Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
Petit rappel in sha Allah...(suite)
13 octobre 2021 11:22
Assalamu alaykoum

Sachons bien que l'argent et les biens matériels qui se trouvent temporairement en notre possession ne sont que des dépôts entre nos mains, et que nous n'en sommes pas les véritables propriétaires. Ils ne sont là que pour que nous les dépensions dans le bien, au service de la communauté, puis de l'humanité parmi ses nécessiteux.

Et malgré que nous n'en soyons pas les propriétaires, si nous les dépensons dans le bien, Dieu nous promet de nous récompenser abondamment pour cela, et ce, malgré qu'aucune bonne oeuvre ne peut se faire sans Sa Volonté et Son Aide !

C'est ainsi que Dieu est connu aussi par Son Nom "Le Généreux !". Il nous octroie de nombreux bienfaits, dont nous en sommes souvent inconscients ou ingrats, et nous récompense en plus de cela par d'autres bienfaits et honneurs !
Or, rien ne L'oblige à nous accorder d'autres bienfaits en plus d'autres bienfaits (la nourriture, l'amour, une épouse, des enfants, un climat tempéré, le soleil, la nuit, le fait même de L'adorer et d'accomplir de bonnes oeuvres pour Sa Face sont autant de bienfaits en soi dont nous sommes comblés !).

Gardons cela à l'esprit, et que nos biens ne sont pas les nôtres, et ne doivent servir qu'au bien et à l'utile, pour les autres, ainsi que pour soi et sa famille dans le strict nécessaire !

Privilégions toujours les gens nécessiteux, qui ont honte de demander et qui ne possèdent pas grand chose, plutôt que ceux qui dilapident leur argent dans des choses futiles ou le gaspillage, mais qui après mendient auprès des gens.

Accordons la priorité aux nécessités vitales des autres plutôt qu'à nos envies !

L'imam Abu Hamid al-Ghazali évoque trois degrés de la fraternité et de la générosité humaine que le musulman peut réaliser :

"Le premier est que tu considères ton prochain comme un domestique, c’est-à-dire que tu lui donnes ce dont tu n’as pas besoin.

Le second est que tu le considères comme ton égal, que tu partages donc avec lui (de la même manière que l'on agit avec soi-même).

Le troisième est que tu mettes ton prochain dans un degré supérieur au tien, ce qui signifie que tu commences par répondre à ses besoins avant de t’occuper de tes propres exigences".

Ce sont les trois degrés de l’altruisme. Chacun de nous, de l’Umma, se doit choisir le degré qu’il veut atteindre tout en sachant que Allah Ta’ala a dit dans le Coran : «Vous n’atteindriez la vraie piété que si vous faites largesses de ce que vous chérissez. Tout ce dont vous faites largesses, Dieu le sait certainement bien» (Qur'ân 53, 92).

Qu'Allah fasse de nous des véridiques, des humbles, des vertueux, des âmes généreuses et équitables, purifiées et justes !
Ce qui te rapproche de Dieu et des bonnes oeuvres est une bénédiction, et ce qui t'en éloigne est un malheur, alors réjouis-toi des bénédictions divines, et pleures sur tes propres malheurs
i
13 octobre 2021 11:32
Très beau rappel barakallahoufik
Quel dommage que ces valeurs ne soient pas au goût du jour dans ce monde
14 octobre 2021 07:43
Wa fik

J'en profite pour remonter le post
Citation
itsme53 a écrit:
Très beau rappel barakallahoufik
Quel dommage que ces valeurs ne soient pas au goût du jour dans ce monde
Ce qui te rapproche de Dieu et des bonnes oeuvres est une bénédiction, et ce qui t'en éloigne est un malheur, alors réjouis-toi des bénédictions divines, et pleures sur tes propres malheurs
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook