Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
Petite question
K
23 septembre 2020 12:13
Est ce que tout malheurs qui nous atteint est forcément un mal??
23 septembre 2020 12:16
Salam 3alaykom

Doucement frère ca sent le burn out des neurones de certain(e)s yabi(e)s qui n ont pas encore digéré le post sur le mauvais soupçon
Citation
Kitab-wa-Sunnah a écrit:
Est ce que tout malheurs qui nous atteint est forcément un mal??
K
23 septembre 2020 12:18
Wa aleykoum salam wa rahmatullahi wa barakatuhu

Mdrr on va dire que c'est la continuité du poste in shaa ALLAH
Citation
Tradiprogress a écrit:
Salam 3alaykom

Doucement frère ca sent le burn out des neurones de certain(e)s yabi(e)s qui n ont pas encore digéré le post sur le mauvais soupçon
23 septembre 2020 12:19
Incha Allah fiha kheyr
Citation
Kitab-wa-Sunnah a écrit:
Wa aleykoum salam wa rahmatullahi wa barakatuhu

Mdrr on va dire que c'est la continuité du poste in shaa ALLAH
23 septembre 2020 12:19
Une maladie qui te touche, t oblige de changer pour guerir et devenir meilleur

Changer son mode de vie, son hygiene, sa perception des choses, son rapport au monde, aux gens, a soi, a ALLAH, a l amour

Une maladie grave peut etre la meilleure chose qui puisse arriver a quelqun, car c est soit il trouve la force pour guerir, se battre pour continuer a vivre

Et si il réussit, pouvoir vivre la vie qu il aurait du vivre depuis toujours

Soit il meurt

Tout mal qui nous touche est relatif et depend du regard que l on pose dessus et sa capaciter a comprendre "les signes" que la vie nous envois

Car au final, dans cette vie, tout est "signe", tout est symbole
23 septembre 2020 12:33
Non, il peut arriver quelque chose qui nous semble être un mal mais qui en réalité est un bien, Dieu seul sait.
Citation
Kitab-wa-Sunnah a écrit:
Est ce que tout malheurs qui nous atteint est forcément un mal??
23 septembre 2020 12:34
Non. Ils sont là pour nous apprendre des choses, sur nous mêmes, sur autrui, à évoluer positivement quoi.

Pour ma part, j'ai déjà vécu des rejets difficiles à vivre, et la situation finit par bien tourner. Comme si Dieu voulait que je me rende compte qu'Il m'aide. Une façon pour Lui de se présenter à nous.

J'ai aussi vécu des situations très compliquées parce que de moi-même, je n'arrivais pas à m'en dépêtrer et que je demandais de l'aide à Dieu. Et Sa façon de m'aider a été pour le moins radicale, me plaçant dans un désarroi terrible. Mais en retour, Il avait sa façon de me rassurer, de m'accompagner. Comme s'Il me disait "c'est difficile, mais ça passera, tiens bon ! Fallait que tu comprennes".

En tout cas je vois et ressens les choses comme ça. Y'a toujours quelque chose de bénéfique derrière.

Déjà c'est dans ces moments-là qu'on sent vraiment la présence de Dieu à nos côtés et ça, c'est un réel cadeau quand on est au plus bas. Il nous donne littéralement la main. Et puis ça nous fait progresser sur Son chemin. Ce qui est le but de notre existence finalement sur terre ...

Finalement, vivre des épreuves, c'est percevoir l'Amour de Dieu en retour. C'est terrible, mais c'est ces moments là qui sont le plus bénéfique pour nous. Je ne vais pas demander à connaître le malheur tout le temps, un peu de répit fait du bien. Mais Dieu nous aime à travers les difficultés. Et on le sent. Et c'est super.

Quand on le vit, on est dans l'épreuve, donc c'est difficile, forcément. Mais après coup, on se rend compte de l'immense gratitude qu'on a reçu. C'est tout bonnement énorme.
Citation
Kitab-wa-Sunnah a écrit:
Est ce que tout malheurs qui nous atteint est forcément un mal??
23 septembre 2020 12:35
Aleikom El Salem,

Je ne pense pas que tout malheur qui arrive est un mal pour nous.

Il se peut que grâce à celui ci on se rend compte qu'on n'était pas sur la bonne voie.

Un malheur, une épreuve est un moyen de se remettre en question et d'évoluer.

Et pour certaines personnes un malheur peut leur apporter la guidée!

"Il se peut que vous aimiez une chose alors que c'est un mal pour, il se peut que vous ayez de l'aversion pour une chose alors que c'est un bien pour vous"

J'aime énormément ces versets car ils m'aident à relativiser!
23 septembre 2020 12:35
Salam alaykoum,

"Tout malheur qui vous atteint est dû à ce que vos mains ont acquis. Et Il pardonne beaucoup " .(42-30)
"Le plus beau caractère est la timidité" La mère des croyants Aïchā -رضي الله عنها-
23 septembre 2020 12:39
J'ai du mal a comprendre ce précepte.

Quand tu connais un grand malheur dans ta vie forcément il t'affecte non ? Ou trouver le bien dans cette situation. Bon tu peux te dire qu'après la pluie le soleil, mais il faut le passet ce moment .
Tu penses que derrière un mal se cache forcément un bien, je vois vraiment pas où.

Si tu me lis et que tu as envie de me répondre, je t'en prie, mais explique comme si j'avais 6 ans pour que je puis comprendre ce précepte.
Citation
Kitab-wa-Sunnah a écrit:
Est ce que tout malheurs qui nous atteint est forcément un mal??
*
23 septembre 2020 13:08
salam alikoum

un malheur qui nous atteint ce n'est pas forcement un mal...mais faut avoir un sacré recul et une foi ferme pour l'intégrer.

.une personne avait appris ayat el kursy parce qu'elle a voulu "aider" à la guérison d'une autre personne de son entourage, (alors qu'elle aurait pu le faire bien avant..)
là, la maladie a été l’élément déclencheur..., son malheur l'a conduit à se rapprocher de son créateur.

certaines personnes peuvent se rapprocher encore plus d'ALLAH..sont plus dans l'acceptation et relativisent..
tout dépend aussi de l'importance qu'on donne aux situations vécues.
K
23 septembre 2020 13:18
Salam aleyki wa rahmatullah

Le Prophète ﷺ a dit :

« Il n’est pas une fatigue ou une maladie, un souci, une peine, un mal ou une angoisse qui touche le Musulman, jusqu’à l’épine qui le pique, sans que Allah ne lui efface à cause de cela une partie de ses péchés ».

[Bukhari et Muslim]

D'après Aicha (qu'Allah l'agrée), le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a dit:

« Le croyant n'est pas touché par une épine ou par quelque chose de plus grave sans qu'Allah ne l'élève d'un degré et ne lui enlève un péché ».

(Rapporté par Tirmidhi et authentifié par cheikh Albani dans Sahih Al Jami n°7731)

Le Messager d’Allah ﷺ a dit :

« La grandeur de la récompense est à la mesure de la grandeur de l’épreuve. Quand Allah aime des gens, Il les éprouve. Celui qui accepte l’épreuve aura la satisfaction d’Allah; et celui qui est mécontentent, méritera la colère. »

[At Tirmidhi 2396, authentifié par sheikh al Albani


Citation
LaSienne a écrit:
J'ai du mal a comprendre ce précepte.

Quand tu connais un grand malheur dans ta vie forcément il t'affecte non ? Ou trouver le bien dans cette situation. Bon tu peux te dire qu'après la pluie le soleil, mais il faut le passet ce moment .
Tu penses que derrière un mal se cache forcément un bien, je vois vraiment pas où.

Si tu me lis et que tu as envie de me répondre, je t'en prie, mais explique comme si j'avais 6 ans pour que je puis comprendre ce précepte.
K
23 septembre 2020 13:19
Ghubiia pour une fois qu'on est d'accord
Citation
Ghubiia a écrit:
Non, il peut arriver quelque chose qui nous semble être un mal mais qui en réalité est un bien, Dieu seul sait.
K
23 septembre 2020 13:20
Maa shaa ALLAH Citronus très jolie témoignage
Qu'ALLAH te récompense
Citation
Citronnus a écrit:
Non. Ils sont là pour nous apprendre des choses, sur nous mêmes, sur autrui, à évoluer positivement quoi.

Pour ma part, j'ai déjà vécu des rejets difficiles à vivre, et la situation finit par bien tourner. Comme si Dieu voulait que je me rende compte qu'Il m'aide. Une façon pour Lui de se présenter à nous.

J'ai aussi vécu des situations très compliquées parce que de moi-même, je n'arrivais pas à m'en dépêtrer et que je demandais de l'aide à Dieu. Et Sa façon de m'aider a été pour le moins radicale, me plaçant dans un désarroi terrible. Mais en retour, Il avait sa façon de me rassurer, de m'accompagner. Comme s'Il me disait "c'est difficile, mais ça passera, tiens bon ! Fallait que tu comprennes".

En tout cas je vois et ressens les choses comme ça. Y'a toujours quelque chose de bénéfique derrière.

Déjà c'est dans ces moments-là qu'on sent vraiment la présence de Dieu à nos côtés et ça, c'est un réel cadeau quand on est au plus bas. Il nous donne littéralement la main. Et puis ça nous fait progresser sur Son chemin. Ce qui est le but de notre existence finalement sur terre ...

Finalement, vivre des épreuves, c'est percevoir l'Amour de Dieu en retour. C'est terrible, mais c'est ces moments là qui sont le plus bénéfique pour nous. Je ne vais pas demander à connaître le malheur tout le temps, un peu de répit fait du bien. Mais Dieu nous aime à travers les difficultés. Et on le sent. Et c'est super.

Quand on le vit, on est dans l'épreuve, donc c'est difficile, forcément. Mais après coup, on se rend compte de l'immense gratitude qu'on a reçu. C'est tout bonnement énorme.
K
23 septembre 2020 13:22
Baarak ALLAH U FIK akhi inconnu38
QU'ALLAH t'en rajoute
Citation
Inconnue38 a écrit:
Aleikom El Salem,

Je ne pense pas que tout malheur qui arrive est un mal pour nous.

Il se peut que grâce à celui ci on se rend compte qu'on n'était pas sur la bonne voie.

Un malheur, une épreuve est un moyen de se remettre en question et d'évoluer.

Et pour certaines personnes un malheur peut leur apporter la guidée!

"Il se peut que vous aimiez une chose alors que c'est un mal pour, il se peut que vous ayez de l'aversion pour une chose alors que c'est un bien pour vous"

J'aime énormément ces versets car ils m'aident à relativiser!
23 septembre 2020 13:26
Ouais, j'avais dit comme à une enfant de 6 ans. Passons, et merci de ta réponse.
Citation
Kitab-wa-Sunnah a écrit:
Salam aleyki wa rahmatullah

Le Prophète ﷺ a dit :

« Il n’est pas une fatigue ou une maladie, un souci, une peine, un mal ou une angoisse qui touche le Musulman, jusqu’à l’épine qui le pique, sans que Allah ne lui efface à cause de cela une partie de ses péchés ».

[Bukhari et Muslim]

D'après Aicha (qu'Allah l'agrée), le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a dit:

« Le croyant n'est pas touché par une épine ou par quelque chose de plus grave sans qu'Allah ne l'élève d'un degré et ne lui enlève un péché ».

(Rapporté par Tirmidhi et authentifié par cheikh Albani dans Sahih Al Jami n°7731)

Le Messager d’Allah ﷺ a dit :

« La grandeur de la récompense est à la mesure de la grandeur de l’épreuve. Quand Allah aime des gens, Il les éprouve. Celui qui accepte l’épreuve aura la satisfaction d’Allah; et celui qui est mécontentent, méritera la colère. »

[At Tirmidhi 2396, authentifié par sheikh al Albani
K
23 septembre 2020 13:28
pourtant les hadiths sont clairs et facile a comprendre
Citation
LaSienne a écrit:
Ouais, j'avais dit comme à une enfant de 6 ans. Passons, et merci de ta réponse.
J
23 septembre 2020 14:05
Salam aleykum Kitab - wa- Sunnah

Tu n'as pas salué Grinning smiley

Selon El Kittab et la sunna ben faut d'abord dire Salam non ?????

Citation
Kitab-wa-Sunnah a écrit:
Est ce que tout malheurs qui nous atteint est forcément un mal??
23 septembre 2020 14:27
==> J'ai souvent vécu des situations de harcèlement moral. Je n'ai jamais été très sociable et ça me retombait souvent dessus parce que je ne répondais pas au mal qu'on me faisait. Je ne savais pas faire. Ou quand j'essayais, je faisais pire que mieux vu ma naïveté et ma maladresse.

Un jour, j'ai voulu dénoncé une histoire d'attouchements sexuels au collège. J'ai eu tout le monde sur le dos. Le proviseur, certains profs, certains élèves, les parents d'élèves ont eu peur pour leurs enfants, ils m'ont laissé tomber. Bref, c'était à recevoir des cailloux en pleine tronche. On m'a expulsé de certains cours (alors que j'étais le genre d'élève à avoir 17 de moyenne générale) ... Je n'avais que 12 ans.

ça a duré bien toute l'année.

J'ai enduré sans broncher.

Et puis progressivement les choses se sont inversées, sans que je ne sache pourquoi. Des élèves qui me harcelaient parce qu'ils défendaient le prof en question ont été remis à leur place par leurs parents. On ne m'a plus importuné.

Des amies à moi m'avaient même invitée à une fête d'anniversaire d'un de mes harceleurs. Je ne voulais pas y aller, mais ma mère a insisté pour que j'y aille, une boîte de chocolat en cadeau. On a commencé à être virulent à mon arrivée, puis la mère de l'élève en question a remis son fils en place et il a dû me faire des excuses en public, le jour de sa fête. Ce jour-là, j'ai pu danser avec le plus beau mec du collège (si si, je prends ça pour une récompense divine mdr, vous moquez pas, j'avais vraiment morflé cette année là, c'était pas rien comme cadeau mdr).

Et puis un jour, ma mère et ma prof principale se sont entretenues ensemble. J'étais juste à côté. Et j'apprends que le mari de ma prof travaillait dans un autre collège où était justement ce prof que j'accusais et il y avait exactement les mêmes histoires dans ce collège là. J'ai eu le sentiment d'avoir tout le monde sur le dos cette année là. Mais en arrière, certains profs ont dénoncé certaines choses et l'année suivante, le prof en question et le proviseur n'étaient plus là. Ils ont été mis à la porte. Même pas transférés. Virés.

J'ai pas compris de suite, mais j'ai compris après coup, bien des années plus tard que Dieu m'avait soutenu finalement dans tout ça. Les choses se sont favorablement inversées. Et sur une période de temps très courte.

==> Il y a quelques années, je me convertie. Et j'accepte de suivre Dieu. Je Lui dis, clairement. Et on dirait que c'est fait exprès, mais dans les 3 années qui vont suivre, je vais perdre mon boulot, avoir mes deux parents qui tombent gravement malades, au point que j'ai cru les perdre. Bref, une période noire de ma vie.

Mais bizarrement, j'ai réussi à prendre ces événements comme ils venaient. Je ne dis pas, c'était très difficile à vivre. Et j'avais littéralement le trouillomètre à son max. Mais Dieu s'est "physiquement" manifesté. J'étais tellement mal que j'ai fini par voir des ombres chez moi. Et ces ombres étaient apaisantes. De là, j'ai compris qu'il fallait que je vive les événements, qu'ils étaient écrits, qu'il fallait que j'endure dignement. Et j'ai réussi à trouvé des moyens de prendre les choses du bon côté. Et quand j'ai changé d'état d'esprit, tout s'est arrangé. Une épreuve à vivre, véritablement. Et derrière, la certitude de ne pas être seule.

==> Quand j'étais jeune maman, je suis tombée dans une période remplie d'angoisses aussi. Au point que je ne pouvais plus sortir de chez moi. Il m'a fallu 3 ans pour me sortir de là et retrouver une vie à peu près normale. Et c'est à cette époque là que j'ai imaginé un Soleil qui éclairait mon Brouillard intérieur. Un Soleil qui s'est transformé petit à petit en Chevalier Lumineux terrassant un Démon. Je n'ai découvert la peinture/sculpture de l'archange Saint Michel terrassant le Diable que plus tard, mais vraiment c'était réellement ce que j'avais vécu, imagé. Je n'étais pas encore croyante à ce moment là, mais j'ai compris plus tard que ce Soleil, ce Chevalier Lumineux était Dieu et le Démon le Diable. C'est peut-être parabolique dit comme ça, mais même quand j'étais mécréante, Dieu m'envoyait des perches. Et à travers des épreuves. Il s'est toujours manifesté dans ces moments difficiles que j'ai pu vivre.

On ne comprend pas toujours tout de suite, au moment de l'épreuve ce que ça signifie, ce que ça implique. On ne voit généralement que la souffrance vécue. Mais quand on analyse tout ça, on se rend compte qu'on n'était pas seul et qu'on a appris de nouvelles choses entre temps. J'ai appris à être encore plus endurante, patiente, à être dans l'acceptation de toutes ces épreuves, ça m'a ouvert les yeux sur le monde de Dieu, ça m'a appris à avoir confiance en Lui ...

Je me suis convertie à 35 ans, mais finalement, je sais qu'au final, j'ai toujours eu Dieu avec moi. Comment ne pas être reconnaissante après tout ça.

Et là, je ne parle que du mauvais. Mais il y a aussi toutes les bonnes choses qui finalement sont aussi des dons de Dieu.
Citation
LaSienne a écrit:
J'ai du mal a comprendre ce précepte.

Quand tu connais un grand malheur dans ta vie forcément il t'affecte non ? Ou trouver le bien dans cette situation. Bon tu peux te dire qu'après la pluie le soleil, mais il faut le passet ce moment .
Tu penses que derrière un mal se cache forcément un bien, je vois vraiment pas où.

Si tu me lis et que tu as envie de me répondre, je t'en prie, mais explique comme si j'avais 6 ans pour que je puis comprendre ce précepte.
K
23 septembre 2020 14:28
Wa aleykoum salam wa rahmatullahi wa barakatuhu mon frere

Baarak Allah u fik de nous aider a faire revivifier sa sounnah

Ce message en faite était la continuité de mon premier poste mais in shaaa Allah j'essayerais de ne pas oublier in shaa ALLAH

Qu'ALLAH t en rajoute mon frère
Citation
ManG,BouG, C la sanT a écrit:
Salam aleykum Kitab - wa- Sunnah

Tu n'as pas salué Grinning smiley

Selon El Kittab et la sunna ben faut d'abord dire Salam non ?????
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook