Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
La peur du changement
P
29 mars 2009 01:00
Salam,

Je lis ce forum depuis plusieurs mois et aujourd'hui je saute le pas pour écrire à mon tour.
Mon histoire n'est pas triste, je ne pense pas qu'elle soit croustillante également, je ressens juste le besoin d'écrire une émotion que je n'arrive pas à gérer.

Je me suis mariée en août dernier. J'ai rencontré mon mari à la fac, c'est une personne pour qui j'ai beaucoup de respect, je le respecte comme une femme qui aime son mari. Nous nous entendons trés bien, il est trés patient, je sais que je peux compter sur lui et c'est ce dont j'ai toujours rêvé.
Sa famille est adorable et nous avons de trés bons rapports avec eux.

Il est à Paris et je suis en Province. Je viens de faire ma demande de mutation pour prendre mon post au premier septembre In Chaallah.

Mes parents sont divorcés depuis que j'ai l'âge de 10 ans. Je ne vais pas évoquer les raisons du divorce mais la vie a fait qu'ils devaient divorcer.

Aujourd'hui mon père vit dans une chambre Sonacotra, mon petit frère est au chômage et ma mère est employée de maison. J'essaie d'aider mon père quand je peux, je contribue beaucoup à la maison et jusqu'ici il n'y a jamais eu de soucis.

Je vais bientôt partir pour Paris et je suis trés angoissée parce que j'ai l'impression que je vais laissé mes parents dans une situation précaire, j'ai le sentiment qu'ils ne vont pas s'en sortir.

Mon père se renferme de plus en plus et le fait de laisser ma mère seule me déchire le coeur.
Ils vivent chacun de leurs côtés et tout ceci m'est insupportable. Ce serait plus simple pour moi de partir si je ne les laissais pas dans cette solitude.

J'étais tellement angoissée que je voulais tout annuler la veille de mon mariage. J'ai été heureuse de les avoir tous les deux ce jour là mais quand je regarde les photos je me dis qu'ils ne vieilliront pas ensemble mais seuls chacun de leurs côtés. Tout cela me paraît injuste.

Quand je rentre du travail, je bois un thé à la menthe avec ma mère, on dîne à deux, on discute.
Quand je serais sur Paris elle sera seule.

Mon père est seule dans cette chambre minuscule et j'essaie de me porter garante pour lui trouver quelque chose de plus grand mais en vain. Mon père m'inquiète. Il va finir seule dans cette chambre minable.

D'un côté je suis heureuse, j'ai rencontré un type bien et je vais fonder une famille mais d'un autre côté je vais laissé mes parents et je ne sais pas s'ils vont s'en sortir. Quand l'un des deux est malade je m'imagine le pire alors je n'ose même pas quand je serais sur Paris.

Je crois que je suis angoissée parce que je ne pourrais pas gérer leurs situations tout simplement.

En me mariant, j'ai l'impression d'être égoïste.

Je sais que mon message ne veut rien dire, qu'il y a des gens qui sont dans des situations trés pénibles mais j'avais besoins d'écrire ça ce soir.

Désolée d'avoir été longue.
K
29 mars 2009 09:51
Citation
En me mariant, j'ai l'impression d'être égoïste a écrit:

Se marier, c'est tout l'inverse : tu va donner de l'amour à ton mari et à tes futurs enfants...

La situation de tes parents t'inquiète, c'est normal, mais dieu seul sait ce que l'avenir leur réserve...leur situation peut rester tel quel, s'empirer, ou bien s'améliorer, tout père peut retrouver un logement désent, ta mère, un autre homme....dieu seul sait...
k
29 mars 2009 09:55
Bonjour
Tout d’abord, je tiens à te féliciter pour ton mariage, et aussi pour ton parcours, fac, travail : Ce n’était pas évident : Tu es pour moi un exemple de réussite et j’aurais aimé que d’autres fassent comme toi.
Tu es le contraire d’une égoïste, tu t’es occupé de tes parents, de ton petit frère, tu es devenue responsable trop tôt, tu n’as pas eu d’enfance.
Il est temps pour toi de continuer à vivre et de passer aux prochains épisodes (Paris, tes propres enfants, que –j’en suis persuadé- tu vas bien éduquer).
Je suis sur que tes parents sont fiers de toi, et qu’ils ne savent même pas ce qui se passe dans ta tête.
Tes parents, tu ne vas pas les oublier, tu vas continuer à t’occuper d’eux, mais d’une autre façon.
Allez courage et bonne continuation
t
29 mars 2009 10:35
félicitations


Tu n'es pas égoiste, faut bien te marier et faire ta vie, c'est ton cas tout à ton honneur. Tu es avec un weld nasse, donc ne râte pas cela. Fais en sorte de continuer à les aider, à les soutenir, les appeler et aussi tu peux leur rendre visite une fois par mois par exemple. Ton mari sûrement, il doit être compréhensif et sensible à ta situation et il te soutiendra inchalah. Ne le néglige pas non plus, allah te récompensera et récompensera tous les efforts que tu entretiens envers tes parents et ton mari. La patience sera ton mot juste Welcome


un seul mot fonce et pense à ta vie, tes parents seront heureux de te voir heureuse et réussie ta vie peu importe le lieu où tu y vas In love
Il s'agit de sourire à la vie, elle fera de même... De la layette en vue ? :D ;)
P
29 mars 2009 11:09
Merci pour vos messages, ils me vont droit au coeur.
J'en parle avec mon mari et il me soutient, il m'aide aussi à faire les démarches pour trouver quelque chose de plus décent à mon père.

Lorsque j'évoque mon égoïsme je pense au fait que j'aurais pu me trouver un mari dans la même ville mais le destin en a voulut autrement et il faut que je parte, je dois juste accepter de couper le cordon tout simplement.

Un psy me dirait que nous ne sommes pas responsables de nos parents, que ce ne sont pas aux enfants de s'en occuper mais notre culture et notre religion préconise le contraire et c'est la raison pour laquelle je culpabilise.

J'ai peur d'être mère, de ne pas avoir le temps de les voir et de devenir une vraie égoïste en pensant à ma petite personne et à ma nouvelle famille.

Il faut juste que je fasse la part des choses : ne pas négliger mon mari ni ma famille.

Mes parents sont fiers de moi.

Merci pour vos messages, ça me rassure.
La haine est certainement le plus durable des plaisirs : on se presse d'aimer, on se déteste à loisir. [George Gordon, Lord Byron]
m
29 mars 2009 21:07
Je comprends ce déchirement surtout pour nous les Musulmans(es): des parents que tu veux protéger et ta propre vie qui t'appelle.
On a peur en voulant se marier d'être comme négligente et de culpabiliser à l'idée d' abandonner les parents dans leur solitude et leur vieillesse.C'est que tu as été responsable très tôt du bonheur de tes parents; tu es une fille vraiment avec un gros coeur;tu n'as rien de la fille légère et insouciante qui se marie en n'ayant pas ce sentiment de culpabilité à vivre sa part de bonheur sur cette Terre.

Garde toujours le contact avec ton père et ta mère,essaie de les voir quand ce sera possible et de les aider même quand tu seras loin.

De tout coeur avc toi,inchallah tu seras très heureuse avec ton mari.
P
29 mars 2009 21:43
Merci à toi Monica777, je ne sais pas si j'ai un gros coeur mais je suis une femme trés sensible aux choses, aux gens, à mon entourage et comme tu l'évoques ci-dessus la séparation avec nos parents est trés difficile surtout quand on est proche d'eux.

C'est la raison pour laquelle il faut toujours pardonner à ses parents. Mon père n'a pas toujours été une personne facile, il a été trés dur avec ma mère et nous-même. Aujourd'hui il est seul et j'ai effacé tout ce qui s'est passé, j'ai toujours pardonné parce que c'est mon père. Je n'ai jamais été rancunière.

Je vais essayé de faire un travail "émotionnel sur moi". Strasbourg est à 2 heures 10 de Paris finalement, ce n'est pas le bout du monde. Je vais essayé de rentrer au moins une fois par mois pour commencer, mon mari est d'accord.

Le respect des parents est trés important et je sais que beaucoup de personnes sur le forum ont de nombreux problèmes avec les leurs mais il faut savoir une chose : laisser la rancune de côté.

Merci pour vos conseils et vos soutiens.

Que Dieu vous préserve.
La haine est certainement le plus durable des plaisirs : on se presse d'aimer, on se déteste à loisir. [George Gordon, Lord Byron]
t
6 avril 2009 23:23
Strasbourg paris c'est à côté vilaine!!moi ce sera un toulouse paris!!et Dieu sait à quel point je suis proche de mes parents!!t'inquiete pas tout se passera bien pour toi et pour eux.essai de trouver un vrai logement pour ton papa et tu seras déjà mieux dans ta tete!
P
6 avril 2009 23:43
Tamazighia. 100 ou 800 kilomètre c'est tout comme, nous sommes loin de nos parents Smiling Smiley
Mes recherches pour mon père avancent, je commence à avoir des pistes et je commence à devenir de plus en plus sereine grâce aux messages de soutien des uns et des autres.

Je te souhaite tout le bonheur à toi aussi vilaine.
La haine est certainement le plus durable des plaisirs : on se presse d'aimer, on se déteste à loisir. [George Gordon, Lord Byron]
h
6 avril 2009 23:53
le futur mari d'apres toi est un type bien,

et inchallah il est et le restera, il sera pas contre que tu continue (peut etre pas comme avant) a aider tes parents, financièrement.

ta présence dans leur vie est obligatoire,

sache que le plus beaucoup cadeau que tu vas leur offrir ... c'est la reussite de ton couple, e sa dureté.

comme ça ne vont pas trop se culpabiliser.

en general ce qu'ils attendent les parents de leurs enfants ... c'est pas forcement l'argent, ... mais plus l'attention. le geste d'une fille hnina qui essaie de les rendre heureux.

et ce qu'il faut pas oublier ... c'est de leur faire des douaas. avant la mort et surtout apres.

Welcome
assalam o alykoum
P
7 avril 2009 09:01
Salam Habib

Mon mari n'est pas contre de les aider financièrement, il aide ses parents également et c'est la raison pour laquelle il comprends ma situation. Nous gérons nos comptes chacun de notre compte et nous aurons un compte commun pour les dépenses communes.

J'avais juste ce sentiment de culpabilité, je me sentais égoïste par rapport à mon mariage.

Maintenant je commence à accepter la situation.

Tout ira mieux In Chaallah.

Merci pour ces conseils précisux Habib.
La haine est certainement le plus durable des plaisirs : on se presse d'aimer, on se déteste à loisir. [George Gordon, Lord Byron]
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook