Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
Une nuit de courage
i
26 août 2011 08:24
Un jour le fils d'Oum Soulaym tomba malade et le père en fut fort attristé.Sa maladie s'aggrava. Alors qu'Abou Talha avait tardé en compagnie du Prophète , l'enfant décéda sous les yeux de sa mère. Ceux qui se trouvaient dans la maison pleurèrent.
Elle leur demanda de se calmer et de ne rien dire à Abou Talha, en tout cas pas avant qu'elle ne lui en est parlé. Elle prit dépouille de son enfant, la posa dans un coin et la couvrit.

Abou Talha rentra le soir et lui demanda des nouvelles de son fils:
- Il est calme. J'espère qu'il se repose maintenant, lui avait-elle dit.

Il se dirigea vers lui mais elle l'interrompit en disant:
- Il est calme, ne le bouge pas.
Elle lui prépara le souper, ils mangèrent puis se couchèrent.
Ensuite, jugeant que c'était le bon moment, elle commença à parler:
- Tu as vu ce qu'on fait nos voisins?
- Quoi? Qu'ont-ils fait? Lui avait-il demandé.
- On leur a prêté une esclave pour les aider.
Elle resta longtemps chez eux.
Ils ont fini par la considérer comme étant la leur.
Quand les propriétaires vinrent la réclamer; ils étaient affligés de devoir la rendre...
- Il n'auraient pas du! S'était-il exclamé.
i
26 août 2011 08:25
Elle lui dit alors:
- Ton fils était un serviteur d'Allah.
Il nous l'a prêté puis Il l'a repris.
Sois endurant envers ce qu'a voulu Allah.

Il s'était tu un moment.
Puis il se leva en disant:
- D'accord... mais tu ne m'empêcheras pas de l'enterrer cette nuit.
Il se leva et prépara son fils.

Le lendemain, Abou Talha raconta ce qui s'était passé au Prophète .
Il invoqua la bénédiction d'Allah pour eux

Le rapporteur de hadith dit qu'ils avaient eu sept fils par la suite.
On les voyait souvent à la mosquée, tous avaient appris le Coran.

Tiré du livre "Femme éternelle (Modèle à suivre pour les femmes musulmanes) du Dr Muhammad Al'Arîfî
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook