Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
Peur de l'engagement
w
17 avril 2019 22:36
Bonsoir les Yabis,

Je suis nouvelle sur le forum. J'ai besoin de témoignages de personnes qui ont connu la peur de l'engagement par le passé et qui ont réussi à construire leur vie en surmontant cette difficulté.
Je crois bien que je suis dans ce cas. Je me mets des barrières par rapport au mariage. Je sais que je pourrais "peut-être" trouver le bonheur et la paix intérieure si je me marie avec un homme pieux mais j'ai peur de ne pas être à la hauteur parce que par exemple je suis nulle en cuisine (aucune motivation en plus pour apprendre malgré les conseils de ma famille).

Je vous remercie des conseils que vous pouvez m'apporter même sur MP si vous préférez.

J'accepte les critiques constructives destinées à m'aider à évoluer.
17 avril 2019 22:43
Salam

c'est assez courant comme peur, et c'est assez naturel d avoir peur d'une expérience que tu n'as jamais vécu et qui t'engage pour la vie.

peut être que tu surestimes les hommes et que tu sous estimes en meme temps je sais pas, ton futur mari peut importe sa piété, il aura ces défauts aussi, si toi tu ne sais pas cuisiné (mets toi y, c est important) lui peut être ne saura pas monter une meuble en kit ou changer une roue.
S
17 avril 2019 22:44
Bonsoir

Pour résumer les choses, mais vraiment les résumer, un homme sera heureux en mariage s'il a du sexe, le ventre plein et .... du calme quand il rentre du boulot.

La femme sera heureuse en mariage si son mari reste à ses côtés, ramène de l'argent et si elle peut avoir une descendance.

Comme tu peux le voir, en général, le sexe et la cuisine ne font pas parti des hobbys de la femme. Mais faudra bien qu'elle s'y colle pour que Monsieur soit heureux d'être marié et qu'il veuille le rester ...

Et quand je parle de calme, ça sous entend d'avoir une tribu qui sait bien se tenir sans criser aux 4 coins de la maison. Donc faire des enfants, ok, mais faudra savoir les tenir quand Monsieur sera présent ...

A partir de là, peux-tu envisager le mariage ?

Si oui, alors go. Si non ...

Bon, j'ai généralisé à l'extrême. Mais grosso modo, c'est ça dans 80% des cas ... peut-être même plus ...
S
17 avril 2019 22:49
Ce que tu décris ne donne pas envie de se marier.
Citation
SauceMoutarde a écrit:
Bonsoir

Pour résumer les choses, mais vraiment les résumer, un homme sera heureux en mariage s'il a du sexe, le ventre plein et .... du calme quand il rentre du boulot.

La femme sera heureuse en mariage si son mari reste à ses côtés, ramène de l'argent et si elle peut avoir une descendance.

Comme tu peux le voir, en général, le sexe et la cuisine ne font pas parti des hobbys de la femme. Mais faudra bien qu'elle s'y colle pour que Monsieur soit heureux d'être marié et qu'il veuille le rester ...

Et quand je parle de calme, ça sous entend d'avoir une tribu qui sait bien se tenir sans criser aux 4 coins de la maison. Donc faire des enfants, ok, mais faudra savoir les tenir quand Monsieur sera présent ...

A partir de là, peux-tu envisager le mariage ?

Si oui, alors go. Si non ...

Bon, j'ai généralisé à l'extrême. Mais grosso modo, c'est ça dans 80% des cas ... peut-être même plus ...
17 avril 2019 22:49
Assalāmou 'alaykoum wa rahmatoullāh.

C’est un exposé très clair et concis de la part de
SauceMoutarde du minimum syndical espéré par un mari lambda.

Wassalāmou 'alaykoum wa rahmatoullāh.




Modifié 1 fois. Dernière modification le 17/04/19 22:51 par CHN-W.
17 avril 2019 22:53
Si tu voyais les mécanismes de la digestion, ça te couperait l’appétit. Mais n’empêche que c’est la réalité.
Citation
SDreams a écrit:
Ce que tu décris ne donne pas envie de se marier.
S
17 avril 2019 22:55
ptdr

Et bien cette réalité me plait pas du tout.
Citation
CHN-W a écrit:
Si tu voyais les mécanismes de la digestion, ça te couperait l’appétit. Mais n’empêche que c’est la réalité.
S
17 avril 2019 22:57
Comment imagines-tu le mariage ?

Des petits papillons, des petits coeurs, des "je t'aime" en veux-tu en voilà ?

Effectivement, ne te maries pas.

On se marie pour construire quelque chose. Pour pouvoir vivre en paix et évoluer (vers Dieu en principe). Mais l'homme et la femme sont différents et il faut apprendre à vivre avec le sexe opposé tout en y trouvant soi-même son compte.

Le mariage est un engagement. Il permet d'avoir une certaine forme d'existence.

Cela tente certain(e)s pour x ou y raisons. Et ça n'en tente pas d'autres pour d'autres raisons ...

Mais dans le fond, le mariage, c'est ça.

Qu'est-ce qu'il ne te plait pas là-dedans ? J'ai décris un truc sans sentiment ?

Les sentiments, les bons je veux dire, on les a si chacun y trouve son compte. Si l'un est frustré par rapport à l'autre, les bons sentiments en deviennent des mauvais. C'est systématique.
Citation
SDreams a écrit:
Ce que tu décris ne donne pas envie de se marier.
T
17 avril 2019 23:01
C'est votre réalité, pas celle de tout le monde, Dieu merci.


Citation
CHN-W a écrit:
Si tu voyais les mécanismes de la digestion, ça te couperait l’appétit. Mais n’empêche que c’est la réalité.
F
17 avril 2019 23:03
Bonsoir
Si tu sais pas faire la cuisine reste célibataire c’est mieux inshAllah Cool
Citation
wided94 a écrit:
Bonsoir les Yabis,

Je suis nouvelle sur le forum. J'ai besoin de témoignages de personnes qui ont connu la peur de l'engagement par le passé et qui ont réussi à construire leur vie en surmontant cette difficulté.
Je crois bien que je suis dans ce cas. Je me mets des barrières par rapport au mariage. Je sais que je pourrais "peut-être" trouver le bonheur et la paix intérieure si je me marie avec un homme pieux mais j'ai peur de ne pas être à la hauteur parce que par exemple je suis nulle en cuisine (aucune motivation en plus pour apprendre malgré les conseils de ma famille).

Je vous remercie des conseils que vous pouvez m'apporter même sur MP si vous préférez.

J'accepte les critiques constructives destinées à m'aider à évoluer.
z
17 avril 2019 23:04
c’est pourtant une réalité Heu
Citation
SDreams a écrit:
Ce que tu décris ne donne pas envie de se marier.
S
17 avril 2019 23:07
Je ne fais pas partie du club des papillonsGrinning smiley

Je sais que le mariage demande beaucoup plus que de bon sentiment.

Mais un homme qui n'attend de moi que du sexe, de la bouffe et que je sois une sorte de gardien de prison afin de maintenir les enfants au calme. Non merci.

Déjà, je ne cuisine pas donc il devra savoir cuisinerGrinning smiley si il répond pas à mes besoins je ne repondrais pas aux siens. Donc le sexe devra être contenter dans les deux sens.

Et quant au calme dans la maison. Il aura aussi son rôle à jouer. Il devra s'occuper des enfants sur tout les plans.

Vois tu pour moi un couple travaille à deux à rendre l'autre heureux sur tout les plans.


Mais je crois que si Dieu m'a fait célibataire encore à mon âge c'est que c'est pas plus mal.
Citation
SauceMoutarde a écrit:
Comment imagines-tu le mariage ?

Des petits papillons, des petits coeurs, des "je t'aime" en veux-tu en voilà ?

Effectivement, ne te maries pas.

On se marie pour construire quelque chose. Pour pouvoir vivre en paix et évoluer (vers Dieu en principe). Mais l'homme et la femme sont différents et il faut apprendre à vivre avec le sexe opposé tout en y trouvant soi-même son compte.

Le mariage est un engagement. Il permet d'avoir une certaine forme d'existence.

Cela tente certain(e)s pour x ou y raisons. Et ça n'en tente pas d'autres pour d'autres raisons ...

Mais dans le fond, le mariage, c'est ça.

Qu'est-ce qu'il ne te plait pas là-dedans ? J'ai décris un truc sans sentiment ?

Les sentiments, les bons je veux dire, on les a si chacun y trouve son compte. Si l'un est frustré par rapport à l'autre, les bons sentiments en deviennent des mauvais. C'est systématique.
S
17 avril 2019 23:13
Et tu parles comme une véritable célibataire.

Le souci, c'est que tu ne prends pas en compte le fait que l'homme est différent de la femme (et vice versa). Toi, tu veux l'égalité et la parité en tout, ça ne fonctionne pas ce genre de modèle.


Citation
SDreams a écrit:
Je ne fais pas partie du club des papillonsGrinning smiley

Je sais que le mariage demande beaucoup plus que de bon sentiment.

Mais un homme qui n'attend de moi que du sexe, de la bouffe et que je sois une sorte de gardien de prison afin de maintenir les enfants au calme. Non merci.

Déjà, je ne cuisine pas donc il devra savoir cuisinerGrinning smiley si il répond pas à mes besoins je ne repondrais pas aux siens. Donc le sexe devra être contenter dans les deux sens.

Et quant au calme dans la maison. Il aura aussi son rôle à jouer. Il devra s'occuper des enfants sur tout les plans.

Vois tu pour moi un couple travaille à deux à rendre l'autre heureux sur tout les plans.


Mais je crois que si Dieu m'a fait célibataire encore à mon âge c'est que c'est pas plus mal.
S
17 avril 2019 23:17
Bien-sûr qu'elle existe la parité dans le couple. Tous les hommes ne sont pas pareil. Certains pensent comme moi.

Et je préfère finir seule que de finir avec le type d'homme que tu décris. Tongue sticking out smiley
Citation
SauceMoutarde a écrit:
Et tu parles comme une véritable célibataire.

Le souci, c'est que tu ne prends pas en compte le fait que l'homme est différent de la femme (et vice versa). Toi, tu veux l'égalité et la parité en tout, ça ne fonctionne pas ce genre de modèle.
w
17 avril 2019 23:42
Bonsoir à nouveau,

Merci en tous les cas pour vos conseils/ remarques qui vont certainement m'aider à avancer.

S Dreams, sans indiscretion, tu es mariée? Si oui, est-ce que le fait de ne pas cuisiner pose problème dans ta vie d'épouse?

Sinon, je ne comprends pas pourquoi je n'aime pas cuisiner parce qu'autrement les tâches ménagères, je suis top mais ce n'est pas suffisant, hélas.
w
17 avril 2019 23:44
S Dreams, ne tiens pas compte de ma question, je n'avais pas lu jusqu'au bout que tu étais célibataire.
K
17 avril 2019 23:52
Quand tu le voudras (l'engagement) et que l'homme en question t'inspirera la confiance suffisante, ça glissera comme du beurre sur la poile.
Citation
wided94 a écrit:
Bonsoir les Yabis,

Je suis nouvelle sur le forum. J'ai besoin de témoignages de personnes qui ont connu la peur de l'engagement par le passé et qui ont réussi à construire leur vie en surmontant cette difficulté.
Je crois bien que je suis dans ce cas. Je me mets des barrières par rapport au mariage. Je sais que je pourrais "peut-être" trouver le bonheur et la paix intérieure si je me marie avec un homme pieux mais j'ai peur de ne pas être à la hauteur parce que par exemple je suis nulle en cuisine (aucune motivation en plus pour apprendre malgré les conseils de ma famille).

Je vous remercie des conseils que vous pouvez m'apporter même sur MP si vous préférez.

J'accepte les critiques constructives destinées à m'aider à évoluer.
T
17 avril 2019 23:58
Oups

Bien sûr que ça fonctionne. Tout ce qu'elle décrit, c'est la réalité de moult familles.

Sortez de vos ghettos et vous verrez que les familles les plus épanouies mènent une vie aux antipodes de la vôtre avec pour leitmotiv la bienveillance et l'amour; des familles où on mûrit ensemble et en bonne intelligence, où on sait trouver un juste équilibre entre les aspirations des uns et des autres, leurs qualités mais aussi leurs défauts ou lacunes. Des familles où on ne demande rien de plus que ce que l'autre peut donner parce qu'on l'aime entièrement et absolument, et que l'on comble justement ce qui pourrait manquer par le don de soi ! Pas par celui de ses fesses ou du contenu de sa marmite !

Ce ne sont pas, comme vous le pensez, des semblants d'équipes moribondes complètement bancales où l'autre n'est là que pour tirer profit des fesses de l'autre ou du confort apporté par l'autre (obligée de répéter "fesses" puisqu'apparemment, vous en faites une fixette).
Pas étonnant que vous finissiez aigries et complètement étiolées. Triste couple, triste famille et triste vie que les vôtres.

C'est dramatique de lire des certitudes aberrantes comme celles qu'on peut lire sur ce thread et les voir érigées en vérités !
Pauvre de vous qui ne saurez jamais ce qu'est être aimé pour qui l'on est, indépendamment de ses talents de cuisinière ou son portefeuille.

On n'a pas besoin d'être mariée pour faire preuve de bon sens; celui-là même qui vous fait cruellement défaut.

SDreams, je t'ai lu plus d'une fois et j'ai toujours admiré ta lucidité, tu parles comme quelqu'un d'intelligent qui connaît tous les ingrédients pour vivre heureuse en couple. C'est toi qui as tout compris à ce qu'est une vraie famille, un couple heureux; sûrement parce que tu as ce modèle dans ta propre famille. Tu as bien évidemment raison d'espérer trouver un véritable compagnon de vie comme tu l'imagines. Never settle for less ! J'ai toujours su quel genre de personne je voulais dans ma vie et c'est sans aucun doute la raison pour laquelle j'ai trouvé la parfaite chaussure à mon pied avec qui j'ai fondé une famille heureuse dans laquelle personne n'est lésé, ni les enfants, ni les parents, ni les amants.
Sans quoi, la machine déraille et tu te retrouves à 30 ou 40 ans à broyer du noir et à imaginer que ta vie morne est la même pour le monde entier. C'est un mécanisme de défense pour ces gens-là : plutôt que de se rendre à l'évidence et reconnaître ses mauvais choix ou prendre ses responsabilités et éventuellement agir pour changer la donne, on préfère se complaire dans sa misérable existence et fantasmer qu'elle est la même pour tous Zen

Citation
SauceMoutarde a écrit:
Et tu parles comme une véritable célibataire.

Le souci, c'est que tu ne prends pas en compte le fait que l'homme est différent de la femme (et vice versa). Toi, tu veux l'égalité et la parité en tout, ça ne fonctionne pas ce genre de modèle.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 18/04/19 00:04 par Tarradiddle.
S
18 avril 2019 00:10
Je pense que tu as une fausse idée du couple.

Si tu es croyante, tu sais que Dieu est au dessus de l'homme, qui est au dessus de la femme, qui est au dessus des enfants. Il y a une hiérarchie et elle doit être respectée.

ça n'a rien à voir avec qui est le chef dans la famille. Mais plutôt avec qui fait quoi et pourquoi il le fait.

C'est la femme qui enfante, donc à un moment donné ou à un autre, la femme doit penser à sa progéniture et laisser le mari ramener l'argent pour subvenir aux besoins de tout le monde (femme et enfants). Donc la femme se retrouve à la cuisine et au ménage, plus facilement que l'homme qui passe sa vie dehors au boulot ...

Après, t'inquiète pas, mon homme n'a pas peur de la serpillière ou d'éplucher une patate, mais il y a forcément, à un moment donné ou un autre, un équilibre qui se crée autour de ces principes de base PARCE QUE c'est la femme qui enfante.

ça, tu ne l'enlèveras jamais.

Tu ne pourras jamais être l'égal de l'homme. Tout comme lui ne sera jamais ton égal.

Chacun doit occuper sa place pour que ça le fasse.

ça ne veut pas dire que d'autres schémas ne sont pas possibles. Mais cette hiérarchie finit toujours par prendre le dessus, y'a rien à faire.

Et un homme a besoin de plus manger qu'une femme, et une femme sait toujours mieux comment faire avec les enfants. L'inné n'est pas le même chez l'un et chez l'autre.

La parité n'existera jamais. Il y aura toujours un déséquilibre. Ou plutôt un équilibre basé sur les différences naturelles de chacun.
Citation
SDreams a écrit:
Bien-sûr qu'elle existe la parité dans le couple. Tous les hommes ne sont pas pareil. Certains pensent comme moi.

Et je préfère finir seule que de finir avec le type d'homme que tu décris. Tongue sticking out smiley
S
18 avril 2019 00:19
Tu as ta vision des choses. J'ai la mienne. Et ma façon de voir les choses et penser m'empêche pas de considérer Dieu au dessus de tout.

Par contre l'homme ne l'est pas à mes yeux au-dessus de la femme. Il est son égal. Je ne parles de force. Mais dans un couple. Il n'y a pas de dominant dominé.

J'y crois et c'est ce à quoi j'aspire.


Citation
SauceMoutarde a écrit:
Je pense que tu as une fausse idée du couple.

Si tu es croyante, tu sais que Dieu est au dessus de l'homme, qui est au dessus de la femme, qui est au dessus des enfants. Il y a une hiérarchie et elle doit être respectée.

ça n'a rien à voir avec qui est le chef dans la famille. Mais plutôt avec qui fait quoi et pourquoi il le fait.

C'est la femme qui enfante, donc à un moment donné ou à un autre, la femme doit penser à sa progéniture et laisser le mari ramener l'argent pour subvenir aux besoins de tout le monde (femme et enfants). Donc la femme se retrouve à la cuisine et au ménage, plus facilement que l'homme qui passe sa vie dehors au boulot ...

Après, t'inquiète pas, mon homme n'a pas peur de la serpillière ou d'éplucher une patate, mais il y a forcément, à un moment donné ou un autre, un équilibre qui se crée autour de ces principes de base PARCE QUE c'est la femme qui enfante.

ça, tu ne l'enlèveras jamais.

Tu ne pourras jamais être l'égal de l'homme. Tout comme lui ne sera jamais ton égal.

Chacun doit occuper sa place pour que ça le fasse.

ça ne veut pas dire que d'autres schémas ne sont pas possibles. Mais cette hiérarchie finit toujours par prendre le dessus, y'a rien à faire.

Et un homme a besoin de plus manger qu'une femme, et une femme sait toujours mieux comment faire avec les enfants. L'inné n'est pas le même chez l'un et chez l'autre.

La parité n'existera jamais. Il y aura toujours un déséquilibre. Ou plutôt un équilibre basé sur les différences naturelles de chacun.
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook