Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
Pourriez-vous vous projeter avec une personne qui ne prie pas?
9 août 2022 22:11
Salam aleykoum, j’ai eu un mini débat avec une copine à moi vis à vis du fait de se voir marier et fonder une famille avec un individu qui ne prie pas. La personne parle de na pas avoir eu le « déclic » ce qui me rend perplexe car d’un côté je comprends que on tous notre cheminement spirituel à effectuer mais la prière reste une obligation donc est ce que la notion de déclic est valable ? Personne pour moi ça peut créer un blocage , est ce que j’abuse? Dans le sens où je vais être avec une personne qui me pousse vers le haut à ce niveau
_
9 août 2022 22:13
Edit.................



Modifié 1 fois. Dernière modification le 10/08/22 05:10 par SalmaRumi.
9 août 2022 22:15
Merci barakallah oufik Smiling Smiley je vais lui transmettre ta réponse et c’est aussi un bon conseil pour moi aussi donc qu’Allah te récompense
Citation
SalmaRumi a écrit:
Si la femme prie et est assidue dans sa prière et que Monsieur ne prie pas, ou néglige c'est qu'il y a un décalage. De préférence, il conviendrait de ne pas poursuivre tous les deux
9 août 2022 22:16
Wa 3aleykoum salam

Une fois que monsieur aura le déclic il pourra de nouveau présenter sa candidature Smiling Smiley
_
9 août 2022 22:18
Je t'en prie 🙂

Si tu es assidue dans tes prières, et si tu les prends au sérieux et que tu pries depuis longtemps, je te déconseille de poursuivre avec lui. Parce que tu auras envie de le "guider" sauf que ce n'est pas notre rôle de le faire.

Juste par respect pour vos cheminements respectifs, ne poursuivez pas ensembles. Chacun ses étapes spirituelles
Citation
SheyB a écrit:
Merci barakallah oufik Smiling Smiley je vais lui transmettre ta réponse et c’est aussi un bon conseil pour moi aussi donc qu’Allah te récompense
M
9 août 2022 22:40
Je ne veux pas t'orienter ou quoi que ce soit, c'est juste pour te dire que je connais très bien un gars qui ne prie pas et qui pareillement quand je lui parle de la prière il me parle de déclic, sque ça doit venir du cœur.

Il me voit prier quand je suis chez lui, connait la religion , mais ça veut pas. Quand je lui en parle, du fait des conséquences, il ne veut rien savoir. Ça me fend le cœur wallah. Ya juste à faire douaa.
C'est quelqu'un qui a un meilleur comportement que bcp de musulmans qui prient. C'est ça qui le tue.


PS: il la dit un jour quand je te voir prier, tu ne t'imagines pas ce qu'il se passe dans la tête sobhanallah
9 août 2022 23:18
Salam aleykoum,

Une femme pieuse n'acceptera jamais cela.
Si elle accepte, c'est qu'elle a un manquement dans sa spiritualité et ça sera ceux qui se ressemblent s'assemblent.
9 août 2022 23:21
Waleykoum Salam , sa n'existe pas un musulman non pratiquant , c'est complètement contradictoire vu que le terme musulman ou muslim désigne la soumission à ALLAH et sa passe par la prière, donc les gens qui prit pas , qu'ils arrêtent de se dire musulman jusqu'à qu'ils commencent à prier.
9 août 2022 23:36
Pour moi
Quand l'un est dans la religion et l'autre non c'est compliqué vraiment.

J'avais il y a 2 ans commencer à parler avec un mec qui était très catholique. Il a commencé à me dire si tu es un jour ma femme, on devra prier ensemble.

Je respecte. Mais c'est pas la vie que je voulais.
9 août 2022 23:43
Wa aleykoum salam wa rahmatullahi wa barakatuh

Nan t'abuse pas au contraire.

Ne pas prier est une énorme défaillance dans la religion et dans la foi.

Il y a même eu divergence pour savoir si la personne était encore musulman.

Quand en 24h, 48h, une semaine, un mois, en un an.

Tu n'as réussi à te lever pour faire ne serait-ce que 2 rakat qui dure 5 mins alors qu'on se lève tout les jours pour travailler tout la journée

Ce n'est pas un simple déclic qui manque.

C'est une négligence énorme.

Qu'Allah nous en préserve.
M
10 août 2022 00:00
Trop d'écart au niveau de la religion n'est pas bon dans les deux sens aussi bien pour l'homme que pour la femme. Si les buts de chacun sont trop divergents, vous serez malheureux Allah wahlam

Je te déconseille également de continuer avec lui c'est beaucoup trop dangereux.

Essaye même de trouver un homme aussi pratiquant que toi si ce n'est plus.

Que Dieu te donne le discernement
10 août 2022 00:01
Oui voilà je suis du même avis comment accepter en tant personne pieuse de prendre le risque de fonder un foyer avec un individu qui ne pratique pas la salat , comment va se passer l’éducation religieuse des enfants
Citation
HakiLeVoyageur a écrit:
Salam aleykoum,

Une femme pieuse n'acceptera jamais cela.
Si elle accepte, c'est qu'elle a un manquement dans sa spiritualité et ça sera ceux qui se ressemblent s'assemblent.
P
10 août 2022 01:08
Salam,


Ce que j'ai lu est plus moins violent pour un non-prieur qui en souffre, les raisons qui peuvent amener quelqu'un à ne plus prier peuvent aller de la plus inexcusable à plus excusable pour peu qu'on puisse excuser quelqu'un qui délaisse un des piliers les plus importants de l'islam. Allah (swt) en jugera. Une fois n'est pas coutume, je vais te parler d'une expérience. Il paraît qu'aucune théorie ne pourra remplacer une expérimentation ou un vécu.

Un homme qui était dans l'ignorance totale, sa connaissance religieuse n'étant que mimétisme, un leg dont il ne savait strictement rien si ce n'était tu dois prier, tu ne manges pas de porc et tu ne bois pas d'alcool. Un jour, il s'était retrouvé guidé comme jamais Il ne l'aurait rêvé.

Passant de facilités en facilités, d'apprentissage en pratiques, pendant des années il ne manquait aucune prière du Fajr, son savoir s'accroissant par la Grâce de Dieu. Mais voilà, comme dans la vie rien n'est acquis surtout lorsque l'on oublie la chose la plus élémentaire à savoir que c'est Allah qui guide, il a commencé à traverser différentes phases spirituelles de la plus rigoriste à la plus laxiste au point de frôler l'apostasie. Nul ne pourra imaginer la profondeur de sa tristesse, il se noyait dans ses larmes appelant comme il le pouvait l'aide de Dieu.

Allah (swt) dans Sa Miséricorde infinie a entendu son appel et l'a sorti des ténèbres dans lesquels il s'était enfoncé. Mais il continue encore aujourd'hui à lutter. Il lutte pour tout et encore plus pour sa prière. Il ne comprend pas les difficultés qui sont les siennes, il ne cesse d'en pleurer mais il n'a que des prières éparses, ici et là. Simplement, il lutte et il lit.

Il lit, observe et laisse le jugement se poser sur lui en attendant le jour de la délivrance. Le jour où il retrouvera cette prière où il se sentait comme transporté, où chaque prosternation était éternité... Chaque fin, un douloureux au revoir. Cet homme, c'est moi.

Si je dois te donner un conseil, n'épouses pas un homme qui ne prie pas mais ne laisse pas le jugement s'abbatre sur lui. Tu as cette chance inestimable de prier, goûtes-la à sa juste valeur, apprécies-en chaque prière, chaque mouvement, chaque récitation. Tu as ce bonheur et tu le mérites, il a ce malheur, dont je ne sais les raisons.

Puisse Allah nous guider et surtout nous apprendre à parler dans la façon qui nous ramène à Lui.

Prends soin de toi. Salam.
Citation
SheyB a écrit:
Salam aleykoum, j’ai eu un mini débat avec une copine à moi vis à vis du fait de se voir marier et fonder une famille avec un individu qui ne prie pas. La personne parle de na pas avoir eu le « déclic » ce qui me rend perplexe car d’un côté je comprends que on tous notre cheminement spirituel à effectuer mais la prière reste une obligation donc est ce que la notion de déclic est valable ? Personne pour moi ça peut créer un blocage , est ce que j’abuse? Dans le sens où je vais être avec une personne qui me pousse vers le haut à ce niveau
_
10 août 2022 02:03
Edit
Citation
Passable a écrit:
Salam,


Ce que j'ai lu est plus moins violent pour un non-prieur qui en souffre, les raisons qui peuvent amener quelqu'un à ne plus prier peuvent aller de la plus inexcusable à plus excusable pour peu qu'on puisse excuser quelqu'un qui délaisse un des piliers les plus importants de l'islam. Allah (swt) en jugera. Une fois n'est pas coutume, je vais te parler d'une expérience. Il paraît qu'aucune théorie ne pourra remplacer une expérimentation ou un vécu.

Un homme qui était dans l'ignorance totale, sa connaissance religieuse n'étant que mimétisme, un leg dont il ne savait strictement rien si ce n'était tu dois prier, tu ne manges pas de porc et tu ne bois pas d'alcool. Un jour, il s'était retrouvé guidé comme jamais Il ne l'aurait rêvé.

Passant de facilités en facilités, d'apprentissage en pratiques, pendant des années il ne manquait aucune prière du Fajr, son savoir s'accroissant par la Grâce de Dieu. Mais voilà, comme dans la vie rien n'est acquis surtout lorsque l'on oublie la chose la plus élémentaire à savoir que c'est Allah qui guide, il a commencé à traverser différentes phases spirituelles de la plus rigoriste à la plus laxiste au point de frôler l'apostasie. Nul ne pourra imaginer la profondeur de sa tristesse, il se noyait dans ses larmes appelant comme il le pouvait l'aide de Dieu.

Allah (swt) dans Sa Miséricorde infinie a entendu son appel et l'a sorti des ténèbres dans lesquels il s'était enfoncé. Mais il continue encore aujourd'hui à lutter. Il lutte pour tout et encore plus pour sa prière. Il ne comprend pas les difficultés qui sont les siennes, il ne cesse d'en pleurer mais il n'a que des prières éparses, ici et là. Simplement, il lutte et il lit.

Il lit, observe et laisse le jugement se poser sur lui en attendant le jour de la délivrance. Le jour où il retrouvera cette prière où il se sentait comme transporté, où chaque prosternation était éternité... Chaque fin, un douloureux au revoir. Cet homme, c'est moi.

Si je dois te donner un conseil, n'épouses pas un homme qui ne prie pas mais ne laisse pas le jugement s'abbatre sur lui. Tu as cette chance inestimable de prier, goûtes-la à sa juste valeur, apprécies-en chaque prière, chaque mouvement, chaque récitation. Tu as ce bonheur et tu le mérites, il a ce malheur, dont je ne sais les raisons.

Puisse Allah nous guider et surtout nous apprendre à parler dans la façon qui nous ramène à Lui.

Prends soin de toi. Salam.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 10/08/22 04:11 par SalmaRumi.
10 août 2022 03:19
Je pense que si la personne a des qualités qui me plaisent et qu'elle est très belle de l'intérieur MAIS ne prie pas, je ne renonce pas à l'idée de me projeter. J'essayerai de comprendre pourquoi elle ne fait la prière, quelles sont ces raisons et j'essayerai de lui faire comprendre l'importance de prier, même si ça doit prendre des jours, des semaines ou des mois. Impossible de savoir si mes efforts porteront ses fruits mais qui ne tente rien n'a rien. Et puis ça serait un honneur d'être à l'origine de ce "déclic".
P
10 août 2022 04:28
Salam,


Je suis le premier et je serai toujours le premier à lui conseiller d'épouser un prieur. Je l'ai déjà écrit, je sais ce qu'est prier, je sais ce qu'est ne pas prier. Je suis l'homme dont j'ai survolé l'histoire. Tu as raison de la conseiller en ce sens même si on ne sait jamais ce que la vie nous réserve, dans un sens comme dans l'autre.

Cet autre qui devient l'être aimé. L'être chéri avec qui tu veux avancer. Avancer et cheminer ensemble. Un homme doit aider sa femme au mieux à être la meilleure version d'elle-même, il doit l'aider à s'élever, il doit être son miroir. La prière protège, elle est la pierre angulaire du couple. Elle doit nous rendre meilleur. Si ce n'est pas le cas c'est qu'il faut revoir sa prière et son impact sur notre cœur et notre âme, sur l'autre...

Chercher les raisons de la défaillance. Parfois, tu cherches au plus profond de toi-même et tu ne trouves pas. T'es comme piégé, tu te sens à l'étroit dans ta propre personne. Tu le ressens d'autant plus quand tu écoutes certains parler de la prière et de ceux qui ne prient pas. La vérité peut faire mal. Très mal. J'observe beaucoup. J'écoute beaucoup. Je cherche des réponses que je ne trouve ni en moi ni chez les autres. Je sais d'où je les espère. InshAllah.

Y a pas que les épreuves qui éloignent de la salât. Certaines paroles prononcées avec infatuation, certaines attitudes et comportements qu'on prend à la légère, certaines fréquentations dont on minimise l'impact... Y a tellement de possibles. L'humilité et la Miséricorde doivent être les parures dont le musulman ne doit jamais se départir. Sur ce...
Citation
SalmaRumi a écrit:
Tu as raison, rien n'est acquis. Et il faut aussi prendre en compte le background de la personne.
Est ce quelqu'un qui a prié pendant longtemps puis abandon ? Si abandon il y a, il faudrait chercher les causes. Certaines épreuves peuvent nous éloigner de la Salât, mais ça ne fait pas de nous de mauvaises personnes. Comme tu dis, la personne attend la délivrance.

Mais en même tps, je peux comprendre l'autre personne qui prie et est assidue. L'absence de pratique de l'un peut déteindre sur l'autre.
10 août 2022 08:02
Je vous remercie pour vos avis ils ont tous été très pertinents barakallah oufikoum ☺️
Citation
Passable a écrit:
Salam,


Je suis le premier et je serai toujours le premier à lui conseiller d'épouser un prieur. Je l'ai déjà écrit, je sais ce qu'est prier, je sais ce qu'est ne pas prier. Je suis l'homme dont j'ai survolé l'histoire. Tu as raison de la conseiller en ce sens même si on ne sait jamais ce que la vie nous réserve, dans un sens comme dans l'autre.

Cet autre qui devient l'être aimé. L'être chéri avec qui tu veux avancer. Avancer et cheminer ensemble. Un homme doit aider sa femme au mieux à être la meilleure version d'elle-même, il doit l'aider à s'élever, il doit être son miroir. La prière protège, elle est la pierre angulaire du couple. Elle doit nous rendre meilleur. Si ce n'est pas le cas c'est qu'il faut revoir sa prière et son impact sur notre cœur et notre âme, sur l'autre...

Chercher les raisons de la défaillance. Parfois, tu cherches au plus profond de toi-même et tu ne trouves pas. T'es comme piégé, tu te sens à l'étroit dans ta propre personne. Tu le ressens d'autant plus quand tu écoutes certains parler de la prière et de ceux qui ne prient pas. La vérité peut faire mal. Très mal. J'observe beaucoup. J'écoute beaucoup. Je cherche des réponses que je ne trouve ni en moi ni chez les autres. Je sais d'où je les espère. InshAllah.

Y a pas que les épreuves qui éloignent de la salât. Certaines paroles prononcées avec infatuation, certaines attitudes et comportements qu'on prend à la légère, certaines fréquentations dont on minimise l'impact... Y a tellement de possibles. L'humilité et la Miséricorde doivent être les parures dont le musulman ne doit jamais se départir. Sur ce...
'
10 août 2022 10:08
Slm

Ça n’invalide pas le mariage mais je ne pourrais pas.

Apres si c’est une personne qui comme moi a des baisses de foi il n’y a pas de souci, mais qqun qui n’a jamais prié jamais eu envie de le faire jamais renseigné c’est tout bonnement non.

La foi occupe une place importante dans ma vie el hamdoulilah, j’espère que ça durera jusqu’à la fin malgré les waswas et les baisses de foi, donc non je ne préfère pas me marier avec une personne qui n’a pas le même cheminement.

Qu’Allah ns facilite et ns guide. Amine ajma3ine
J’attaque pas les personnes mais les idées. Les personnes n’en valent pas le coup. ☀️ Pssst en fait si, parfois j’attaque les co** ^^
J
10 août 2022 10:15
Une personne qui se dit musulmane et accepte un(e) partenaire qui ne prie pas; a au fond de gros manquements et agrée une grave négligence d'un point indissociable et aussi important, il est contradictoire d'envisager de se retrouver dans une telle situation.
10 août 2022 10:55
En faite ce jeune homme n’avait pas l’air pour l’instant préoccupé par le fait qu’il ne prie pas, la chose qui l’a dérangeait c’est pour expliquer ce manquement il utilisé l’argument du « des gens font 5 prières par jour mais sont quand même mauvais ça veut rien dire » ce qui en soit oui on peut très bien pratiquer et ne pas être parfait mais cela reste une obligation bien que des baisses de foi peuvent survenir à certains moments. Étant dans cheminement religieux où j’essaye de me parfaire j’espère trouver un homme qui seras dans la même optique que moi et qu’il me poussera vers le haut
[quote=''''']
Slm

Ça n’invalide pas le mariage mais je ne pourrais pas.

Apres si c’est une personne qui comme moi a des baisses de foi il n’y a pas de souci, mais qqun qui n’a jamais prié jamais eu envie de le faire jamais renseigné c’est tout bonnement non.

La foi occupe une place importante dans ma vie el hamdoulilah, j’espère que ça durera jusqu’à la fin malgré les waswas et les baisses de foi, donc non je ne préfère pas me marier avec une personne qui n’a pas le même cheminement.

Qu’Allah ns facilite et ns guide. Amine ajma3ine[/quote]
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook