Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
partir etudier en france sans connaitre personne
m
24 mars 2012 00:34
bonsoir
j'aimerai connaitre des étudiants (surtout des filles car c'est plus difficile pour les filles ) qui sont dans mon cas c'est à dire qui sont partis en France pour continuer leurs études sans avoir de la famille qui les accueille en france ou sans avoir des amis ou des connaissances des proches , ect
est ce qu'il y en a des filles dans ce cas ? et comment avez vous fait les premières semaines et quelles sont les difficultés que vous avez rencontrez ? racontez vos expériences
et pour les autres qui sont parti faire leurs études en France et qui avaient des amis ou de la famille , des proches qui les ont aidé vous pouvez aussi raconter vos expériences merci beaucoup
S
24 mars 2012 10:41
Salam,

Je vais te parler d'une amie d'université, elle est venue en France juste après son bac en poche et à finaliser ses études jusqu'au master 2, donc 5 ans après le bac.

Elle bénéficiait d'un visa étudiant valable un an renouvelable, vivait en appartement donc son papa est venu avec elle en France pour lui trouver au préalable un studio. Elle n'avait pas le droit aux aides financières en France (bourse, caf...) Donc c'était plein pot...Mais bon TOUS les jeunes étrangers qui venait du Maroc étaient issus de familles bourgeoises donc on va dire que l'argent n'était pas un souci. Elle rentrait à chaque session de vacances universitaire au Maroc, son papa lui payait un billet a/r.

Cette amie, s'est fait un groupe d'amies (dont je fais parti) elle n'avait pas de famille ici, et pour les fêtes comme l'aid...Elle était invitée dans la famille d'une amie en commun qui l'a tout de suite considéré comme un autre membre de la famille.

Hamdoulah, ça s'est très bien passé pour elle, malgré les coups de blues car loin de la famille...Après ses études elle est rentrée au Maroc, elle s'est mariée al hamdoulah et à un poste de cadre au Maroc c'est ce qu'elle voulait, rester en France ne l’intéressait pas.
m
24 mars 2012 12:06
merci pour ta participation soumaya Smiling Smiley et je suis contente pour ton amie qui a réussi son parcours hmdoulah et c'est bien que son père est venu avec elle car ça aurait été difficile pour elle de venir seule le premier jour j'attends d'autres expériences allez les yabies Smiling SmileySmiling Smiley
H
24 mars 2012 19:43
Bon courage.
Attention a la mauvaise compagnie.
Je connais une fille qui pourrait aider pour un petit boulot si jamais t'en aurait besoin.

Lh
m
25 mars 2012 16:38
bonjour allez les filles racontez vos expériences Smiling Smiley
m
26 mars 2012 16:22
salam personne Sad Smiley! !Perplexe si vous ne voulez pas raconter ici il y a ma boite mp
m
28 mars 2012 22:39
bonsoir ?,?!! Sad SmileySad SmileyOh
m
29 mars 2012 02:55
j'ai ma copine qui est arrivée de mayotte il y a 7 ans, elle etait seule en france, en plus pas du tout habituée au froid en hiver, elle venait meme plus en cours parce qu'elle avait peur d'etre congelée, lol, elle faisait des dépression, elle voulait rentrer chez elle, le soleil et la plage, sa famille, ses amis lui manquait

mais au bout de qq mois elle s'est habitée a nous, a la ville, a la france, on lui a fait visiter beaucoup de ville ( paris, montpellier, bordeaux, marseille, avignon, nice....)

elle etait en chambre universitaire, elle a fait connaissance avec bcp de gens de son pays, elle se sentait moins seule, puis elle a rencontré un gars, un mahorais comme elle, elle s'est mariée avec lui un an plus tard, et aujourd'hui ils ont une petite fille de 1 an et demi, et pour rien au monde elle ne quitterait la france, elle repart tous les été voir sa famille, elle a un bon job ici

elle est vraiment épanouie

tu sais c'est pas parce que tu arrive seule dans un pays que tu ne peux pas te faire d'amies, par contre après j'avoue que les débuts sont très durs

j'ai vécu a montpellier plusieurs années, puis je suis parti avec ma famille, j'ai eu du mal a me faire a ma nouvelle vie, donc je suis redscendu toute seule a montpellier sans famille, je pensais que j'allais etre bien puisque je connaissais deja la ville, mais non il me manquait ma famille, j'ai pleuré pdt des semaines, et je m'y suis fait petit a petit

avec le temps, tu trouve tes marques, tu prend tes habitudes, et t'oublie que tu es loin de tout

courage
m
29 mars 2012 22:51
Citation
mirabelle_tkt a écrit:
j'ai ma copine qui est arrivée de mayotte il y a 7 ans, elle etait seule en france, en plus pas du tout habituée au froid en hiver, elle venait meme plus en cours parce qu'elle avait peur d'etre congelée, lol, elle faisait des dépression, elle voulait rentrer chez elle, le soleil et la plage, sa famille, ses amis lui manquait

mais au bout de qq mois elle s'est habitée a nous, a la ville, a la france, on lui a fait visiter beaucoup de ville ( paris, montpellier, bordeaux, marseille, avignon, nice....)

elle etait en chambre universitaire, elle a fait connaissance avec bcp de gens de son pays, elle se sentait moins seule, puis elle a rencontré un gars, un mahorais comme elle, elle s'est mariée avec lui un an plus tard, et aujourd'hui ils ont une petite fille de 1 an et demi, et pour rien au monde elle ne quitterait la france, elle repart tous les été voir sa famille, elle a un bon job ici

elle est vraiment épanouie

tu sais c'est pas parce que tu arrive seule dans un pays que tu ne peux pas te faire d'amies, par contre après j'avoue que les débuts sont très durs

j'ai vécu a montpellier plusieurs années, puis je suis parti avec ma famille, j'ai eu du mal a me faire a ma nouvelle vie, donc je suis redscendu toute seule a montpellier sans famille, je pensais que j'allais etre bien puisque je connaissais deja la ville, mais non il me manquait ma famille, j'ai pleuré pdt des semaines, et je m'y suis fait petit a petit

avec le temps, tu trouve tes marques, tu prend tes habitudes, et t'oublie que tu es loin de tout

courage
merci pour ton témoignage est ce qu'il y a d'autres réponses ?? les filles ?
m
1 avril 2012 10:48
il parait qu'il y a pas des filles du maroc qui sont parti poursuivre leur etudes en france Sad Smiley!!
S
1 avril 2012 11:02
Citation
missdou a écrit:
il parait qu'il y a pas des filles du maroc qui sont parti poursuivre leur etudes en france Sad Smiley!!

Mais si!! As-tu lu mon témoignage?
r
1 avril 2012 11:21
il te faut de la tune si non un sacré caracète pour t'nsortir !!
j
1 avril 2012 16:19
pas la peine dy aller
m
1 avril 2012 16:22
Citation
jandouba a écrit:
pas la peine dy aller
pourquoi ?
m
1 avril 2012 16:25
Citation
roubi31000 a écrit:
il te faut de la tune si non un sacré caracète pour t'nsortir !!
salam pourquoi ?
est ce que tu as fait tes études en france tu peux me raconter ton expérience ?
m
1 avril 2012 16:26
Citation
Soumaya75 a écrit:
Citation
missdou a écrit:
il parait qu'il y a pas des filles du maroc qui sont parti poursuivre leur etudes en france Sad Smiley!!

Mais si!! As-tu lu mon témoignage?
si merci j'ai lu ton témoignage mais je voulais avoir beaucoup de témoignages et d'avis de filles du maroc qui sont parti seules faire leurs études en france mais bon Sad Smiley
1 avril 2012 18:37
ça depend de ton age
si tu viens à 19ans (juste apres le bac) ou à 24 ans pour un Master, c'est pas la meme chose
si t'es dans le premier cas (18-19 ans) ça risque d'etre plus difficile pour s'adapter et amortir le choc culturel
Speaks only Arabic and English
m
2 avril 2012 01:22
Citation
Oussama8032 a écrit:
ça depend de ton age
si tu viens à 19ans (juste apres le bac) ou à 24 ans pour un Master, c'est pas la meme chose
si t'es dans le premier cas (18-19 ans) ça risque d'etre plus difficile pour s'adapter et amortir le choc culturel

oui c'est vrai c'est un peu different mais ça reste dur dans les deux cas Sad Smiley
j
2 avril 2012 02:50
pas la peine car tu as vu au forum la vie de nos soeurs en europe nest pas du tout agreable de tout les cotes ....des ke tu mets pied tu te perd ya pas de risques
allah yasawb li fi lkhir
M
2 avril 2012 09:04
Remarque : Tu emplois plus le smiyle de tristesse !!!

Bon, tu as quitté le Maroc pour faire des études supérieures en France. Je suppose, tu tenais fort à cette décision, tu voulais te construire loin de la famille. C’était la meilleure option pour toi. C’était ta conviction.

Tu ne vas donc pas commencer à te lamenter sur ta vie actuelle rien que parce que t’es loin de tes parents, loin de ta patrie.

Je comprends qu’il est difficile, surtout à une fille, de se priver de la chaleur familiale. Je comprends aussi que c’est un autre mode de vie que tu mènes actuellement. Il diffère le quotidien tout près de ta maman, papa, sœurs et frères. Et pourtant, essayes de toujours avoir le grand objectif devant tes yeux : Celui de décrocher ton diplôme inchaa Allah et avec mention (une bonne note). Tu ne veux pas d’un échec non ? La chaleur humaine, si tu la cherches, tu la trouveras d’ailleurs.

Je ne veux pas te donner des exemples sur la vie estudiantine. Chaque étudiante la passe selon sa façon de voir…chacune ses principes, chacune ses priorités, chacune ses expériences, positives ou négatives.

Si tu n’arrives pas encore à t’habituer au nouveau rythme, celui de vivre en solo, fais en sorte de te trouver des moyens de divertissement. La solitude, ça attriste dans des fois, je le comprends.

Je pense que tu n’as pas des problèmes financiers walhamdoulillah puisque je te vois focaliser sur les relations sociales dans ton premier message. Et c’est déjà un grand avantage car crois moi, ce qui pourrit le quotidien de la plupart des étudiants est surtout le manque de fric.

Alors tu trouves où cette chaleur humaine dont je parle?

- Commençons par tes camarades de classe, d'amphi. Avec eux, tu peux avoir divers échanges…Faut pas que ce soit toujours sur vos cours, TP, TD, examens et séminaires…Vos activités dans votre établissement pendant le jour vous sont déjà fatigantes donc des conversations, de la rigolade de temps à autre, ça réconforte. Une alchimie avec des unes dans ton groupe existe bel et bien non?

Le soir à ton retour, y a la TV par exemple pour voir les actualités, des docus, des films pour oublier un peu le stress du jour…ça au cas où pas de devoirs à rendre.

- Quant au contact familial, je pense que maintenant que t’as internet, le MSN, le Skype feront l’affaire. Faut juste t’acheter une cam et tu seras in…donc dans la maison de tes parents, tu peux manger pendant qu’ils mangent, tu peux discuter avec eux autant que tu veux…ça fait du bien.

- Quant à tes amies du Maroc, c’est pareil…les voir, les entendre à vive voix, ça réduit le manque, tu voyages avec dans un autre monde.

- Si jamais les WE te paraissent long, si jamais t’as du temps pour laisser tes livres et devoirs de côté, fais en sorte de te chercher une association qui t’interpelle…c’est une possibilité de rencontres individuelles, de participations à des groupes d’entraide, d’information et d'exercices dans plusieurs domaines (politique, écologique, social, culturel, médical….etc)…

- Tu peux aussi tenter du bénévolat si t’as vraiment du temps libre. Essayes d’accéder à un boulot, à un stage, en gros à travailler dans un projet lambda pour t’enrichir et t’instruire, serait avantageux si lien avec ce que tu fais comme études actuelles. Du positif pour ton CV. Favorable pour ton futur professionnel.

- Dans ta faculté ou grande école, tu trouveras certainement, oui certainement nombreuses brochures, pour te développer et mentalement et personnellement…certainement des services dédiés aux étudiants étrangers. Vas chercher des infos…Tu auras plus d’occupations. De la compagnie aussi. Garanti.

- Tu peux aussi t’inscrire dans un club de sport, un sport qui te parle comme jeune femme (si vous n’avez pas de club en uni). Une occasion pour te faire des copines loin de la fac ou école. Un autre genre d’échanges.

Tout ça pour dire qu’il faut tenter des initiatives au lieu de rester dans ton coin.

Sors de ton moule si tu veux t’intégrer…Vas vers les gens qui ont plus d’expériences, plus de richesse pour apprendre d’eux. Courage courage. Les amies ne servent pas toujours à grand chose pourtant.

T’as une mission en France : Celle de te construire. Partout tu trouveras des terrestres d’ailleurs. Tu ne vis pas seule dans ce pays non ? L’important est qu’elles te soient utiles les connaissances.

Evites les filles vicieuses, les filles pleurnicheuses, les filles soulantes, les filles paresseuses, les filles négatives. Oui ouvres tes bras à la compagnie mais cherches la qualité que la forme (= le nombre)…

Dernier point : si t’es une pratiquante, tu peux aller à la mosquée de temps à autre. Une autre atmosphère, une autre richesse, une préoccupation différente, beaucoup plus spirituelle que les citées en haut.

P.S: Ne te laisses pas influencer par les médias. Tu peux très bien vivre en France et quoi qu'on dise si tu sais comment t'y faire et si tu sais te choisir un bon entourage. Je le repète: Les gens négatifs, évites les.T'es une invitée dans ce pays d'acceuil alors fais preuve de courage et de force pour accomplir ta tâche. La France ne te sera pas obstacle puisqu'elle t'a abritée.

Allah i3awnak. Allah inawrak. Allah inaj’hak yarabbi amine et bon séjour en France.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 02/04/12 09:10 par Matrix Gamma.
Modos typiquement maghrébins...Ils ne peuvent faire un job de pro...La démocratie leur est inconnue mais la dictature, ils y sont forts. Pffff. Bannie
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook