Menu
Connexion Rencontres Yabiladies Islam Vidéos Forum News
Polemique sur la place de la Darija dans l'alphabetisation
axis7 [ MP ]
15 novembre 2013 15:07
[www.aujourdhui.ma]


Il est temps de se rendre compte que tout ce que l'on a essayé ne fonctionne pas en matière de diffusion du savoir;
Il faut alphabetiser en Darija passerelle plus efficace vers la maitrise de la langue arabe et autre savoir.

L'Ile Maurice a obtenu des resultats spéctaculaires en alphabetisant les jeunes mauriciens dans leur " darija" locale avant de leur enseigner plus efficacement le français.



Modifié 2 fois. Dernière modification le 15/11/13 15:08 par axis7.
Assfarfood [ MP ]
15 novembre 2013 21:00
Citation
axis7 a écrit:
[www.aujourdhui.ma]


Il est temps de se rendre compte que tout ce que l'on a essayé ne fonctionne pas en matière de diffusion du savoir;
Il faut alphabetiser en Darija passerelle plus efficace vers la maitrise de la langue arabe et autre savoir.

L'Ile Maurice a obtenu des resultats spéctaculaires en alphabetisant les jeunes mauriciens dans leur " darija" locale avant de leur enseigner plus efficacement le français.

C'est tristement et strictement le même bazar en Algérie, rassurez-vous Axis !!! Votre article, en référence, est très intéressant, certains devraient en prendre de la graine !!! Juste deux remarques personnelles :
- Le Français est une langue de travail sérieuse, l'arabe est larguée depuis des siècles !!!!
- Il n'existe pas de peuple "arabe" suffisamment consistant pour porter une pensée commune, l'islam utilisé pour combler ce vide mène à l'Islamisme tout en excluant nombre de minorités.
Une idée me trotte dans la tête depuis assez longtemps, ne devrait-on pas sortir du dogme de la langue officielle et accepter le bilinguisme naturel de nos sociétés ???? Dans les faits, n'est-ce pas déjà la réalité ??? Une langue pour la mosquée (et ceux qui y passent leur temps), une pour le travail et l'enseignement, une ou deux (les langues maternelles) pour les échanges de tous les jours et en famille. Cela étant pour la première option, il vaudrait mieux que les langues maternelles prennent le relais de l'arabe moderne car les gens ne maitrisent pas cette dernière. Ne pas maitriser une langue lors d'un prêche, ça peut aller loin, si vous voyez ce que je veux dire .....
axis7 [ MP ]
16 novembre 2013 16:30
Citation
Assfarfood a écrit:
Citation
axis7 a écrit:
[www.aujourdhui.ma]


Il est temps de se rendre compte que tout ce que l'on a essayé ne fonctionne pas en matière de diffusion du savoir;
Il faut alphabetiser en Darija passerelle plus efficace vers la maitrise de la langue arabe et autre savoir.

L'Ile Maurice a obtenu des resultats spéctaculaires en alphabetisant les jeunes mauriciens dans leur " darija" locale avant de leur enseigner plus efficacement le français.

C'est tristement et strictement le même bazar en Algérie, rassurez-vous Axis !!! Votre article, en référence, est très intéressant, certains devraient en prendre de la graine !!! Juste deux remarques personnelles :
- Le Français est une langue de travail sérieuse, l'arabe est larguée depuis des siècles !!!!
- Il n'existe pas de peuple "arabe" suffisamment consistant pour porter une pensée commune, l'islam utilisé pour combler ce vide mène à l'Islamisme tout en excluant nombre de minorités.
Une idée me trotte dans la tête depuis assez longtemps, ne devrait-on pas sortir du dogme de la langue officielle et accepter le bilinguisme naturel de nos sociétés ???? Dans les faits, n'est-ce pas déjà la réalité ??? Une langue pour la mosquée (et ceux qui y passent leur temps), une pour le travail et l'enseignement, une ou deux (les langues maternelles) pour les échanges de tous les jours et en famille. Cela étant pour la première option, il vaudrait mieux que les langues maternelles prennent le relais de l'arabe moderne car les gens ne maitrisent pas cette dernière. Ne pas maitriser une langue lors d'un prêche, ça peut aller loin, si vous voyez ce que je veux dire .....

Il est dommage que les maghrebins denigrent leur arabe courant en l'appelant improprement dialectal avec tout le mépris que ce vocable recouvre.
La darija ou l'arabe vivant est compréhensible de Rabat à Tunis. Il est dommage de ne pas l'utiliser au lieu de se compliquer la vie avec l'arabe classique qui doit aussi être enseigné mais le serait plus efficacement si on alphabetisait en acceléré grace à l'arabe courant ou en amazigh pour les non arabisants.
Quand j'ai voyagé en Algérie et en Tunisie j'arrivais à communiquer avec l'arabe marocain courant. Un dialect ne depasse pas la zone de quelques villages. C'est un patois.

une américaine a lancé un journal en darija à Tanger: succès foudroyant!!! Même les paysans venaient le chercher lors de la foire hebdomadaire car la lecture leur en devenait aisée.

je trouve dingue que les dirigeants de ce pays parlent à la télé une langue peu compréhensible pour qui n' a pas été à l'ecole.
L'arabe classique souffre de son statut de langue du Coran. De ce fait on a sacralisé à tort une langue alors que Dieu dit clairement que le Coran a été revele dans une langue arabe claire cad dire compréhensible par tous.
Le resultat est que beaucoup de maghrébins recitent aussi des sourates dont ils ne maitrisent pas le sens. Ou de voir des imams precher le vendredi dans le vent .
Ex frappant de comment la lettre tue l'esprit.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 16/11/13 16:33 par axis7.
Assfarfood [ MP ]
16 novembre 2013 22:50
Citation
axis7 a écrit:
Citation
Assfarfood a écrit:
Citation
axis7 a écrit:
[www.aujourdhui.ma]


Il est temps de se rendre compte que tout ce que l'on a essayé ne fonctionne pas en matière de diffusion du savoir;
Il faut alphabetiser en Darija passerelle plus efficace vers la maitrise de la langue arabe et autre savoir.

L'Ile Maurice a obtenu des resultats spéctaculaires en alphabetisant les jeunes mauriciens dans leur " darija" locale avant de leur enseigner plus efficacement le français.

C'est tristement et strictement le même bazar en Algérie, rassurez-vous Axis !!! Votre article, en référence, est très intéressant, certains devraient en prendre de la graine !!! Juste deux remarques personnelles :
- Le Français est une langue de travail sérieuse, l'arabe est larguée depuis des siècles !!!!
- Il n'existe pas de peuple "arabe" suffisamment consistant pour porter une pensée commune, l'islam utilisé pour combler ce vide mène à l'Islamisme tout en excluant nombre de minorités.
Une idée me trotte dans la tête depuis assez longtemps, ne devrait-on pas sortir du dogme de la langue officielle et accepter le bilinguisme naturel de nos sociétés ???? Dans les faits, n'est-ce pas déjà la réalité ??? Une langue pour la mosquée (et ceux qui y passent leur temps), une pour le travail et l'enseignement, une ou deux (les langues maternelles) pour les échanges de tous les jours et en famille. Cela étant pour la première option, il vaudrait mieux que les langues maternelles prennent le relais de l'arabe moderne car les gens ne maitrisent pas cette dernière. Ne pas maitriser une langue lors d'un prêche, ça peut aller loin, si vous voyez ce que je veux dire .....

Il est dommage que les maghrebins denigrent leur arabe courant en l'appelant improprement dialectal avec tout le mépris que ce vocable recouvre.
La darija ou l'arabe vivant est compréhensible de Rabat à Tunis. Il est dommage de ne pas l'utiliser au lieu de se compliquer la vie avec l'arabe classique qui doit aussi être enseigné mais le serait plus efficacement si on alphabetisait en acceléré grace à l'arabe courant ou en amazigh pour les non arabisants.
Quand j'ai voyagé en Algérie et en Tunisie j'arrivais à communiquer avec l'arabe marocain courant. Un dialect ne depasse pas la zone de quelques villages. C'est un patois.

une américaine a lancé un journal en darija à Tanger: succès foudroyant!!! Même les paysans venaient le chercher lors de la foire hebdomadaire car la lecture leur en devenait aisée.

je trouve dingue que les dirigeants de ce pays parlent à la télé une langue peu compréhensible pour qui n' a pas été à l'ecole.
L'arabe classique souffre de son statut de langue du Coran. De ce fait on a sacralisé à tort une langue alors que Dieu dit clairement que le Coran a été revele dans une langue arabe claire cad dire compréhensible par tous.
Le resultat est que beaucoup de maghrébins recitent aussi des sourates dont ils ne maitrisent pas le sens. Ou de voir des imams precher le vendredi dans le vent .
Ex frappant de comment la lettre tue l'esprit.

Je suis assez d'accord avec vous, une fois n'est pas coutume. Darija est limitée, très limitée. Elle ne sera jamais une langue de travail, il faut être raisonnable. Nos pays ont un besoin énorme de développement et de savoir, la langue Française doit être utilisée comme un outil, les langues maternelles doivent bénéficier d'un statut et de moyens pour être enseignées. La différence entre les orientaux et les nord-Africains ne se résume pas qu'à la langue, la culture et l'identité sont aux antipodes. Même la pratique de l'Islam diffère !!!
Unesuggestion [ MP ]
16 novembre 2013 23:46
Il est très facile de se rendre compte:
Combien d'analphabètes auraient des pays comme la France ou l'Italie si, au lieu des langue latines modernes, les autorités insistaient pour prétendre qu'il faut alphabétiser en latin,

On ne serait probablement pas très loin des chiffres des pays qui parlent les langues locales qui ont une forte composante arabe.

Il y a un problème supplémentaire: L'écriture araméenne est plus compliquée que les écritures alphabétique ou syllabique. Cette écriture est même affligée d'une grave tare de naissance: Le manque de voyelles.

Ce manque de voyelle fait que la lecture de mots inconnus est encore plus compliquée que pour la langue anglaise.

Le meilleur système est d'utiliser un système alphabétique complet qui rend correctement la manière dont parlent les gens. C'est ce qu'ont fait les Turcs.


En Europe, on a un excellent exemple de changement d'alphabet: L'Allemagne.

Il y a un siècle, on y utilisait deux écritures, dont une qui n'était pas utilisée dans d'autres langues: l'alphabet sutterlin.

Chacun a déjà vu l'écriture "Fraktur", une écriture qui ressemblait à l'écriture gothique.
Inutile de dire que, pour écrire, ça prenait nettement plus de temps qu'avec l'écriture utilisée en Europe latine.



Il y avait encore plus compliqué: L'alphabet Sütterlin.



L'Allemagne ne serait certainement pas aussi développée, si les Allemands étaient encore encombrés par une écriture aussi compliquée et pénible à lire.
Quand l'être humain montre la Lune, Bôfbôfbôf le chien regarde le doigt. Les chiens aboient, la caravane passe. ***********************************************************************
Assfarfood [ MP ]
17 novembre 2013 09:25
Citation
Unesuggestion a écrit:
Il est très facile de se rendre compte:
Combien d'analphabètes auraient des pays comme la France ou l'Italie si, au lieu des langue latines modernes, les autorités insistaient pour prétendre qu'il faut alphabétiser en latin,

On ne serait probablement pas très loin des chiffres des pays qui parlent les langues locales qui ont une forte composante arabe.

Il y a un problème supplémentaire: L'écriture araméenne est plus compliquée que les écritures alphabétique ou syllabique. Cette écriture est même affligée d'une grave tare de naissance: Le manque de voyelles.

Ce manque de voyelle fait que la lecture de mots inconnus est encore plus compliquée que pour la langue anglaise.

Le meilleur système est d'utiliser un système alphabétique complet qui rend correctement la manière dont parlent les gens. C'est ce qu'ont fait les Turcs.


En Europe, on a un excellent exemple de changement d'alphabet: L'Allemagne.

Il y a un siècle, on y utilisait deux écritures, dont une qui n'était pas utilisée dans d'autres langues: l'alphabet sutterlin.

Chacun a déjà vu l'écriture "Fraktur", une écriture qui ressemblait à l'écriture gothique.
Inutile de dire que, pour écrire, ça prenait nettement plus de temps qu'avec l'écriture utilisée en Europe latine.



Il y avait encore plus compliqué: L'alphabet Sütterlin.



L'Allemagne ne serait certainement pas aussi développée, si les Allemands étaient encore encombrés par une écriture aussi compliquée et pénible à lire.

Très bonnes réflexions, comme quoi le débat est possible, c'est rassurant !!!
AntiFindus [ MP ]
17 novembre 2013 10:23
Combien d'idées salvatrices sont restées enfouies en soi, à cause de la "pauvrété" linguistique de son propriètaire.
Je pense que la Darija (ou le dialect régional amazigh pour les volontaires) ont toute leur place dans le primaire, avec l'arabe pour "deuxième" langue, ensuite, au collège, on garde l'arabe classique (comme Langue & littérature!) et rajouter les autres langues étrangères.

Enseigner les maths en arabe, avec toutes les bonnes volontés qu'on veut, est la grande source de nos ennuis!!!!!!!!!!!!!
MoroccanPatriots [ MP ]
17 novembre 2013 16:54
La langue officielle du Royaume c'est l'arabe classique donc l'enseignement doit se faire en arabe classique logique non ? Est-ce que le dialecte marocain (darija) est aussi riche développé et sophistiqué que l'arabe classique ?
omar625 [ MP ]
17 novembre 2013 21:13
Citation
MoroccanPatriots a écrit:
La langue officielle du Royaume c'est l'arabe classique donc l'enseignement doit se faire en arabe classique logique non ? Est-ce que le dialecte marocain (darija) est aussi riche développé et sophistiqué que l'arabe classique ?

Salam
Darija a la richesse qu'on veut lui donner. L'enseignement des maths, de la physique, de la chimie et des sciences naturelles se font en darija. Le prof explique en darija mais ce que lui et les éléves écrivent est en arabe classique.
Moi j'aurais preferé que ces matiéres soient enseignées en français, regardez la qualités des livres de ces matiéres en arabe faits par des marocains et recommandés par le ministére pour des raisons de corruption et regardez la qualité des livres édité en France, il n'y a aucune comparaison.
Et puis de toute façon une fois arrivés au superieur on repasse au français ce qui handicape les étudiants. En medecine ils passe la premiére année à traduire, des ingenieurs diplomés qui ne savent pas construire une phrase en français. Et qu'on ne me dise pas qu'il faut écrire en arabe au laboratoire piblique LPEE ou à l'ONE en arabe qui sont des organismes d'etat, quant aux sociétés privées n'en parlons pas tout se fait en français.
Assfarfood [ MP ]
18 novembre 2013 00:41
Citation
omar625 a écrit:
Citation
MoroccanPatriots a écrit:
La langue officielle du Royaume c'est l'arabe classique donc l'enseignement doit se faire en arabe classique logique non ? Est-ce que le dialecte marocain (darija) est aussi riche développé et sophistiqué que l'arabe classique ?

Salam
Darija a la richesse qu'on veut lui donner. L'enseignement des maths, de la physique, de la chimie et des sciences naturelles se font en darija. Le prof explique en darija mais ce que lui et les éléves écrivent est en arabe classique.
Moi j'aurais preferé que ces matiéres soient enseignées en français, regardez la qualités des livres de ces matiéres en arabe faits par des marocains et recommandés par le ministére pour des raisons de corruption et regardez la qualité des livres édité en France, il n'y a aucune comparaison.
Et puis de toute façon une fois arrivés au superieur on repasse au français ce qui handicape les étudiants. En medecine ils passe la premiére année à traduire, des ingenieurs diplomés qui ne savent pas construire une phrase en français. Et qu'on ne me dise pas qu'il faut écrire en arabe au laboratoire piblique LPEE ou à l'ONE en arabe qui sont des organismes d'etat, quant aux sociétés privées n'en parlons pas tout se fait en français.


C'est strictement la même chose en Algérie, tout ce qui est du ressort des sciences, de la finance, l'architecture, l'agronomie, la médecine, l'aviation, le maritime, le commerce, le pétrole s'étudie et se traite en FRANÇAIS mais parfois en Anglais !!! L'arabe classique n'est qu'une langue politique. Donner la possibilité aux enfants de nos pays d'étudier en Français nous ferait passer du moyen âge à la modernité en quelques années !!!! Moi, je suis pour que l'arabe classique disparaisse complètement de l'enseignement. Darija et Tamazight doivent être prises en charge par l’État afin qu'elles puissent être enseignées. Les riches de chez nous envoient leur progéniture dans les établissements où une langue sérieuse est enseignée, deux poids, deux mesures..... le peuple on l'envoie au casse pipe avec cette culture moyenâgeuse !!!!
MoroccanPatriots [ MP ]
18 novembre 2013 10:29
Arrêter d'être complexé l'arabe classique est une langue liturgique et scientifique il faut juste que cette langue soit enrichie des apport scientifiques des apport sociaux des apports politiques.C'est à nous de redorer le blason de notre langue cessons d'être des colonisés bien sûr je ne suis pas contre les langues étrangères mais bon il faut apprendre notre langue qui l'arabe ou la darija si non on aura l'impression d'être étranger dans notre propre culture.
Assfarfood [ MP ]
19 novembre 2013 08:57
Citation
MoroccanPatriots a écrit:
Arrêter d'être complexé l'arabe classique est une langue liturgique et scientifique il faut juste que cette langue soit enrichie des apport scientifiques des apport sociaux des apports politiques.C'est à nous de redorer le blason de notre langue cessons d'être des colonisés bien sûr je ne suis pas contre les langues étrangères mais bon il faut apprendre notre langue qui l'arabe ou la darija si non on aura l'impression d'être étranger dans notre propre culture.

Tu as oublier quelque chose, nous sommes en fin 2013 et plus en 700 !!! D'autres (...) sont loin, loin, très loin .... Personnellement, je chemine comme l'électricité, je prends le chemin le plus court et quitte à aller au paradis (ou en enfer) autant y aller le ventre plein. Une autre chose, si tu me le permets, où as-tu vu l'existence d'un peuple "arabe" consistant et cohérent culturellement, linguistiquement, et même religieusement ??? Si déjà, on arrivait à s'entendre entre Algériens, Marocains et Tunisiens, ça serait un grand grand progrès !!!! Salutations.
MoroccanPatriots [ MP ]
20 novembre 2013 15:50
Soyons fière de notre langue l'arabe classique et la darija effectivement le Peuple Marocain est ethniquement berbère et non arabe si tu veux être autonome indépendant technologiquement il nous faut apprendre éduquer avec l'arabe classique n'oublie pas qu'il y a un temps l'arabe était langue universelle du savoir !!!
MI3MAR [ MP ]
20 novembre 2013 18:34
j'aimerais mettre l'accent sur des contradictions flagrantes des adèptes de la darija. certains ne la parlent meme pas chez eux et avec leurs enfants. je sais de quoi je parle. et bon nombre parmi eux sont des défenseurs féroces de la francophonie(je parle pas de l'ouverture sur le français qui est une bonne chose, mais de la dominance quasi total du français dans la vie public et les medias. Remarquez la contradiction. Quand il s'agit de donner à l'arabe une juste place seulement dans les médias(et non les etudes superieurs), ils disent "le discours de l'identité est démagogique. c'est du chauvinisme linguistique. il faut adopter une langue vivante apte à exprimer les concepts scientifiques et intellectuelles". Et quand il s'agit de la darija, ils renversent totalement ce raisonnement. l'identité devient primordiale. ils deviennent extremement marocains au point de demander d'adopter le dialecte et peu importe le fait que le dialecte est pauvre et inapte à exprimer les conceptes scientifiques et autres car en effet, il est impossible d'aborder un sujet intelectuelle sans avoir recours à des thermes voir des expressions en arabe classique ou en français. et quand vous ecoutez un journal en darija c'est à 70% de l'arabe classique car toute la therminologie administrative, juridique et autre c'est de l'arabe classique.

Et puis quelle darija on va adopter. Au nord on dit(chenni 7ebbit) A marrakech on dit (ach biti) c'est totalement different. et c'est le cas de autres régions. L'arabe est l'une des six langues officielles de l'ONU. beaucoup de chaines télévisée americaines, Britaniques, Française chinoises diffuesent en arabe. Enfin cette formule combinée entre dialecte pour la communication de la vie quotidienne et l'arabe classique comme langue d'administration et d'intellectualisme existe depuis longtemps. le dialecte existe depuis des ciecles danstous les pays arabes.
axis7 [ MP ]
21 novembre 2013 14:14
Citation
MI3MAR a écrit:
j'aimerais mettre l'accent sur des contradictions flagrantes des adèptes de la darija. certains ne la parlent meme pas chez eux et avec leurs enfants. je sais de quoi je parle. et bon nombre parmi eux sont des défenseurs féroces de la francophonie(je parle pas de l'ouverture sur le français qui est une bonne chose, mais de la dominance quasi total du français dans la vie public et les medias. Remarquez la contradiction. Quand il s'agit de donner à l'arabe une juste place seulement dans les médias(et non les etudes superieurs), ils disent "le discours de l'identité est démagogique. c'est du chauvinisme linguistique. il faut adopter une langue vivante apte à exprimer les concepts scientifiques et intellectuelles". Et quand il s'agit de la darija, ils renversent totalement ce raisonnement. l'identité devient primordiale. ils deviennent extremement marocains au point de demander d'adopter le dialecte et peu importe le fait que le dialecte est pauvre et inapte à exprimer les conceptes scientifiques et autres car en effet, il est impossible d'aborder un sujet intelectuelle sans avoir recours à des thermes voir des expressions en arabe classique ou en français. et quand vous ecoutez un journal en darija c'est à 70% de l'arabe classique car toute la therminologie administrative, juridique et autre c'est de l'arabe classique.

Et puis quelle darija on va adopter. Au nord on dit(chenni 7ebbit) A marrakech on dit (ach biti) c'est totalement different. et c'est le cas de autres régions. L'arabe est l'une des six langues officielles de l'ONU. beaucoup de chaines télévisée americaines, Britaniques, Française chinoises diffuesent en arabe. Enfin cette formule combinée entre dialecte pour la communication de la vie quotidienne et l'arabe classique comme langue d'administration et d'intellectualisme existe depuis longtemps. le dialecte existe depuis des ciecles danstous les pays arabes.

Dieu n'est pas arabe. Il est universel et au dessus de tout qualficatif.
Le Coran a été revelé en arabe car il s'adressait à des arabes. Le Coran est tres clair la dessus.
Il ne faut pas sacraliser la langue arabe classique qui n'est pas la langue maternelle des marocains.

Que fait on??
On continue avec un systeme qui nous cree des generations entières d'incultes?
Le monde arabe en entier est touché par l'inculture et la faillite de son enseignement.Notre decadence et decrochage historique vient de là.

[www.jeuneafrique.com]



Modifié 2 fois. Dernière modification le 22/11/13 16:20 par axis7.
zig-zag [ MP ]
21 novembre 2013 22:49
le bute des politiciens marocains c'est de rester au pouvoir et que leurs enfants les remplaceront .

une génération perdu grâce a cause de Laraki un istiklalien . les élevés ne savent plus sur quelle pied danser .


s'ils installent darija c'est sure et certain que tous les marocains seront des analphabètes et les fils des riches et des politiciens étudieront a l’étranger pour revenir hériter la poste de leur papa .
Assfarfood [ MP ]
21 novembre 2013 23:12
Citation
axis7 a écrit:
Citation
MI3MAR a écrit:
j'aimerais mettre l'accent sur des contradictions flagrantes des adèptes de la darija. certains ne la parlent meme pas chez eux et avec leurs enfants. je sais de quoi je parle. et bon nombre parmi eux sont des défenseurs féroces de la francophonie(je parle pas de l'ouverture sur le français qui est une bonne chose, mais de la dominance quasi total du français dans la vie public et les medias. Remarquez la contradiction. Quand il s'agit de donner à l'arabe une juste place seulement dans les médias(et non les etudes superieurs), ils disent "le discours de l'identité est démagogique. c'est du chauvinisme linguistique. il faut adopter une langue vivante apte à exprimer les concepts scientifiques et intellectuelles". Et quand il s'agit de la darija, ils renversent totalement ce raisonnement. l'identité devient primordiale. ils deviennent extremement marocains au point de demander d'adopter le dialecte et peu importe le fait que le dialecte est pauvre et inapte à exprimer les conceptes scientifiques et autres car en effet, il est impossible d'aborder un sujet intelectuelle sans avoir recours à des thermes voir des expressions en arabe classique ou en français. et quand vous ecoutez un journal en darija c'est à 70% de l'arabe classique car toute la therminologie administrative, juridique et autre c'est de l'arabe classique.

Et puis quelle darija on va adopter. Au nord on dit(chenni 7ebbit) A marrakech on dit (ach biti) c'est totalement different. et c'est le cas de autres régions. L'arabe est l'une des six langues officielles de l'ONU. beaucoup de chaines télévisée americaines, Britaniques, Française chinoises diffuesent en arabe. Enfin cette formule combinée entre dialecte pour la communication de la vie quotidienne et l'arabe classique comme langue d'administration et d'intellectualisme existe depuis longtemps. le dialecte existe depuis des ciecles danstous les pays arabes.

Dieu n'est pas arabe. Il est universel et au dessus de tout qualficatif.
Le Coran a été revelé en arabe car il s'adressait à des arabes. Le Coran est tres clair la dessus.
Il ne faut pas sacraliser la langue arabe classique qui n'est pas la nague maternelle des marocains.

Que fait on??
On continue avec un systeme qui nous cree des generations entières d'incultes?
Le monde arabe en entier est touché par l'inculture et la faillite de son enseignement.Notre decadence et decrochage historique vient de là.

[www.jeuneafrique.com]


Il faut sortir du dogme de la langue officielle ayant tout les attributs et organiser le plurilinguisme avec bon sens en choisissant une vraie langue de travail (en Afrique du nord, c'est le Français qui est le plus indiqué) Dans un premier temps, il faut faire comme cela, dans quelques décennies, il sera possible de changer en recentrant sur les langues maternelles (Tamazight et Darija). Darija, c'est du Tamazight en arabe avec des ajouts Français, Espagnol, Italien, Turc,... Il y a certainement moyen de rapprocher ces deux langues avec un vrai travail linguistique sérieux. Ne rêvez pas, il n'y aura aucun changement radical si l'on ne s'appuie pas sur notre socle identitaire Berbère/Amazigh, aucun !!!!!!!!!!! J'y crois du plus profond de mes tripes et je suis sûr de ce que j'avance.
Unesuggestion [ MP ]
22 novembre 2013 02:24
La situation au Maroc ressemble à celle de l'Union Indienne au moment de l'Indépendance.
Pour des tas de raisons, le territoire a été divisé en trois parties

L'Union Indienne utilise plusieurs langues nationales (autrement dit: Équivalentes dans l'instruction et la législation) et on a gardé la langue impériale comme langue complémentaire temporaire.

Au Maroc, ça donnerait:
- Darija
- tamazight
- Français comme langue complémentaire temporaire

Le tamazight peut s'écrire en écriture traditionnelle ou en écriture latine.
L'écriture traditionnelle est jolie, mais est-ce bien raisonnable de l'utiliser pour l'alphabétisation ?
Seuls les Amazighs peuvent répondre à cette question ...
Quand l'être humain montre la Lune, Bôfbôfbôf le chien regarde le doigt. Les chiens aboient, la caravane passe. ***********************************************************************
Assfarfood [ MP ]
22 novembre 2013 22:43
Citation
Unesuggestion a écrit:
La situation au Maroc ressemble à celle de l'Union Indienne au moment de l'Indépendance.
Pour des tas de raisons, le territoire a été divisé en trois parties

L'Union Indienne utilise plusieurs langues nationales (autrement dit: Équivalentes dans l'instruction et la législation) et on a gardé la langue impériale comme langue complémentaire temporaire.

Au Maroc, ça donnerait:
- Darija
- tamazight
- Français comme langue complémentaire temporaire

Le tamazight peut s'écrire en écriture traditionnelle ou en écriture latine.
L'écriture traditionnelle est jolie, mais est-ce bien raisonnable de l'utiliser pour l'alphabétisation ?
Seuls les Amazighs peuvent répondre à cette question ...

La transcription de Tamazight doit se faire de préférence à l'aide de l'alphabet latin. Nos pays ont toujours été proches de l'Europe ce n'est pas une tare que d'utiliser l’écriture latine. La langue Française doit nous servir d'outil de travail afin d’accéder aux savoirs. La préférence pour la langue de molière peut être "négocier" avec la France dans le but d'établir un partenariat d'excellence. N'oubliez pas que nous sommes, nous autres, très nombreux à vivre en France, nous sommes Français et nous serons de plus en plus nombreux dans l'avenir ......
wakrim [ MP ]
23 novembre 2013 01:43
Salam

Pour ma part, le français est à exclure, l'alphabet latin en voila une mauvaise idée.

Nous avons un sublime alphabet, l'alphabet sémitique, le noble alphabet Arabe.

Pourquoi chercher midi à quatorze heure.

Pourquoi reculer à grand pat.

Pourquoi renier nos ancêtre Amazigh qui était les bras allié de l'islam.

Ils ont choisi la langue Arabe et nous suivons leurs chemin.

La langue arabe chez nous, elle est fondamentalement un chois de coeur.

La beauté de la langue Arabe Coranique est et sera toujours dans nos coeurs Amazigh.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook