Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
Omar Raddad : Une analyse d’ADN pointe «une personne déjà interrogée»...
24 novembre 2021 13:16
C'est une histoire incroyable qui a trente ans maintenant. Et toutes les émissions et les enquêtes de télévision que nous avons vues vont toutes dans le même sens. L'absence de preuve formelle sur la culpabilité de ce pauvre jardinier. On n'est pas juriste et on comprend facilement qu'on ne peut pas accuser n'importe qui avec n'importe quoi. Je ne comprends pas comment l'instance de révision ne prononce pas la réhabilitation de ce pauvre jardinier sur la base de cet ADN qui matche sur un autre. Il est clair que le jury populaire s'est laissé aller sur un dossier léger et sur de l'émotion et certainement des préjugés.
g
24 novembre 2021 14:28
"Je ne comprends pas comment l'instance de révision ne prononce pas la réhabilitation de ce pauvre jardinier sur la base de cet ADN qui matche sur un autre."

Faut demander à ce procureur...

Et puis la lenteur de la "justice"

Maintenant que la vindicte populaire est apaisé... ils se fichent de trouver et de mettre en prison le vrai coupable... plus aucune pression médiatique.

Cette affaire a fait du bruit et en fait encore... un peu.

Je doute que ce soit la seul dans le genre...
M
24 novembre 2021 16:58
Ils ne vont jamais lui lâcher la grappe, emprisonné injustement, laissant sa famille derrière lui, grève de la faim, et aujourd'hui il est encore en train de galérer et le procès n'est pas finis 30 ans après.
1
24 novembre 2021 20:03
Salam,

Tu as étudié l'affaire ?
Son dossier est accablant, tu l'aurais probablement désigné coupable en voyant tous les éléments contre lui. Il faut aussi penser à la victime et sa famille.
Citation
girltalk a écrit:
"Je ne comprends pas comment l'instance de révision ne prononce pas la réhabilitation de ce pauvre jardinier sur la base de cet ADN qui matche sur un autre."

Faut demander à ce procureur...

Et puis la lenteur de la "justice"

Maintenant que la vindicte populaire est apaisé... ils se fichent de trouver et de mettre en prison le vrai coupable... plus aucune pression médiatique.

Cette affaire a fait du bruit et en fait encore... un peu.

Je doute que ce soit la seul dans le genre...
g
24 novembre 2021 20:41
Wa alaykum salam,

Non, je ne l'ai pas étudié.

A ce point... Tu peux m'en dire plus sur ces éléments accablant ? ou me conseiller un bon doc dessus...

Evidement, "je suis de leur coté" avant tout... je parle de l'état d'esprit de la "justice" Clairement, il s'en tape, et pas que dans cet affaire.
Citation
1yabi a écrit:
Salam,

Tu as étudié l'affaire ?
Son dossier est accablant, tu l'aurais probablement désigné coupable en voyant tous les éléments contre lui. Il faut aussi penser à la victime et sa famille.
1
24 novembre 2021 21:54
En fait j'ai longtemps été sympathisant de son "affaire"

Puis j'avais vu le film et là je me suis penché sur le dossier.
Et au final, je pense qu'en tant que jury je l'aurai condamné.

Parce qu'il y a une victime et sa famille. Donc il s'agit pas que je le défende juste parce qu'il est marocain. Sachant qu'il a eu le soutien du roi carrément puis de Chirac, et que la presse de gauche le défendait.

Sinon, sans refaire toute l'affaire y a tout.
Le mobile, à savoir des besoins d'argent et un fond d'addiction.
La proximité, il était juste à côté donc ça colle.
Pas d'alibi sérieux.

Puis le crime en lui même.
La victime écrit avec son sang sur le mur. Une fois avec une erreur quoi que dise les médias qui reste cohérente par rapport à la victime (tuer).
Puis le plus macabre c'est la 2ème inscription, celle qui est très mal écrite et agencée et qui conforte l'idée d'une personne mourante, écrivant avec ses dernières forces.

Puis la porte bien verrouillée de l'intérieur etc

En fait, ce qui pourrait l'innocenter ce serait
1- C'est un autre Omar, mais qui ?
2- Elle se trompe en croyant que c'est Omar : très tiré par les cheveux
3- Elle veut faire porter le chapeau sur Omar pour protéger le meurtrier : mais là, se dire qu'elle ferait ça mourant et en plus 2 fois

Donc, sauf vraiment scénario très très très improbable ... on est face à un très probable homicide involontaire. Un coup de nerf, une absence ... sur fond de besoin d'argent ou d'une dernière dispute qui dégénère.
Je ne sais pas si t'es fan d'enquête criminelle mais avec moins que ça on a le meurtrier assez souvent.

Tu peux regarder ça : [www.police-scientifique.com]
Et croise les infos par ci par là.

Citation
girltalk a écrit:
Wa alaykum salam,

Non, je ne l'ai pas étudié.

A ce point... Tu peux m'en dire plus sur ces éléments accablant ? ou me conseiller un bon doc dessus...

Evidement, "je suis de leur coté" avant tout... je parle de l'état d'esprit de la "justice" Clairement, il s'en tape, et pas que dans cet affaire.
24 novembre 2021 21:57
J'en ai regardé des émissions. Et toutes montraient la fragilité du dossier.
Citation
1yabi a écrit:
En fait j'ai longtemps été sympathisant de son "affaire"

Puis j'avais vu le film et là je me suis penché sur le dossier.
Et au final, je pense qu'en tant que jury je l'aurai condamné.

Parce qu'il y a une victime et sa famille. Donc il s'agit pas que je le défende juste parce qu'il est marocain. Sachant qu'il a eu le soutien du roi carrément puis de Chirac, et que la presse de gauche le défendait.

Sinon, sans refaire toute l'affaire y a tout.
Le mobile, à savoir des besoins d'argent et un fond d'addiction.
La proximité, il était juste à côté donc ça colle.
Pas d'alibi sérieux.

Puis le crime en lui même.
La victime écrit avec son sang sur le mur. Une fois avec une erreur quoi que dise les médias qui reste cohérente par rapport à la victime (tuer).
Puis le plus macabre c'est la 2ème inscription, celle qui est très mal écrite et agencée et qui conforte l'idée d'une personne mourante, écrivant avec ses dernières forces.

Puis la porte bien verrouillée de l'intérieur etc

En fait, ce qui pourrait l'innocenter ce serait
1- C'est un autre Omar, mais qui ?
2- Elle se trompe en croyant que c'est Omar : très tiré par les cheveux
3- Elle veut faire porter le chapeau sur Omar pour protéger le meurtrier : mais là, se dire qu'elle ferait ça mourant et en plus 2 fois

Donc, sauf vraiment scénario très très très improbable ... on est face à un très probable homicide involontaire. Un coup de nerf, une absence ... sur fond de besoin d'argent ou d'une dernière dispute qui dégénère.
Je ne sais pas si t'es fan d'enquête criminelle mais avec moins que ça on a le meurtrier assez souvent.

Tu peux regarder ça : [www.police-scientifique.com]
Et croise les infos par ci par là.
24 novembre 2021 21:57
J'en ai regardé des émissions. Et toutes montraient la fragilité du dossier.
Citation
1yabi a écrit:
En fait j'ai longtemps été sympathisant de son "affaire"

Puis j'avais vu le film et là je me suis penché sur le dossier.
Et au final, je pense qu'en tant que jury je l'aurai condamné.

Parce qu'il y a une victime et sa famille. Donc il s'agit pas que je le défende juste parce qu'il est marocain. Sachant qu'il a eu le soutien du roi carrément puis de Chirac, et que la presse de gauche le défendait.

Sinon, sans refaire toute l'affaire y a tout.
Le mobile, à savoir des besoins d'argent et un fond d'addiction.
La proximité, il était juste à côté donc ça colle.
Pas d'alibi sérieux.

Puis le crime en lui même.
La victime écrit avec son sang sur le mur. Une fois avec une erreur quoi que dise les médias qui reste cohérente par rapport à la victime (tuer).
Puis le plus macabre c'est la 2ème inscription, celle qui est très mal écrite et agencée et qui conforte l'idée d'une personne mourante, écrivant avec ses dernières forces.

Puis la porte bien verrouillée de l'intérieur etc

En fait, ce qui pourrait l'innocenter ce serait
1- C'est un autre Omar, mais qui ?
2- Elle se trompe en croyant que c'est Omar : très tiré par les cheveux
3- Elle veut faire porter le chapeau sur Omar pour protéger le meurtrier : mais là, se dire qu'elle ferait ça mourant et en plus 2 fois

Donc, sauf vraiment scénario très très très improbable ... on est face à un très probable homicide involontaire. Un coup de nerf, une absence ... sur fond de besoin d'argent ou d'une dernière dispute qui dégénère.
Je ne sais pas si t'es fan d'enquête criminelle mais avec moins que ça on a le meurtrier assez souvent.

Tu peux regarder ça : [www.police-scientifique.com]
Et croise les infos par ci par là.
Citation
1yabi a écrit:
En fait j'ai longtemps été sympathisant de son "affaire"

Puis j'avais vu le film et là je me suis penché sur le dossier.
Et au final, je pense qu'en tant que jury je l'aurai condamné.

Parce qu'il y a une victime et sa famille. Donc il s'agit pas que je le défende juste parce qu'il est marocain. Sachant qu'il a eu le soutien du roi carrément puis de Chirac, et que la presse de gauche le défendait.

Sinon, sans refaire toute l'affaire y a tout.
Le mobile, à savoir des besoins d'argent et un fond d'addiction.
La proximité, il était juste à côté donc ça colle.
Pas d'alibi sérieux.

Puis le crime en lui même.
La victime écrit avec son sang sur le mur. Une fois avec une erreur quoi que dise les médias qui reste cohérente par rapport à la victime (tuer).
Puis le plus macabre c'est la 2ème inscription, celle qui est très mal écrite et agencée et qui conforte l'idée d'une personne mourante, écrivant avec ses dernières forces.

Puis la porte bien verrouillée de l'intérieur etc

En fait, ce qui pourrait l'innocenter ce serait
1- C'est un autre Omar, mais qui ?
2- Elle se trompe en croyant que c'est Omar : très tiré par les cheveux
3- Elle veut faire porter le chapeau sur Omar pour protéger le meurtrier : mais là, se dire qu'elle ferait ça mourant et en plus 2 fois

Donc, sauf vraiment scénario très très très improbable ... on est face à un très probable homicide involontaire. Un coup de nerf, une absence ... sur fond de besoin d'argent ou d'une dernière dispute qui dégénère.
Je ne sais pas si t'es fan d'enquête criminelle mais avec moins que ça on a le meurtrier assez souvent.

Tu peux regarder ça : [www.police-scientifique.com]
Et croise les infos par ci par là.
1
24 novembre 2021 22:08
Je veux bien te croire.

L'affaire a été instrumentalisée par les bobos de gauche.
Ainsi se positionner dans cette affaire c'est limite faire le choix d'une tendance politique. Les émissions et les journaux pour partie ont tout intérêt à montrer le côté "racisme", victime du système etc c'est plus vendeur.

Mais techniquement, si tu étudies le dossier en remplaçant Omar par Wilfried et en prenant chaque élément, le dossier est très solide. A moins d'appuyer la thèse d'un complot, de fabrication de preuves ...

Après si malgré étude tu n'es pas convaincu, je respecte. Mais pour mon cas, les éléments sont plus que suffisants.
Citation
AL MASSIRA a écrit:
J'en ai regardé des émissions. Et toutes montraient la fragilité du dossier.
g
24 novembre 2021 22:23
En effet, beaucoup d'élément l'accable...

Je ne savais pas qu'il avais une addiction... c'est pas n'importe quoi comme mobile !

Le site a l'air bien fourni et documenté.

Je vais regarder tout ça... faire des recherche et te faire un retour sur ce que j'en pense.

Merci pour toutes ces infos et le lien.

Citation
1yabi a écrit:
En fait j'ai longtemps été sympathisant de son "affaire"

Puis j'avais vu le film et là je me suis penché sur le dossier.
Et au final, je pense qu'en tant que jury je l'aurai condamné.

Parce qu'il y a une victime et sa famille. Donc il s'agit pas que je le défende juste parce qu'il est marocain. Sachant qu'il a eu le soutien du roi carrément puis de Chirac, et que la presse de gauche le défendait.

Sinon, sans refaire toute l'affaire y a tout.
Le mobile, à savoir des besoins d'argent et un fond d'addiction.
La proximité, il était juste à côté donc ça colle.
Pas d'alibi sérieux.

Puis le crime en lui même.
La victime écrit avec son sang sur le mur. Une fois avec une erreur quoi que dise les médias qui reste cohérente par rapport à la victime (tuer).
Puis le plus macabre c'est la 2ème inscription, celle qui est très mal écrite et agencée et qui conforte l'idée d'une personne mourante, écrivant avec ses dernières forces.

Puis la porte bien verrouillée de l'intérieur etc

En fait, ce qui pourrait l'innocenter ce serait
1- C'est un autre Omar, mais qui ?
2- Elle se trompe en croyant que c'est Omar : très tiré par les cheveux
3- Elle veut faire porter le chapeau sur Omar pour protéger le meurtrier : mais là, se dire qu'elle ferait ça mourant et en plus 2 fois

Donc, sauf vraiment scénario très très très improbable ... on est face à un très probable homicide involontaire. Un coup de nerf, une absence ... sur fond de besoin d'argent ou d'une dernière dispute qui dégénère.
Je ne sais pas si t'es fan d'enquête criminelle mais avec moins que ça on a le meurtrier assez souvent.

Tu peux regarder ça : [www.police-scientifique.com]
Et croise les infos par ci par là.
g
24 novembre 2021 22:26
Ton intime conviction ne change pas malgré ce nouvel élément, cet adn...

Citation
1yabi a écrit:
Je veux bien te croire.

L'affaire a été instrumentalisée par les bobos de gauche.
Ainsi se positionner dans cette affaire c'est limite faire le choix d'une tendance politique. Les émissions et les journaux pour partie ont tout intérêt à montrer le côté "racisme", victime du système etc c'est plus vendeur.

Mais techniquement, si tu étudies le dossier en remplaçant Omar par Wilfried et en prenant chaque élément, le dossier est très solide. A moins d'appuyer la thèse d'un complot, de fabrication de preuves ...

Après si malgré étude tu n'es pas convaincu, je respecte. Mais pour mon cas, les éléments sont plus que suffisants.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 24/11/21 22:34 par girltalk.
C
24 novembre 2021 22:27
Oui mais en droit français, le doute profite toujours au prévenu. C’est un principe fondateur de notre droit. S’il y a un doute même infime, cela doit justifier la relaxe.
g
24 novembre 2021 22:31
Le film est neutre genre docu, ou "romancé" ... il prend sa défense ?
Citation
1yabi a écrit:
En fait j'ai longtemps été sympathisant de son "affaire"

Puis j'avais vu le film et là je me suis penché sur le dossier.
Et au final, je pense qu'en tant que jury je l'aurai condamné.

Parce qu'il y a une victime et sa famille. Donc il s'agit pas que je le défende juste parce qu'il est marocain. Sachant qu'il a eu le soutien du roi carrément puis de Chirac, et que la presse de gauche le défendait.

Sinon, sans refaire toute l'affaire y a tout.
Le mobile, à savoir des besoins d'argent et un fond d'addiction.
La proximité, il était juste à côté donc ça colle.
Pas d'alibi sérieux.

Puis le crime en lui même.
La victime écrit avec son sang sur le mur. Une fois avec une erreur quoi que dise les médias qui reste cohérente par rapport à la victime (tuer).
Puis le plus macabre c'est la 2ème inscription, celle qui est très mal écrite et agencée et qui conforte l'idée d'une personne mourante, écrivant avec ses dernières forces.

Puis la porte bien verrouillée de l'intérieur etc

En fait, ce qui pourrait l'innocenter ce serait
1- C'est un autre Omar, mais qui ?
2- Elle se trompe en croyant que c'est Omar : très tiré par les cheveux
3- Elle veut faire porter le chapeau sur Omar pour protéger le meurtrier : mais là, se dire qu'elle ferait ça mourant et en plus 2 fois

Donc, sauf vraiment scénario très très très improbable ... on est face à un très probable homicide involontaire. Un coup de nerf, une absence ... sur fond de besoin d'argent ou d'une dernière dispute qui dégénère.
Je ne sais pas si t'es fan d'enquête criminelle mais avec moins que ça on a le meurtrier assez souvent.

Tu peux regarder ça : [www.police-scientifique.com]
Et croise les infos par ci par là.
1
24 novembre 2021 22:35
avec infime tu condamnes personne

C'est pas toujours évident d'avoir des preuves directes indiscctuables ou des aveux.
Là on a un faisceau concordant.

Après si t'es pas convaincu pas de souci mais je trouve indécent que ça en devienne le porte étendard du racisme, victime du système ...
Citation
Caramelfraise a écrit:
Oui mais en droit français, le doute profite toujours au prévenu. C’est un principe fondateur de notre droit. S’il y a un doute même infime, cela doit justifier la relaxe.
1
24 novembre 2021 22:38
le film est en sa faveur

C'est pas évident tu sais parce qu'en le regardant tu te dis le mec qui fait le film il a étudié le dossier. Mais au final il grossisse le côté racisme, victime ... et cache beaucoup de choses.

Le mieux c'est d'étudier les faits, c'est à dire le dossier.
Puis après tu peux regarder la défense, ce qu'elle a présenté comme autre piste, perso ça m'a déçu. C'est pour ça quand tu me dis si j'ai regardé pour l'adn, j'ai même pas envie, je sens le gros enfumage.

Citation
girltalk a écrit:
Le film est neutre genre docu, ou "romancé" ... il prend sa défense ?
C
24 novembre 2021 22:39
Il s’agit d’éviter les erreurs judiciaires. C’est un principe fondateur de notre droit issu de la révolution française. Dans le régime US il est dit :

«   on préfère un innocent en prison qu’un criminel en liberté »

La philosophie du droit français est tout autre : « on préfère un coupable en liberté qu’un innocent en prison »

Cela se discute… mais en France on ne supporte pas l’erreur judiciaire. Elles ont était trop nombreuses.

Le truc c’est que lorsqu’il existe un principe fondateur, on le respecte ou le met à terre et on le piétine. Mais il faut être cohérent.

Ce principe existe et il devrait en jouir.


Citation
1yabi a écrit:
avec infime tu condamnes personne

C'est pas toujours évident d'avoir des preuves directes indiscctuables ou des aveux.
Là on a un faisceau concordant.

Après si t'es pas convaincu pas de souci mais je trouve indécent que ça en devienne le porte étendard du racisme, victime du système ...



Modifié 1 fois. Dernière modification le 24/11/21 22:46 par Caramelfraise.
C
24 novembre 2021 22:44
« In dubio pro reo » (qui signifie littéralement « dans le doute abstiens-toi »). Le doute est en effet incompatible avec une condamnation, condamnation qui se fonde sur l’intime conviction du juge ( en l’espèce du jury)

Je suis satisfaite de notre droit et de sa présomption d’innocence. Quand tu penses qu’aux USA tu es présumé coupable.

Citation
1yabi a écrit:
avec infime tu condamnes personne

C'est pas toujours évident d'avoir des preuves directes indiscctuables ou des aveux.
Là on a un faisceau concordant.

Après si t'es pas convaincu pas de souci mais je trouve indécent que ça en devienne le porte étendard du racisme, victime du système ...
1
24 novembre 2021 22:44
je ne suis pas expert en droit mais je pense qu'il en jouit

car ce principe va forcément devoir être équilibré par le droit de la victime et le maintien de l'ordre public.
Si pour un doute très très infime, tu laisses un meurtrier ou parlons général un violeur un serial killer dans l'air, c'est un pb pour les victimes mais dans l'immédiat pour d'autres potentiels.

Etudie le dossier au moins juste pour te dire ce que t'en penses déjà, voir ton ressenti.
Citation
Caramelfraise a écrit:
Il s’agit d’éviter les erreurs judiciaires. C’est un principe fondateur de notre droit issu de la révolution française. Dans le régime anglo-saxon il est dit :

«   on préfère un innocent en prison qu’un criminel en liberté »

La philosophie du droit français est tout autre : « on préfère un coupable en liberté qu’un innocent en prison »

Cela se discute… mais en France on ne supporte pas l’erreur judiciaire. Elles ont était trop nombreuses.

Le truc c’est que lorsqu’il existe un principe fondateur, on le respecte ou le met à terre et on le piétine. Mais il faut être cohérent.

Ce principe existe et il devrait en jouir.
C
24 novembre 2021 22:51
Oui je comprends. Ba je l’ai déjà étudié… c’est pour ça que je me permets. Si tu veux… les experts en droit… ne discutent pas du fond réellement mais plutôt de la forme ( de la procédure). La vérité on ne l’a connaîtra jamais… mais il préférable d’avoir 100 coupables en liberté qu’un innocent en prison pour paraphraser benjamin Franklin ou encore voltaire,
Les experts sont attachés à ses principes de procédure, la procédure est ce qui protège le justiciable, ce qui protège l’état de droit.

Pour ce qui est du fond.. je n’en sais rien… je suis partagée je ne pourrais pas te donner mon avis. J’ai un sentiment mais ce n’est pas une intime conviction. Mais le doute que je ressens, me semble suffisant pour ne pas condamner
Citation
1yabi a écrit:
je ne suis pas expert en droit mais je pense qu'il en jouit

car ce principe va forcément devoir être équilibré par le droit de la victime et le maintien de l'ordre public.
Si pour un doute très très infime, tu laisses un meurtrier ou parlons général un violeur un serial killer dans l'air, c'est un pb pour les victimes mais dans l'immédiat pour d'autres potentiels.

Etudie le dossier au moins juste pour te dire ce que t'en penses déjà, voir ton ressenti.
g
Aujourd'hui, 15:16
Salam aleykum,

Je te fais mon retour...

Je ne me suis pas attardée, ni investit dans ma recherche, très franchement...

Mon avis, il n'est pas coupable. Je ne l'aurais pas condamné... c'est certains.

Pourquoi ?

Tellement de choses que j'ai relevée, je pourrais écrire des pages de post... je vais faire court.

Pour commencer, aucun élément matériel, indice ! L’ADN et ses empreintes digitales n’ont jamais été retrouvés sur les lieux du crime...

Ensuite...

Le "modus operandi"

Ici, il demande trop de haine, une certaines prédispositions au meurtres... son tueur, c'est acharné... elle a été éventrer (intestin en dehors du corps) plusieurs plaies... on parle même dégorgement que sa tête ne tenait presque plus...

Ça ne matche pas (pour moi) avec l'hypothèse selon laquelle Omar, qui au fait à ses addictions (machines à sous) aurait réclamé de l'argent à Ghislaine... elle aurait refusé, il aurait tué, sur un coup de sang...

Ça ne correspond pas à sa personnalité (il na aucun casier pour rappel)

Il aurait vite retrouvé ses esprits après le premier coup de couteau... là, ce n'est pas l'œuvre d'un primaire... mais d'un récidiviste, ou d'une personne qui a sans doute déjà tuer... ou a une personne très violente... pas le cas d'Omar, je pense (violence)

Je me suis un peu renseigné sur son passe, son enfance... sa colle pas.

Ce n'est pas le profil de ce genre de tueur.

On peut tous tuer sur un coup de sang, mais pas faire preuve d'un tel acharnement... Avis perso...

On retrouve ni sang, blessure type coup défensive de Ghislaine sur Omar... L'enquête a admis que le crime n’était pas prémédité, Omar n’avait ni gants ni vêtements de rechange avec lui....

Il aurait volé ensuite l’argent qui se trouvait dans le sac à main, dans la chambre... (Un sac à main vide n’est pas une preuve de vol)

Aucun bijou ou autre objet de valeur n’a disparu....

Il connait pourtant bien la villa et Ghislaine... il travaille pour elle depuis 85, son épouse étais aussi employé, comme femme de ménage, elle avait donc accès et connaissance de "tout"

Mais il se serai contenter de quelque billet dans son portefeuille ? (on ne saura jamais le contenue de ce sac)

Il savait forcément ou elle cacher ses biens...

Avec un tel massacre et s'il joue bien son jeu (cache sa vraie personnalité) il aurait tout dépouillé, vider la villa autant qu'il aurait pu... et se serait enfui avec sa famille au Maroc...

Wa Allah ou ahlem

On ne fait ici que des suppositions évidemment...

Mes sources :

[www.police-scientifique.com]


[fr.wikipedia.org]

[www.newsfrance.org]
Citation
1yabi a écrit:
Salam,

Tu as étudié l'affaire ?
Son dossier est accablant, tu l'aurais probablement désigné coupable en voyant tous les éléments contre lui. Il faut aussi penser à la victime et sa famille.
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook