Menu
Connexion Yabiladies Ramadan Radio Forum News
il me tue à petits feux..........la suite
l
20 août 2011 07:35
Salam,

J'avais posté il y a quelques mois pour partager mon histoire que je vivais douloureusement. Je reviens pour la suite (tapez sur mon pseudo pour connaitre le début). D'abord merci à tous ceux m'ont répondus et désolée à ceux à qui je n'ai pas fais de retours.

Je n'ai pas pu répondre plus tôt car aprés avoir écris, il s'en ai passé des aventures. J'ai accouché peu de temps aprés avoir posté mon histoire. L'accouchement à été catastrophique: césarienne d'urgence, le bébé en souffrance respiratoire, il pesait 1kg pour 36 cm !! Ses poumons commençaient à lacher pendant que mon foie me lachait de mon côté! Bref c'était pas l'accouchement dont je rêvais.
Aprés l'accouchement je n'ai même pas pu toucher mon bébé qu'il a été transféré directement dans un autre hopital trés éloigné pour être pris en charge dans un service de réanimation. Et là, une autre galère a commencé: mon hospitalisation qui m'a éloigné de mon fils pendant plusieurs jours, les médecins qui m'ont interdits de le voir à cause de mon état de santé. La première fois que je l'ai vu j'ai reçu le premier choc: on ne ne pouvait pas le voir tellement il avait des tuyaux de partout, dans le nez, la bouche, le ventre, les bras....
Ensuite ont commencés les aller-retours hopital/maison pendant deux mois. Au bout de deux mois d'hospitalisation (durant lesquels il a fait une hémorragie cérébrale, à frolé la septicémie, a attrapé le staphylocoque doré....) on commence l'oralité et là le deuxième choc: il refuse le sein, trop dur pour lui. Les médecins me lancent un ultimatum: soit je m'acharne à lui donner le sein mais ils le gardent à l'hopital car il ne prend rien, soit j'accepte qu'on lui donne le biberon et il peut enfin rentrer à la maison. J'ai du faire le deuil de l'allaitement moi qui comptait l'allaiter deux ans, je l'ai même pas allaité 1 jour.

Enfin bref, là mon petit loulou est enfin à la maison depuis quelques semaines et c'est assez difficile, il pleure beaucoup, a beaucoup besoin des bras (normal avec ce qui lui est arrivé...).

Avec mon mari, c'est encore pire qu'avant. Il ne m'a pas du tout soutenu dans cette épreuve. Je ne lui en ai pas voulu car lui aussi en a souffert d'aprés ce qu'il dit. Pendant l'hospitalisation de mon bébé je m'interdisais de penser à nos problèmes de couple, je refusais de voir ma fatigue, de me reposer tant que mon bébé n'est pas rentré à la maison. Aujourd'hui je ressens toute la fatigue cumulée de l'accouchement, des allers-retours à l'hopital, les nuits blanches à bercer bébé...

Aujourd'hui lui et moi on ne se parle plus. On est devenu comme des étrangers l'un pour l'autre. On ne s'entend sur rien. Fidèle à lui même, il reprend ses critiques sur mon physique, mon poids, mon allure de gitane comme il me le répète toujours. Il n'arrête as de critiquer ma façon de faire avec le petit, me dit que je sais pas m'y prendre, que je suis trop stréssé et qu'il vaut mieux que jem'éloigne du bébé, que je le porte trop, que je vais le pourrir....
Moi je pense qu'un bébé qui a autant galéré à le droit d'être chouchouté et pris dans les bras un maximum. Mon mari n'arrête de me comparer à ses soeurs, ses belles soeurs "regarde elle comment elle fait, elle a su élever son bébé"..oui bien tout le monde sait tout faire mieux que moi mais leur bébé n'est pas né dans le même contexte que le mien!

J'ai arrêté de discuter avec lui, je suis fatiguée, je n'ai plus le temps de chercher à sauver notre couple.
Quand mon bébé est rentré à la maison, j'ai fais une grosse crise comme jamais je n'en avait fait auparavant. J'ai hurlé à gogo, pleurer, insulté, cassé deux portes: bref je me suis laché et ça m'a fait le plus grand bien. Le pire c'est que une fois que je me suis calmé, mon mari m'a dit que je pouvais continuer comme ça, pleurer, hurler, qu'il n'en avait rien à faire, que je pouvais mourir devant lui, qu'il se contenterait de prendre le petit et de partir.

Je n'ai jamais reçu de soutien de sa part, je m'occupe du petit toute seule, il ne m'a jamais demandé si je m'étais remise de la césarienne, de l'hspitalisation ne m'a jamais demandé si j'avais besoin de quelquechose....

Il est chez sa famille depuis deux jours (pour combien de temps, allez savoir??) et il n'a pas appelé pour prendre des nouvelles de son fils, sachant que ça fait deux semaines qu'on ne se parle plus.

Je commence vraiment à me dire qu'il est malade mentalement, qu'il souffre. Je n'ai plus que de la pitié pour lui.
P
20 août 2011 08:01
Pour ton bébé ....mabrouk ou lah i kamel bi khir ou lah i sakher ! Par contre tu te trompre quand tu pense compenser " ses galeres" par de l ultra-presence , car c est toi qui a le plus souffert c pas ton enfant ! Lui il a ouvert les yeux sur ca , donc tout etait normal et naturel ! Tu es la seule avec ton mari a etre temoin de ses galeres, lui (ton fils) n'est meme pas au courant. Donc eduque comme n importe quel enfant sans en faire trop ! Et cette enfant tu ne l a pas fais seul , donc il est important que ton mari soit considerer dans ses avis !
l
20 août 2011 08:28
Je pense malgrés tout que le bébé a souffert de son hospitalisation et qu'aujourd'hui il a besoin d'être rassuré. Aprés Allahou a'lem peut être qu'effectivement ce n'est que ma propre projection. Parfois j'ai l'impression que mon bébé est malheureux mais c'est vrai qu'en y réfléchissant je me dis qu'il est un peu mon miroir, si moi je suis malheureuse alors je le perçois comme malheureux même si c'est pas le cas....Dans tous les cas j'essaye de faire de mon mieux pour qu'il soit bien.

Je consulte toujours mon mari sur tout. Mais il est dans un état de "jemenfoutisme" total. Quand je lui parle il me répond "fais ce que tu veux". De toute façon si je dis A, il dit que B c'est mieux. Quoique je propose, quoique je fasse, c'est toujours nul. Donc là honnêtement, je ne prend plus son avis, s'il veut faire sa vie en céibataire, je ferai la mienne de mon côté avec mon fils. J'estime que c'est un peu à lui de venir à la recherche de solutions, de me proposer des choses pour notre enfant.

Je n'ai plus la force de le consulter, de prendre son avis, de discuter avec lui. Je pense tréeeeeeees sérieusement au divorce. S'il n'appelle pas d'ici deux jours pour prendre de nos nouvelles, c'est clair je lance la procédure. C'est dur mais je crois que je devrais arrêter de m'accrocher à un homme qui apparemment a d'autres chats à fouetter.

Pour compléter le tableau, il a trahi ma confiance en répétant à sa famille mes problèmes de relation avec ma mère (et devant moi en plus, genre la fille inexistante). Je lui ai confié mon mal être par rapport à ma mère et lui il répète tout. Mais ça ne lui suffit pas puisqu'il joue de ce point faible en me disant qu'il aime bien cette situation de tension avec ma mère parceque ça me permet de me concentrer sur elle et de l'oublier lui. C'est un peu pervers comme raisonnement...
20 août 2011 08:34
Je pense que tu es en pleine dépression post-natale. Ce qui serait compréhensible après ce que tu as vécu. Evites de lui faire des reproches. Je pense que s'il ne te soutient pas c'est par maladresse et non par manque d'amour. il a dû également souffrir par rapport à l'enfant.

Lui faire part de tes souffrances en étant en colère, n'arrange pas la situation, la preuve il est partit. Son manque de maturité l'empêche je pense de trouver les mots pour te réconforter.
s
20 août 2011 12:53
reste pas dans cette situatiion. Vous avez soufert autant l'un que l'autre. Meme si les hommes ne le montrent pas comme nous. Aujourd'hui vous avez un enfant. Au lieu de penser qu'a vous, pensez a lui. Un enfant a besoin de ses deux parents, ne laissez pas chaytan vous separez. Crois moi c'est la que tu soufriras plus et que ton enfant connaitra vraiment le debut de la galere. Meme si tu constate que ton mari n'agit pas comme il devrait avec votre fils, crois moi que tu pourait rencontrer le plus aimant des homme a ton egard mais jamais aussi bon musulman qu'il soit , il n'aimera ton fils comme son propre pere.
Ton mari est parti, certe, peut etre qu'il est a bout lui aussi. Je suis convaincu qu'il doit soufrir aussi. Il fuit car il en peu plus de cette ambiance.
Tu as le role de mere, celui de proteger coute que coute ton enfan, tu as egalement le role d'epouse, celui de proteger coute que coute ton mariage. Appel ton mari en lui presentant des escuses en lui disant ce que t'as sur le coeur, tes angoisse, ton amour, tes peurs. Explique lui ton comprtement surprotecteur qui est certes legitime avec ce qui t arrivé. Mais tu te dois, de proteger ton foyer, de ne pas exclure ton mari, le pere de ton enfant.
Ne te dis pas que tu rabaisse ta dignité comme je pense que bcp de yabiladis te diront. Si tu baisse ta dignité aupres de ton mari, un homme, tu gagnes des hassanats aupres du plus grand des hommes, ALLAH; Car LUI seul verra tes intentions sinceres pour sauver ton mariage faite par sa volonté
E
20 août 2011 16:40
Tu devrais parler a ton medecin de ton épuisement, il t'aideras lui, c'est son métier.

Je pense pas que ton mari soit en mesure de t'aider puisque lui m^me...il est donc rentré voir sa moman.

Prends soin de ton bébé c'est l'essentiel.
20 août 2011 17:52
Salam,

j'ai lu tes deux posts . Je te tire mon chapeau , tu as beaucoup supporté et je ne trouve pas que tu es faible psychologiquement

comme tu dis tu as supporté beaucoup.

Je ne sais pas quoi te conseiller mais j'espère de tout coeur que tu trouveras la paix intérieur Yawning smiley
l
20 août 2011 18:32
Merci pour vos réponses.

sherine sete, oui je sais que je dois patienter, mais je sens que plus le temps avance et plus son attitude est grave. Je ne veux pas devenir comme mes parents qui s'insutaient de tous les noms devant leurs enfants parceque la haine cumulée avec les années nous aura rendus aigris l'un envers l'autre.

Je suis pleine d'amertume aujourd'hui mais je sens que ça va vite se transformer en haine si je reste avec lui.

Aujourd'hui il a daigné appelé pour prendre des nouvelles. Son appel a duré 39 secondes. Voila le dialogue:

lui: salam
moi: alaikoum salam
lui: j'ai appris qu'il y avait la canicule en IDF, je voulais savoir si le bébé allait bien
moi: oui il va bien
lui: ok, salam
moi: alaikoum salam

C'est moi qui suis folle où il a un sérieux problème avec moi cet homme.
l
20 août 2011 20:10
Pensez-vous que je doive prendre contact avec lui pour lui demander de m'écrire par mail tout ce qu'il a sur le coeur?
(encore une fois c'est moi qui prend l'initiative de rétablir la communication)
20 août 2011 23:51
Oui je pense qu'il faut établir la communication. Mets ta fierté de côté et contacte-le. Plus ça va traîner plus ça deviendra difficile voir peut-être impossible.
e
21 août 2011 00:08
je comprend pas pourquoi il part seul chez sa mere alors que vous venez d'avoir un enfant?
sa ^place est aupres de vous;

encore un fils a maman ; pouquoi sa mere ne lui dit pas d'aller retouver sa femme et son fils?

au lieu d'affronter les problemes, il prefere prendre la fuite

je comprend que tout n'a pas eté facile mais il aurai du se conduire en vrai homme, en pere de famille ;

bon courage
l
21 août 2011 01:33
je pense ke kelkun a posté la meme chose apropos de sa femme,mai com d hab les hommes ne sont ke des laches,prend soin de toi et du petit le pauvre il souffre deja matkamliche 3lih,sabri okolchi ghadi ifote,ton corp ghadi irja3 ki kane,,le moral ghadi itla3 ,tu va etre une nvl femme forte,sexy,et aussi une bonne maman; tu va savoir cmt elevé ton bb c notre instinct ki nous guide.mais stp ne te stresse pa ,et si ton bébé refuse le sein tu tire le lait de ton sein avec un tire lait et tu le mai ds le bibron c facile;
olah ikamel bikheir,thalay f bébé
f
21 août 2011 01:45
SALAM

DEJA FELICITATION POUR TON BEBE QUE DIEU LE PROTEGE ET T AIDE DS TA DOULEUR

TON MARI PR QUI SE PRENDS T IL A FAIRE CE QU IL FAIT CE N EST PAS DIGNE D UN HOMME MON MARI ME FAIT SA J APPELLE SA FAMILLE AU BLED DIRECT ET TS PIS SI JE SAIS PAS PARLER L ARABE J ESSERAI DE ME FAIRE COMPRENDRE


J AI DE LA DOULEUR PR TOI EN LISANT TON PARCOUR JE PRIE PR TON BEBE ET QUE DIEU VOUS GARDE

MISS EN 1ER POINT PENSE A TOI PENSE A TON BEBE OUBLIE UN PEU TON MARI ET CE QU IL FAIT SUBIR SON ELOIGNEMENT ET AUTRE

ET MAIS TTE TON ENERGIE PR CE PTIT BOUT QUI N A RIEN DEMANDER A PERSONNE, IL FAUT TE CALMER ET LUI DONNER TS TON AMOUR

C EST CLAIR C EST PAS FACILE CE KE TU VIS EN CE MOMENT MAIS ALLAH EST GRAND ET IL VOIT TS N OUBLIE PAS
CE QUE TON MARI VOUS FAIT IL LE PAIERA PAR ALLAH TS PUISSANT

SA C EST CLAIR DE N ETRE PAS A VOS COTE C EST VRAIMENT PAS DIGNE

WALLAH JSUIS ENERVE QUAND JE LIS SA

JE PRIE PR TOI COURAGE RESTE AUPRES DE TON BEBE QUAND IL PLEURE PRENDS LE DANS TES BRAS, DORT AUPRES DE LUI IL VA SENTIR LA CHALEUR DE SA MAMAN ET TU VERRA QUE INCHALLAH IL GUERRIRA MEME SI IL FAUT DU TEMPS.

QUAND IL CRIE FORT RESPIRE UN BON COUP QUITTE A PLEURER ET BERCE LE TRANQUILLEMENT TU VERRA IL SE CALMERA.

ECOUTE LE CORAN SA VA T APAISER


COURAGE MA BELLE ET PENSE A TOI ET TON BEBE
z
21 août 2011 11:57
Citation
Procureur a écrit:
Pour ton bébé ....mabrouk ou lah i kamel bi khir ou lah i sakher ! Par contre tu te trompre quand tu pense compenser " ses galeres" par de l ultra-presence , car c est toi qui a le plus souffert c pas ton enfant ! Lui il a ouvert les yeux sur ca , donc tout etait normal et naturel ! Tu es la seule avec ton mari a etre temoin de ses galeres, lui (ton fils) n'est meme pas au courant. Donc eduque comme n importe quel enfant sans en faire trop ! Et cette enfant tu ne l a pas fais seul , donc il est important que ton mari soit considerer dans ses avis !

SalamSmiling Smiley,


Laisse faire l'instinct maternel.

Elle sait.
Le bébé a besoin dans ses premiers jours de vie d'être porté, couvé, bercé comme s'il était encore dans le ventre de sa mère et c'est encore plus vrai pour les prématurés.
A sa place j'aurai eu le même réflexe de lui transmettre ma présence "corporelle" d'autant plus qu'elle n'a pas pu l'allaiter.
Chacun son rôle, et là y a qu'une mère qui sait.
Je ne vois pas l'intérêt de rajouter de la frustration à la frustration.
Les premiers moment de vie sont fusionnels entre le bébé et la mère c'est normal à vivre et ils doivent le vivre.

Le mari peut donner son avis, mais il est plus porté sur la critique à ce que je lis.
Il doit respecter l'instinct de sa femme.
Le bébé est dans ses premiers mois de vie, certainement très fragile, de dire qu'il n'a pas souffert est ridicule, tout autant que de prétendre qu'il finira par être pourri gâté.

Elle sait, tu ne sais pas.
Qu'elle se concentre sur le petit justement.

C'est pas de le prendre dans les bras qui va lui faire du mal, mais la non communication des parents.
Qu'ils arrêtent la critique permanente de l'un et l'autre et qu'ils construisent ensemble pour le bébé.
Qu'Allah SWT les facilte, amin.
22 août 2011 03:29
Citation
ALLYA6 a écrit:
Je pense que tu es en pleine dépression post-natale. Ce qui serait compréhensible après ce que tu as vécu. Evites de lui faire des reproches. Je pense que s'il ne te soutient pas c'est par maladresse et non par manque d'amour. il a dû également souffrir par rapport à l'enfant.

Lui faire part de tes souffrances en étant en colère, n'arrange pas la situation, la preuve il est partit. Son manque de maturité l'empêche je pense de trouver les mots pour te réconforter.

Je suis pa du tout d'accord avec ce que tu dis, son problème de couple a commencé bien avant sa grossesse, comment peut-il rabaisser sa femme par rapport a son poids alors qu'ele porte son propre enfant? No No

C'est l'hôpital qui se moque de la charité, c'est sa femme qui accouche et c'est monsieur qui fait sa dépression post-natale Are you crazy

L'hospitalisation de leur enfant aurait dû les rapprocher et non les séparer, au lieu de se soutenir mutuellement mr se permet de lui faire des critiques sur son physique et la manière d'éduquer son fils.

Il trouve bien les mots pour la blesser et la rabaisser alors pourquoi ne trouverait-il pas les mots pour la réconforter?
<
22 août 2011 09:17
Salam

Je suis assez effarée de voir des réponses telles que appelle ton mari et présente lui des excuses, ou mais non c de la maladresse

Arretez de tjs defendre l'indéfensable, il insulte sa femme qui est enceinte, la rabaisse en lui disant qu'elle ne vaut rien, que c une mauvaise mère etc... C du harcèlement moral

@luciolette : ton bb est encore petit il a besoin de sa maman, hospitalisation ou non ls tout petits bb ont besoin d'etre rassurés, calinés etc et tkt pas ca ne fera pas de lui un bb capricieux qui ve les bras crois j'en ai fais l'experience

Maintenant tu as assez patienté, tu as tout fait pr arranger les choses, stop penses a toi, ta santé psychologique et physique, tu as subi un accouchement difficile, un bb hospitalisé, tu as été eloigné de ton enfant en lisant ca moi qui suit maman j'en ai eu les larmes aux yeux

Tu es une femme forte tu l'as prouvé avec tout ce que tu a enduré, tu es intelligente, indépendante alors oublies le, montre lui la femme que tu es stp prends soin de toi et de ton flls, lui ne t'abandonera jamais

Je ne suis pas du genre a conseiller en 1er lieu le divorce mais la tu as tout fait pr arranger les choses et ca a empireralors le plus important c ta santé et le bien etre de bebe

Tu verras il s'en mordra les doigts, il ne te merite pas

Tiens nous au courant et qu'Allah vous protège ton bb et toi
<
22 août 2011 09:19
Citation
ALLYA6 a écrit:
Oui je pense qu'il faut établir la communication. Mets ta fierté de côté et contacte-le. Plus ça va traîner plus ça deviendra difficile voir peut-être impossible.

Mettre sa fierté de coté? Sa fierté elle l'a pas mise de coté elle l'a jetté meme

J'ai pas l'impression qu'on a lu la meme histoire
<
22 août 2011 09:25
Citation
sherine sete a écrit:
reste pas dans cette situatiion. Vous avez soufert autant l'un que l'autre. Meme si les hommes ne le montrent pas comme nous. Aujourd'hui vous avez un enfant. Au lieu de penser qu'a vous, pensez a lui. Un enfant a besoin de ses deux parents, ne laissez pas chaytan vous separez. Crois moi c'est la que tu soufriras plus et que ton enfant connaitra vraiment le debut de la galere. Meme si tu constate que ton mari n'agit pas comme il devrait avec votre fils, crois moi que tu pourait rencontrer le plus aimant des homme a ton egard mais jamais aussi bon musulman qu'il soit , il n'aimera ton fils comme son propre pere.
Ton mari est parti, certe, peut etre qu'il est a bout lui aussi. Je suis convaincu qu'il doit soufrir aussi. Il fuit car il en peu plus de cette ambiance.
Tu as le role de mere, celui de proteger coute que coute ton enfan, tu as egalement le role d'epouse, celui de proteger coute que coute ton mariage. Appel ton mari en lui presentant des escuses en lui disant ce que t'as sur le coeur, tes angoisse, ton amour, tes peurs. Explique lui ton comprtement surprotecteur qui est certes legitime avec ce qui t arrivé. Mais tu te dois, de proteger ton foyer, de ne pas exclure ton mari, le pere de ton enfant.
Ne te dis pas que tu rabaisse ta dignité comme je pense que bcp de yabiladis te diront. Si tu baisse ta dignité aupres de ton mari, un homme, tu gagnes des hassanats aupres du plus grand des hommes, ALLAH; Car LUI seul verra tes intentions sinceres pour sauver ton mariage faite par sa volonté

Ca c la blague du siècle guetlek appel ton mari et presente lui des excuses

Ella a tout fait pr sauver son mariage, elle n'a eu que des insultes en retour

Elle a eu un accouchement difficile, a vu son bb qui a failli mourir, tu c une femme qui accouche est fragile mais la la pauvre avec tout ce qu'elle a enduré elle a pas a s'occuper en plus du pauvre mari qui souffre aussi miskine, tellement il souffre il s'est réfugié chez sa moman au lieu de rester avec son fils et sa femme

Faut arreter si c t la mère qui aurait fait ca pff tu n'aurai pas dit la meme chose
v
24 août 2011 02:17
félicitation pour l'enfant
Le fait de discuter ou demander à ton mari d'accomplir ses devoirs ne sera, à mon avis d'aucune utilité. Donne toi un peu de temps pour te réétablir. Ne demande rien à ton mari. Si il te dit des choses terribles comme celles que tu a cité dis lui qu'il n'est pas obligé de prendre soin de toi. fais lui comprendre que tu es dans un état ou tu accépte de vivre sans lui (sans couper le fil). Fais lui comprendre ou plutôt sentir que tu ne demande rien de lui.
je suis persuadé que l'effet du bébé sera, dans ces conditions, plus apparent.
courage
f
24 août 2011 11:28
SALAM

QUOI DE NEUF LA POSTEUSE EST CE QUE LE BEBE SA VA????

ET TON MARI VOUS AVEZ PU PARLER

VIENT NS DONNER DE TES NVELLES

Smiling Smiley
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook