Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
niqab au volant verbalisé: polygamie et escroquerie à l'aide sociale
c
23 avril 2010 20:42
apres le reportage de tf1 "en immersion" chez les salafistes ou l'on pouvait voir une femme en burqa revendiquer sa liberté de se camoubler pour ensuite se taire devant son imam de mari, voila maintenant cette femme en niqab portant plainte pour une amende qu'elle juge abusive dont on decouvre que le mari fait partie d'un mouvance integriste, aurait plusieurs femmes dont chacune percevrait l'allocation parent isolé.


L'affaire du voile rebondit place Beauvau. Réagissant à la verbalisation le 2 avril, à Nantes, par la police, d'une femme de 31 ans, parce qu'elle conduisait en portant un voile intégral, le ministre de l'Intérieur, Brice Hortefeux, a écrit vendredi à son collègue à l'Immigration, Eric Besson. Dans ce courrier, auquel a eu accès Le Figaro, il lui révèle que, selon ses informations, l'époux de cette femme «appartiendrait à la mouvance radicale du Tabligh et vivrait en situation de polygamie, avec quatre femmes dont il aurait eu douze enfants. Au demeurant, chacune de ces femmes bénéficierait de l'allocation de parent isolé.»

L'hôte de la place Beauvau poursuit : «J'ajoute, en outre, que ces quatre femmes porteraient le voile intégral.» Et le ministre de conclure : «J'ai demandé au préfet de la Loire-Atlantique de faire, sans délai, toutes les diligences utiles, auprès du parquet et des services sociaux, pour réprimer, le cas échéant, les faits de polygamie et de fraude aux aides sociales qui ont été signalées. Je vous serais très reconnaissant, en outre, de bien vouloir faire étudier les conditions dans lesquelles, si ces faits étaient confirmés, l'intéressé (NDLR : l'époux) pourrait être déchu de la nationalité française». Vendredi, la conductrice avait donné une conférence de presse, où elle affirmait éprouver un «sentiment d'injustice» pour avoir reçu une amende de 22 euros par un motard de la police qui estimait que porter un voile intégral au volant affecte la vigilance du conducteur.
[www.lefigaro.fr]
h
23 avril 2010 21:03
on peut rien contre la femme ... on regarde le coté du mari ... si on y trouvera quelque chose ...

hortefeux ... a l'air désespéré en creusant dans le mauvais endroit.


si les faits etaient confirmés ce qui ne risquent pas d'arriver ...

et meme si c'est vrai, on perd pas la nationalité pour si peu ... il lui faut ( le pauvre) quelque chose de solide.

toi aussi coldmen tu es deseperé .. je t'invite a venir débattre sur les sujets que j'ai posté .. j'ai des choses a te dire ..
assalam o alykoum
a
23 avril 2010 22:55
Citation
habib75 a écrit:
si les faits etaient confirmés ce qui ne risquent pas d'arriver .. Pourrions-nous avoir sur quoi vous vous basé... comme cela... apriori ? .

et meme si c'est vrai, on perd pas la nationalité pour si peu ... Je crains, pour vous et les votres, que vous n'ayez pas perçul'orientation actuelle du peuple français dans son esnemble... musulmans de cutklture compris. .

Voilà... J'ai répondu dans la quotation ci-dessus affichée... et vous me dites quoi ?

Allez-vous continuer de parler aux nom des "musulmans" et , qui plus est, au nom des Français ?

Quand allez-vous accepter que nous sommes toutes et tous d'abord des humains, originaires de tel ou tel pays, éduqués dans telle ou telle culture, mais toujours relevant non seulement de l'humanité mais aussi du vivant ?

Et ce bien au-delà des références idéologico-religieuses.
s
23 avril 2010 23:13
à force de trop tirer sans viser, on loupe la cible,

le législateur(la société civile) prend acte à chaque fait divers ayant trait avec les arabes et les musulmans le législateur,

invente chaque année une loi ainsi rendant presque impossible l'hébergement, de plus en plus les visas se raréfient, le

groupement familiale se complique, les étudiants, ne peuvent plus venir faire leur études, et les harragas se comptent par

des centaines les plages de la méditer année (rien que la semaine dernière 17 algériens se sont portés disparus et 3 corps

repêchés sur le rive droit , l'avenir des enfants des immigrés est sombre , socialement, ils sont délaissés, méprisés,

désignés insociables et infréquentables, ils souffrent de la discrimination à outrance, sans que personne n'ose dire stop......

mai si nous cherchons un tout petit peu le pourquoi ? tant haine,? tant de mépris,? on trouve que de petits fais divers et

certain comportement et conduite (manque de savoir vivre , manque de responsabilité ) font de nous et à cause de nous

des gens de 2 ième zone et c'est bien dommage
je hais l'hypocrisie
h
23 avril 2010 23:20
Citation
alias aeiou a écrit:
Citation
habib75 a écrit:
si les faits etaient confirmés ce qui ne risquent pas d'arriver .. Pourrions-nous avoir sur quoi vous vous basé... comme cela... apriori ? .

et meme si c'est vrai, on perd pas la nationalité pour si peu ... Je crains, pour vous et les votres, que vous n'ayez pas perçul'orientation actuelle du peuple français dans son esnemble... musulmans de cutklture compris. .

Voilà... J'ai répondu dans la quotation ci-dessus affichée... et vous me dites quoi ?

Allez-vous continuer de parler aux nom des "musulmans" et , qui plus est, au nom des Français ?

Quand allez-vous accepter que nous sommes toutes et tous d'abord des humains, originaires de tel ou tel pays, éduqués dans telle ou telle culture, mais toujours relevant non seulement de l'humanité mais aussi du vivant ?

Et ce bien au-delà des références idéologico-religieuses.

vas dire ça aux journalistes et politiciens ...
assalam o alykoum
j
24 avril 2010 15:02
Citation
habib75 a écrit:
Citation
alias aeiou a écrit:
Citation
habib75 a écrit:
si les faits etaient confirmés ce qui ne risquent pas d'arriver .. Pourrions-nous avoir sur quoi vous vous basé... comme cela... apriori ? .

et meme si c'est vrai, on perd pas la nationalité pour si peu ... Je crains, pour vous et les votres, que vous n'ayez pas perçul'orientation actuelle du peuple français dans son esnemble... musulmans de cutklture compris. .

Voilà... J'ai répondu dans la quotation ci-dessus affichée... et vous me dites quoi ?

Allez-vous continuer de parler aux nom des "musulmans" et , qui plus est, au nom des Français ?

Quand allez-vous accepter que nous sommes toutes et tous d'abord des humains, originaires de tel ou tel pays, éduqués dans telle ou telle culture, mais toujours relevant non seulement de l'humanité mais aussi du vivant ?

Et ce bien au-delà des références idéologico-religieuses.
vas dire ça aux journalistes et politiciens ...


Bon, en tant que septimanien, gaulois romanisé , occupé par les wisigoths, les arabes, les hongrois, et j'en passe, la disparition de la femme de l'espace public; totale par la burqa, ou partielle par le voile ne nous va pas. Nous avons le même Dieu, et ici, en France, il ne veut pas de voile ni de burqa : faut voir ailleurs.

Il faut sortir de cette spirale infernale où tout ce qui a trait au respect de la laïcité est jugé liberticide par des défenseurs alimentaires des droits de l'homme, alliés aux pires rétrogrades que connaisse la Planète.

En France on est, on reste, et on veut rester sur cette pente qui conduit aux libertés réelles pour tout le monde et non pour les liberticides dont les fondamentaux sont à l'opposé des nôtres.

Faut virer tous ces commensaux de braguette allocations, qui vivent en marge de la République et qui sont ses pires ennemis. Faut faire comme au Maroc. Au moins eux connaissent les dégâts que peuvent occasionner de tels individus, et quelle que soit leur chapelle. Et ils ont mille fois raison !
L
26 avril 2010 18:42
point de vue intéressant:

[soutien-palestine.blogspot.com]
w
26 avril 2010 20:46
Citation
sakki a écrit:
à force de trop tirer sans viser, on loupe la cible,

le législateur(la société civile) prend acte à chaque fait divers ayant trait avec les arabes et les musulmans le législateur,

invente chaque année une loi ainsi rendant presque impossible l'hébergement, de plus en plus les visas se raréfient, le

groupement familiale se complique, les étudiants, ne peuvent plus venir faire leur études, et les harragas se comptent par

des centaines les plages de la méditer année (rien que la semaine dernière 17 algériens se sont portés disparus et 3 corps

repêchés sur le rive droit , l'avenir des enfants des immigrés est sombre , socialement, ils sont délaissés, méprisés,

désignés insociables et infréquentables, ils souffrent de la discrimination à outrance, sans que personne n'ose dire stop......

mai si nous cherchons un tout petit peu le pourquoi ? tant haine,? tant de mépris,? on trouve que de petits fais divers et

certain comportement et conduite (manque de savoir vivre , manque de responsabilité ) font de nous et à cause de nous

des gens de 2 ième zone et c'est bien dommage


Ton post SAKKI me fait faire un petit come back d environ 35ans en arrière
Vers 75 je viens de quitter l école et histoire de bosser de suite mon père me fait rentrer à l usine de la petite ville de 6000 habitants ou nous résidons..
Très vite je me retrouve à un poste de ‘’manœuvre’’ parmi les anciens,ouvriers.. pures français ayant connus pour beaucoup le conflit algérien…je me retrouve aussi avec des immigrés , algériens..marocains d age moyen de 25 a 30ans… ils sont venus en France seuls , sans famille juste pour bosser et gagner leur vie..il sont regroupés dans un ‘’baraquement’’ appelé ‘’foyer des arabes’’ils vivent vraiment dans un local et dans des conditions honteuses pour la dignité humaine…ils sont appellés ‘’les bougnoulles’’ par les anciens de l usine et au village…ils y a un café dans une rue la plus pourrie qui leur est réservé car ailleurs très peu sont acceptés dans les bars francais..lorsqu il y a un bal ou une féte au village ou dans les alentours l entrée leurs est bien sur interdite..pas de bougnoulles avec nos jeunes..pire encore si une fille se risquait à flirter avec l un d entre eux il se faisait casser la figure le lendemain et la fille prenait la giffle de sa vie…à l usine lors de la pose’’ casse croute’’ ils étaient exclus du groupe des français et faisaient l objet de collibets de toute sorte…nous , plusieurs jeunes sommes révoltés et choqués d une telle attitude franchouillarde de bas étage et autant par provocation que par defit mais aussi et surtout par pur esprit humanitaire élémentaire nous bousculons les régles..allons passer du temps avec eux , prenons nos poses casse croute en leur compagnie..les invitons a passer les wee-kends avec nous , les faisons participer a nos petites fétes en sorte de ne plus rester cloitrés dans leur foyer ..Les anciens nous regardent de travers..nous toisent..certains méme cherchent a en découdre avec nous…mon pére ( tous les anciens n’étaient pas fachos ) délègué cgt remue ciel et terre auprés de la direction de l usine pour obtenir des logements dignes de ce nom..des logements ou ils pourront à terme faire venir leurs épouses..leurs enfants..nous obtenons de belles évolutions et nous en sommes très fiers..eux se confondent en remerciements pour ces petites choses pourtant normales…au fil du temps par de petites actions ici et là dans la France entiére avec ceux , nombreux ,qui ont fait comme nous avons réussi à faire changer les mentalités et avons considérés cela comme une réelle evolution…aujourd hui encore lorsque je retourne au village je croise omar..et les autres aujourd hui francais a part entiére , propriétaires de leurs maisons , les enfants a la fac..bref une intégration parfaite….et.ils ne manquent pas de me rappeler au passage ce que mon brave pére à fait pour eux et cela me touche…
Alors aujourd hui quand je vois quelques individus bornés et irrespectueux gacher tous ce travail et mettre en péril l’ensemble de la communauté au point que cela puisse remettre en cause tout le travail d intégration fait par ces immigrés courageux de cette époque cela me donne vraiment un sentiment amer………
C
26 avril 2010 21:07
Citation
wogou a écrit:
Citation
sakki a écrit:
à force de trop tirer sans viser, on loupe la cible,

le législateur(la société civile) prend acte à chaque fait divers ayant trait avec les arabes et les musulmans le législateur,

invente chaque année une loi ainsi rendant presque impossible l'hébergement, de plus en plus les visas se raréfient, le

groupement familiale se complique, les étudiants, ne peuvent plus venir faire leur études, et les harragas se comptent par

des centaines les plages de la méditer année (rien que la semaine dernière 17 algériens se sont portés disparus et 3 corps

repêchés sur le rive droit , l'avenir des enfants des immigrés est sombre , socialement, ils sont délaissés, méprisés,

désignés insociables et infréquentables, ils souffrent de la discrimination à outrance, sans que personne n'ose dire stop......

mai si nous cherchons un tout petit peu le pourquoi ? tant haine,? tant de mépris,? on trouve que de petits fais divers et

certain comportement et conduite (manque de savoir vivre , manque de responsabilité ) font de nous et à cause de nous

des gens de 2 ième zone et c'est bien dommage


Ton post SAKKI me fait faire un petit come back d environ 35ans en arrière
Vers 75 je viens de quitter l école et histoire de bosser de suite mon père me fait rentrer à l usine de la petite ville de 6000 habitants ou nous résidons..
Très vite je me retrouve à un poste de ‘’manœuvre’’ parmi les anciens,ouvriers.. pures français ayant connus pour beaucoup le conflit algérien…je me retrouve aussi avec des immigrés , algériens..marocains d age moyen de 25 a 30ans… ils sont venus en France seuls , sans famille juste pour bosser et gagner leur vie..il sont regroupés dans un ‘’baraquement’’ appelé ‘’foyer des arabes’’ils vivent vraiment dans un local et dans des conditions honteuses pour la dignité humaine…ils sont appellés ‘’les bougnoulles’’ par les anciens de l usine et au village…ils y a un café dans une rue la plus pourrie qui leur est réservé car ailleurs très peu sont acceptés dans les bars francais..lorsqu il y a un bal ou une féte au village ou dans les alentours l entrée leurs est bien sur interdite..pas de bougnoulles avec nos jeunes..pire encore si une fille se risquait à flirter avec l un d entre eux il se faisait casser la figure le lendemain et la fille prenait la giffle de sa vie…à l usine lors de la pose’’ casse croute’’ ils étaient exclus du groupe des français et faisaient l objet de collibets de toute sorte…nous , plusieurs jeunes sommes révoltés et choqués d une telle attitude franchouillarde de bas étage et autant par provocation que par defit mais aussi et surtout par pur esprit humanitaire élémentaire nous bousculons les régles..allons passer du temps avec eux , prenons nos poses casse croute en leur compagnie..les invitons a passer les wee-kends avec nous , les faisons participer a nos petites fétes en sorte de ne plus rester cloitrés dans leur foyer ..Les anciens nous regardent de travers..nous toisent..certains méme cherchent a en découdre avec nous…mon pére ( tous les anciens n’étaient pas fachos ) délègué cgt remue ciel et terre auprés de la direction de l usine pour obtenir des logements dignes de ce nom..des logements ou ils pourront à terme faire venir leurs épouses..leurs enfants..nous obtenons de belles évolutions et nous en sommes très fiers..eux se confondent en remerciements pour ces petites choses pourtant normales…au fil du temps par de petites actions ici et là dans la France entiére avec ceux , nombreux ,qui ont fait comme nous avons réussi à faire changer les mentalités et avons considérés cela comme une réelle evolution…aujourd hui encore lorsque je retourne au village je croise omar..et les autres aujourd hui francais a part entiére , propriétaires de leurs maisons , les enfants a la fac..bref une intégration parfaite….et.ils ne manquent pas de me rappeler au passage ce que mon brave pére à fait pour eux et cela me touche…
Alors aujourd hui quand je vois quelques individus bornés et irrespectueux gacher tous ce travail et mettre en péril l’ensemble de la communauté au point que cela puisse remettre en cause tout le travail d intégration fait par ces immigrés courageux de cette époque cela me donne vraiment un sentiment amer………

Purée! J'ai cru que c'était Dupont-la-Joie ton histoire.Mais je précise tout de suite:je la partage.Et j'applaudis à chaque fois qu'une petite minorité de Français de "souche" se bat contre leurs racistes concitoyens.
Ceci dit, je ne partage pas la conclusion:ce n'est pas "quelques individus"qui compromettent quoique ce soit,c'est l'exploitation et l'utilisation d'actes isolés qui sont le vrai danger.Bref, c'est la stigmatisation de toute une communauté!
h
26 avril 2010 21:23
Citation
wogou a écrit:
Citation
sakki a écrit:
à force de trop tirer sans viser, on loupe la cible,

le législateur(la société civile) prend acte à chaque fait divers ayant trait avec les arabes et les musulmans le législateur,

invente chaque année une loi ainsi rendant presque impossible l'hébergement, de plus en plus les visas se raréfient, le

groupement familiale se complique, les étudiants, ne peuvent plus venir faire leur études, et les harragas se comptent par

des centaines les plages de la méditer année (rien que la semaine dernière 17 algériens se sont portés disparus et 3 corps

repêchés sur le rive droit , l'avenir des enfants des immigrés est sombre , socialement, ils sont délaissés, méprisés,

désignés insociables et infréquentables, ils souffrent de la discrimination à outrance, sans que personne n'ose dire stop......

mai si nous cherchons un tout petit peu le pourquoi ? tant haine,? tant de mépris,? on trouve que de petits fais divers et

certain comportement et conduite (manque de savoir vivre , manque de responsabilité ) font de nous et à cause de nous

des gens de 2 ième zone et c'est bien dommage


Ton post SAKKI me fait faire un petit come back d environ 35ans en arrière
Vers 75 je viens de quitter l école et histoire de bosser de suite mon père me fait rentrer à l usine de la petite ville de 6000 habitants ou nous résidons..
Très vite je me retrouve à un poste de ‘’manœuvre’’ parmi les anciens,ouvriers.. pures français ayant connus pour beaucoup le conflit algérien…je me retrouve aussi avec des immigrés , algériens..marocains d age moyen de 25 a 30ans… ils sont venus en France seuls , sans famille juste pour bosser et gagner leur vie..il sont regroupés dans un ‘’baraquement’’ appelé ‘’foyer des arabes’’ils vivent vraiment dans un local et dans des conditions honteuses pour la dignité humaine…ils sont appellés ‘’les bougnoulles’’ par les anciens de l usine et au village…ils y a un café dans une rue la plus pourrie qui leur est réservé car ailleurs très peu sont acceptés dans les bars francais..lorsqu il y a un bal ou une féte au village ou dans les alentours l entrée leurs est bien sur interdite..pas de bougnoulles avec nos jeunes..pire encore si une fille se risquait à flirter avec l un d entre eux il se faisait casser la figure le lendemain et la fille prenait la giffle de sa vie…à l usine lors de la pose’’ casse croute’’ ils étaient exclus du groupe des français et faisaient l objet de collibets de toute sorte…nous , plusieurs jeunes sommes révoltés et choqués d une telle attitude franchouillarde de bas étage et autant par provocation que par defit mais aussi et surtout par pur esprit humanitaire élémentaire nous bousculons les régles..allons passer du temps avec eux , prenons nos poses casse croute en leur compagnie..les invitons a passer les wee-kends avec nous , les faisons participer a nos petites fétes en sorte de ne plus rester cloitrés dans leur foyer ..Les anciens nous regardent de travers..nous toisent..certains méme cherchent a en découdre avec nous…mon pére ( tous les anciens n’étaient pas fachos ) délègué cgt remue ciel et terre auprés de la direction de l usine pour obtenir des logements dignes de ce nom..des logements ou ils pourront à terme faire venir leurs épouses..leurs enfants..nous obtenons de belles évolutions et nous en sommes très fiers..eux se confondent en remerciements pour ces petites choses pourtant normales…au fil du temps par de petites actions ici et là dans la France entiére avec ceux , nombreux ,qui ont fait comme nous avons réussi à faire changer les mentalités et avons considérés cela comme une réelle evolution…aujourd hui encore lorsque je retourne au village je croise omar..et les autres aujourd hui francais a part entiére , propriétaires de leurs maisons , les enfants a la fac..bref une intégration parfaite….et.ils ne manquent pas de me rappeler au passage ce que mon brave pére à fait pour eux et cela me touche…
Alors aujourd hui quand je vois quelques individus bornés et irrespectueux gacher tous ce travail et mettre en péril l’ensemble de la communauté au point que cela puisse remettre en cause tout le travail d intégration fait par ces immigrés courageux de cette époque cela me donne vraiment un sentiment amer………

toi tu es l'immigré ideal pour nos politiciens ... tu bosse et tu la boucle .. apres que tu construire des maisons, que tu mets tes enfants a la fac ... ça tout le monde sait le faire .. mais se faire respect et demander ses droits .. ça rare ceux qui ont la dignité et l'honneur pour arriver a cette etape ...

tu connais l'histoire des mineurs du nord?????
assalam o alykoum
a
27 avril 2010 12:57
reponse en video
¤ [color=blue] Que DIEU [/color] nous pardonne [color=magenta] AMINE [/color] ¤c(__¡__) | [color=blue] c(__¡__) | [/color] [color=magenta] c(__¡_) | [/color]
L
27 avril 2010 18:10
wogou , ce que tu racontes cela doit etre identique a bien des cas que je connais aussi, quand casa parle d'acte isolés exploités, c'est vrai , mais il n'empêche que la communauté soutenant implicitement ou explicitement certaine attitudes "isolées" s'en trouve aussi eclaboussée
(voir sujet de soutient au voile intégrale par exemple)
la femme voilée avec son pv , bah j'en ai eut aussi des pv injustes, presque tous le monde en a eut, et je n'ai pas ameuté la presse , elle pense se servir elle ne cherche pas qui elle dessert !
d'autre part des abus sur les aides sociale il y en a toujours eut et il y en aura toujours (sauf si on supprimait les principes de solidarité Grinning smiley ), c'est bien normal des les dénoncer, bien sur sans que cela en vienne un sujet de société et là encore , on voit bien la précipitation débile de nos gouvernant a a faire des déclaration digne des piliers de bistrots

c'est la stigmatisation de certaine communautés aspirant au bonheur mérité , a cause du fait que l'on fasse des sujets de société sur des cas vraiment atypiques pour des raisons de pure stratégie politique
a
27 avril 2010 18:23
Citation
La Boetie a écrit:
point de vue intéressant:

[soutien-palestine.blogspot.com]

salam

tres interessant ce point de vue. merci pour le lien
Il faut se garder de trois fautes : parler sans y être invité, ce qui est impertinence ; ne pas parler quand on y est invité, ce qui est de la dissimulation ; parler sans observer les réactions de l'autre, ce qui est de l'aveuglement. [Confucius]
D
27 avril 2010 18:28
Citation
aela.91 a écrit:
Citation
La Boetie a écrit:
point de vue intéressant:

[soutien-palestine.blogspot.com]

salam

tres interessant ce point de vue. merci pour le lien

Le blog de Me Eolas est toujours très intéressant, à avoir dans ses favoris. Winking smiley
j
27 avril 2010 20:40
Citation
La Boetie a écrit:
wogou , ce que tu racontes cela doit etre identique a bien des cas que je connais aussi, quand casa parle d'acte isolés exploités, c'est vrai , mais il n'empêche que la communauté soutenant implicitement ou explicitement certaine attitudes "isolées" s'en trouve aussi eclaboussée
(voir sujet de soutient au voile intégrale par exemple)
la femme voilée avec son pv , bah j'en ai eut aussi des pv injustes, presque tous le monde en a eut, et je n'ai pas ameuté la presse , elle pense se servir elle ne cherche pas qui elle dessert !
d'autre part des abus sur les aides sociale il y en a toujours eut et il y en aura toujours (sauf si on supprimait les principes de solidarité Grinning smiley ), c'est bien normal des les dénoncer, bien sur sans que cela en vienne un sujet de société et là encore , on voit bien la précipitation débile de nos gouvernant a a faire des déclaration digne des piliers de bistrots

c'est la stigmatisation de certaine communautés aspirant au bonheur mérité , a cause du fait que l'on fasse des sujets de société sur des cas vraiment atypiques pour des raisons de pure stratégie politique

Le cas de wogou n'est pas unique. Dans mon village de la Grande kabylie française, en pleine guerre d'Algérie, il y avait un jeune kabyle qui travaillait pour une société de radars. Il était seul, et a vite été intégré aux jeunes qui le prenaient dans les fêtes, il avait l'avantage aussi d'avoir une voiture. Il était un bon musulman, mais buvait son jaune hallal comme les autres, et le rouge de Béziers; par contre ils faisait des entorses au St Coran car il "cassait des cannes" pour le citer avec des filles réglées.

Un autre exemple, dans ce même village, pendant la guerre de 39-45, le maquis près de la ferme de mon grand père a capturé un allemand, et ils l'ont mis comme prisonnier dans une ferme voisine appartenant à un notaire où il travaillait . Bien entendu au moment où tout le village s'entraidait pour les moissons, il participait avec les autres aux mégas bouffes et aux cuites mémorables.

A la fin de la guerre, les villageois lui dirent et, Ernesteu, la guerre est finie, tu es libre. Ernst est resté puis on ne l'a pas vu de 6 mois, et un jour il est revenu avec femme et enfants, et un paquet de marks de Leipzig, et il a racheté la ferme.
Voilà "le racisme" des français. En France, on s'intègre par le travail, la bouffe, le jaune, le rouge qui tache, la charcuterie de Lacaune et la zina avec une seule femme. Après ça on fait la prière suivante "j'ai bien mangé, j'ai bien bu, j'ai la peau du ventre bien tendu, merci petit jésus. » Voilà la vraie France.
s
28 avril 2010 20:55
bonsoir
la vulgarité et la petitesse du style est donné à des faibles, c'est la seule arme qu'ils possèdent, je comprends parfaitement,

ceux qui n'arrivent pas à s'exprimer d'une façon intelligible, (à part des mots de la rue, genre baisser la tête[[b]/b] et la

boucler
?)

à, entendre certain ils sont des décideurs, chercheurs, directeurs, de gros groupes ......!!!

quant aux enfants qui vont à la fac, des immigrés (je parle à titre privé ) certains enfants d'immigrés ils font un cursus

beaucoup plus supérieur que d'aller à la fac comme les grandes écoles ( réservées que pour les supers doués)

à mon avis et c'est très bien de discuter de tous les sujets pour le but de relever le débat et s'enrichir et non

se vanter, en tombant dans la vulgarité avec un esprit petit et vaniteux
bonne soirée
je hais l'hypocrisie
w
15 mai 2010 23:21
Salam aleykoum

en reponse au 1er message

Personnellement je pense que c'est un coup médiatique l'histoire de la femme verbalisée a cause du niqab puis la decouverte de la polygamie de son mari..

Comment d'apres une simple verbalisation peut-on remonter a des informations telles que le mari est polygame etc etc
(je ne dis pas qu'il n'existe pas de polygames en France mais cette histoire est inventée de tout piece)
Je pense que c'est un BEAU coup mediatique pour deja reprendre le projet de loi contre le port du voile intégral puis faire peur aux gens avec l'intégrisme etc etc

Mes soeurs Mes freres ne soyez pas naifs, ce qu'on blablate a la télé n'est pas toujours vrai...

Voila c'etait mon avis... Salam aleykoum
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook