Menu
Connexion Rencontres Yabiladies Islam Vidéos Forum News
Poésie en français
ktikita [ MP ]
16 février 2005 12:45
Encore un sujet pour la poésie, mais cette fois ci c'est en français.
J'espère qu'il y aura plus d'intervenants sur ce poste car je vois que la poésie en arabe et en anglais n'as pas tant de succès.

Encore une fois je commence mais ne vous moquer surtout pas de mon poème…D'ACCORD.

La première ou le premier que je voie rigoler, je l'envoie au tableau, qu'on soit bien clair….Oh mais on se moque pas de mes poèmes... OK!!!!!!


MON LAPIN

J'ai un petit lapin
Qui mange du pain
Et quand il a faim
Il va au jardin
Pour manger et jouer
Avec ses copains
* * *
Mais un jour, il s'est en fuit
Sans dire au revoir, ni adieu
Je l'ai alors attendu, jour et nuit
mais hélas il n'est pas revenu
Et bien ! j'ai su que c'est sa liberté qu'il suit
Et il l'a trouvé, la haut , où il y a ni homme ni bruit



Eh toi la bas, on a dit qu'on se moque pas!!!! Aller hop, au tableau... Winking smiley



A qui le tour maintenant!!!???

Je ne te demande pas qu'elle est ta nation, ta religion et ta culture, mais qu'elle est ta souffrance. PASTEUR.Si quelqu'un vous dit je ne sait pas, dites lui apprend, et si il vous dit je ne peux pas dites lui essaye.
hamid. [ MP ]
16 février 2005 13:06
Grinning smiley
Grinning smiley


Bon allez, une variante....................

Ma petite souris


J'ai une ptite souris
qui mangeait du riz
Quand elle à les crocs
Elle va au resto
Avec ses pain-co
l'hamster et le croco
******
Un jour elle s'en alla
Sans dire B'sslama
Je l'ai attendu en vain
j'ai appris, enfin
qu'elle avait pris le train
A gare Saint Lazare
rejoindre un lascar
Pour vivre dans le Var
C'est là que j'ai su
Qu'elle m'avait bien eu
Mais tout n'es pas foutu
un jour dans ma rue
j'ai rencontré une tortue...........................Grinning smiley


zouitina [ MP ]
16 février 2005 13:08
Grinning smileyGrinning smileyGrinning smileyGrinning smiley

morte de rire....

s'cuse, je te trouverai un poème pour la peine....
ilhamon [ MP ]
16 février 2005 13:17
hamid et zouitina : aller au tableau : 10 pompes chacun Grinning smiley

"IDA RAAÏTA NOYOUBA LAÏTI BARIZATANE*** FALA TADONANA ANA LAÏTA YABTASSIMO" ALMOTANABY
zouitina [ MP ]
16 février 2005 13:51
Au tableau, au tableauEye rolling smileyEye rolling smiley...

euh...

mon éléphant grisSmiling Smiley
a un gros problèmeSad Smiley
il est amoureux d'une sourisGrinning smiley
et a oublié son poèmeSad Smiley

terrible pour un éléphantSad Smiley
d'aimer une sourisSmiling SmileyEye rolling smileySmiling Smiley
de perdre sa mémoire d'avantEye rolling smiley
ah vraiment quel dépitSad SmileySad SmileySad SmileySad SmileySad SmileySad SmileySad SmileySad SmileySad SmileySad SmileySad Smiley

mais la souris verteGrinning smiley
qui courrait dans l'herbeEye rolling smiley
lui offrit un pense bêteWinking smileyWinking smileyWinking smiley
et une loupe en verreCool

ils se marièrentYawning smiley
et discutèrentSmiling SmileyEye rolling smileyMoody SmileySmiling SmileyWinking smiley
de leur différenceWinking smiley
en se remplissant la panseSmiling Smiley

Voilà je me suis surpassée.




Modifié 1 fois. Dernière modification le 16/02/05 14:59 par zouitina.
titi7605 [ MP ]
16 février 2005 14:09
ktikita [ MP ]
16 février 2005 14:17
pas mal zouitina.

je m'attendais pas à ce que ce sujet soit pris pour la rigolade,mais bon

QUI DIT MIEUX? QUI FAIT MIEUX
1........2..........3


personne, faite attention, zouitina va gagné l'enchere... Grinning smiley Grinning smiley

siryne [ MP ]
16 février 2005 14:27

DAME TARTINE



Il était une dame Tartine
Dans un beau palais de beurr' frais.
Les muraill's était de pralines.
Le parquet était de croquet,
Sa chambr' à coucher
Etait d'échaudés,
Son lit de biscuits,
Les rideaux d'anis.

Elle épousa Monsieur Gimblette,
Coiffé d'un beau fromage blanc ;
Son chapeau était de galette,
Son habit de vol-au-vent ;
Culotte en nougat,
Gilet d'chocolat,
Bas de caramel
Et souliers de miel.

Quand ell' s'en allait à la ville,
Elle avait un petit bonnet.
Les rubans étaient de pastille ;
Le fond était de résiné.
Sa petit' cariole
Etaient d'croquignole ;
Ses petits chevaux
Etaient d'pâtés chauds.

Leur fille, la belle Charlotte,
Avait un nez de massepain,
De superbes dents de compote,
Des oreilles de craquelin ;
Je la vois garnir
Sa rob' de plaisirs
Avec un rouleau
De pât' d'abricots.

Voici que la fée Carabosse,
Jalouse et de mauvaise humeur,
Renversa d'un coup de sa bosse
Le palais sucré du bonheur !!!
Pour le rebâtir
Donnez à loisir
Donnez, bons parents,
Du sucre aux enfants.
siryne
ktikita [ MP ]
16 février 2005 15:28
t'es ou zouitina, siryne va t'arracher l'enchere si tu fait rien Grinning smiley


Je ne te demande pas qu'elle est ta nation, ta religion et ta culture, mais qu'elle est ta souffrance. PASTEUR.Si quelqu'un vous dit je ne sait pas, dites lui apprend, et si il vous dit je ne peux pas dites lui essaye.
zouitina [ MP ]
16 février 2005 15:36
Oui mais Siryne elle a juste copié la chanson de dame Tartine que tout le monde connait.

je peux continuer avec "j'aime la galette"Grinning smiley si tu veuxWinking smiley.
ktikita [ MP ]
16 février 2005 15:55
ça alors!!!!
Siryne, t'es viré de cette enchere à moins que tu paye une amande de 500 euros Winking smiley

Zouitina, t'as le feu rouge, tu peux même poursuivre avec "j'aime tajine elhoute" Grinning smiley Grinning smiley
zouitina [ MP ]
16 février 2005 16:11
SiryneTongue sticking out smiley, je t'ai vendueeuuuTongue sticking out smiley

Mais moi au feu rouge je m'arrête, mais puisque j'ai l'autorisation de l'agent pour le griller...

Poème du Tajine

Couper la viande en morceaux.
Attention qu'ils ne soient pas trop gros.
Eplucher les oignons.
Attention aux émotions.

Mettre l'huile à chauffer
dans une marmite bien décorée.
Faire revenir les morceaux bien coupés
ainsi que les oignons entiers.

Assaisonner avec le sel
et le poivre qui nous ensorcèle.
Ne pas laisser colorer.
Et bien tout agiter.

Mouiller avec un verre d'eau
et laisser mijoter à feu doux
En surveillant d'un oeil le tout
Et regarder comme c'est beau.

Ajouter les bâtons de cannelle,
les raisins secs et le miel.
Ajouter un peu d'eau si nécessaire.
Laisser cuire pour obtenir une viande tendre comme l'airEye rolling smileyGrinning smiley.

Rectifier l'assaisonnement.
Pour satisfaire petits et grands.

Grinning smiley
ktikita [ MP ]
16 février 2005 16:22
siryne [ MP ]
16 février 2005 19:33
La berthe ,

Tu es trop mechante ! hihi
En voilà une version que je sais , tu vas trop aimer , alors !!!


Savez-vous faire la prière





(Cette comptine se chante sur l’air de « Savez-vous planter les choux ? »)


Savez-vous faire la prière, comme nous, comme nous,
Savez-vous faire la prière, comme nous, les musulmans ?

On se met d’abord debout comme lui, comme lui,
On se met d’abord debout, comme le faisait le Prophète.

On glorifie le Seigneur, comme lui, comme lui,
On glorifie le Seigneur, comme le faisait le Prophète.

On récite la Fâtiha, comme lui, comme lui,
On récite la Fâtiha, comme le faisait le Prophète.

On récite une autr’ sourate, comme lui, comme lui,
On récite une autr’ sourate, comme le faisait le Prophète.

On s’incline devant ALLAH, comme lui, comme lui,
On s’incline devant ALLAH, comme le faisait le Prophète.

Et aussi on se prosterne, comme lui, comme lui,
Et aussi on se prosterne, comme le faisait le Prophète.

On proclame la chahada, comme lui, comme lui,
On proclame la chahada, comme le faisait le Prophète.

On prie sur le Prophète, comme lui, comme lui,
On prie sur le Prophète, comme le faisait le Prophète.

Et on salu’ les croyants, comme lui, comme lui,
Et on salu’ les croyants, comme le faisait le Prophète.

Priez-vous cinq fois par jour, comme nous, comme nous,
Priez-vous cinq fois par jour, comme nous, les musulmans ?

siryne
siryne [ MP ]
16 février 2005 19:37
Kitkita ,

Alors , on veut me virer toujour ?

Bon c'est moi qui m'en vais la tete haut , et toc pour vous ,la berthe et toi !
siryne
zouitina [ MP ]
16 février 2005 20:54
Chapeau bas Siryne...si je sais reconnaître les textes efficaces.

mais tu as oublié un morceau:

Savez-vous faire les ablutions, comme nous, comme nous,
Savez-vous faire la ablutions, comme nous, les musulmans ?

Je me lave les mains 3 fois,comme lui( pbAsl), comme lui (pbAsl)
Je le lave les mains 3 fois, comme le faisait le Prophète (pbAsl).

Je me rince la bouche 3 fois,comme lui( pbAsl), comme lui (pbAsl)
Je me rince la bouche 3 fois, comme le faisait le Prophète (pbAsl).

Je me rince le nez 3 fois,comme lui( pbAsl), comme lui (pbAsl)
Je me rince le nez 3 fois, comme le faisait le Prophète (pbAsl).

Je me lave le visage 3 fois,comme lui( pbAsl), comme lui (pbAsl)
Je me lave le visage 3 fois, comme le faisait le Prophète (pbAsl).

Je me lave les bras 3 fois,comme lui( pbAsl), comme lui (pbAsl)
Je me lave les bras 3 fois, comme le faisait le Prophète (pbAsl).

Je me passe les mains dans les cheveux, du front jusqu'à la nuque
comme lui( pbAsl), comme le faisait le Prophète (pbAsl)

Je me nettoie les oreilles,comme lui( pbAsl), comme lui (pbAsl)
Je me nettoie les oreiles, comme le faisait le Prophète (pbAsl).

Je me nettoie les pieds,comme lui( pbAsl), comme lui (pbAsl)
Je me nettoie les pieds, comme le faisait le Prophète (pbAsl).

alors? hein?
siryne [ MP ]
16 février 2005 20:58
Et .........

L'envoyé d'ALLAH


Au cœur de l’Arabie,
Un messager naquit.
N’a pas connu son père,
Enfant perdit sa mère.

Mohammad, Mohammad,
Est l’envoyé d’ALLAH.
Sa mère s’appelait Amina,
Son père Abdoullah.

On l’appelait al-Amine.
Ce bon caravanier,
Khadija l’employait,
Et finit par l’épouser.

Mohammad, Mohammad,
Est l’envoyé d’ALLAH.
Un grand nuage le suivait,
Chaque fois qu’il voyageait.

Ils eurent six enfants,
Quatre filles et deux garçons.
Mais les garçons moururent,
Et seules les filles vécurent.

Al-Qassim et ‘Abdoullah,
Et Oum Koulthoum, Rouqayya,
Zaynab et Fatima-Zahra.

A l’âge de quarante ans,
Ce fut la révélation.
Dans la grotte de Hira,
Jibril lui dit « Iqra’ ! »

Mohammad, Mohammad,
Est l’envoyé d’ALLAH.
Sa mère s’appelait Amina,
Son père Abdoullah.
siryne
almotanabi [ MP ]
17 février 2005 00:58
Voila, j'aime bien ce que Pierre Bachelet a fait avec cette chanson, bien sur Brel reste toujour Brel.

TU NE NOUS QUITTES PAS


Tant qu'il y aura une femme pour inventer la vie
Et un homme assez fou pour tenter le pari
Tant qu'il y aura un homme pour croire au petit jour
La pendule arrêtée au zénith de l'amour

Tant qu'il y aura un homme capable de pleurer
Comme pleure une fontaine sans honte et sans regret
Cette infinie distance qui sépare à jamais
Ceux qui courent l'un vers l'autre sans jamais se trouver

TU SERAS LA
ON ENTENDRA TA VOIX
OU QUE TU SOIES
TU SERAS TOUJOURS LA

TU SERAS LA
ON ENTENDRA TA VOIX
OU QUE TU SOIES
TU NE NOUS QUITTE PAS

Tant qu'il y aura un homme d'une incurable enfance
Pour suivre les soleils des bateaux en partance
Tant qu'il y aura des ports pour s'inventer la mer
Et toutes les bières du nord pour brasser la misère

Tant qu'il y aura l'amour pour s'opposer aux armes
Tant qu'il y aura des mains pour y cacher ses larmes
Tant qu'il y aura quelqu'un pour faire le dernier pas
Tant qu'il y aura un homme pour être celui-là

TU SERAS LA
ON ENTENDRA TA VOIX
OU QUE TU SOIES
TU SERAS TOUJOURS LA

TU SERAS LA
ON ENTENDRA TA VOIX
OU QUE TU SOIES
TU NE NOUS QUITTE PAS

Tant qu'il y aura l'étoile pour regarder plus haut
Tant qu'il aura la foule pour comprendre tes mots
Tant qu'il y aura le coeur pour être unique emblème
Tant qu'il y aura un homme pour oser dire je t'aime

TU SERAS LA
ON ENTENDRA TA VOIX
OU QUE TU SOIES
TU SERAS TOUJOURS LA

TU SERAS LA
ON ENTENDRA TA VOIX
OU QUE TU SOIES
TU NE NOUS QUITTE PAS
Almot
ktikita [ MP ]
19 février 2005 13:32
En voila un poème que j'aime bien, mais je connais pas son auteur ni le titre du poème. Si quelqu'un a l'information, merci de la transmettre...


Un jour croisant par inadvertance
Sur ma route une âme en errance,
Perturbée qu'elle était par l'ignorance
D'un entourage sans connaissance.

Cette âme belle venue sur terre
Sensible mais plein de caractère,
De l'amour vrai faisait le contraire
Pouvant être égarée sa vie entière.

Son cœur semble dur pour les ignorants
Mais un œil avisé très vite le comprend,
Cherchant pour trouver la tendresse au-dedans
Afin de dompter ce brasier flamboyant.

Que cette belle et impétueuse personne
Qui est en pleine force de la vie en somme,
Reste prudente aux contacts des hommes
Pour préserver ce que l'esprit lui donne.

Qu'elle sache rester simple comme elle est
Le don de l'esprit dans ce genre d'hôte se plait,
Pour pouvoir accomplir si besoin en est
Une mission sur terre si cruellement blessée.

Car le propre de l'homme devrait être ce but
Venir ici bas pour aplanir cette terre abrupte,
Mais souvent de cette mission en est-il déchu
Préférant jouir d'un amour partiellement dépourvu.

Mais toi belle femme, n'oublie pas ceci
L'illusion de l'amour souvent en sort-on aigri,
Affaiblissant par-là même le pouvoir de l'esprit
Spolié qu'il est de ces amours pervertis.

Le pouvoir de l'esprit a ceci de particulier
De donner à l'hôte de ce dernier,
Une impression dérangeante pour la société
Préférant rester dans sa confortable cécité.

Laisse l'ingratitude des hommes pour ce qu'elle est
Poursuis ton chemin qui mène à la vérité,
Ne succombe pas à l'apparence du bonheur
La vie sur terre, tu le sais est un leurre.

Même si ton amour propre est mis à l'épreuve
Sache faire de ces déboires peau neuve,
Pour arriver à donner encore plus d'amour
Sans jamais rien attendre en retour.

Car l'aveuglement des êtres est tel
Qu'ils ignorent que l'amour est immortel,
Préférant succomber bien souvent à l'attrait
D'un leurre qu'est ce semblant d'amour imparfait.

Puisse-tu mon amie un jour arriver à comprendre
Que ton cœur est si ardent qu'on ne peut le prendre,
Sans être sur terre arriver à un degré de compréhension
De cet amour pur et vrai qui se diffuse sans passion.

La tristesse de ton cœur reflète la vie
Que les hommes sur terre se délectent avec envie,
Sache prendre sur toi ce malheur
Pour purifier tant faire se peut leur bonheur.

Si tu arrives par la persévérance
A sauver une âme dans l'errance,
Tu apporteras à l'humanité une espérance
Qui lui fera chercher à nouveau la tempérance.

Comme le dit si justement l'adage
De chercher la vérité est le propre du sage,
De montrer ce que veut dire Aimer à son entourage
Le rendra respectueux de l'imperfection de son image.

Quant au fond d'eux se fera cette interrogation
Telle la zizanie mettant en branle la confusion,
L'amour à son tour prendra justement possession
De ces âmes généreuses souvent en perditions



almotanabi [ MP ]
19 février 2005 14:35
Il est de Pierre Legouix, je ne le connaissait pas mais j'ai chercher sur internet. le titre c'est: Rencontre
en voici un autre de lui que j'aime aussi.
salut,
almot



'Poème à ma mie...

J'ai envie de te dire je t'aime,
J'ai envie que tu sois de même.
J'ai envie dans mes bras te serrer,
J'ai envie près de toi me reposer.

Je veux retirer la peine de ton coeur,
Je veux que tu n'aies plus de rancoeur.
Je veux que tu puisses enfin respirer,
Je veux que tu puisses sur moi compter.

Que ton coeur guide en toi l'inspiration,
Que ton coeur reste libre de toute passion.
Que ton coeur soit une source d'amour,
Que ton coeur soit toujours sans détour.

Oui, ose réaliser ce que tu espères,
Oui, ose casser ces chaînes éphémères.
Oui, ose accepter l'amour qui t'est donné,
Oui, ose affronter l'expérience de la vérité.

Comment faire pour te dire je t'aime,
Comment faire pour que tu me comprennes.
Comment faire pour que monte en moi ce désir,
Comment faire pour ne pas en faire un délire.

Sache boire à la vraie source de la vie,
Sache être consciente de tes envies.
Sache aimer de cet amour vrai,
Sache aussi rester comme tu es.







Modifié 1 fois. Dernière modification le 19/02/05 14:37 par almotanabi.
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook