Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
Pour ceux qui veuillent divorce de leurs femmes qui les attirent pas
G
6 mai 2020 13:10
Salamalaykoum la famille

La sagesse dAllah est tellement grande parfois on ne médire pas assez sur les choses quallah à mi dans nos mains je parle de femmes et d'hommes avec une foi et un caractère des plus nobles en se préoccupant juste de la beauté même s'il est un besoin pr ts cela ne veut pas dire qu'elle en sera tjrs un bien.

Je cite cette exemple pour rebondir du post du frère qui pensait à divorcé de sa femme à cause de sa graisse qui pendait.

Lisait bien

INCROYABLE HISTOIRE...

L'épouse moche...
C’est une très belle histoire,
Et c’est une histoire vraie.
Il s’appelait Anas Ibn Amir,
Son rêve était d’épouser une femme très belle,
C’est-à-dire la beauté pour lui était une chose d’une extrême importance…
Mais il n’est pas riche,
Sa situation n’est pas forte,
Pour que les belles femmes courent après lui et souhaitent l’épouser…
C’était il y a très longtemps,
Dans les premières années de l’hégire,
Soit il y a 1400 ans.
À cette époque, le fait de voir le visage de la femme n’était pas une chose commune,
Et pour faire connaissance ce n’était pas aussi facile qu’aujourd’hui.
Il a donc demandé qui pourrait lui indiquer une belle femme,
Les gens lui ont conseillé d’épouser une femme, ils ont dit qu’elle était jolie,
Mais il ne l’avait jamais vu…
L’important c’est que le mariage a eu lieu,
Et la nuit des noces il a enfin pu la voir,
Et il a été surpris de voir qu’elle n’était pas belle du tout…
Pour résumer elle était très moche.
Il n’a pas pu s’approcher d’elle,
Il l’a délaissée,
Il a déprimé pendant plusieurs jours…
Bien sûr cette femme se sentait très gênée,
Elle est venue le voir, et elle lui a dit une parole très courte…
Elle lui a dit « Anas, peut-être que le Bien réside dans le mal »
C’est tout…
Peut-être que le Bien se cache dans la chose que tu vois comme un « mal »,
Quand il a vu qu’elle prononçait des paroles aussi sages,
Il s’est un peu approché d’elle,
Ils ont consommé leur mariage,
Ils ont vécu ensemble pendant 2 ou 3 semaines,
Puis il s’est renfermé sur lui-même…
Il a commencé à s’éloigner d’elle,
Puis il a décidé qu’il en avait marre d’elle…
Il a pris ses affaires,
Il a quitté Médine (la ville où ils vivaient),
Et il a disparu pendant 20 ans…
Il n’est pas revenu,
Il s’est installé dans un autre pays,
Il s’est remarié,
Il a fait sa vie…
Mais ce qu’il ne savait pas, c’est que quand il était parti, elle était enceinte.
20 ans plus tard il est revenu à Médine,
Et quand il est arrivé dans la ville, il est parti dans la mosquée du Prophète Mohammad (bénédictions et paix soient sur lui),
Il a trouvé un imam qui donnait un discours,
Il s’est donc assis pour écouter le cours,
C’était un cours que l’imam donnait dans la mosquée du Prophète (Sallallahou Alayhi Wasallam),
Il a été surpris de voir que l’imam qui donnait le cours était un jeune,
Il avait la vingtaine,
Et il a été surpris de voir que les gens venaient en grand nombre pour l’écouter,
Il leur a demandé « Qui donne ce cours ?
Ils lui ont répondu « C’est l’imam Malik !
Il leur a demandé « Malik le fils de qui ?
Qui est son papa…
On lui a répondu « C’est Malik le fils de l’homme qui a quitté Médine il y a 20 ans, son nom est Anas »
Il leur a dit « Malik le fils d’Anas, le petit fils de qui ?
On lui a répondu « Malik le fils d’Anas le fils d’Amer
C’est mon fils ?
C’est mon fils à moi ??
En sortant de la mosquée il l’a suivi,
Jusqu’à ce que l’imam Malik arrive à la maison,
Il est entré chez lui.
Alors il a frappé à la porte…
L’imam Malik a ouvert,
L’homme lui a dit « Est-ce que ta maman est là fiston ? »
L’imam Malik a répondu « Et que veux-tu d’elle ? »
Il lui a répondu « Dis-lui qu’un homme est devant la porte,
Et qu’il te dit : Peut-être que le Bien réside dans le mal »
L’imam Malik est entré voir sa maman,
Il lui a dit « Il y a quelqu’un de bizarre devant la porte…
Il te dit : Peut-être que le Bien réside dans le mal »
Elle a crié « C’est ton papa !!! »
La maman et son fils l’imam Malik sont sortis,
Et elle n’a pas dit un seul mot…
Elle lui a juste dit « Ton papa est revenu après une absence »
Le père a regardé l’immense maman, qui ne lui a pas fait le moindre reproche,
Et il a regardé l’immense maman, qui a élevé cet être humain,
L’imam Malik,
Un des 4 imams majeurs en islam.
Il l’a regardé en disant « ALLAH a dit vrai dans le Coran,
{Si vous avez de l’aversion envers elles durant la vie commune, il se peut que vous ayez de l’aversion pour une chose où Allah a déposé un grand bien}
Sourate 4 - An-Nissa : Les Femmes (verset 19)
Il a embrassé sa tête,
Il a embrassé son fils,
Il est revenu vivre avec eux,
Et ils l’ont accepté,
C’est une histoire rare n’est ce pas ?
C’est l’histoire d’une très grande femme,
Et c’est une histoire pour chaque mari :
{Peut-être que le Bien réside dans le mal }.

Cheikh Souleyman Ben Salîm Allâh Ar-Ruheylî - الشيخ سليمان بن سليم الله الرحيلي
Qu' Allah nous guide sur des bonne personnes

[youtu.be]
S
6 mai 2020 13:24
Très, très belle histoire... Et tellement vrai..
Si tu en à d'autres je suis preneuse, j"adore trop ce genre de lecture...
Merci..
Citation
Ghader a écrit:
Salamalaykoum la famille

La sagesse dAllah est tellement grande parfois on ne médire pas assez sur les choses quallah à mi dans nos mains je parle de femmes et d'hommes avec une foi et un caractère des plus nobles en se préoccupant juste de la beauté même s'il est un besoin pr ts cela ne veut pas dire qu'elle en sera tjrs un bien.

Je cite cette exemple pour rebondir du post du frère qui pensait à divorcé de sa femme à cause de sa graisse qui pendait.

Lisait bien

INCROYABLE HISTOIRE...

L'épouse moche...
C’est une très belle histoire,
Et c’est une histoire vraie.
Il s’appelait Anas Ibn Amir,
Son rêve était d’épouser une femme très belle,
C’est-à-dire la beauté pour lui était une chose d’une extrême importance…
Mais il n’est pas riche,
Sa situation n’est pas forte,
Pour que les belles femmes courent après lui et souhaitent l’épouser…
C’était il y a très longtemps,
Dans les premières années de l’hégire,
Soit il y a 1400 ans.
À cette époque, le fait de voir le visage de la femme n’était pas une chose commune,
Et pour faire connaissance ce n’était pas aussi facile qu’aujourd’hui.
Il a donc demandé qui pourrait lui indiquer une belle femme,
Les gens lui ont conseillé d’épouser une femme, ils ont dit qu’elle était jolie,
Mais il ne l’avait jamais vu…
L’important c’est que le mariage a eu lieu,
Et la nuit des noces il a enfin pu la voir,
Et il a été surpris de voir qu’elle n’était pas belle du tout…
Pour résumer elle était très moche.
Il n’a pas pu s’approcher d’elle,
Il l’a délaissée,
Il a déprimé pendant plusieurs jours…
Bien sûr cette femme se sentait très gênée,
Elle est venue le voir, et elle lui a dit une parole très courte…
Elle lui a dit « Anas, peut-être que le Bien réside dans le mal »
C’est tout…
Peut-être que le Bien se cache dans la chose que tu vois comme un « mal »,
Quand il a vu qu’elle prononçait des paroles aussi sages,
Il s’est un peu approché d’elle,
Ils ont consommé leur mariage,
Ils ont vécu ensemble pendant 2 ou 3 semaines,
Puis il s’est renfermé sur lui-même…
Il a commencé à s’éloigner d’elle,
Puis il a décidé qu’il en avait marre d’elle…
Il a pris ses affaires,
Il a quitté Médine (la ville où ils vivaient),
Et il a disparu pendant 20 ans…
Il n’est pas revenu,
Il s’est installé dans un autre pays,
Il s’est remarié,
Il a fait sa vie…
Mais ce qu’il ne savait pas, c’est que quand il était parti, elle était enceinte.
20 ans plus tard il est revenu à Médine,
Et quand il est arrivé dans la ville, il est parti dans la mosquée du Prophète Mohammad (bénédictions et paix soient sur lui),
Il a trouvé un imam qui donnait un discours,
Il s’est donc assis pour écouter le cours,
C’était un cours que l’imam donnait dans la mosquée du Prophète (Sallallahou Alayhi Wasallam),
Il a été surpris de voir que l’imam qui donnait le cours était un jeune,
Il avait la vingtaine,
Et il a été surpris de voir que les gens venaient en grand nombre pour l’écouter,
Il leur a demandé « Qui donne ce cours ?
Ils lui ont répondu « C’est l’imam Malik !
Il leur a demandé « Malik le fils de qui ?
Qui est son papa…
On lui a répondu « C’est Malik le fils de l’homme qui a quitté Médine il y a 20 ans, son nom est Anas »
Il leur a dit « Malik le fils d’Anas, le petit fils de qui ?
On lui a répondu « Malik le fils d’Anas le fils d’Amer
C’est mon fils ?
C’est mon fils à moi ??
En sortant de la mosquée il l’a suivi,
Jusqu’à ce que l’imam Malik arrive à la maison,
Il est entré chez lui.
Alors il a frappé à la porte…
L’imam Malik a ouvert,
L’homme lui a dit « Est-ce que ta maman est là fiston ? »
L’imam Malik a répondu « Et que veux-tu d’elle ? »
Il lui a répondu « Dis-lui qu’un homme est devant la porte,
Et qu’il te dit : Peut-être que le Bien réside dans le mal »
L’imam Malik est entré voir sa maman,
Il lui a dit « Il y a quelqu’un de bizarre devant la porte…
Il te dit : Peut-être que le Bien réside dans le mal »
Elle a crié « C’est ton papa !!! »
La maman et son fils l’imam Malik sont sortis,
Et elle n’a pas dit un seul mot…
Elle lui a juste dit « Ton papa est revenu après une absence »
Le père a regardé l’immense maman, qui ne lui a pas fait le moindre reproche,
Et il a regardé l’immense maman, qui a élevé cet être humain,
L’imam Malik,
Un des 4 imams majeurs en islam.
Il l’a regardé en disant « ALLAH a dit vrai dans le Coran,
{Si vous avez de l’aversion envers elles durant la vie commune, il se peut que vous ayez de l’aversion pour une chose où Allah a déposé un grand bien}
Sourate 4 - An-Nissa : Les Femmes (verset 19)
Il a embrassé sa tête,
Il a embrassé son fils,
Il est revenu vivre avec eux,
Et ils l’ont accepté,
C’est une histoire rare n’est ce pas ?
C’est l’histoire d’une très grande femme,
Et c’est une histoire pour chaque mari :
{Peut-être que le Bien réside dans le mal }.

Cheikh Souleyman Ben Salîm Allâh Ar-Ruheylî - الشيخ سليمان بن سليم الله الرحيلي
Qu' Allah nous guide sur des bonne personnes

[youtu.be]
m
6 mai 2020 13:25
Aleycoum salem

Très beau
Citation
Ghader a écrit:
Salamalaykoum la famille

La sagesse dAllah est tellement grande parfois on ne médire pas assez sur les choses quallah à mi dans nos mains je parle de femmes et d'hommes avec une foi et un caractère des plus nobles en se préoccupant juste de la beauté même s'il est un besoin pr ts cela ne veut pas dire qu'elle en sera tjrs un bien.

Je cite cette exemple pour rebondir du post du frère qui pensait à divorcé de sa femme à cause de sa graisse qui pendait.

Lisait bien

INCROYABLE HISTOIRE...

L'épouse moche...
C’est une très belle histoire,
Et c’est une histoire vraie.
Il s’appelait Anas Ibn Amir,
Son rêve était d’épouser une femme très belle,
C’est-à-dire la beauté pour lui était une chose d’une extrême importance…
Mais il n’est pas riche,
Sa situation n’est pas forte,
Pour que les belles femmes courent après lui et souhaitent l’épouser…
C’était il y a très longtemps,
Dans les premières années de l’hégire,
Soit il y a 1400 ans.
À cette époque, le fait de voir le visage de la femme n’était pas une chose commune,
Et pour faire connaissance ce n’était pas aussi facile qu’aujourd’hui.
Il a donc demandé qui pourrait lui indiquer une belle femme,
Les gens lui ont conseillé d’épouser une femme, ils ont dit qu’elle était jolie,
Mais il ne l’avait jamais vu…
L’important c’est que le mariage a eu lieu,
Et la nuit des noces il a enfin pu la voir,
Et il a été surpris de voir qu’elle n’était pas belle du tout…
Pour résumer elle était très moche.
Il n’a pas pu s’approcher d’elle,
Il l’a délaissée,
Il a déprimé pendant plusieurs jours…
Bien sûr cette femme se sentait très gênée,
Elle est venue le voir, et elle lui a dit une parole très courte…
Elle lui a dit « Anas, peut-être que le Bien réside dans le mal »
C’est tout…
Peut-être que le Bien se cache dans la chose que tu vois comme un « mal »,
Quand il a vu qu’elle prononçait des paroles aussi sages,
Il s’est un peu approché d’elle,
Ils ont consommé leur mariage,
Ils ont vécu ensemble pendant 2 ou 3 semaines,
Puis il s’est renfermé sur lui-même…
Il a commencé à s’éloigner d’elle,
Puis il a décidé qu’il en avait marre d’elle…
Il a pris ses affaires,
Il a quitté Médine (la ville où ils vivaient),
Et il a disparu pendant 20 ans…
Il n’est pas revenu,
Il s’est installé dans un autre pays,
Il s’est remarié,
Il a fait sa vie…
Mais ce qu’il ne savait pas, c’est que quand il était parti, elle était enceinte.
20 ans plus tard il est revenu à Médine,
Et quand il est arrivé dans la ville, il est parti dans la mosquée du Prophète Mohammad (bénédictions et paix soient sur lui),
Il a trouvé un imam qui donnait un discours,
Il s’est donc assis pour écouter le cours,
C’était un cours que l’imam donnait dans la mosquée du Prophète (Sallallahou Alayhi Wasallam),
Il a été surpris de voir que l’imam qui donnait le cours était un jeune,
Il avait la vingtaine,
Et il a été surpris de voir que les gens venaient en grand nombre pour l’écouter,
Il leur a demandé « Qui donne ce cours ?
Ils lui ont répondu « C’est l’imam Malik !
Il leur a demandé « Malik le fils de qui ?
Qui est son papa…
On lui a répondu « C’est Malik le fils de l’homme qui a quitté Médine il y a 20 ans, son nom est Anas »
Il leur a dit « Malik le fils d’Anas, le petit fils de qui ?
On lui a répondu « Malik le fils d’Anas le fils d’Amer
C’est mon fils ?
C’est mon fils à moi ??
En sortant de la mosquée il l’a suivi,
Jusqu’à ce que l’imam Malik arrive à la maison,
Il est entré chez lui.
Alors il a frappé à la porte…
L’imam Malik a ouvert,
L’homme lui a dit « Est-ce que ta maman est là fiston ? »
L’imam Malik a répondu « Et que veux-tu d’elle ? »
Il lui a répondu « Dis-lui qu’un homme est devant la porte,
Et qu’il te dit : Peut-être que le Bien réside dans le mal »
L’imam Malik est entré voir sa maman,
Il lui a dit « Il y a quelqu’un de bizarre devant la porte…
Il te dit : Peut-être que le Bien réside dans le mal »
Elle a crié « C’est ton papa !!! »
La maman et son fils l’imam Malik sont sortis,
Et elle n’a pas dit un seul mot…
Elle lui a juste dit « Ton papa est revenu après une absence »
Le père a regardé l’immense maman, qui ne lui a pas fait le moindre reproche,
Et il a regardé l’immense maman, qui a élevé cet être humain,
L’imam Malik,
Un des 4 imams majeurs en islam.
Il l’a regardé en disant « ALLAH a dit vrai dans le Coran,
{Si vous avez de l’aversion envers elles durant la vie commune, il se peut que vous ayez de l’aversion pour une chose où Allah a déposé un grand bien}
Sourate 4 - An-Nissa : Les Femmes (verset 19)
Il a embrassé sa tête,
Il a embrassé son fils,
Il est revenu vivre avec eux,
Et ils l’ont accepté,
C’est une histoire rare n’est ce pas ?
C’est l’histoire d’une très grande femme,
Et c’est une histoire pour chaque mari :
{Peut-être que le Bien réside dans le mal }.

Cheikh Souleyman Ben Salîm Allâh Ar-Ruheylî - الشيخ سليمان بن سليم الله الرحيلي
Qu' Allah nous guide sur des bonne personnes

[youtu.be]
B
6 mai 2020 13:31
Hello,
Ton histoire est très touchante.
J’en retiens que c’est la femme (mère) qui transmet l’intelligence.
Qu’une mère peut éduquer un enfant sans le père, même financièrement.
La femme dit « peut-être que le Bien réside dans le mal » (en parlant d’elle)
Elle est moche de l’extérieur, mais bonne de l’intérieur (pour son cas)

Pour l’homme, qui a abandonné sa femme & son fils
On peut dire « peut-être que le Mal réside dans le bien »
Car son mal, a fait de son fils un imam avec un potentiel émotionnel qui dépasse la norme.

La femme couvre le père en disant « Elle lui a juste dit « Ton papa est revenu après une absence »...c’est pas une absence, c’est un abandon du domicile conjugal 🤣🤣🤣
Moralité de l’histoire, je vis au 21 siècle ✌️
Citation
Ghader a écrit:
Salamalaykoum la famille

La sagesse dAllah est tellement grande parfois on ne médire pas assez sur les choses quallah à mi dans nos mains je parle de femmes et d'hommes avec une foi et un caractère des plus nobles en se préoccupant juste de la beauté même s'il est un besoin pr ts cela ne veut pas dire qu'elle en sera tjrs un bien.

Je cite cette exemple pour rebondir du post du frère qui pensait à divorcé de sa femme à cause de sa graisse qui pendait.

Lisait bien

INCROYABLE HISTOIRE...

L'épouse moche...
C’est une très belle histoire,
Et c’est une histoire vraie.
Il s’appelait Anas Ibn Amir,
Son rêve était d’épouser une femme très belle,
C’est-à-dire la beauté pour lui était une chose d’une extrême importance…
Mais il n’est pas riche,
Sa situation n’est pas forte,
Pour que les belles femmes courent après lui et souhaitent l’épouser…
C’était il y a très longtemps,
Dans les premières années de l’hégire,
Soit il y a 1400 ans.
À cette époque, le fait de voir le visage de la femme n’était pas une chose commune,
Et pour faire connaissance ce n’était pas aussi facile qu’aujourd’hui.
Il a donc demandé qui pourrait lui indiquer une belle femme,
Les gens lui ont conseillé d’épouser une femme, ils ont dit qu’elle était jolie,
Mais il ne l’avait jamais vu…
L’important c’est que le mariage a eu lieu,
Et la nuit des noces il a enfin pu la voir,
Et il a été surpris de voir qu’elle n’était pas belle du tout…
Pour résumer elle était très moche.
Il n’a pas pu s’approcher d’elle,
Il l’a délaissée,
Il a déprimé pendant plusieurs jours…
Bien sûr cette femme se sentait très gênée,
Elle est venue le voir, et elle lui a dit une parole très courte…
Elle lui a dit « Anas, peut-être que le Bien réside dans le mal »
C’est tout…
Peut-être que le Bien se cache dans la chose que tu vois comme un « mal »,
Quand il a vu qu’elle prononçait des paroles aussi sages,
Il s’est un peu approché d’elle,
Ils ont consommé leur mariage,
Ils ont vécu ensemble pendant 2 ou 3 semaines,
Puis il s’est renfermé sur lui-même…
Il a commencé à s’éloigner d’elle,
Puis il a décidé qu’il en avait marre d’elle…
Il a pris ses affaires,
Il a quitté Médine (la ville où ils vivaient),
Et il a disparu pendant 20 ans…
Il n’est pas revenu,
Il s’est installé dans un autre pays,
Il s’est remarié,
Il a fait sa vie…
Mais ce qu’il ne savait pas, c’est que quand il était parti, elle était enceinte.
20 ans plus tard il est revenu à Médine,
Et quand il est arrivé dans la ville, il est parti dans la mosquée du Prophète Mohammad (bénédictions et paix soient sur lui),
Il a trouvé un imam qui donnait un discours,
Il s’est donc assis pour écouter le cours,
C’était un cours que l’imam donnait dans la mosquée du Prophète (Sallallahou Alayhi Wasallam),
Il a été surpris de voir que l’imam qui donnait le cours était un jeune,
Il avait la vingtaine,
Et il a été surpris de voir que les gens venaient en grand nombre pour l’écouter,
Il leur a demandé « Qui donne ce cours ?
Ils lui ont répondu « C’est l’imam Malik !
Il leur a demandé « Malik le fils de qui ?
Qui est son papa…
On lui a répondu « C’est Malik le fils de l’homme qui a quitté Médine il y a 20 ans, son nom est Anas »
Il leur a dit « Malik le fils d’Anas, le petit fils de qui ?
On lui a répondu « Malik le fils d’Anas le fils d’Amer
C’est mon fils ?
C’est mon fils à moi ??
En sortant de la mosquée il l’a suivi,
Jusqu’à ce que l’imam Malik arrive à la maison,
Il est entré chez lui.
Alors il a frappé à la porte…
L’imam Malik a ouvert,
L’homme lui a dit « Est-ce que ta maman est là fiston ? »
L’imam Malik a répondu « Et que veux-tu d’elle ? »
Il lui a répondu « Dis-lui qu’un homme est devant la porte,
Et qu’il te dit : Peut-être que le Bien réside dans le mal »
L’imam Malik est entré voir sa maman,
Il lui a dit « Il y a quelqu’un de bizarre devant la porte…
Il te dit : Peut-être que le Bien réside dans le mal »
Elle a crié « C’est ton papa !!! »
La maman et son fils l’imam Malik sont sortis,
Et elle n’a pas dit un seul mot…
Elle lui a juste dit « Ton papa est revenu après une absence »
Le père a regardé l’immense maman, qui ne lui a pas fait le moindre reproche,
Et il a regardé l’immense maman, qui a élevé cet être humain,
L’imam Malik,
Un des 4 imams majeurs en islam.
Il l’a regardé en disant « ALLAH a dit vrai dans le Coran,
{Si vous avez de l’aversion envers elles durant la vie commune, il se peut que vous ayez de l’aversion pour une chose où Allah a déposé un grand bien}
Sourate 4 - An-Nissa : Les Femmes (verset 19)
Il a embrassé sa tête,
Il a embrassé son fils,
Il est revenu vivre avec eux,
Et ils l’ont accepté,
C’est une histoire rare n’est ce pas ?
C’est l’histoire d’une très grande femme,
Et c’est une histoire pour chaque mari :
{Peut-être que le Bien réside dans le mal }.

Cheikh Souleyman Ben Salîm Allâh Ar-Ruheylî - الشيخ سليمان بن سليم الله الرحيلي
Qu' Allah nous guide sur des bonne personnes

[youtu.be]
6 mai 2020 14:04
Salam

Merci à toi frère de nous avoir partagé une si belle histoire In love
J’en suis toute émue. Ces personnes ont compris où était leur vies.
P
6 mai 2020 14:09
MashaAllah. Enfin des paroles censées.
C est une très belle histoire avec une très belle morale.
6 mai 2020 14:19
Question : qu'est devenu sa seconde femme lol ?

Un moment j'ai cru qu'il allait épouser sa fille sans le savoir haha
c
6 mai 2020 14:32
Aleykoum salam

Oui cest une belle histoire, Tbark Allah, mais du coup, il a aussi abandonné l'autre femme ? Et l'histoire ne dt pas, s'il a d'autres enfants

Dans ce forum, j'en ai lu encore plus belle
B
6 mai 2020 15:36
Salam,

La moralité de l’histoire c’est que la femme est à la disposition de l’homme.
Que l’enfant qui est devenu homme (imam) n’a pas eu la présence de son père au moment où il en avait le plus besoin.

J’aime ce forum, faut le lire avec beaucoup de distanciation intellectuelle...y a un gang de gogolitos 🤣🤣🤣🤣

...Mais sinon Mash’Allah c’est trop boooo 🤣🤣🤣

Citation
cameliane a écrit:
Aleykoum salam

Oui cest une belle histoire, Tbark Allah, mais du coup, il a aussi abandonné l'autre femme ? Et l'histoire ne dt pas, s'il a d'autres enfants

Dans ce forum, j'en ai lu encore plus belle
6 mai 2020 15:46
Machallah
Je ne connaissais pas cette histoire...
Elle m’a émue
Barakallah oufik akhy

Qu’Allah nous pardonne et nous guide
S
6 mai 2020 15:46
C'est trop facile.

Ce lâche a quitté sa femme et a fait sa vie comme si de rien était. Et en voyant son fils qui a de la valeur il revient faire le beau.

Je n'ai pas la grandeur de cette femme. Car je lui aurait claqué la porte au nez.



Trop facile.
Citation
Ghader a écrit:
Salamalaykoum la famille

La sagesse dAllah est tellement grande parfois on ne médire pas assez sur les choses quallah à mi dans nos mains je parle de femmes et d'hommes avec une foi et un caractère des plus nobles en se préoccupant juste de la beauté même s'il est un besoin pr ts cela ne veut pas dire qu'elle en sera tjrs un bien.

Je cite cette exemple pour rebondir du post du frère qui pensait à divorcé de sa femme à cause de sa graisse qui pendait.

Lisait bien

INCROYABLE HISTOIRE...

L'épouse moche...
C’est une très belle histoire,
Et c’est une histoire vraie.
Il s’appelait Anas Ibn Amir,
Son rêve était d’épouser une femme très belle,
C’est-à-dire la beauté pour lui était une chose d’une extrême importance…
Mais il n’est pas riche,
Sa situation n’est pas forte,
Pour que les belles femmes courent après lui et souhaitent l’épouser…
C’était il y a très longtemps,
Dans les premières années de l’hégire,
Soit il y a 1400 ans.
À cette époque, le fait de voir le visage de la femme n’était pas une chose commune,
Et pour faire connaissance ce n’était pas aussi facile qu’aujourd’hui.
Il a donc demandé qui pourrait lui indiquer une belle femme,
Les gens lui ont conseillé d’épouser une femme, ils ont dit qu’elle était jolie,
Mais il ne l’avait jamais vu…
L’important c’est que le mariage a eu lieu,
Et la nuit des noces il a enfin pu la voir,
Et il a été surpris de voir qu’elle n’était pas belle du tout…
Pour résumer elle était très moche.
Il n’a pas pu s’approcher d’elle,
Il l’a délaissée,
Il a déprimé pendant plusieurs jours…
Bien sûr cette femme se sentait très gênée,
Elle est venue le voir, et elle lui a dit une parole très courte…
Elle lui a dit « Anas, peut-être que le Bien réside dans le mal »
C’est tout…
Peut-être que le Bien se cache dans la chose que tu vois comme un « mal »,
Quand il a vu qu’elle prononçait des paroles aussi sages,
Il s’est un peu approché d’elle,
Ils ont consommé leur mariage,
Ils ont vécu ensemble pendant 2 ou 3 semaines,
Puis il s’est renfermé sur lui-même…
Il a commencé à s’éloigner d’elle,
Puis il a décidé qu’il en avait marre d’elle…
Il a pris ses affaires,
Il a quitté Médine (la ville où ils vivaient),
Et il a disparu pendant 20 ans…
Il n’est pas revenu,
Il s’est installé dans un autre pays,
Il s’est remarié,
Il a fait sa vie…
Mais ce qu’il ne savait pas, c’est que quand il était parti, elle était enceinte.
20 ans plus tard il est revenu à Médine,
Et quand il est arrivé dans la ville, il est parti dans la mosquée du Prophète Mohammad (bénédictions et paix soient sur lui),
Il a trouvé un imam qui donnait un discours,
Il s’est donc assis pour écouter le cours,
C’était un cours que l’imam donnait dans la mosquée du Prophète (Sallallahou Alayhi Wasallam),
Il a été surpris de voir que l’imam qui donnait le cours était un jeune,
Il avait la vingtaine,
Et il a été surpris de voir que les gens venaient en grand nombre pour l’écouter,
Il leur a demandé « Qui donne ce cours ?
Ils lui ont répondu « C’est l’imam Malik !
Il leur a demandé « Malik le fils de qui ?
Qui est son papa…
On lui a répondu « C’est Malik le fils de l’homme qui a quitté Médine il y a 20 ans, son nom est Anas »
Il leur a dit « Malik le fils d’Anas, le petit fils de qui ?
On lui a répondu « Malik le fils d’Anas le fils d’Amer
C’est mon fils ?
C’est mon fils à moi ??
En sortant de la mosquée il l’a suivi,
Jusqu’à ce que l’imam Malik arrive à la maison,
Il est entré chez lui.
Alors il a frappé à la porte…
L’imam Malik a ouvert,
L’homme lui a dit « Est-ce que ta maman est là fiston ? »
L’imam Malik a répondu « Et que veux-tu d’elle ? »
Il lui a répondu « Dis-lui qu’un homme est devant la porte,
Et qu’il te dit : Peut-être que le Bien réside dans le mal »
L’imam Malik est entré voir sa maman,
Il lui a dit « Il y a quelqu’un de bizarre devant la porte…
Il te dit : Peut-être que le Bien réside dans le mal »
Elle a crié « C’est ton papa !!! »
La maman et son fils l’imam Malik sont sortis,
Et elle n’a pas dit un seul mot…
Elle lui a juste dit « Ton papa est revenu après une absence »
Le père a regardé l’immense maman, qui ne lui a pas fait le moindre reproche,
Et il a regardé l’immense maman, qui a élevé cet être humain,
L’imam Malik,
Un des 4 imams majeurs en islam.
Il l’a regardé en disant « ALLAH a dit vrai dans le Coran,
{Si vous avez de l’aversion envers elles durant la vie commune, il se peut que vous ayez de l’aversion pour une chose où Allah a déposé un grand bien}
Sourate 4 - An-Nissa : Les Femmes (verset 19)
Il a embrassé sa tête,
Il a embrassé son fils,
Il est revenu vivre avec eux,
Et ils l’ont accepté,
C’est une histoire rare n’est ce pas ?
C’est l’histoire d’une très grande femme,
Et c’est une histoire pour chaque mari :
{Peut-être que le Bien réside dans le mal }.

Cheikh Souleyman Ben Salîm Allâh Ar-Ruheylî - الشيخ سليمان بن سليم الله الرحيلي
Qu' Allah nous guide sur des bonne personnes

[youtu.be]
6 mai 2020 16:36
Cette femme est belle, son courage et sa personnalité on font un être exceptionnel.
Le reste, en l’occurrence, cet homme est perdant.. a courir derrière le néant il est passé à côté de la vraie beauté ou pas, j’en sais rien mais cette histoire souligne l’exception de cette femme, sa force, car il en faut pour pardonner autant.
Sa foi est grande, elle a tout simplement le recul qu’il faut sur cette vie, elle a compris l’essentielle et s’en est satisfaite, j’aimerais avoir un coeur aussi bon. Dieu lui a rendu par un fils qui a accompli de grandes choses.
Moi, c’est tout ce que je retiens.





Citation
Bubble&Squeak a écrit:
Salam,

La moralité de l’histoire c’est que la femme est à la disposition de l’homme.
Que l’enfant qui est devenu homme (imam) n’a pas eu la présence de son père au moment où il en avait le plus besoin.

J’aime ce forum, faut le lire avec beaucoup de distanciation intellectuelle...y a un gang de gogolitos 🤣🤣🤣🤣

...Mais sinon Mash’Allah c’est trop boooo 🤣🤣🤣
6 mai 2020 16:37
Salam

Belle histoire, on en retient la bonté de coeur de la mère. Dieu l'a bénie par son fils.
T
29 juin 2020 17:22
Je sais pas si ça existe un homme qui peut voir au delà de la beauté...
On peut voir au dela de la beauté avec le temps, quand par exemple sa femme a grossi ou son mari devenu malade parce qu'on a appris à aimer, mais dès le début, dépasser le physique avec quelqu'un qui nous plait pas du tout c'est tres tres rare.
Faut au moins un petit 30% d attirance.
C est rare ceux qui trouvent 100% mais faut un minimum sinon soit ça tient pas soit ça tient avec beaucoup de tristesse...
S
10 février 2022 20:10
Attention cette histoire est douteuse par le fait de la rattacher au père de l'imam Malik Rahimahullah Ta'ala.
Il est connu que Anas Rahimahullah père de l'Imam Malik, que Dieu Tout-Puissant lui fasse miséricorde, a supervisé l'éducationn de l'imama Malik, et qu'il n'a pas quitté sa famille ni ne l'a abandonnée.
Faites des recherches, vous ne trouverez aucun texte, aucune source parlant de la séparation de Anas Ibn Malik (pas le compagnon) avec sa famille. Anas fabriquait des flèches pour les vendre et gagner sa vie. Il est issue d'une famille d'érudits? Son père Malik Ibn Abu Amir était un copiyiste du Noble Coran. Son frère Nuzar était également un grand Muhadith.
Qu'Allah nous guide et nous aide à vérifier nos sources.
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook