Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
Pour ceux qui aiment lire la vie des autres avec bienveillance
h
15 octobre 2020 01:30
Salam
Je me presente je m appelle h.. j'ai bientot 30 ans et je suis mariée et je sais pas du tout ce que je veux dans la vie.
J'ai passé par la depression, l'envie de mourir, les tentatives completement foireuse de suicide puis ... l'acceptation.
Je me suis mariée pour fuir un environnement qui etait anxiogene et.. je n'ai pas accepté de m'étre mariée pour ce genre de raison ce qui a fait que j'ai passé les 2 premieres années de mariages en depression.
Y a pas eu de fete toute ma famille a rien tenté , en fait c'est simple des que j'entends le bruit de klaxon de fete de mariage je pleure et je suis encore actuellement traumatisé.
Pas que j'aurais eu envie de faire une fete mais quelque chose un truc qui montre que j existe et que je vaut la peine d etre dans ce monde. Je me suis sentie sans valeur.
En fait c'est comme si c'etait un pretexte pour que mes parents prouvent qu'ils m'aiment ... et j'ai eu la reponse que non en fait.
Entre temps depuis l'enfance j'avais des problemes de jinn qui me pourrissaient la vie et en plus ça jouait un role dans ma vie. Mes etats d enervements de crise d hysterie ma depression tout disparait a l ecoute du Coran.
A chaque ecoute du Coran je me transforme ça me pourrit la vie chaque jour j ecoute du Coran et sans ça je pense que je serais deja morte.

Actuellement la seule chose a laquelle j'aspire c'est la paix de l esprit et l'apaisement ce qui etait le plus important pour moi c etait de pouvoir reussir a vivre enfin normalement ma vie.
Apres plusieurs années de depression je m'y fait timidement a ma nouvelle vie de femme mariée et a trouvé un semblant de stabilité.
Mais depuis que je suis mariée on me parle d'avoir des enfants.
A force d'entendre parler en permanence je suis devenue complexée j'ai l'impression d'etre un etre a moitié vivant aux yeux des gens qui m'entourent.

Alors qu a la base ma priorité c est juste de pouvoir enfin vivre en paix sans souffrance.
Je ne sais pas si j'ai vraiment envie d'en avoir.
J'aime pas souffrir quand on me fait une piqure j'ai mal, quand j'ai mes regles j ai l'impression qu'il y a un serial killer qui me decoupe avec des objets de plus en plus rouillé pour me torturer.
J'aime pas souffrir en fait.
J'aime dormir la nuit, j'ai pas envie qu'un truc tete mes seins pendant 2 ans, car ça va faire mal j'aime dormir la nuit.
J'ai peur de souffrir sans jamais m'arreter et de plus avoir d argent pour vivre.
Et puis j'ai detesté cette vie je remercie Allah pour tout mais je la deteste j'ai detesté l'ecole j'ai detesté etre en concurence avec la terre entiere et je deteste l'idée d'être jugée et savoir qu'il y a un jugement dernier est pour moi horrifiant.
Je me dit pourquoi mettre un enfant au monde alors que moi meme j'ai pas envie d etre la....
Et en meme temps je pleure quand je vois des femmes qui m'annoncent leurs grossesse.
Je me sens naze a coté d elles et j ai peur de passer a coté de l essentiel.
15 octobre 2020 01:45
...et aussi que tu viens de chopper le covid!! (Ton autre post en parallele)
Citation
hendi a écrit:
Salam
Je me presente je m appelle h.. j'ai bientot 30 ans et je suis mariée et je sais pas du tout ce que je veux dans la vie.
J'ai passé par la depression, l'envie de mourir, les tentatives completement foireuse de suicide puis ... l'acceptation.
Je me suis mariée pour fuir un environnement qui etait anxiogene et.. je n'ai pas accepté de m'étre mariée pour ce genre de raison ce qui a fait que j'ai passé les 2 premieres années de mariages en depression.
Y a pas eu de fete toute ma famille a rien tenté , en fait c'est simple des que j'entends le bruit de klaxon de fete de mariage je pleure et je suis encore actuellement traumatisé.
Pas que j'aurais eu envie de faire une fete mais quelque chose un truc qui montre que j existe et que je vaut la peine d etre dans ce monde. Je me suis sentie sans valeur.
En fait c'est comme si c'etait un pretexte pour que mes parents prouvent qu'ils m'aiment ... et j'ai eu la reponse que non en fait.
Entre temps depuis l'enfance j'avais des problemes de jinn qui me pourrissaient la vie et en plus ça jouait un role dans ma vie. Mes etats d enervements de crise d hysterie ma depression tout disparait a l ecoute du Coran.
A chaque ecoute du Coran je me transforme ça me pourrit la vie chaque jour j ecoute du Coran et sans ça je pense que je serais deja morte.

Actuellement la seule chose a laquelle j'aspire c'est la paix de l esprit et l'apaisement ce qui etait le plus important pour moi c etait de pouvoir reussir a vivre enfin normalement ma vie.
Apres plusieurs années de depression je m'y fait timidement a ma nouvelle vie de femme mariée et a trouvé un semblant de stabilité.
Mais depuis que je suis mariée on me parle d'avoir des enfants.
A force d'entendre parler en permanence je suis devenue complexée j'ai l'impression d'etre un etre a moitié vivant aux yeux des gens qui m'entourent.

Alors qu a la base ma priorité c est juste de pouvoir enfin vivre en paix sans souffrance.
Je ne sais pas si j'ai vraiment envie d'en avoir.
J'aime pas souffrir quand on me fait une piqure j'ai mal, quand j'ai mes regles j ai l'impression qu'il y a un serial killer qui me decoupe avec des objets de plus en plus rouillé pour me torturer.
J'aime pas souffrir en fait.
J'aime dormir la nuit, j'ai pas envie qu'un truc tete mes seins pendant 2 ans, car ça va faire mal j'aime dormir la nuit.
J'ai peur de souffrir sans jamais m'arreter et de plus avoir d argent pour vivre.
Et puis j'ai detesté cette vie je remercie Allah pour tout mais je la deteste j'ai detesté l'ecole j'ai detesté etre en concurence avec la terre entiere et je deteste l'idée d'être jugée et savoir qu'il y a un jugement dernier est pour moi horrifiant.
Je me dit pourquoi mettre un enfant au monde alors que moi meme j'ai pas envie d etre la....
Et en meme temps je pleure quand je vois des femmes qui m'annoncent leurs grossesse.
Je me sens naze a coté d elles et j ai peur de passer a coté de l essentiel.
h
15 octobre 2020 01:53
XD j'ai bien rit en pleine nuit merci.
Oui en plus j'ai eu le covid et franchement je pense que je suis partie pour le chopper plusieurs fois l'endroit ou je travaille est remplit de gosses.
Citation
Altivar a écrit:
...et aussi que tu viens de chopper le covid!! (Ton autre post en parallele)
15 octobre 2020 01:54
ptdr j'ais pas envie qu'un truc me tête pendant deux ans...... Quel truc ?
h
15 octobre 2020 02:02
Un bebe voyont bon j'avoue que ma façon de le decrire etait a l'image du ressentit que j'ai eu en imaginant la scene.
Surtout que l'on m'a raconté que des horreurs sur l'allaitement.
Le sein peut se remplir de pus si t'allaites mal.
Les femmes ont des crevasses sur les seins en allaitant ça veut dire que tu donnes du lait tout en souffrant car c est ouvert et remplit de sang.
En fait c'est flippant tout ça.

Citation
Temporelle a écrit:
ptdr j'ais pas envie qu'un truc me tête pendant deux ans...... Quel truc ?
C
15 octobre 2020 07:38
Salam

En réalité tu es encore dans ta dépression ou si ce n est pas le cas tu cogite très mal ton cheminement de pensée n est pas bon.
15 octobre 2020 08:55
Salam aleikoum,

Tu sembles rechercher la reconnaissance des autres.
Je pense que tu manque beaucoup d'estime de toi même.
C'est probablement le fruit de ton enfance/adolescente passée dans un climat toxique.
Maintenant tu es adulte, tu as du recul. Il faudrait que tu fasses un travail sur toi même pour construire ton estime personnelle.
L'estime de soi, c'est ce qui nous permet d'avoir confiance en nous et nos choix, et donc de savoir quelle direction on souhaite donner à notre vie.
C'est aussi ce qui va éviter de rechercher la reconnaissance chez les autres, puisqu'on l'a déjà de soi même.

Je ne pense pas que tu sois prête à avoir des enfants.
Maintenant, tu as besoin de te reconstruire, de te trouver pour trouver la paix.
h
15 octobre 2020 13:54
Salam merci a tous pour vos reponses.
Oui surement depuis toujours j ai recherché l'attention des autres.
J'ai grandit sans mere et ma grande soeur qui s'interessait a moi et qui est parti faire sa vie a mes 13 ans m'a laissé sous le choc.
J'ai toute ma vie sentie que j'etais un fardeau pour ma famille. J'ai toujours tout fait pour etre aimé, j'aime aider les autres leurs apporter mon ecoute et agir pour regler tout leurs problemes.
Le seul truc c'est que personne n'étais la en retour ou sinon a coup d'insultes.
Ma famille a enormement de bon coté mais toujours sous la colere le denigrement le rejet.
J'esperais neanmoins en me mariant voir un geste d'attention mais non jusqu'au bout en fait je suis resté seul.
Pire je me suis fait insulter pendant de nombreux mois car personne ne voulait de ce mariage.
Maintenant je suis mariée j'ai tous le monde qui me parle d'avoir un enfant, alors que au fond de moi j'ai meme pas eu l'impression d'avoir réellement exister.
Je recherche toujours malgré moi de me conformer a ce que je suis sensé etre apparemment depuis que je suis mariée je suis sensé etre mere.
Je travaille dans un lieu remplit de maman du coup au moins 2 fois par semaines on me parle de ça.
Je vois des mamans avec leurs ventre arrondi qui sont pour certaines de jeunes mere tout en etant grand mere et moi je suis la j'ai l'impression d'être une femme raté.
Meme pas capable d avoir un enfant.
Mon mari a un probleme a ce niveau la du coup ça m a permit de vraiment reflechir a ce que je veux.
J'ai enormement aimer m occuper de mes freres et soeurs jusqu a maintenant ils sont mes tresors meme si ils s en doutent pas.
Mais la j'ai vraiment peur de souffrir vu que je le sais je serais seule pour elever ce gosse.
Je sais que je vais souffrir pour la pma. Je sais que personne ne m aidera je sais que je perdrais mon travail car or de questions d avoir un enfant et de le laisser grandir seul.
Mon mari est quelqu un de bien mais il est deja fatigué de sa vie que je le vois pas emplyer de l energie ailleurs meme si il le voulait.
Bref du coup je pense comme certains l ont dit que je cogite mal et je pense etre encore sous le coup de la depression.

Citation
Pensée sauvage a écrit:
Salam aleikoum,

Tu sembles rechercher la reconnaissance des autres.
Je pense que tu manque beaucoup d'estime de toi même.
C'est probablement le fruit de ton enfance/adolescente passée dans un climat toxique.
Maintenant tu es adulte, tu as du recul. Il faudrait que tu fasses un travail sur toi même pour construire ton estime personnelle.
L'estime de soi, c'est ce qui nous permet d'avoir confiance en nous et nos choix, et donc de savoir quelle direction on souhaite donner à notre vie.
C'est aussi ce qui va éviter de rechercher la reconnaissance chez les autres, puisqu'on l'a déjà de soi même.

Je ne pense pas que tu sois prête à avoir des enfants.
Maintenant, tu as besoin de te reconstruire, de te trouver pour trouver la paix.
15 octobre 2020 14:32
Tu n'as pas a faire d'enfant pour rentrer dans le moule, par conformisme. Ce n'est pas une bonne raison.

La plupart des femmes ont un désir profond de maternité, mais pas toutes !
Tu es libre de tes choix de vie.
Ton mari a des problèmes pour concevoir un enfant, tu ne le sens pas motivé pour la paternité, toi même tu n'es pas motivée pour devenir mère.
Tu as conscience du bouleversement de vie que ça implique, des sacrifices, des désagréments (oui la maternité comporte des désagréments, et peut meme constituer une épreuve).

Un enfant subirait ton mal être et ton état d'esprit envers lui.
Est-ce un cadre affectif idéal ?
Non, il faut d'abord t'occuper de toi, te reconstruire comme je te disais, avant d'envisager d'avoir un enfant.

Je trouve assez maladroit pour ne pas dire indélicat de la part de ton entourage féminin de s'immiscer dans ta vie personnelle au point de te mettre la pression pour devenir mère.

Tu peux t'investir autrement auprès d'enfant (ou même d'adultes) si tu aimes t'occuper des autres.
h
15 octobre 2020 14:45
Merci pour ta reponse qu'Allah t accorde une belle recompense.
Je travaille dans une assos ou j'aide des petits a faire leurs devoirs.
Je dois avouer que je galere pas mal j'ai pas beaucoup d'autorité ^^'.

C est vraiment recurrent vraiment tous le temps j ai tous le monde qui me parle d'enfants.
En fait a la base comme t as dit j'aspire d abord a la paix hamdoula au bout de 4 ans de mariage j 'y arrive enfin.
C est comme si j'etais dans un gouffre pendant 4 ans avec des pierres sur mon dos qui symbolise les fardeaux que je me trimbale depuis des années et que ma seule raison de vivre et de sortir de ce trou.
Je regarde des videos de psychologie j ecoute la roquia tous les jours et ça prends enormement de temps.
Personne me voit pendant mes roquias dans des etats second dans lesquels je lutte pour retrouver un equilibre psychologique tous les jours.
Personne n etais la quand j'errais proche des mosquées la nuit a la recherche de bout de verre pour me tailler les veines.
Personne ne m'a vu 2 semaines avant mon mariage aux urgences car je voulais en finir.
C'est comme si je revenais d'un gouffre avec des fardeaux et que la seule pensée qu'on les gens c'est les enfants !
Je commence un peu a aller mieux hamdoula mais je pense qu il vaut mieux attendre comme t as dit.
Merci 'avoir pris le temps de me repondre.
Citation
Pensée sauvage a écrit:
Tu n'as pas a faire d'enfant pour rentrer dans le moule, par conformisme. Ce n'est pas une bonne raison.

La plupart des femmes ont un désir profond de maternité, mais pas toutes !
Tu es libre de tes choix de vie.
Ton mari a des problèmes pour concevoir un enfant, tu ne le sens pas motivé pour la paternité, toi même tu n'es pas motivée pour devenir mère.
Tu as conscience du bouleversement de vie que ça implique, des sacrifices, des désagréments (oui la maternité comporte des désagréments, et peut meme constituer une épreuve).

Un enfant subirait ton mal être et ton état d'esprit envers lui.
Est-ce un cadre affectif idéal ?
Non, il faut d'abord t'occuper de toi, te reconstruire comme je te disais, avant d'envisager d'avoir un enfant.

Je trouve assez maladroit pour ne pas dire indélicat de la part de ton entourage féminin de s'immiscer dans ta vie personnelle au point de te mettre la pression pour devenir mère.

Tu peux t'investir autrement auprès d'enfant (ou même d'adultes) si tu aimes t'occuper des autres.
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook