Menu
Connexion Yabiladies Ramadan Radio Forum News
Que pensez vous des parents strictes ?
A
16 février 2015 20:31
Citation
azzzozza a écrit:
Salam,

Ma mère (que j'adore), nous a malheureusement donnés une éducation trop serrée, plus par peur de nous perdre, du qu'en-dira-t-on de la famille au Maroc essentiellement), qu'on nous montre de mauvais exemples et nous entraîne sur le mauvais chemin qu'autre chose. Elle nous empêchait d'aller chez les copines sauf rare exceptions, de partir en sorties scolaires, d'aller au cinéma etc...(tout cela pour elle c'était sheitan). Notre vie c'était : école, maison, ménage. En plus, nous recevions très peu.Très peu d'ouverture sur le monde à part l'école. Résultat : adolescence difficile (bcp ont fait une dépression) et lorsqu'il a fallu quitter la maison pour travailler ou étudier, nous n'étions absolument pas préparés, nous nous sommes, chacun à notre manière, faits avoir par des personnes qui ont profité de notre manque d'expérience sociale et nos naïvetés,pour certains ça a failli être grave (alcool, mauvaises rencontres etc...).De plus nous ne savons pas nous faire de bonnes relations ou amis, qd à se choisir un bon conjoint pareil. Seuls les trois derniers s'en sortent un petit peu mieux parce qu'entre temps, ma mère a compris des choses, donc elle a lâché un peu la bride. Mais pour les trois premiers, ça a fait des dégâts. Poser des limites oui, mais qui permettent à l'enfant de vivre, de se défendre et se protéger ds cette société.

Temoignage percutant que tous les parents doivent lire.thumbs up
Donne un cheval à celui qui dit la vérité, il en aura besoin pour s'enfuir...
16 février 2015 20:35
À trop priver les enfants ils font de grosses bêtises au moindre moment de liberté. C'est triste, j'ai vu plein de filles prendre de mauvais chemins à cause de ça ...
16 février 2015 20:38
Salem,

Pour ma part, des parents tres laxistes avec des limites koumêm. Ils nous faisaient vraiment confiance...mais on n'a jamais fait de betises ou decu nos parents l'hamdoullah.
https://www.youtube.com/watch?v=sGf4c0bRTu8
C
16 février 2015 23:14
Apparemment ils ne le sont pas assez il n'y a qu'a voir les jeunes de maintenant qui n'ont plus aucune limite . Je viens de voir un gamin d'une quinzaine d'années environ dire "on m'a dit que la marijuana donnait de super effet , j'ai envie de tester "Oups . Fille et garçon sorte et fornique comme si c'était normal donc non les parents ne sont pas assez sévère .
16 février 2015 23:58
Merci papa pour ta sévérité qui mon aider plus tard a persévérer
Hier était le début, demain sera peut-être la fin, mais quelque part entre les deux, nous sommes devenus les meilleurs amis du monde.
17 février 2015 00:15
Salam

mon père a ėtait dure et souple envers moi a au bon moments. Il ne ma priver de rien, mais quand sa n'aller pas dans son sens, ses mains de macon ėtait la pour me reveiller.

al hamdoulileh, car les rėsultat sont la...
p
17 février 2015 01:01
mdr stricte ou pas quand je vois comment les fille ici enchainent les parent sans pitié cest que vriament cest la fin du monde !
18 février 2015 19:32
Citation
azzzozza a écrit:
Salam,

Ma mère (que j'adore), nous a malheureusement donnés une éducation trop serrée, plus par peur de nous perdre, du qu'en-dira-t-on de la famille au Maroc essentiellement), qu'on nous montre de mauvais exemples et nous entraîne sur le mauvais chemin qu'autre chose. Elle nous empêchait d'aller chez les copines sauf rare exceptions, de partir en sorties scolaires, d'aller au cinéma etc...(tout cela pour elle c'était sheitan). Notre vie c'était : école, maison, ménage. En plus, nous recevions très peu.Très peu d'ouverture sur le monde à part l'école. Résultat : adolescence difficile (bcp ont fait une dépression) et lorsqu'il a fallu quitter la maison pour travailler ou étudier, nous n'étions absolument pas préparés, nous nous sommes, chacun à notre manière, faits avoir par des personnes qui ont profité de notre manque d'expérience sociale et nos naïvetés,pour certains ça a failli être grave (alcool, mauvaises rencontres etc...).De plus nous ne savons pas nous faire de bonnes relations ou amis, qd à se choisir un bon conjoint pareil. Seuls les trois derniers s'en sortent un petit peu mieux parce qu'entre temps, ma mère a compris des choses, donc elle a lâché un peu la bride. Mais pour les trois premiers, ça a fait des dégâts. Poser des limites oui, mais qui permettent à l'enfant de vivre, de se défendre et se protéger ds cette société.

J'ai reçu la même éducation que toi et la dépression a très vite pointé le bout de son nez. C'est dur par la suite, comme tu dis, d'être armé pour faire face à la vie. On finit par y arriver après un certain temps.
Les parents le font beaucoup plus pour leur sérénité à eux que pour le bien être de leur enfant.
A
18 février 2015 19:52
Citation
l'éclectique a écrit:
J'ai reçu la même éducation que toi et la dépression a très vite pointé le bout de son nez. C'est dur par la suite, comme tu dis, d'être armé pour faire face à la vie. On finit par y arriver après un certain temps.
Les parents le font beaucoup plus pour leur sérénité à eux que pour le bien être de leur enfant.


j'habite pas en France mais en europe
La ou je vis , je connais 3 familles de mes amies, a qui on a enlevé leurs enfants pour les mettre dans un foyer
2 couples ont recupéré leurs enfants et sont rentrés au pays....puis sont revenus lorsque les choses se sont tassées.
la 3 eme, la fille est devenue bipolaire

Il ne faut pas etre trop severe ou stricte avec ses enfants . ils finissent soit en depression , soit dans un foyer

La directrice d'ecole a dit a l'une des filles de mes amies , et la fille me l'a racontéa moi personnellemnt : si tu t'inquiétes pour ta virginité, tu peux l'avoir pour 300 euros. la fille était au collége et avait 14 ans.

Il faut etre souple, et un minimum intregré car on vit une époque orwellienne ou ..on vous volera vos enfants comme on vole ses oeufs aux poules
Et ca commence deja avec les musulmans

vous avez vu l'autre famille tunisienne apres l'affaire charlie hebdo a qui on a enlevé ses 5 enfants.Eye rolling smiley
Donne un cheval à celui qui dit la vérité, il en aura besoin pour s'enfuir...
18 février 2015 20:06
Citation
Reveries a écrit:
j'habite pas en France mais en europe
La ou je vis , je connais 3 familles de mes amies, a qui on a enlevé leurs enfants pour les mettre dans un foyer
2 couples ont recupéré leurs enfants et sont rentrés au pays....puis sont revenus lorsque les choses se sont tassées.
la 3 eme, la fille est devenue bipolaire

Il ne faut pas etre trop severe ou stricte avec ses enfants . ils finissent soit en depression , soit dans un foyer

La directrice d'ecole a dit a l'une des filles de mes amies , et la fille me l'a racontéa moi personnellemnt : si tu t'inquiétes pour ta virginité, tu peux l'avoir pour 300 euros. la fille était au collége et avait 14 ans.

Il faut etre souple, et un minimum intregré car on vit une époque orwellienne ou ..on vous volera vos enfants comme on vole ses oeufs aux poules
Et ca commence deja avec les musulmans

vous avez vu l'autre famille tunisienne apres l'affaire charlie hebdo a qui on a enlevé ses 5 enfants.Eye rolling smiley

Je viens de l'île de la réunion. Ce que tu dis est vrai.

Lorsque l'on empêche un enfant de vivre sa vie, de la découvrir, de faire ses erreurs, comme pourra-t'il se défendre lorsqu'il sera seul, devra être autonome.

Mes parents ont accepté que je parte en France faire mes études mais voilà: je n'étais aucunement préparée à cette vie et ils s'étonnaient que je ne puisse plus me donner à mon maximum dans mes études. J'étais devenue une loque.

J'ai du mal à comprendre ces parents qui enferment leurs enfants... Ca ne les rend que plus vulnérable face à tous les dangers contre lesquels les parents essaient de nous protéger.

L'enfant devrait être capable de faire ses choix. Aux parents de guider, de conseiller mais de laisser l'opportunité aux enfants de décider, d'utiliser son cerveau.

Les parents qui sont capables d'avoir une certaine autorité tout en laissant une liberté à leurs enfants, j'ai remarqué que ces derniers étaient les plus matures, les plus stables. Ils savent parfaitement faire la part des choses et ont confiance en eux, sans excès. Ils savent où ils vont car leurs parents les ont donné l'habitude de choisir, sans les brider.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 18/02/15 22:11 par l'éclectique.
A
18 février 2015 20:50
Citation
l'éclectique a écrit:
Je viens de l'île de la réunion. Ce que tu dis est vrai.

Lorsque l'on empêche un enfant de vivre sa vie, de la découvrir, de faire ses erreurs, comme pourra-t'il se défendre lorsqu'il sera seul, devra être autonome.

Mes parents ont accepté que je parte en France faire mes études mais voilà: je n'étais aucunement préparée à cette vie et ils s'étonnaient que je ne puisse plus me donner à mon maximum dans mes études. J'étais devenue une loque.

J'ai du mal à comprendre ces parents qui enferment leurs enfants... Ca ne les rend que plus vulnérable face à tous les dangers contre lesquels les parents essaient de nous protéger.

L'enfant devrait être capable de faire ses choix. Aux parents de guider, de conseiller mais de laisser l'opportunité aux enfants de décider, d'utiliser son cerveau.

Les parents qui sont capables d'avoir une certaine autorité tout en laissant une liberté leurs enfants, j'ai remarqué que ces derniers étaient les plus matures, les plus stables. Ils savent parfaitement faire la part des choses et ont confiance en eux, sans excès. Ils savent où ils vont car leurs parents les ont donné l'habitude de choisir, sans les brider.

En rouge, entierement d'accord. C'est les enfants qui font les adultes les plus épanouis et équilibrés. Cexu qui reussissent le mieux aussi profesionnellement mais aussi socialement .

Le pire cas c'est vraiment les enfants qu'on a surprotégé en le maintemant dans une prison familiale, une bulle qui les coupe de la realité de la vie, et qu'ensuite on envoie, seulEs ( parfois c des filles aussi), sans préparation ni aucune experience faire des etudes en europe.
Une partie sombre en depression et abandonne. Une partie depressive se soignent mais s'accroche et fais une formation mineures juste pour travailler
Tres peu , reussissent comme avant au pays

C'est triste. Des vies gachées. Une jeunesse volée. Un avenir hypothéqué,
Donne un cheval à celui qui dit la vérité, il en aura besoin pour s'enfuir...
e
18 février 2015 22:43
Citation
lya24 a écrit:
Est ce que les votre le sont ?

Bonsoir Lea24,
J'aimerai donner mon témoignage concernant l'attitude que les parents prennent envers leurs enfants .. et je souhaite donner un avis sur ma propre expérience.
Mes parents (ou plutôt mon père, ma mère étant la plupart du temps neutre) étaient très intransigeants, strictes avec moi concernant pas mal de choses, manque de confiance envers leur fille ? amour excessif ? ..
Je crois que cette idée que portent les parents sur l'échec (Au sens large, surtout échec à court terme) des enfants leur obligent à se comporter intuitivement ainsi .. On essaye de minimiser les dégâts en se comportant fermement avec eux.. Sachant qu'être un parent stricte n'est pas toujours facile !

Pour te situer, j'ai passé 18 ans chez mes parents, 5 ans dans une autre ville marocaine, et 1 an en France .. Je vais donner des exemples concrets de mon enfance/Adolescence :

-Il était strictement interdit de passer la nuit chez une copine : (~18 ans)
Perso, ça ne me dérangeait pas trop, je l'ai accepté comme ça sans que je me pose trop de questions !
Depuis que j'ai quitté le foyer familial pour m'installer dans une autre ville, la question ne se posait même pas ! Je faisais comme je voulais, et je n'ai jamais reçu la moindre remarque (Bon, j'avais 18 ans quand même).. Pareil en étant en France, quoi que le cercle amical s'est quasiment rétréci.

-Il était strictement interdit de faire des excursions : (~23 ans)
Que ça soit organisé librement, ou dans le cadre des études, ce n'était pas possible ..
L'argument qui sortait était toujours : Non, il y a bcp d'accidents dans ce tronçon de route, je te le déconseille ..
En contrepartie, j'avais le droit de voyager voir la ville ou les villes concernées par cette excursion, en famille .. Bien que ce n'était pas du tout la même ambiance .. Bon.
.. Dommage que le meilleur moment de faire des excursions, c'est quand on est étudiant, cette phase étant dépassée, l'organisation de tels événement devient plus difficile.

-Il était strictement interdit que je voyage en train ou en car : (de 18 ans à 23 ans)
C'était hors de question que je retourne chez mes parents le WE en prenant le train ..
Ils venaient me chercher (On sait jamais .. je peux me perdre :p) le vendredi soir et pareil pour le retour le dimanche.
J'avoue que ça m'arrangeait à fond, mais bon, il manquait l'ambiance des amis qui retournaient tous en train ..
En France, j'ai pris le TGV, TER, j'ai fait du covoiturage avec des gens que je ne connais pas .. je prends le métro chaque jour .. maw9e3 walo !

-Le sport, c'est bien, mais une marche ou une course suffit :
à l'âge de 5 ans, mes parents m'ont inscrit dans des cours de dance classique, j'ai arrêté au bout d'un mois, car le jour où ils ont vu ce qu'on apprenait .. ils ont compris que le "fassiel" (du coup, je sais pas comment ça s'écrit) n'est pas bien pour une fille (ça m'a pris du temps pour le comprendre).
Je suis passée au Karaté, pareil pour la même raison --'.

-Musique, assoc .. : Bof, pas pour tout de suite
Vers 9 ans, on m'avait inscrite dans une association de .. (bon, on faisait du théâtre .. ) et au conservatoire pour apprendre la musique, j'ai arrêté au bout de 2 semaines car les horaires de ces derniers se chamboulaient avec celles de mes parents .. Le transport en commun pour y aller, c'est interdit.

- Petit copains, copines :
A part que ce soit une conviction "religieuse" ou "autre" .. Mes parents ne m'ont jamais dit que c'est un pécher de fréquenter quelqu'un .. Par contre, rien qu'en regardant comment des faits de société sont critiqués, on comprend clairement que .. c'était mort (Bof, en même temps, c'était pas mon souci).

Je ne sais pas si c'est en relation avec l'âge, l'éloignement, la localisation géographique, l'indépendance "financière", mais mes parents ne me cassent plus la tête avec tout ça (quoi que je n'ai pas encore tout testé :p ) .. Alors qu'avant c'était parfois insupportable ! MAGIQUE Smiling Smiley

Pour récapituler, je pense que la réponse à tout ça est le juste milieu, je ne dis pas que les parents strictes ont tord, mais faudra qu'ils acceptent parfois l'échec de leurs enfants (l'apprentissage par l'erreur), qu'ils initient leurs enfants à être très tôt indépendants (au sens large), ouverts (aux gens, aux cultures..) ..

Voilà !!
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook