Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
Pourquoi les taux d'intérêts sont différents de la location ?
r
20 novembre 2020 21:02
Il est certain que quand on loue une maison à quelqu'un, il nous rend en fin de période de location la maison + le prix de la location. Si la maison coûte 300 000 euros alors il nous rend 301 000 euros de valeur (maison + location).

Pourquoi quand il s'agit d'argent c'est haram ? C'est à dire que si vous venez un jour me demander une maison je vous dis non je n'en ai pas une mais je peux vous louer son prix, je vous donne 300 000 euros que vous allez louer et me donner une montant de location chaque mois. De votre côté vous achetez votre maison et plus tard vous me rendez mes 300 000 euros. Sachant que vous avez payé la location (intérêts) chaque mois.

Le schéma pour la location est le suivant est le suivant :

Jour 0 : Je vous donne une maison (300 000 euros)

Mois 1 : Vous me donnez 1 000 euros de loyer
Mois 2 : Vous me donnez 1 000 euros de loyer
Mois 3 : Vous me donnez 1 000 euros de loyer
Mois 4 : Vous me donnez 1 000 euros de loyer
Mois 5 : Vous me donnez 1 000 euros de loyer
Mois 6 : Vous me donnez 1 000 euros de loyer + ma maison (300 000 euros)

Coût de la location : 6 000 euros sur 6 mois.

Le schéma pour un prêt bancaire avec intérêt :

Jour 0 : Je vous donne 300 000 euros et vous achetez une maison avec

Mois 1 : Vous me donnez 1 000 euros d'intérêt
Mois 2 : Vous me donnez 1 000 euros d'intérêt
Mois 3 : Vous me donnez 1 000 euros d'intérêt
Mois 4 : Vous me donnez 1 000 euros d'intérêt
Mois 5 : Vous me donnez 1 000 euros d'intérêt
Mois 6 : Vous me donnez 1 000 euros d'intérêt + mes 300 000 euros de nominal

Coût du prêt : 6 000 euros. En pratique on va prévoir tout cela et le lisser sur toute la période du prêt pour avoir des mensualités égales.

Conclusion: Le mécanisme de la location et du prêt avec intérêts est strictement le même. Il se peut même de sous-traiter une agence immobilière pour s'occuper de la maintenance de votre bien si besoin, elle va prélever 200 euros de vos 1 000 euros mensuels de revenus et vous n'aurez rien à faire ! Il se peut aussi que vous achetiez la maison sans y avoir travaillé ni fourni d'efforts.

Question : Pourquoi les gens jugent le premier cas comme étant moral et normal et le second cas immoral et haram ?

PS : JE VEUX DES ARGUMENTS, PAS DE HADITHS, PAS DE SOURAT (je les connais toutes), DES ARGUMENTS DE RAISON AVANT TOUT SVP.

Merci
20 novembre 2020 21:07
Je suis d'accord avec toi sur le principe, pas trop sur le calcul.

L'usure est interdite pour permettre à chacun de s'émanciper, ce que ne permet pas la location, contrairement au prêt hypothécaire.

Qui plus est celui qui veut acheter sa maison cash devra économiser durant des années tout en payant un loyer qui n'est pas loin d'être de l'usure, et de fait, paiera sa maison au moins le double de son prix...
On ne voit bien qu'avec le cœur L'essentiel est invisible pour les yeux
r
20 novembre 2020 21:10
Merci pour ta réponse car ça rajoute une brique à mon argumentaire : Il est impossible d'être propriétaire tout en étant locataire. Le prêt immobilier permet effectivement de s'émanciper.
20 novembre 2020 21:13
Assalāmou 'alaykoum wa rahmatoullāh.

Allah n'a pas voulu justifier cette différence. La différence est peut-être trop subtile.

Wassalāmou 'alaykoum wa rahmatoullāh.
20 novembre 2020 21:19
Après, tout dépend du contrat. Si c'est une location avec option d'achat, c'est licite. Détails ici.
Mais si le contrat est un prêt, il est interdit de prêter et de récolter les intérêts.
r
20 novembre 2020 21:20
Salam,

Considérez-vous que votre réponse comporte un argument ?
Citation
CHN-W a écrit:
Assalāmou 'alaykoum wa rahmatoullāh.

Allah n'a pas voulu justifier cette différence. La différence est peut-être trop subtile.

Wassalāmou 'alaykoum wa rahmatoullāh.
r
20 novembre 2020 21:23
Alors ce second message comprend un semblant de réponse que j'apprécie !

Pensez-vous qu'un particulier optera pour un prêt sans intention d'achat par la suite ? C'est absurde ! Tout prêt immobilier est conditionné par l'achat d'un bien immobilier. Les prêts de consommation sont un piège à pigeons.

Toute l'idée se résume à : Je te loue de l'argent, tu payes la location et tu me rends l'argent, fais en ce qui te plait.

Question : Sur quel argument LOGIQUE (et non théologique) te bases tu pour justifier ta dernière phrase ?
Citation
CHN-W a écrit:
Après, tout dépend du contrat. Si c'est une location avec option d'achat, c'est licite. Détails ici.
Mais si le contrat est un prêt, il est interdit de prêter et de récolter les intérêts.
20 novembre 2020 21:25
Si tu voulais des arguments de raison, il aurait mieux fallu poster dans la rubrique générale.

Ce que tu dis n est pas vraiment exact. Je suis sur que tu sais que sur le marché la valeur de la location n est pas la même que celle de l emprunt pour une même région. En IDF, avec ton raisonnement, c est plus cher d acheter que de louer.

Par ailleurs, les mensualités d emprunt dépendent de la durée de celui ci. Pour des mensualités basses, il faut un emprunt long.

Le loyer lui n est pas affecté par la durée de la location. Ca reste le même.

En dehors de cela, tu ne prends pas en compte les charges.
V
20 novembre 2020 21:28
Pourquoi est-ce qu’il devrait y avoir un argument logique?
Notre seigneur nous ordonne, certains disent : nous obeissons. D’autres tergiversent.
La logique n’a pas sa place la dedans. Pas toujours.
r
20 novembre 2020 21:34
Il est important de comprendre comment sont calculés les mensualités d'un crédit immobilier :

On considère le nominal : 300 000 euros, on prévoit un intérêt mensuel : ici disons 1 000 euros par mois (pour arrondir). On calcul le montant qui doit être payé au bout de 6 mois : 306 000 euros, puis on lisse le tout sur les 6 mois ==> 51 000 par mois.

Si tu augmentes la durée, les intérêts augmentent : Si on reprend l'exemple avec 24 mois on aura une mensualité de 13 500. Bien que le coût du prêt soit plus important (24 000 euros) la mensualité a diminué du fait de ce lissage.

La "location" de l'argent te coûte 1 000 euros par mois, le choix de la durée et donc du lissage fait varier la mensualité finale.

Maintenant pour revenir à la question du marché de l'immobilier, il est certain qu'en payant 900 euros par mois pour un appartement toute ta vie sans aucun espoir d'en devenir propriétaire un jour c'est "Licite" Alors que payer un nominal et ses intérêts en sachant qu'au bout de 20 ans tu seras propriétaire c'est illicite ... Sachant que le taux d'intérêt coute moins cher que le loyer mensuel.

En général, un crédit immobilier de 300 000 euros sur 20 ans revient à 300 000 euros + 70 000 euros d'intérêts (à la louche !) Si tu lisses ceci sur 24 mois tu obtiens des mensualités de 1542 euros. Un pavillons de la même valeur te sera loué à 1000 ou 1200 euros par mois sans aucun espoir de devenir ta propriété un jour.

Le loyer lui n est pas affecté par la durée de la location. Ca reste le même. : C'est pour mieux enculer le locataire à long terme, comme le montrent mes exemples.
Citation
Utopia20 a écrit:
Si tu voulais des arguments de raison, il aurait mieux fallu poster dans la rubrique générale.

Ce que tu dis n est pas vraiment exact. Je suis sur que tu sais que sur le marché la valeur de la location n est pas la même que celle de l emprunt pour une même région. En IDF, avec ton raisonnement, c est plus cher d acheter que de louer.

Par ailleurs, les mensualités d emprunt dépendent de la durée de celui ci. Pour des mensualités basses, il faut un emprunt long.

Le loyer lui n est pas affecté par la durée de la location. Ca reste le même.

En dehors de cela, tu ne prends pas en compte les charges.
r
20 novembre 2020 21:37
Certains croient par la peur de l'enfer, d'autres par l'appât du gain et du paradis, d'autre par pur acte de foi. Et certains comme moi croient par la remise en question. Je me suis promis de challenger toute question de la religion. Le jour où tu discutes avec un athée et qu'il te pose une colle et que tu réponds comme un con qui ne comprend pas en quoi il croit, ça fait tout bizarre et ça fait douter de sa croyance. Je préfère douter et trouver plutôt que ne jamais réfléchir.
Citation
Voisin totoro a écrit:
Pourquoi est-ce qu’il devrait y avoir un argument logique?
Notre seigneur nous ordonne, certains disent : nous obeissons. D’autres tergiversent.
La logique n’a pas sa place la dedans. Pas toujours.
20 novembre 2020 21:41
Ce n'est pas le même métier, ni les mêmes risques.

Une banque classique prête de l'argent sur 20 ans pour acheter une maison. On achète la barque. Une décharge ouvre devant chez soi, un éleveur de porc ouvre derrière chez soi, un incinérateur ouvre à gauche, un pédophile s'installe à droite : la banque n'en a rien à faire = on la ferme et on continue à payer.

Une banque islamique achète la maison et la loue avec option d'achat à 20 ans. Même décharge, même éleveur de porc, même incinérateur, même pédophile. On est locataire, on sert la main du banquier en lui souhaitant bon courage = merci, au revoir. Même si on paie des pénalités pour avoir rompu la location avant son terme, on ne se retrouve pas avec une maison invendable.
r
20 novembre 2020 21:45
Les pénalités sont exactement ce qu'il reste d'intérêts impayés + une prime du risque que la banque prend en gardant un bien qui pourrait être invendu.
Citation
CHN-W a écrit:
Ce n'est pas le même métier, ni les mêmes risques.

Une banque classique prête de l'argent sur 20 ans pour acheter une maison. On achète la barque. Une décharge ouvre devant chez soi, un éleveur de porc ouvre derrière chez soi, un incinérateur ouvre à gauche, un pédophile s'installe à droite : la banque n'en a rien à faire = on la ferme et on continue à payer.

Une banque islamique achète la maison et la loue avec option d'achat à 20 ans. Même décharge, même éleveur de porc, même incinérateur, même pédophile. On est locataire, on sert la main du banquier en lui souhaitant bon courage = merci, au revoir. Même si on paie des pénalités pour avoir rompu la location avant son terme, on ne se retrouve pas avec une maison invendable.
20 novembre 2020 21:53
Ce n est pas la question.

Après en realité, ca me surprends que tu compares les deux car ca donne l impression que tu parles d un bien immobilier qui serait dans le cas A loué pendant 20 ans et dans le cas B acheté.

J ai l impression que ce comparatif a pas lieu d être, car déjà c sst plutôt rare de louer sur des grandes longues durées mais en plus même dans le cas B, le propriétaire peut partir au bout de 4 ans et mettre en vente son bien, le louer, etc.

Surtout que tu as un comportement different entre la situation de locataire et de propriétaire.

Après l aléa est moins important dans la location.
Car dans le prêt, on est sur un engagement ferme de très longue durée, la location que tu restes 6 mois ou 10 ans dans le même bien, c est des contrats de courte durée qui se renouvelle et en plus dans la location tu peux te delier a tout moment sous réserve du respect d un préavis.

Je ne comprends pas trop l objectif du post. Qu est ce que tu attends de nous ?


Citation
reda40 a écrit:
Il est important de comprendre comment sont calculés les mensualités d'un crédit immobilier :

On considère le nominal : 300 000 euros, on prévoit un intérêt mensuel : ici disons 1 000 euros par mois (pour arrondir). On calcul le montant qui doit être payé au bout de 6 mois : 306 000 euros, puis on lisse le tout sur les 6 mois ==> 51 000 par mois.

Si tu augmentes la durée, les intérêts augmentent : Si on reprend l'exemple avec 24 mois on aura une mensualité de 13 500. Bien que le coût du prêt soit plus important (24 000 euros) la mensualité a diminué du fait de ce lissage.

La "location" de l'argent te coûte 1 000 euros par mois, le choix de la durée et donc du lissage fait varier la mensualité finale.

Maintenant pour revenir à la question du marché de l'immobilier, il est certain qu'en payant 900 euros par mois pour un appartement toute ta vie sans aucun espoir d'en devenir propriétaire un jour c'est "Licite" Alors que payer un nominal et ses intérêts en sachant qu'au bout de 20 ans tu seras propriétaire c'est illicite ... Sachant que le taux d'intérêt coute moins cher que le loyer mensuel.

En général, un crédit immobilier de 300 000 euros sur 20 ans revient à 300 000 euros + 70 000 euros d'intérêts (à la louche !) Si tu lisses ceci sur 24 mois tu obtiens des mensualités de 1542 euros. Un pavillons de la même valeur te sera loué à 1000 ou 1200 euros par mois sans aucun espoir de devenir ta propriété un jour.

Le loyer lui n est pas affecté par la durée de la location. Ca reste le même. : C'est pour mieux enculer le locataire à long terme, comme le montrent mes exemples.
r
20 novembre 2020 22:01
Certes, l'un t'engages et l'autre ne t'engages pas mais ça a un prix ! Le cas de l'achat, au bout de 20 ans tu possèdes ton bien contrairement à la location. L'idée est : Es-tu prêt à t'engager pour être propriétaire (en acceptant le risque causé par l'engagement mais en ayant la récompense d'avoir ton bien) ou ne pas t'engager en payant un max de tunes toute ta vie sans être proprio ?

Je trouve que la comparaison des deux cas est pertinente car les deux ont un avantage et un inconvénient mais l'une est licite l'autre est illicite. Sachant que les prêts peuvent être remboursés d'une traite ce qui rend la location et le prêt quasi équivalents.

Le but de mon post est simple : Savoir pourquoi (moralement) les intérêt c'est le diable et la location ça va on accepte.

Après, il y a des personnes qui restent locataires à vie, sans avoir l'occasion de posséder leur chez eux. Si l'usure est interdite car ne permettant pas aux gens de s'émanciper ma question est : Payer une mensualité pour finir proprio au bout de 20 ans ne permet-il pas de s'émanciper ? A contrario, payer un loyer à vie sans être propriétaire est émancipatoire ? Pourquoi donc l'un est licite et l'autre non.
Citation
Utopia20 a écrit:
Ce n est pas la question.

Après en realité, ca me surprends que tu compares les deux car ca donne l impression que tu parles d un bien immobilier qui serait dans le cas A loué pendant 20 ans et dans le cas B acheté.

J ai l impression que ce comparatif a pas lieu d être, car déjà c sst plutôt rare de louer sur des grandes longues durées mais en plus même dans le cas B, le propriétaire peut partir au bout de 4 ans et mettre en vente son bien, le louer, etc.

Surtout que tu as un comportement different entre la situation de locataire et de propriétaire.

Après l aléa est moins important dans la location.
Car dans le prêt, on est sur un engagement ferme de très longue durée, la location que tu restes 6 mois ou 10 ans dans le même bien, c est des contrats de courte durée qui se renouvelle et en plus dans la location tu peux te delier a tout moment sous réserve du respect d un préavis.

Je ne comprends pas trop l objectif du post. Qu est ce que tu attends de nous ?
V
20 novembre 2020 22:02
Reste a ta place frere. A se croire superieur tu ne risques que de te bruler les ailes.
On peut comprendre certaines choses, d’autre pas et c’est une epreuve. La religion n’obeit pas a la logique. Pas toujours. Donc la voie que tu as choisi risque de te perdre, revois les bases de la foi.
Que dieu nous guide tous.
r
20 novembre 2020 22:08
Désolé si je me permets de poser des questions. Tu trouves que c'est hautin ? Apprends à le faire c'est à la portée de tout le monde ! En vérité je ne me sens pas supérieur mais par ma réponse tu t'es senti inférieur, d'où ton envie de me brûler les ailes. Dieu lui même nous ordonne de demander le savoir du berceau jusqu'au cercueil, il t'a donné un cerveau pour l'utiliser.

Comme tu t'es permis de me conseiller de rester à ma place, je me permets de te conseiller de te surpasser et questionner ton dogme.
Citation
Voisin totoro a écrit:
Reste a ta place frere. A se croire superieur tu ne risques que de te bruler les ailes.
On peut comprendre certaines choses, d’autre pas et c’est une epreuve. La religion n’obeit pas a la logique. Pas toujours. Donc la voie que tu as choisi risque de te perdre, revois les bases de la foi.
Que dieu nous guide tous.
20 novembre 2020 22:25
C est normal dans un cas tu achetes la propriete et dans l autre tu paies la jouissance. C est deux objets complètement differents ^^'

Les murs de la maison valent 300.000 euros
Mais la jouissance, elle vaut 1000 eu par mois.

Ca ne se compare pas. Dans l un tu paies les murs et la dispositions du bien et dans l autre tu uses du bien et paies cet "usus".

Tu compares des choses differentes.

Le prix de ta maison c est pas 1.000 eu par mois. C est ta mensualité de prêt ca. Tu rembourses la banque de sous qu elle t a prêté. Le prix de la maison c est 300.000 eu. Tu avais pas l argent cash donc tu as emprunté.

Ce n est pas du tout une question de moral pour moi. Moralement, le prêt ne pose pas de problème pour la plupart des gens.

C est un interdit religieux. C est pas forcément corrélé a la morale pour moi.

Ca depend de ton objectif. Tu peux avoir besoin des murs ou juste de l usage. C est pas du tout le même esprit d acheter et de louer. Tu as même des gens qui louent leur logement principal mais sont proprietaires de leur logement secondaire par ailleurs.

Tout depend de tes besoins. Apres, j ai compris ou tu voulais en venir. Mais je trouve que c est malvenu. Des lors que c est un interdit religieux, les gens s en fichent de savoir si ca revient au meme que la location.

D autant plus que ce n est pas le cas. Car dans la location, tu paies un usage au proprietaire.

Il y a aucun interet d emprunt dans ce cas. Car c est la que se situe l interdiction.

Dans l acquisition immobiliere :

- si prêt avec intérêt

Tu paies le prix du bien au vendeur : ok pas de probleme
Mais cet argent tu l as emprunté avec intérêt et tu rembourses des mensualités = problème.

- si prêt sans intérêt ou tantine

Pas de problème
Citation
reda40 a écrit:
Certes, l'un t'engages et l'autre ne t'engages pas mais ça a un prix ! Le cas de l'achat, au bout de 20 ans tu possèdes ton bien contrairement à la location. L'idée est : Es-tu prêt à t'engager pour être propriétaire (en acceptant le risque causé par l'engagement mais en ayant la récompense d'avoir ton bien) ou ne pas t'engager en payant un max de tunes toute ta vie sans être proprio ?

Je trouve que la comparaison des deux cas est pertinente car les deux ont un avantage et un inconvénient mais l'une est licite l'autre est illicite. Sachant que les prêts peuvent être remboursés d'une traite ce qui rend la location et le prêt quasi équivalents.

Le but de mon post est simple : Savoir pourquoi (moralement) les intérêt c'est le diable et la location ça va on accepte.

Après, il y a des personnes qui restent locataires à vie, sans avoir l'occasion de posséder leur chez eux. Si l'usure est interdite car ne permettant pas aux gens de s'émanciper ma question est : Payer une mensualité pour finir proprio au bout de 20 ans ne permet-il pas de s'émanciper ? A contrario, payer un loyer à vie sans être propriétaire est émancipatoire ? Pourquoi donc l'un est licite et l'autre non.
20 novembre 2020 22:58
Notre seigneur n a rien ordonné à ce sujet
Citation
Voisin totoro a écrit:
Pourquoi est-ce qu’il devrait y avoir un argument logique?
Notre seigneur nous ordonne, certains disent : nous obeissons. D’autres tergiversent.
La logique n’a pas sa place la dedans. Pas toujours.
A
21 novembre 2020 00:41
Si on me pose cette question, je répond on ne peut comparer que des choses comparable.
Essaie d'argumenter avec qq un qui demande pourquoi une chaussure et différente du ciel
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook