Menu
Connexion Yabiladies Islam Qatar 2022 Radio Forum News
3 eme prépa pro
c
28 octobre 2022 14:12
Salam aleykoum,

J ai ma fille qui souhaite s inscrire en 3 eme prépa pro pour l année prochaine inchallah.

Je souhaite savoir si des parents ont leur enfant qui a choisi cette filière ? Comment ça se passe ?

Je vous remercie pour vos conseils.
c
28 octobre 2022 14:44
Salam

Ma grande est passée par cette étape. Bon, personnellement, ça a été une étape nécessaire pour la remettre en confiance avec le cursus scolaire. Elle était dans le privé avant, tout juste 10 de moyenne, mais pas grâce aux matières principales, elle s'est faite virer de l'établissement comme une malpropre.

Elle voulait faire dessin, on l'a inscrite en prépa pro dans un autre collège privé et là, elle avait des 17 de moyenne (va comprendre), même dans les matières principales. Personne n'a compris pourquoi elle s'était faite éjecter de l'autre côté.

Donc cette année lui a servi à comprendre qu'elle n'était pas nulle et qu'elle pouvait faire quelque chose de sa vie.

Au final, elle n'a pas fait de lycée professionnelle dans le dessin ensuite, elle s'est dirigée vers l'hôtellerie-restauration. Rien à voir, mais ma fille est une véritable girouette qui change d'avis comme de chemise ... ça n'a pas été un frein pour la suite.

Donc là, j'ai envie de te dire que ça dépend où ton enfant tombe, s'il tombe sur une bonne équipe ce sera une super expérience. S'il tombe sur des profs qui n'en ont rien à faire, ou dans une branche qui finalement ne lui plaît pas, ben voilà quoi.

En tout cas, faut pas penser du mal de la filière professionnelle.

Ma grande a eu son bac pro en service de restauration (pour être serveuse surtout), puis a enchaîné avec un BTS tourisme et une licence professionnelle dans le tourisme aussi.

Il y a des stages professionnels tous les ans et les employeurs apprécient beaucoup plus les jeunes qui ont déjà une expérience que ceux qui sortent des filières générales et qui ne savent pas se débrouiller.

Par contre, faut voir quel genre de gamin tu as. Ma grande est du genre très très sociable, donc parler aux gens, même aux adultes, inconnus, c'était un plaisir pour elle. Elle n'a jamais eu peur d'aller à la rencontre d'un employeur pour se vendre ou autre, au contraire, pour elle, c'est du gâteau. Si tu as un enfant timide, renfermé sur lui-même, ça peut le dégourdir, tout comme le traumatiser encore plus de la vie active. C'est à double tranchant. Mais si tu sent qu'il sera plus apte à être un manuel qu'un intellectuel, c'est la branche qu'il lui faut.

Ma petite est passée par le professionnel aussi, pas de 3e prépa pro par contre, directement en seconde. En boulangerie-pâtisserie, puis chocolaterie. Elle prépare actuellement une espèce de BTS en chocolaterie en apprentissage. Et elle a eu son CAP avant en apprentissage aussi. Donc là, elle est salariée depuis ses 19 ans, locataire de son appart et tout ça. Bref, une grande quoi. Ils sont payés au lance-pierre, mais ils sont autonomes rapidement et plus vite adultes. Elle, elle n'est pas comme sa soeur, elle fait parti des réservées, mais elle n'avait pas peur de démarcher les entreprises pour autant, que ce soit en porte à porte ou par téléphone. Et vu le prix qu'on les paie, les patrons ne sont vraiment pas difficiles. Tant que tu bosses, tout va bien. Après faut être courageux. La voie professionnelle, tu deviens un travailleur. A l'école bien entendu, mais en entreprise, tu dois te lever à des heures parfois, faire des nuits et tout ça (alors pas à 15 ans hein, mais sur Paris, t'es vite dans le métro à 5-6h du matin ne serait-ce pour aller sur ton lieu de travail de bonne heure). Vaut mieux avoir le permis rapidement, une voiture pour plus de sécurité et de tranquillité.

On est de la région parisienne, ma petite a eu sa première alternance en Normandie, près de la mer, pas de transport en commun à 2-3h du matin !! Et là elle est du côté de Biarritz, elle a des horaires plus cool, mais par contre, on ne l'a voit plus, c'est trop loin ... Là, on la reverra sans doute à Noël et puis ensuite peut-être Pâques ... C'est compliqué pour se voir.

Ma grande a fait pas mal d'intérim et quand tu n'as que 17-18 ans, tu peux être certaine d'être placé dans des zones hyper mal desservies, à des horaires pas possibles ... Bref, faut pouvoir y aller quoi. Les bonnes places sont pour les salariés plus âgés généralement ... Donc voilà. Si tu as des questions, n'hésite pas.

Il veut se lancer dans quoi exactement ? Pour quelles raisons ? Il était nul à l'école et on l'envoie là, ou bien il a vraiment envie de faire ça ?
c
28 octobre 2022 18:45
Salam merci infiniment pour toutes ces précisions. Ma fille n est pas très scolaire a vrai dire l ecole ne l interesse pas... personnellement je ne suis pas une de ces gens pour qui il est primordial de passer par un cursus général. Je trouvé que les formations professionnelles ne sont pas mises en avant en France et c'est bien dommage. Au vu du fait qu étudier faire des devoirs c'est pas son truc je pense que ce serai bien une prépa pro. Je ne connaissais pas du tout c est ma fille qui manifeste le désir d y aller mais comme je connais pas du tout je me pose des questions sur la prise en charge. Comment ça se passe. Elle me dit qu ils font plusieurs stages mais qui choisit les stages? Je compte prendre rendez-vous avec une conseillère d orientation de son collège mais en attendant je prends un peu d avance et pêche les infos.
c
28 octobre 2022 22:26
Alors nous concernant, on avait sélectionné de base un collège qui préparait pour entrer au lycée en section dessin. C'était un cursus un peu spécial avec une espèce de sélection d'entrée pour le lycée. Le collège préparait à ce concours d'entrée. Le lycée était juste à côté du collège, ensemble privé commun.

Mais tu as le même programme de 3e que n'importe quelle 3e, il y a le BEPC à la fin quand même à préparer. Pour ça, y'a pas de différence. Mais en plus, on intègre un cursus présentant à l'élève les métiers disponibles (et à la mode, ayant un avenir) sur le marché. L'élève devra trouver un stage en fonction de ses choix ou en fonction de ce qu'il trouve.

En 3e, à part un stage d'observation, y'aura rien d'autre. Mais je ne me souviens plus, mais au lieu d'une semaine pour la 3e générale, c'était 3 semaines en 3e prépa pro. A voir si ça a changé, ma fille va sur 24 ans, donc ça fait 10 ans (déjà ... eye rolling smiley )

Ma fille, elle voulait faire dessin, mais dur dur de trouver un stage là dedans. Elle avait finalement fait un stage aux Galeries Lafayette près de chez nous. Elle devait juste observer, mais vu qu'elle était dégourdie et jolie, on a fini par lui mettre un badge et elle a rangé des vêtements dans les rayons, mis les étiquettes sur les vêtements, fait du tri dans la remise, bref ... ce genre de choses quoi. Elle n'a pas eu le droit de toucher à la caisse, ni de parler aux clients et je sais qu'on ne laisse pas les jeunes toucher à des produits dangereux comme l'alcool, le feu en restaurant par exemple ou autre matières dangereuses dans des ateliers jusqu'à leurs 16 ans (ou 18 ans, je ne sais plus) ...

Donc fallait qu'elle se fasse belle, porte un costume, talons (à 14 ans !! ptdr elles ont encore un peu honte de s'habiller comme des adultes mdr), et puis c'est le monde des adultes sur place hein, faut parfois un badge pour entrer dans l'entreprise, passer par derrière (surtout en centre commercial) ...

Beaucoup de jeunes font leur stage au boulot de papa ou maman. Mais si c'est le cas, vaut mieux les refiler à un/une collègue histoire qu'il puisse vraiment prendre les choses de façon sérieuse. Et puis ... ils sont ch.. les parents à leur âge grinning smiley Souvent ils ne veulent pas faire un stage avec eux.

Bon après, les filières pro sont mal perçues en France, mais les patrons apprécient grandement les jeunes qui sont dégourdis et avec un CV "rempli" même si ce n'est que des stages non rémunérés d'un mois par-ci par-là. Rien qu'au lycée, ta fille aura un stage par an, donc 3 périodes inscrites de TRAVAIL.

Ma petite avait intégré la section européenne, elle a eu l'occasion de faire des stages en Norvège et en Irlande en plus de ses stages de l'année.

Et puis faut pas croire, certains lycées sélectionnent leurs élèves. Sur dossier, entretien, notes des deux années avant. Ils préfèrent prendre les bons élèves que les cancres qu'on refourguent à la filière pro hein.

Et les profs qui travaillent sur place se décarcassent vraiment pour que leurs élèves réussissent. Ils ont souvent du matériel de qualité et tout ça. Ma grande était dans un château, dans le privé, mais ma petite qui est restée dans le public était dans un château aussi. Elle a même eu le petit fils de Louis de Funès comme camarade de classe, c'est dire ... winking smiley

Si ta fille a de bonnes notes, faut pas l'empêcher de faire du pro. Ce n'est pas du tout un mauvais plan. Personnellement, je ne regrette pas du tout le cursus de mes filles. Ma grande est en CDI à 23 ans. Elle bosse depuis ses 17 ans et a un CV bien rempli. Les patrons adorent ça.

Et ma petite, elle sera sans doute dans le même cas de figure à 22 ans à la fin de son "BTS" de chocolatier.
Citation
chicadusud a écrit:
Salam merci infiniment pour toutes ces précisions. Ma fille n est pas très scolaire a vrai dire l ecole ne l interesse pas... personnellement je ne suis pas une de ces gens pour qui il est primordial de passer par un cursus général. Je trouvé que les formations professionnelles ne sont pas mises en avant en France et c'est bien dommage. Au vu du fait qu étudier faire des devoirs c'est pas son truc je pense que ce serai bien une prépa pro. Je ne connaissais pas du tout c est ma fille qui manifeste le désir d y aller mais comme je connais pas du tout je me pose des questions sur la prise en charge. Comment ça se passe. Elle me dit qu ils font plusieurs stages mais qui choisit les stages? Je compte prendre rendez-vous avec une conseillère d orientation de son collège mais en attendant je prends un peu d avance et pêche les infos.
c
31 octobre 2022 21:42
Merci pour ton témoignage assez rassurant. Ca m encourage à la laisser s otienter vers cette voie là. Elle n a pas de très bonnes notes juste la moyenne je vois bien que l ecole c'est vraiment pas son truc. Donc je vais la laisser aller en pro en espérant vraiment qu elle y trouve sa voie inchallah. Merci encore pour tes réponses construites et précises.
Citation
citronnette a écrit:
Alors nous concernant, on avait sélectionné de base un collège qui préparait pour entrer au lycée en section dessin. C'était un cursus un peu spécial avec une espèce de sélection d'entrée pour le lycée. Le collège préparait à ce concours d'entrée. Le lycée était juste à côté du collège, ensemble privé commun.

Mais tu as le même programme de 3e que n'importe quelle 3e, il y a le BEPC à la fin quand même à préparer. Pour ça, y'a pas de différence. Mais en plus, on intègre un cursus présentant à l'élève les métiers disponibles (et à la mode, ayant un avenir) sur le marché. L'élève devra trouver un stage en fonction de ses choix ou en fonction de ce qu'il trouve.

En 3e, à part un stage d'observation, y'aura rien d'autre. Mais je ne me souviens plus, mais au lieu d'une semaine pour la 3e générale, c'était 3 semaines en 3e prépa pro. A voir si ça a changé, ma fille va sur 24 ans, donc ça fait 10 ans (déjà ... eye rolling smiley )

Ma fille, elle voulait faire dessin, mais dur dur de trouver un stage là dedans. Elle avait finalement fait un stage aux Galeries Lafayette près de chez nous. Elle devait juste observer, mais vu qu'elle était dégourdie et jolie, on a fini par lui mettre un badge et elle a rangé des vêtements dans les rayons, mis les étiquettes sur les vêtements, fait du tri dans la remise, bref ... ce genre de choses quoi. Elle n'a pas eu le droit de toucher à la caisse, ni de parler aux clients et je sais qu'on ne laisse pas les jeunes toucher à des produits dangereux comme l'alcool, le feu en restaurant par exemple ou autre matières dangereuses dans des ateliers jusqu'à leurs 16 ans (ou 18 ans, je ne sais plus) ...

Donc fallait qu'elle se fasse belle, porte un costume, talons (à 14 ans !! ptdr elles ont encore un peu honte de s'habiller comme des adultes mdr), et puis c'est le monde des adultes sur place hein, faut parfois un badge pour entrer dans l'entreprise, passer par derrière (surtout en centre commercial) ...

Beaucoup de jeunes font leur stage au boulot de papa ou maman. Mais si c'est le cas, vaut mieux les refiler à un/une collègue histoire qu'il puisse vraiment prendre les choses de façon sérieuse. Et puis ... ils sont ch.. les parents à leur âge grinning smiley Souvent ils ne veulent pas faire un stage avec eux.

Bon après, les filières pro sont mal perçues en France, mais les patrons apprécient grandement les jeunes qui sont dégourdis et avec un CV "rempli" même si ce n'est que des stages non rémunérés d'un mois par-ci par-là. Rien qu'au lycée, ta fille aura un stage par an, donc 3 périodes inscrites de TRAVAIL.

Ma petite avait intégré la section européenne, elle a eu l'occasion de faire des stages en Norvège et en Irlande en plus de ses stages de l'année.

Et puis faut pas croire, certains lycées sélectionnent leurs élèves. Sur dossier, entretien, notes des deux années avant. Ils préfèrent prendre les bons élèves que les cancres qu'on refourguent à la filière pro hein.

Et les profs qui travaillent sur place se décarcassent vraiment pour que leurs élèves réussissent. Ils ont souvent du matériel de qualité et tout ça. Ma grande était dans un château, dans le privé, mais ma petite qui est restée dans le public était dans un château aussi. Elle a même eu le petit fils de Louis de Funès comme camarade de classe, c'est dire ... winking smiley

Si ta fille a de bonnes notes, faut pas l'empêcher de faire du pro. Ce n'est pas du tout un mauvais plan. Personnellement, je ne regrette pas du tout le cursus de mes filles. Ma grande est en CDI à 23 ans. Elle bosse depuis ses 17 ans et a un CV bien rempli. Les patrons adorent ça.

Et ma petite, elle sera sans doute dans le même cas de figure à 22 ans à la fin de son "BTS" de chocolatier.
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook