Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
passer le bac en candidat libre
A
23 septembre 2022 18:46
salam,
j'ai 18 ans et cette année je suis passée en terminale, cependant je traine une phobie scolaire depuis 2 ans déjà, je suis allée en cours que le premier jour, j'ai réessayer ensuite mais l'angoisse est extrême.
Bref, je voudrais savoir si des gens ici on passer le bac en candidat libre, comment ça marche ( je sais qu'il faut s'inscrire au rectorat de notre lieu de résidence ), mais es ce que parallèlement il faut être obligatoirement inscrit au cned ?
Je suis perdue je sais pas trop quoi faire, j'espère avoir des réponses.
merci à vous
K
23 septembre 2022 18:53
Salam
Lannee vient de commencer . Vaut mieux aller en cours.

Si tu passes Libre et a la base tes pas motive...sa va etre encore pire. Tu vas rien faire...

Vas faire un match de foot ou ses hobbies que TU aimes .
..
Mais ne laxhes pas lecole
..
C'est que pdt ses annnees ou tu dois respecter le rythme.
23 septembre 2022 18:58
Oui le cned c'est mieux pour t'aider à travailler. Et essayer de voir un psy
c
23 septembre 2022 18:58
Salam

Je ne peux t'apporter de réponses techniques/pratiques à ta question.

Mais si tu as déjà du mal à aller à l'école, comment vas-tu aller à un examen où le stress est largement plus fort ?

J'ai eu des angoisses autrefois, après mes études, j'ai pas pu entrer dans la vie active comme je le voulais.

Si tu sors du système, ça va être très très dur d'y entrer à nouveau.

Donc j'ai pas trop de solutions. Soigne-toi. Je sais que c'est simple à dire. Vois avec un psy, ton généraliste, l'équipe de travail au lycée, ce qu'on peut mettre en place pour toi. Mais ne sors pas du système. Récupère tes cours, manque le plus possible si c'est nécessaire, suis l'année à distance avec des "absences prolongées" sur ton carnet de correspondance. Mais reste en lien avec le lycée, c'est hyper important.

J'ai une voisine, son fils s'est déscolarisé, pour revenir dans le cursus c'est devenu impossible. Et pour avoir la motivation derrière ... laisse tomber.

Le Cned, si tu n'as pas des parents pour t'aider derrière à te motiver, ça va être compliqué. Et ça te fera aussi sortir du système.

Parce que là, c'est des problèmes pour le lycée, demain ce sera des problèmes pour aller à ton travail ... Faut régler ça et tout faire pour rester dans le système en question.
23 septembre 2022 19:02
Il me semble que en tant que étudiante tu peux avoir 8 séances de psy gratuite pourquoi ne pas en profiter peut être que ça t'aidera à surmonter ta phobie scolaire
23 septembre 2022 21:46
Salam,

Tu as la réponse ici

[www.service-public.fr]

Tu cliques sur "quelles conditions devez-vous remplir" et ensuite sur "bac général ou technologique".

Ça te dit clairement que si tu t'inscris en candidat libre, tu ne dois pas être inscrite dans un établissement scolaire.

C'est le principe des examens en candidats libres.

Par contre, réfléchis bien à cette option. Va falloir bcp bosser et être assidue. Peut-être qu'il serait mieux pour toi de te faire aider pour tes angoisses. Bon courage.
MFL
23 septembre 2022 22:29
Pk être angoissée d’aller a l’école sobhanallah ???
A
23 septembre 2022 22:46
je sais pas, avant j'y allais normalement avant le confinement. Mais maintenant je fait de violente crise d'angoisse que j'arrive pas à contrôler
Citation
MFL a écrit:
Pk être angoissée d’aller a l’école sobhanallah ???
A
23 septembre 2022 22:48
je consulte déjà un psy depuis plusieurs mois, je me sens un peu mieux mais c'est tout
Citation
MrSoso a écrit:
Il me semble que en tant que étudiante tu peux avoir 8 séances de psy gratuite pourquoi ne pas en profiter peut être que ça t'aidera à surmonter ta phobie scolaire
A
23 septembre 2022 22:58
c'est vrai tu as raison, je me soigne déjà pour mes angoisses en voyant une psy, mais je vois pas trop de changement.
L'examen ne me fait pas aussi peur que ça, si j'ai réussi mon bac de français alors je suis assez confiante pour la suite.
Je cherche juste un moyen pour aller mieux et pour éviter au maximum le stress et la pression des cours car c'est hyper fatigant.
L'année dernière je me forçais à y aller et ça a mal fini, a cause de ça j'ai développer de la déréalisation/ dépersonnalisation
Citation
citronnette a écrit:
Salam

Je ne peux t'apporter de réponses techniques/pratiques à ta question.

Mais si tu as déjà du mal à aller à l'école, comment vas-tu aller à un examen où le stress est largement plus fort ?

J'ai eu des angoisses autrefois, après mes études, j'ai pas pu entrer dans la vie active comme je le voulais.

Si tu sors du système, ça va être très très dur d'y entrer à nouveau.

Donc j'ai pas trop de solutions. Soigne-toi. Je sais que c'est simple à dire. Vois avec un psy, ton généraliste, l'équipe de travail au lycée, ce qu'on peut mettre en place pour toi. Mais ne sors pas du système. Récupère tes cours, manque le plus possible si c'est nécessaire, suis l'année à distance avec des "absences prolongées" sur ton carnet de correspondance. Mais reste en lien avec le lycée, c'est hyper important.

J'ai une voisine, son fils s'est déscolarisé, pour revenir dans le cursus c'est devenu impossible. Et pour avoir la motivation derrière ... laisse tomber.

Le Cned, si tu n'as pas des parents pour t'aider derrière à te motiver, ça va être compliqué. Et ça te fera aussi sortir du système.

Parce que là, c'est des problèmes pour le lycée, demain ce sera des problèmes pour aller à ton travail ... Faut régler ça et tout faire pour rester dans le système en question.
c
23 septembre 2022 23:22
Tu as fait des tests pour savoir si tu ne serais pas asperger ou autre ?

Tu as le sentiment d'être une angoissée depuis ta naissance ou c'est lié à un événement ? Mauvaise ambiance à la maison ?

Personnellement j'ai toujours été une angoissée et j'ai de fortes probabilités d'être asperger. C'est pour ça que je t'en parle. Je fais parti d'une génération qui ne se détectait pas. Donc voilà. Mais je coche toutes les cases quasiment. J'ai pris conscience de ça, j'avais la quarantaine facile.

Bon toi, c'est peut-être autre chose, mais si tu as le sentiment d'être angoissée depuis toujours, c'est que tu as sans doute un trouble de ce genre.
Citation
Anonyme725 a écrit:
c'est vrai tu as raison, je me soigne déjà pour mes angoisses en voyant une psy, mais je vois pas trop de changement.
L'examen ne me fait pas aussi peur que ça, si j'ai réussi mon bac de français alors je suis assez confiante pour la suite.
Je cherche juste un moyen pour aller mieux et pour éviter au maximum le stress et la pression des cours car c'est hyper fatigant.
L'année dernière je me forçais à y aller et ça a mal fini, a cause de ça j'ai développer de la déréalisation/ dépersonnalisation
A
23 septembre 2022 23:30
je sais qu'au cours de mon enfance j'ai subi beaucoup de stress ( on m'a aussi diagnostiquer un trouble obsessionnel compulsif que j'ai depuis mes 13 ans), je suis quelqu'un d'hypersensible. Avant j'exprimais beaucoup mes émotions mais aujourd'hui rien, je ne parle plus beaucoup et garde tout pour moi par peur de me faire juger. Je me suis toujours senti en décalage avec les autres, mais je ne sais pas pourquoi. Le bruit me stress, les gens, la lumière forte parfois et tout plein de détails. Je me suis pas vraiment renseigner sur l'asperger
Citation
citronnette a écrit:
Tu as fait des tests pour savoir si tu ne serais pas asperger ou autre ?

Tu as le sentiment d'être une angoissée depuis ta naissance ou c'est lié à un événement ? Mauvaise ambiance à la maison ?

Personnellement j'ai toujours été une angoissée et j'ai de fortes probabilités d'être asperger. C'est pour ça que je t'en parle. Je fais parti d'une génération qui ne se détectait pas. Donc voilà. Mais je coche toutes les cases quasiment. J'ai pris conscience de ça, j'avais la quarantaine facile.

Bon toi, c'est peut-être autre chose, mais si tu as le sentiment d'être angoissée depuis toujours, c'est que tu as sans doute un trouble de ce genre.
c
24 septembre 2022 00:34
Ah oui, ça y ressemble très fortement.

- Asociale,
- hypersensible (ultrasensible même),
- bonne élève ? (les aspergers ont souvent des QI de surdoués),
- tu as du mal à te faire des ami(e)s ?
- tendance à être mutique (garde tout pour toi),
- du mal à regarder les gens dans les yeux ?
- On dit souvent que les aspergers manquent d'empathie, je dirais plutôt qu'ils en ont tellement qu'ils ne parviennent pas à interagir avec les autres, c'est trop douloureux (genre tu pleures devant un film triste, ou si une personne se met à pleurer, ou si tout le monde se marre, tu auras tendance à pleurer ou rire aussi, tu sens les ambiances de foule très fortement et donc tu as du mal à faire la part des choses, y'a trop d'émotions d'un coup quoi, tu ne sais donc plus comment réagir, donc tu préfères te couper de tes émotions pour moins souffrir
- tu as tendance à te balancer ? Perso, j'ai un besoin frénétique de toujours balancer mes jambes. J'aime beaucoup les chaises un peu hautes pour ça. Ou de toutes manières, je vais croiser mes jambes et balancer celle du dessus. Mais je peux faire ça toute l'après-midi facile. Quand je fais la queue (même quand je fais la prière d'ailleurs), j'ai du mal à rester droite comme un piquet, faut que je tourne mon corps de droite à gauche. Y'a des moments, je ne m'en rends pas compte ... D'autres ont juste besoin de faire tournoyer un objet entre leurs doigts. L'hélice qui tournait à la mode il y a peu, ça fait parti des objets que les aspergers aiment bien.
- pour manger, tu peux avoir besoin de faire du tri dans ton assiette. Ne pas mélanger les couleurs, les textures, ... quand j'étais gamine, il ne me fallait même pas de beurre ou de sauce sur mes pâtes. Les légumes à part, la viande idem. J'ai passé ça parce que c'est moi qui cuisine, mais j'ai énormément de mal à manger chez les autres pour tout un tas de raisons ridicules d'ailleurs pour le commun des mortels, mais bon ...

ça te stresse quand tu dois faire des choses qui sortent de l'ordinaire ? Tu as besoin d'une routine ? Ceci dit à ton âge peut-être pas encore. Mais ton hypersensibilité est très développée.

Que je te trouve un site ou une vidéo qui te montre ce qu'est UNE asperger (car les hommes, c'est encore un peu autrement) ...

Là, celle-ci devrait te parler.

<iframe width="560" height="315" src="
Tu me diras ce que tu en penses.


Citation
Anonyme725 a écrit:
je sais qu'au cours de mon enfance j'ai subi beaucoup de stress ( on m'a aussi diagnostiquer un trouble obsessionnel compulsif que j'ai depuis mes 13 ans), je suis quelqu'un d'hypersensible. Avant j'exprimais beaucoup mes émotions mais aujourd'hui rien, je ne parle plus beaucoup et garde tout pour moi par peur de me faire juger. Je me suis toujours senti en décalage avec les autres, mais je ne sais pas pourquoi. Le bruit me stress, les gens, la lumière forte parfois et tout plein de détails. Je me suis pas vraiment renseigner sur l'asperger
A
24 septembre 2022 01:38
Je viens de voir la vidéo, c'est super intéressant.
Je me reconnais dans beaucoup de points dont tu as cité.
- j'ai du mal à me faire des amies, du moins maintenir une relation stable, j'ai toujours été très timide.
- Bonne élève ? c'est une bonne question,je dirais que j'ai une manière de réfléchir différente des gens, on me dit souvent que j'ai une bonne mémoire et c'est vrai, j'apprends vite et mémorise tout assez facilement.
- Le mutisme aussi, je peut en effet rester sans parler, comme si j'avais un sorte de blocage.
- Les contacts visuels aussi, je détourne souvent le regard.
- Je ressens les émotions très fortement, mais j'ai du mal à les exprimer, je n'arrive pas à mettre les mots dessus. Des fois je ressens beaucoup d'émotions à la fois et ça me contrarie beaucoup.
- Les tendances à se balancer, pas énormément, mais lorsque je suis dans des situations angoissantes il faut que j'ai quelques chose entre les mains, sinon ( c'est dur à dire ça ) mais j'ai l'habitude de me pincer très fort ou de me griffer.
Quand je dois faire des choses qui sortent de l'ordinaire j'angoisse et appréhende directement, je m'imagine 1000 scénarios dans ma tête sur comment ça va se passer.


Citation
citronnette a écrit:
Ah oui, ça y ressemble très fortement.

- Asociale,
- hypersensible (ultrasensible même),
- bonne élève ? (les aspergers ont souvent des QI de surdoués),
- tu as du mal à te faire des ami(e)s ?
- tendance à être mutique (garde tout pour toi),
- du mal à regarder les gens dans les yeux ?
- On dit souvent que les aspergers manquent d'empathie, je dirais plutôt qu'ils en ont tellement qu'ils ne parviennent pas à interagir avec les autres, c'est trop douloureux (genre tu pleures devant un film triste, ou si une personne se met à pleurer, ou si tout le monde se marre, tu auras tendance à pleurer ou rire aussi, tu sens les ambiances de foule très fortement et donc tu as du mal à faire la part des choses, y'a trop d'émotions d'un coup quoi, tu ne sais donc plus comment réagir, donc tu préfères te couper de tes émotions pour moins souffrir
- tu as tendance à te balancer ? Perso, j'ai un besoin frénétique de toujours balancer mes jambes. J'aime beaucoup les chaises un peu hautes pour ça. Ou de toutes manières, je vais croiser mes jambes et balancer celle du dessus. Mais je peux faire ça toute l'après-midi facile. Quand je fais la queue (même quand je fais la prière d'ailleurs), j'ai du mal à rester droite comme un piquet, faut que je tourne mon corps de droite à gauche. Y'a des moments, je ne m'en rends pas compte ... D'autres ont juste besoin de faire tournoyer un objet entre leurs doigts. L'hélice qui tournait à la mode il y a peu, ça fait parti des objets que les aspergers aiment bien.
- pour manger, tu peux avoir besoin de faire du tri dans ton assiette. Ne pas mélanger les couleurs, les textures, ... quand j'étais gamine, il ne me fallait même pas de beurre ou de sauce sur mes pâtes. Les légumes à part, la viande idem. J'ai passé ça parce que c'est moi qui cuisine, mais j'ai énormément de mal à manger chez les autres pour tout un tas de raisons ridicules d'ailleurs pour le commun des mortels, mais bon ...

ça te stresse quand tu dois faire des choses qui sortent de l'ordinaire ? Tu as besoin d'une routine ? Ceci dit à ton âge peut-être pas encore. Mais ton hypersensibilité est très développée.

Que je te trouve un site ou une vidéo qui te montre ce qu'est UNE asperger (car les hommes, c'est encore un peu autrement) ...

Là, celle-ci devrait te parler.

<iframe width="560" height="315" src="

Tu me diras ce que tu en penses.
c
24 septembre 2022 02:46
Bon. Ben voilà. Cherche pas. Tu as sans doute ce trouble. Ou quelque chose qui y ressemble très fortement. L'auto-mutilation est un signe aussi. Je ne l'ai pas évoquer car je n'ai pas été concerné par ça, enfin ... pas au point de me mutiler. Mais c'est vrai que je vais avoir tendance à chercher les défauts sur ma peau. C'est dégueu, mais j'ai un eczéma sur un pied. La base est de ne pas gratter pour que ça ne s'aggrave pas. Et je ne sais pas, faut toujours que je triture le truc, ça fait 10 ans que ça ne guérit pas. Là, j'ai enfin décidé de consulter pour ça. Bref, c'est pas vraiment de la mutilation, mais peut-être que si après tout.

Pour les 1000 scénarios dans ta tête, oui, idem que toi. Et bien sûr, on s'imagine toujours le pire hein ... T'inquiète, je comprends aussi cela, je suis pareille aussi.

En France, la plupart des psys passent à côté de ça. Et tu finis sous anti-dépresseurs, anxiolytiques, somnifères ... pour rien. Car aucun médicament ne pourra te guérir, tu es née comme ça.

Renseigne-toi sur ce trouble, essaye d'en parler à ta psy, dis-lui que tu as vu une vidéo qui t'a grandement parlé, que tu te reconnais dans beaucoup de traits, que tu aimerais faire des tests en ce sens.

Si elle ne te prend pas au sérieux, change de professionnelle et trouve-toi quelqu'un qui acceptera de te faire passer les tests.

Avoir un diagnostic ne t'aidera pas à aller mieux. Y'a rien à faire contre l'autisme. Mais au moins, tu sauras ce que tu as et tu pourras apprendre à apprivoiser ton trouble pour pouvoir mieux vivre avec.

Il y a certaines thérapies dites comportementales qui pourront peut-être t'aider. Je ne connais pas, mais visiblement, ça aide pas mal de gens dans le milieu, tout au moins à comprendre comment se comporter en société, avec les autres ... bref face à des professionnels concernant ce trouble, tu auras de bonnes clés pour mieux avancer.

Moi j'ai compris le problème sur un tard, j'ai déjà analysé ma vie en long, en large et en travers, je sais comment gérer mon stress tout ça ... Bref, ma vie est faite, je me débrouille pour gérer.

Maintenant que je sais, je ne me force plus à être quelqu'un que je ne suis pas. Et c'est trop bien de pouvoir être soi. Tant pis si les autres me trouvent bizarres.

Mais toi, tu as ta vie à faire, tu es jeune, donc faut que tu puisses t'insérer dans cette société en connaissant ton trouble, pour mieux aborder la vie. Déjà comprendre ton trouble te permettra de faire moins d'angoisses, d'apprendre à les gérer.

Perso, j'ai compris mon trouble sur un tard, et clairement ça a été un soulagement de comprendre qu'enfin, je n'avais rien fait de mal, que mes parents ne m'avaient pas rendue barge non plus. C'était comme ça quoi, je suis faite ainsi et j'allais enfin pouvoir être moi sans me poser de questions.

Bon et puis, c'est un trouble héréditaire, et il est vrai que ma mère, ma grand-mère ... ben y'a un truc aussi quoi ... C'est parce qu'elles font partie d'une époque où être femme au foyer était normal, donc si elles n'étaient pas insérée dans la société, on s'en fichait. Nous on doit s'insérer dans la société et c'est vrai que la société n'est pas faite pour nous, c'est compliqué.

Perso, j'ai fini par faire un travail à domicile, et j'ai la chance d'avoir un super mari, donc j'ai fini femme au foyer aussi. Et c'est un grand bienfait me concernant. En espérant que je ne le regretterai pas plus tard car si je deviens veuve de bonne heure ou autre ... Enfin ...

Fais les démarches en ce sens. ça va t'aider à aller mieux. Pas forcément demain, mais de pouvoir mettre un nom sur ce que tu as, ça va être un soulagement pour avancer dans le bon sens.
Citation
Anonyme725 a écrit:
Je viens de voir la vidéo, c'est super intéressant.
Je me reconnais dans beaucoup de points dont tu as cité.
- j'ai du mal à me faire des amies, du moins maintenir une relation stable, j'ai toujours été très timide.
- Bonne élève ? c'est une bonne question,je dirais que j'ai une manière de réfléchir différente des gens, on me dit souvent que j'ai une bonne mémoire et c'est vrai, j'apprends vite et mémorise tout assez facilement.
- Le mutisme aussi, je peut en effet rester sans parler, comme si j'avais un sorte de blocage.
- Les contacts visuels aussi, je détourne souvent le regard.
- Je ressens les émotions très fortement, mais j'ai du mal à les exprimer, je n'arrive pas à mettre les mots dessus. Des fois je ressens beaucoup d'émotions à la fois et ça me contrarie beaucoup.
- Les tendances à se balancer, pas énormément, mais lorsque je suis dans des situations angoissantes il faut que j'ai quelques chose entre les mains, sinon ( c'est dur à dire ça ) mais j'ai l'habitude de me pincer très fort ou de me griffer.
Quand je dois faire des choses qui sortent de l'ordinaire j'angoisse et appréhende directement, je m'imagine 1000 scénarios dans ma tête sur comment ça va se passer.
MFL
24 septembre 2022 11:07
Mwé
Faut se faire violence et y aller 1h, puis 1/2 journée, puis une journée puis 2 etc…

C’est un endroit où tu risque rien

Pense à nos prophètes et pieux prédécesseurs qui se sont retrouvés dans des batailles, dans des situations très conflictuelles, qui pouvaient être bien plus stressantes que d’aller dans une salle de classe sobhanallah…

Cette société a crée des maux mais il faut savoir les combattre inchallah

Invoque bcp allah pour qu’il t’apaise
Citation
Anonyme725 a écrit:
je sais pas, avant j'y allais normalement avant le confinement. Mais maintenant je fait de violente crise d'angoisse que j'arrive pas à contrôler
A
25 septembre 2022 16:26
J'essaierai d'aborder le sujet avec ma psy, merci beaucoup j'y vois plus claire maintenant. J'ai une cousine qui est autiste, pour elle c'est assez sévère et complètement différent mais je pense aussi que l'hérédité peut jouer beaucoup.
Citation
citronnette a écrit:
Bon. Ben voilà. Cherche pas. Tu as sans doute ce trouble. Ou quelque chose qui y ressemble très fortement. L'auto-mutilation est un signe aussi. Je ne l'ai pas évoquer car je n'ai pas été concerné par ça, enfin ... pas au point de me mutiler. Mais c'est vrai que je vais avoir tendance à chercher les défauts sur ma peau. C'est dégueu, mais j'ai un eczéma sur un pied. La base est de ne pas gratter pour que ça ne s'aggrave pas. Et je ne sais pas, faut toujours que je triture le truc, ça fait 10 ans que ça ne guérit pas. Là, j'ai enfin décidé de consulter pour ça. Bref, c'est pas vraiment de la mutilation, mais peut-être que si après tout.

Pour les 1000 scénarios dans ta tête, oui, idem que toi. Et bien sûr, on s'imagine toujours le pire hein ... T'inquiète, je comprends aussi cela, je suis pareille aussi.

En France, la plupart des psys passent à côté de ça. Et tu finis sous anti-dépresseurs, anxiolytiques, somnifères ... pour rien. Car aucun médicament ne pourra te guérir, tu es née comme ça.

Renseigne-toi sur ce trouble, essaye d'en parler à ta psy, dis-lui que tu as vu une vidéo qui t'a grandement parlé, que tu te reconnais dans beaucoup de traits, que tu aimerais faire des tests en ce sens.

Si elle ne te prend pas au sérieux, change de professionnelle et trouve-toi quelqu'un qui acceptera de te faire passer les tests.

Avoir un diagnostic ne t'aidera pas à aller mieux. Y'a rien à faire contre l'autisme. Mais au moins, tu sauras ce que tu as et tu pourras apprendre à apprivoiser ton trouble pour pouvoir mieux vivre avec.

Il y a certaines thérapies dites comportementales qui pourront peut-être t'aider. Je ne connais pas, mais visiblement, ça aide pas mal de gens dans le milieu, tout au moins à comprendre comment se comporter en société, avec les autres ... bref face à des professionnels concernant ce trouble, tu auras de bonnes clés pour mieux avancer.

Moi j'ai compris le problème sur un tard, j'ai déjà analysé ma vie en long, en large et en travers, je sais comment gérer mon stress tout ça ... Bref, ma vie est faite, je me débrouille pour gérer.

Maintenant que je sais, je ne me force plus à être quelqu'un que je ne suis pas. Et c'est trop bien de pouvoir être soi. Tant pis si les autres me trouvent bizarres.

Mais toi, tu as ta vie à faire, tu es jeune, donc faut que tu puisses t'insérer dans cette société en connaissant ton trouble, pour mieux aborder la vie. Déjà comprendre ton trouble te permettra de faire moins d'angoisses, d'apprendre à les gérer.

Perso, j'ai compris mon trouble sur un tard, et clairement ça a été un soulagement de comprendre qu'enfin, je n'avais rien fait de mal, que mes parents ne m'avaient pas rendue barge non plus. C'était comme ça quoi, je suis faite ainsi et j'allais enfin pouvoir être moi sans me poser de questions.

Bon et puis, c'est un trouble héréditaire, et il est vrai que ma mère, ma grand-mère ... ben y'a un truc aussi quoi ... C'est parce qu'elles font partie d'une époque où être femme au foyer était normal, donc si elles n'étaient pas insérée dans la société, on s'en fichait. Nous on doit s'insérer dans la société et c'est vrai que la société n'est pas faite pour nous, c'est compliqué.

Perso, j'ai fini par faire un travail à domicile, et j'ai la chance d'avoir un super mari, donc j'ai fini femme au foyer aussi. Et c'est un grand bienfait me concernant. En espérant que je ne le regretterai pas plus tard car si je deviens veuve de bonne heure ou autre ... Enfin ...

Fais les démarches en ce sens. ça va t'aider à aller mieux. Pas forcément demain, mais de pouvoir mettre un nom sur ce que tu as, ça va être un soulagement pour avancer dans le bon sens.
c
25 septembre 2022 17:52
Ah ben tu vois, je suis bien tombée. J'ai reconnu les symptômes de suite.

Bon courage pour la suite.

Surtout ne va pas croire que tu es nulle ou autre. Tu es juste différente. Et la société n'est pas faite pour toi.

Mais tu peux très bien te marier, être une bonne mère, avoir un boulot ... vivre comme tout le monde quoi. Mais faudra pas essayer de copier les autres mais apprendre à être toi.

Et ta raison. L'enseignement à la maison est sans doute mieux pour toi. Mais moins tu seras en contact avec les gens "normaux" plus tu auras du mal à vivre comme il faut.

De toutes façons tu devras te créer une vie sans bruit, sans doute à la campagne, loin de l'agitation, te trouver un boulot calme aussi, peut être à domicile ou de nuit... faudra trouver le style de vie qui te va le mieux mais souvent c'est ça pour les aspergers.

L'informatique est un domaine de prédilection pour eux. Si tu aimes ça... ou les métiers en pleine nature ...

Écoute toi. N'écoutes pas les autres. Là que tu commences à comprendre l'origine probable du problème tu pourras aménager ta vie en conséquences.

Moi j'ai compris sur un tard après n'avoir pas réussi à m'insérer normalement dans le monde du travail, après avoir vécu plusieurs burn out ... si j'avais pu comprendre plus tôt...

Mais bon ma vie va bien quand même, mais ça aurait été plus facile d'aborder la vie en sachant ...

Enfin bon il te faudra un moment pour digérer, comprendre tout ça, tu es encore jeune tu pourras en plus être aidée si tu tombes sur des professionnels compétents. Bon OK là c'est loin d'être gagné mais on sait jamais.

Bonne suite à toi. Tu vas y arriver, tu verras. Ça ne sera pas facile tous les jours mais tu vas y arriver.
Citation
Anonyme725 a écrit:
J'essaierai d'aborder le sujet avec ma psy, merci beaucoup j'y vois plus claire maintenant. J'ai une cousine qui est autiste, pour elle c'est assez sévère et complètement différent mais je pense aussi que l'hérédité peut jouer beaucoup.
A
25 septembre 2022 19:35
merci en tout cas pour ta bienveillance et d'avoir pris le temps de parler avec moi ! Qu'Allah te préserve je te souhaite le meilleur
Citation
citronnette a écrit:
Ah ben tu vois, je suis bien tombée. J'ai reconnu les symptômes de suite.

Bon courage pour la suite.

Surtout ne va pas croire que tu es nulle ou autre. Tu es juste différente. Et la société n'est pas faite pour toi.

Mais tu peux très bien te marier, être une bonne mère, avoir un boulot ... vivre comme tout le monde quoi. Mais faudra pas essayer de copier les autres mais apprendre à être toi.

Et ta raison. L'enseignement à la maison est sans doute mieux pour toi. Mais moins tu seras en contact avec les gens "normaux" plus tu auras du mal à vivre comme il faut.

De toutes façons tu devras te créer une vie sans bruit, sans doute à la campagne, loin de l'agitation, te trouver un boulot calme aussi, peut être à domicile ou de nuit... faudra trouver le style de vie qui te va le mieux mais souvent c'est ça pour les aspergers.

L'informatique est un domaine de prédilection pour eux. Si tu aimes ça... ou les métiers en pleine nature ...

Écoute toi. N'écoutes pas les autres. Là que tu commences à comprendre l'origine probable du problème tu pourras aménager ta vie en conséquences.

Moi j'ai compris sur un tard après n'avoir pas réussi à m'insérer normalement dans le monde du travail, après avoir vécu plusieurs burn out ... si j'avais pu comprendre plus tôt...

Mais bon ma vie va bien quand même, mais ça aurait été plus facile d'aborder la vie en sachant ...

Enfin bon il te faudra un moment pour digérer, comprendre tout ça, tu es encore jeune tu pourras en plus être aidée si tu tombes sur des professionnels compétents. Bon OK là c'est loin d'être gagné mais on sait jamais.

Bonne suite à toi. Tu vas y arriver, tu verras. Ça ne sera pas facile tous les jours mais tu vas y arriver.
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook