais aussi et surtout vers la loi de la lâcheté, celle des meutes.
Mon dieu nous revenons vers l'âge de l'homme de Cro-Magnon.
Pour défendre une femme , il faut commencer par la respecter Etre tolérant , c'est faire un TOLLE A L'ERRANCE
c
13 avril 2010 06:49
tout les jours il y a des agressions, meurtres, accidents....
parfois, un fait divers est plus mediatisé que les autres et est relaté au niveau national. pourquoi le lynchage du vigile de seine saint denis a été plus mediatisé que celui d'un videur du sud-est ayant pris un coup de couteau? le hasard qui fait que les rédactions avaient ce jour là pas grand chose question actu. encore recemment, une mere et sa fille, (blanches) ont été torturés à leur domicile toute une nuit par des jeunes francais d'origine maghrebine dans le lot et garonne. qui en a entendu parler? ça n'a pas dépassé le seuil de la presse locale.
alors oui , 118218, quand il y a une bande à capuche qui agresse un individu, et bien souvent la victime est "blanche" et les agresseurs "colorés". c'est ça qui te dérange en fait. dénonce les causes sociales au lieu de faire un tri raciste des faits divers.
quand au traitement des faits divers, ce que tu dis est faux. il n'y a pas de regime de faveur selon que l'agressuer est "blanc" ou non. certains journaux ne donnent pas les noms. d'autres donnent des noms fictifs et certains les citent.
dans le cas dont tu parles, ben oui, il s'agit de sauvagerie, d'un deferlement de violence gratuite sur un quidam passant par hasard. on aurait dit la meme chose avec un groupe d'hooligans "blancs'".
i
13 avril 2010 08:16
Il parait qu'il y a eu des interpellations....attendons voir.

Maintenant....laisser pour mort un mec dont la nana a refusé de donner une cigarette...et s'y prendre a 15....est ce que l'on peut qualifier d' acte particulierement abject....et quelle que soit la couleur des responsables....c'est juste barbare.

Ce que je n'arrive pas a comprendre...c'est l'acharnement de certains a faire de yabi un porte voix pour les faits divers....alors que des sujets plus interessants existent....!
S
13 avril 2010 11:50
La grande question est ouverte...sommes nous dans l'effet mirroir de la société ??? En se qui me concerne, je pense que les faits divers sont parfois le miroir déformant d'un pays, d'une société.

J'en veux pour preuve la définition historique des termes "fait divers" : C'est avec la presse à grand tirage que cette appellation est née. Il s'agissait de la rubrique où l'on classait tout ce qui ne correspondait aux pages dites «nobles», comme la politique ou l'économie. Dès le XVe siècle, des colporteurs vendaient leurs journaux grâce à des histoires merveilleuses ou à des faits divers sanglants. Aujourd'hui, c'est la rubrique Société qui accapare les faits divers, qu'elle préfère appeler «faits de société». Pour moi, le fait divers est un événement qui transgresse les normes, les lois ou les habitudes.

Et je pense que sur ce genre de sujet nous sommes en plein dedans. Un type qui se fait battre à mort sans aucune raison apparente. Ne sommes-nous pas dans un événement qui transgresse les normes, les lois ou les habitudes???
I
13 avril 2010 18:34
ça me rappelle le fait divers, qui se passait aussi dans le sud de la France, Marseille je crois, qui relate un autre tabassage. Je ne me rappelle plus des détails mais en gros, un père et son fils, encore enfant, marchaient dans la rue et ont croisé une bande de loubards. Le père a eu le malheur d'avoir eu un regard sur l'un des voyous, qui l'a immédiatement interprété comme un regard de travers. Le résultat fut que le père a été accueilli aux urgences peu après pour blessures graves, voir mortelles. J'ignore ce qu'il est advenu du gamin, s'il fut lui aussi victime de la haine des adolescents meurtriers.

Et si ça peut rassurer 118218, je crois me rappeler que les agresseurs étaient français de souche, en majorité du moins, et que les victimes l'étaient aussi. Donc rien de raciste.
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook