Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
Précarité, solitude, des solutions
11 janvier 2021 11:44
Salam aleikoum,

Je vous parlais l'autre fois du problème du logement en France.

Je voudrais aborder aujourd'hui encore un sujet social.

En France il y a 10 millions de personnes "pauvres".
Voici un lien qui donne et explique les données chiffrées : [www.franceinter.fr]

A la pauvreté s'ajoute souvent d'autres problèmes : mal logement, mauvaise alimentation, exclusion sociale, solitude, etc.

Et si on réfléchissait à des solutions ?

Je vous expose le fruit de ma réflexion, peut être un peu utopique mais c'est une piste de réflexion.

- Faire jouer la solidarité familiale.

J'aime bien faire des comparaison avec les générations précédentes.
Il y a quelques générations, les foyers intergénérationnels étaient la norme.
Grands parents, parents, enfants, oncles/tantes seuls se partageaient la maison familiale.
Ca permettait bien sûr que tout le monde soit logé, mais aussi de partager les charges financières entres les "travailleurs" du foyer.
Les enfants prenaient ainsi soin des parents agés, les grands parents aidaient selon leurs capacités (en gardant les petits enfants, en cuisinant, en jardinant, etc).
En plus de l'avantage économique, cette solution évite l'isolement social.

La solidarité familiale peut revêtir d'autres formes, comme l'hébergement temporaire d'un membre, l'aide financière aux proches, le prêt d'argent pour éviter le système bancaire, l'entraide, etc.


-Les logements partagés,

Ce type de logement se développe de plus en plus, que ce soit une collocation d'étudiants ou de jeunes adultes, une personne agée louant une chambre à un/une jeune, les foyers sociaux, etc.
Ca permet de réduire les frais de logement, et d'éviter l'isolement.


- Sortir des grandes agglomérations.

Les problèmes de logement concernent aussi la campagne bien sûr, avec des personnes qui n'ont pas les moyens d'entretenir leur maison par exemple.

Mon idée vient de ma découverte des Tiny house (petites maisons mobiles).
Elle nécessite un certain fond de départ, mais rend l'accès au logement stable bien plus accessible que l'achat d'un bien classique.
Les Tiny houses sont des petites maisons, des genres de caravanes de luxe si je puis dire, qui peuvent être aménagées, branchées à l'eau et à l'électricités, ou être autonomes si on y installe des panneaux solaires et/ou petites éoliennes, et qu'on possède un point d'eau à proximité (puit).
La particularité des Tiny house, c'est qu'elles peuvent être installées sur un terrain non constructible, et dont le prix est donc bien plus bas qu'un terrain à bâtir.
Le terrain peut être aménagé en verger, potager, peut servir à l'élevage selon sa superficie, ce qui contribue à fournir des aliments sains, variés et à moindre coût.

- S'investir dans l'associatif

Pour éviter l'isolement social et s'épanouir dans une activité à moindre coût, rien de mieux que de rejoindre un groupe local ou une association.
Pour le coup il y en a pour tous les gouts, bénévolat, association sportive, groupe d'activités manuelle, association culturelle, etc.
Les petites villes ont aussi leur réseau de groupes et associations, la mairie peut renseigner à ce propos.


Avez-vous des idées à proposer ?
11 janvier 2021 11:50
Merci pour ton post, ça nuance vraiment avec les sujets que nous avons en ce moment!!

Il faut faire preuve d'énormément de solidarité surtout dans la période actuelle avec la multiplication des catastrophes climatiques, économiques et sanitaires.
11 janvier 2021 12:10
De ouf, je me suis dit un peu près la même chose.

Citation
Kamel7894 a écrit:
Merci pour ton post, ça nuance vraiment avec les sujets que nous avons en ce moment!!

Il faut faire preuve d'énormément de solidarité surtout dans la période actuelle avec la multiplication des catastrophes climatiques, économiques et sanitaires.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 11/01/21 12:18 par PellYm785.
11 janvier 2021 12:25
Salam


La très généreuse &Pensée sauvage.

Malheureusement cette situation précaire l’est partout dans le monde, même dans les pays très riches et bien développés, les sans abris remplissent même les trottoirs de certains rues à New York.
La misère a toujours existé, elle le sera d’avantage avec les nouveaux pauvres à cause du Coronavirus. Allah Isstar 😳
M
11 janvier 2021 12:35
Wa 'alaykoum salam,

Très bon post qui rehausse le niveau du forum, barak Allahou fiki !

Pour l'instant rien ne me vient à l'esprit mais si j'ai une idée j'aimenterai ton post in chaa Allah.

Je trouve aussi qu'on ne parle pas assez de la précarité étudiante. Aujourd'hui plus que jamais de nombreux étudiants connaissent des difficultés financières liées au contexte pandémique ce qui entraîne tous les éléments que tu as listé plus haut. A cela s'ajoutent le décrochage scolaire et la dépression.

En tout cas ton post est très utile et ça pourra peut être aider des jeunes et des adultes en difficulté.
O
O&L
11 janvier 2021 12:57
Salam Pensée

Je trouve que le concept du " troc " est aussi une bonne alternative de l entraide, qui participe à l économie du partage et aux échanges sociaux.

Tu peux prendre contact avec des voisins , des habitants d'autres régions et te créer un réseau contact.

Ça permet aux personnes de sortir de la solitude /isolement et d échanger un objet contre un autre si par exemple on n'a plus besoin de tel objet qui est devenu inutile et l échanger contre un objet dont on n'a pas vraiment la finance pour.

J'avais vu un reportage sur le troc c'était sympa cette entraide.
Tu permets à des objets utilisés d'être recyclés puis des liens sociaux .
*
11 janvier 2021 13:04
Koukou Salam alikoum

Épicerie solidaire pour manger des fruits des légumes frais a moindre prix .
ou aller faire ses courses en fin de marché, certains commercants baissent les prix.
O
O&L
11 janvier 2021 13:07
Tu as le troc échange service aussi ou ce sont des personnes qui proposent leur service.
Un site par exemple.

[www.yakasaider.fr]

Vous pouvez aider les membres en leur rendant service et ainsi créditer votre compteur temps du nombre d'heures réalisées.

Avec ce compteur temps vous pourrez à votre tour bénéficier des services dont vous avez besoin ou tout simplement qui vous font envie (auprès de n'importe quel membre du site).

Il est même possible d'obtenir des services dès votre inscription (sous certaines conditions).


J'y vois 3 avantages
- sortir de l isolement /solitude.
- réseau social.
- permettre de réaliser des choses par l entraide quand on n'a pas les fonds.

Un échange de service.

Si problème de mixité et bien faire en sorte de demander un service ou proposer un service à des femmes ou hommes.
11 janvier 2021 13:12
C'est une super idée !

Je connaissais le système de revente entre particulier (style leboncoin), mais pas le système de troc et de troc de service.

Il y a aussi des sites de dons, avec aussi des dons alimentaires.

Citation
O&L a écrit:
Tu as le troc échange service aussi ou ce sont des personnes qui proposent leur service.
Un site par exemple.

[www.yakasaider.fr]

Vous pouvez aider les membres en leur rendant service et ainsi créditer votre compteur temps du nombre d'heures réalisées.

Avec ce compteur temps vous pourrez à votre tour bénéficier des services dont vous avez besoin ou tout simplement qui vous font envie (auprès de n'importe quel membre du site).

Il est même possible d'obtenir des services dès votre inscription (sous certaines conditions).


J'y vois 3 avantages
- sortir de l isolement /solitude.
- réseau social.
- permettre de réaliser des choses par l entraide quand on n'a pas les fonds.

Un échange de service.

Si problème de mixité et bien faire en sorte de demander un service ou proposer un service à des femmes ou hommes.
i
11 janvier 2021 13:22
Salam Pensée sauvage,

Super sujet !

Je vais essayer d’apporter des solutions pour l’alimentation :

En dehors des Restos du Coeur , du Secours populaire et de la Banque alimentaire, des associations proposent également des colis alimentaire pour les personnes en difficultés financières.

Pour les étudiants, des dispositifs similaires ont été mis en place. Dans la ville ou j’habite, à raison de deux fois par semaine, des colis alimentaires sont distribués aux étudiants. Souvent, les organisateurs et bénévoles rappellent cette solution par mail à tous les étudiants de l’université. Ce type d'infos peut aussi se trouver facilement sur les groupes étudiants sur Facebook.

Une autre solution : certaines boulangeries proposent leur produit à moitié prix dans la dernière demi-heure avant la fermeture. Ça évite le gaspillage et ça permet éventuellement de se faire plaisir de temps en temps à moindre coût.

Encore une piste : louer un jardin à la ville à plusieurs. Les prix dépendent de l’emplacement du jardin mais à titre d’exemple, mon père paie une soixantaine d’euros à l’année, donc à plusieurs, ça peut être très avantageux. Il y a une certaine solidarité entre les jardiniers : matériel et astuces sont partagés tandis que des amitiés peuvent se créer. Interessant économiquement et ça permet de mieux consommer. Et puis c’est très valorisant de commencer avec une graine et de finir avec de beaux fruits/légumes ^^

La pandémie a bouleversé encore davantage les personnes vulnérables économiquement et socialement.
Cet article de France Culture expose des solutions envisagées comme la création d’une sécurité sociale de l’alimentation.
Plus d’infos ici : Comment mettre fin à la précarité alimentaire - France Culture
*
11 janvier 2021 13:24
Une autre petite idee, apparemment y a des écoles de coiffures qui peuvent faire des bons prix voire gratuitement (voir sur internet), c beaucoup moins cher que dans les salons de coiffure...
à tester !
11 janvier 2021 13:26
Salam

Tu te trompes sur nos grands-parents.

On ne restait pas tous sous le même toit par choix. Chez mes grands-parents maternels, mon grand-père était mineur, et il avait 3 garçons dans les mines, et malgré la paye de tous, ils raclaient les fonds de tiroir à la fin du mois. Et ils ne payaient ni loyer, ni charbon pour se chauffer. Donc compte la paie minable qu'ils avaient à l'époque ...

Et la maison de mon grand-père, y'avait deux chambres. Une pour les parents, l'autre pour les enfants. La non-mixité n'était même pas respectée ...

S'il y a eu autant de grèves autrefois, c'est bien parce que les gens traînaient misère. Ils ont inventé les allocations familiales pour que les gens ne connaissent plus cette misère. Et en plus prennent leur indépendance. On se rebelle moins quand on est loin des siens .... Et les jeunes y ont trouvé un avantage, forcément ...

Après tu dis 10 millions de pauvres. Tu peux aussi rajouter 10 millions qui sont au chômage. ça fait 20 millions de précaires en France ... En 2017 il y avait déjà 14% de précaires en France. Tu vas pouvoir doubler ce chiffre d'ici peu ...
11 janvier 2021 13:28
Salam,

J'ai vu un à la télé qu on pouvait aussi s échanger des services entre voisins, particuliers...,genre préparer un gâteau pour un voisin en échange d un bricolage à la maison etc....
i
11 janvier 2021 13:29
C'est vrai, super idée thumbs up
Maintenant que j'y pense, il y a aussi des étudiant(e)s en école de coiffure qui ont besoin de modèles pour leurs examens et c'est gratuit !

Généralement au début du printemps, elles postent souvent des annonces sur Facebook donc ça peut être pas mal, un système d'entraide ou tout le monde est gagnant !
Citation
**samia** a écrit:
Une autre petite idee, apparemment y a des écoles de coiffures qui peuvent faire des bons prix voire gratuitement (voir sur internet), c beaucoup moins cher que dans les salons de coiffure...
à tester !
O
O&L
11 janvier 2021 13:30
Le hic c'est que je ne sais pas si il est possible de gérer une certaine mixité.

Le site par exemple propose des services d entraides concernant les travaux et quand on connaît les prix exorbitants en faisant appel à des professionnels ce n'est pas négligeable du point de vue financier.
Cela doit concerner peinture réparation etc.

Après chacun gère comme il le souhaite. Ce ne sont que des services pas un rencard mdr.

Tu peux peut être leur demander de construire ta maison ? Mdr.

Il y a d'autres sites de troc service échange qui concernent d'autres services que les travaux.

L émission que j'avais regardé et bien la dame avait échanger ses confitures maison contre une poule pour obtenir des oeufs.
Le troc c'est super ingénieux thumbs up
Citation
Pensée sauvage a écrit:
C'est une super idée !

Je connaissais le système de revente entre particulier (style leboncoin), mais pas le système de troc et de troc de service.

Il y a aussi des sites de dons, avec aussi des dons alimentaires.
O
O&L
11 janvier 2021 13:39
C'est vrai super idée.

J'ajoute une autre idée pour les femmes/ étudiantes et gagner un peu d'argent. 50e/100e ça dépend.
Il y a un concept sur internet sur le site l Oreal ou tu peux t inscrire pour qu on te sollicite pour une couleur, une coupe etc.

Ma petite soeur le faisait. Elle gagnait de l argent.
Ils la sollicitaient par téléphone après.

Ce n'était pas des coupes ou couleur horrible.
Tu es juste un modèle d expérimentation pour des jeunes apprentis.

Tu te fais 50e à 100e sans rien faire mdr.

Et tu peux refuser si l idée sur tes cheveux ne te convient pas.

Encore une fois.
- tu sors de l isolement
Tu as des liens sociaux.
Et tu te fais un peu d'argent.
Citation
**samia** a écrit:
Une autre petite idee, apparemment y a des écoles de coiffures qui peuvent faire des bons prix voire gratuitement (voir sur internet), c beaucoup moins cher que dans les salons de coiffure...
à tester !
a
11 janvier 2021 13:47
si on suit toutes ces idées, on économise certes mais on ne paie personne
on veut lutter contre la précarité en cherchant toutes les solutions pour ne plus reverser de salaire

Citation
ineslilas a écrit:
C'est vrai, super idée thumbs up
Maintenant que j'y pense, il y a aussi des étudiant(e)s en école de coiffure qui ont besoin de modèles pour leurs examens et c'est gratuit !

Généralement au début du printemps, elles postent souvent des annonces sur Facebook donc ça peut être pas mal, un système d'entraide ou tout le monde est gagnant !
11 janvier 2021 13:48
Je te rejoins, je sais que ce n'était pas par choix mais par nécessité.

Mais dans notre société ce mode de fonctionnement est un peu oublié/marginal, envisagé seulement en dernier recours quand la situation économique de la personne en difficulté est au plus bas (dettes, etc).

Citation
Citronnus a écrit:
Salam

Tu te trompes sur nos grands-parents.

On ne restait pas tous sous le même toit par choix. Chez mes grands-parents maternels, mon grand-père était mineur, et il avait 3 garçons dans les mines, et malgré la paye de tous, ils raclaient les fonds de tiroir à la fin du mois. Et ils ne payaient ni loyer, ni charbon pour se chauffer. Donc compte la paie minable qu'ils avaient à l'époque ...

Et la maison de mon grand-père, y'avait deux chambres. Une pour les parents, l'autre pour les enfants. La non-mixité n'était même pas respectée ...

S'il y a eu autant de grèves autrefois, c'est bien parce que les gens traînaient misère. Ils ont inventé les allocations familiales pour que les gens ne connaissent plus cette misère. Et en plus prennent leur indépendance. On se rebelle moins quand on est loin des siens .... Et les jeunes y ont trouvé un avantage, forcément ...

Après tu dis 10 millions de pauvres. Tu peux aussi rajouter 10 millions qui sont au chômage. ça fait 20 millions de précaires en France ... En 2017 il y avait déjà 14% de précaires en France. Tu vas pouvoir doubler ce chiffre d'ici peu ...
11 janvier 2021 13:59
A propos de l'idée de la sécurité sociale de l'alimentation.

"Les promoteurs de ce système proposent que chaque citoyen dispose d'une carte - ils la comparent avec la carte vitale - créditée de 150 euros par mois et par personne. Une somme qui permettrait d'acheter des produits alimentaires conventionnés. “Pour décider quels produits seraient conventionnés, l'idée est que s'organisent des caisses de la sécurité sociale de l'alimentation où des citoyens décideraient des produits conventionnés et des lieux où les trouver. Parmi les critères nationaux, il y aurait l'interdiction de conventionner en-dessous du prix de revient d’un produit, et au-dessus pour ne pas générer des profits pour les entreprises.", explique Mathieu Dalmais. C'est-à-dire que ne seraient accessibles par ce biais uniquement les produits issus d'une agriculture respectueuse."

Je vois dans cette idée toujours plus de cotisation sociales pour la classe moyenne, et ce n'est pas pertinent.

Trop de gens sont justes financièrement alors qu'ils travaillent, parfois à deux dans le couple, ont des charges conséquentes, pas droits aux aides sociales, et la solidarité nationale repose sur eux de façon excessive.

Pourquoi faire bénéficier de la sécurité sociale alimentaire des personnes qui ne sont pas dans le besoin ? ça fera d'autant plus augmenter les cotisations pour financer ça.

150€ par mois par personnes, pour une personne seule ok, mais pour une famille le calcul est à revoir à la baisse, et le montant des courses varie aussi selon les habitudes alimentaires de chaque famille.
Et ce système devrait concerner seulement l'alimentation de base, sans sucreries, sans cochonneries, sans sodas, etc. Le but est de donner accès à tous à une alimentation saine.


J'aime beaucoup l'idée du jardin partagé Smiling Smiley


Citation
ineslilas a écrit:
Salam Pensée sauvage,

Super sujet !

Je vais essayer d’apporter des solutions pour l’alimentation :

En dehors des Restos du Coeur , du Secours populaire et de la Banque alimentaire, des associations proposent également des colis alimentaire pour les personnes en difficultés financières.

Pour les étudiants, des dispositifs similaires ont été mis en place. Dans la ville ou j’habite, à raison de deux fois par semaine, des colis alimentaires sont distribués aux étudiants. Souvent, les organisateurs et bénévoles rappellent cette solution par mail à tous les étudiants de l’université. Ce type d'infos peut aussi se trouver facilement sur les groupes étudiants sur Facebook.

Une autre solution : certaines boulangeries proposent leur produit à moitié prix dans la dernière demi-heure avant la fermeture. Ça évite le gaspillage et ça permet éventuellement de se faire plaisir de temps en temps à moindre coût.

Encore une piste : louer un jardin à la ville à plusieurs. Les prix dépendent de l’emplacement du jardin mais à titre d’exemple, mon père paie une soixantaine d’euros à l’année, donc à plusieurs, ça peut être très avantageux. Il y a une certaine solidarité entre les jardiniers : matériel et astuces sont partagés tandis que des amitiés peuvent se créer. Interessant économiquement et ça permet de mieux consommer. Et puis c’est très valorisant de commencer avec une graine et de finir avec de beaux fruits/légumes ^^

La pandémie a bouleversé encore davantage les personnes vulnérables économiquement et socialement.
Cet article de France Culture expose des solutions envisagées comme la création d’une sécurité sociale de l’alimentation.
Plus d’infos ici : Comment mettre fin à la précarité alimentaire - France Culture
11 janvier 2021 13:59
Salam

Je propose d'éviter les achats à tout va, qu'on arrête d'acheter juste parce qu'il faut acheter, je ne juge pas mais parmi ces 10M, il y a des gens qui n'ont pas subi.
Ils mangent des sandwichs de la hess mais ils ont le dernier iPhone, je ne juge pas mais c'est un fait.

La solidarité familiale est le 1er socle.
Pas de mp. #LibérezAssange https://youtu.be/L4_moYFry_s
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook