Menu
Connexion Rencontres Yabiladies Islam Vidéos Forum News
Les musulmans français sous surveillance
jbeltarek [ MP ]
20 juin 2008 15:48
vendredi 20 juin 2008 , par Alain Gresh

Je n’ai pas l’habitude de réagir rapidement à une information. Pourtant, celle révélée par Isabelle Mandraud dans Le Monde du 20 juin, dans son article « Les surprises de la fusion entre les Renseignements généraux et la DST » mérite d’être largement diffusée.
Evoquant la fusion entre les renseignements généraux et la Direction de la sécurité du territoire, la journaliste écrit : « Comme prévu, les Renseignements généraux (RG) se scindent en deux : une partie de leurs effectifs fusionne avec la DST pour former le renseignement intérieur (RI), une autre rejoint la nouvelle sous-direction de l’information générale (SDIG) au sein de la sécurité publique. Doucement, le partage des missions et des effectifs s’opère, dans le cadre de la réforme mise en oeuvre par Michèle Alliot-Marie, ministre de l’intérieur. Aux uns, le renseignement en milieu "fermé", la lutte contre terrorisme et la protection des intérêts économiques, aux autres, la surveillance, en milieu "ouvert", des violences urbaines, les sans-papiers, l’environnement, les voyages officiels... »
Mais la surprise est ailleurs :
« Deuxième innovation : si l’islam traditionnel, comme toutes les religions, reste du domaine de la SDIG, tandis que l’islam radical est du ressort du RI, la future direction centrale du renseignement intérieur pourra, quand elle l’estime nécessaire, et sans prévenir, intervenir dans tous les domaines. »
Si l’on comprend bien, le Renseignement intérieur (c’est-à-dire l’ancienne DST renforcée) pourra, quand il l’estime nécessaire, surveiller, infiltrer, interroger des musulmans ou des organisations ou des mosquées dont la pratique pourrait lui déplaire. Si cette interprétation était avérée, elle marquerait un tournant dans les pratiques sécuritaires en France. Cela n’est peut-être pas si étonnant à l’heure où le Livre Blanc brouille les frontières entre défense nationale et sécurité intérieure.


[blog.mondediplo.net]
LeMask [ MP ]
20 juin 2008 18:06
oh MON DIEU... je ne vois pas où est le probléme...

au fait, c'est mieux, car avant, ils pouvaient le faire... même si c'était illégal...

maintenant, c'est mieux... c'est légal...

arrêtez de vous plaindre... c'est pas chez vous ici...
aela.91 [ MP ]
20 juin 2008 18:13
Citation
LeMask a écrit:
oh MON DIEU... je ne vois pas où est le probléme...

au fait, c'est mieux, car avant, ils pouvaient le faire... même si c'était illégal...

maintenant, c'est mieux... c'est légal...

arrêtez de vous plaindre... c'est pas chez vous ici...

salam

tres drole ton intervention. je rigole bien.
LeMask [ MP ]
20 juin 2008 20:01
aela.91, j'aime être précis...

quand la France dis que c'est le pays des droits de l'homme... elle veut dire "de l'homme BLANC"...

liberté égalité solidarité... tout ces jolies mots... c'est juste pour attirer le touriste. faut pas tomber dans le panneau.

maintenant que j'ai cassé les promesses de justice etc... le probléme est résolu.
abdou-bordeaux [ MP ]
24 juin 2008 00:51
Citation
jbeltarek a écrit:
vendredi 20 juin 2008 , par Alain Gresh

Je n’ai pas l’habitude de réagir rapidement à une information. Pourtant, celle révélée par Isabelle Mandraud dans Le Monde du 20 juin, dans son article « Les surprises de la fusion entre les Renseignements généraux et la DST » mérite d’être largement diffusée.
Evoquant la fusion entre les renseignements généraux et la Direction de la sécurité du territoire, la journaliste écrit : « Comme prévu, les Renseignements généraux (RG) se scindent en deux : une partie de leurs effectifs fusionne avec la DST pour former le renseignement intérieur (RI), une autre rejoint la nouvelle sous-direction de l’information générale (SDIG) au sein de la sécurité publique. Doucement, le partage des missions et des effectifs s’opère, dans le cadre de la réforme mise en oeuvre par Michèle Alliot-Marie, ministre de l’intérieur. Aux uns, le renseignement en milieu "fermé", la lutte contre terrorisme et la protection des intérêts économiques, aux autres, la surveillance, en milieu "ouvert", des violences urbaines, les sans-papiers, l’environnement, les voyages officiels... »
Mais la surprise est ailleurs :
« Deuxième innovation : si l’islam traditionnel, comme toutes les religions, reste du domaine de la SDIG, tandis que l’islam radical est du ressort du RI, la future direction centrale du renseignement intérieur pourra, quand elle l’estime nécessaire, et sans prévenir, intervenir dans tous les domaines. »
Si l’on comprend bien, le Renseignement intérieur (c’est-à-dire l’ancienne DST renforcée) pourra, quand il l’estime nécessaire, surveiller, infiltrer, interroger des musulmans ou des organisations ou des mosquées dont la pratique pourrait lui déplaire. Si cette interprétation était avérée, elle marquerait un tournant dans les pratiques sécuritaires en France. Cela n’est peut-être pas si étonnant à l’heure où le Livre Blanc brouille les frontières entre défense nationale et sécurité intérieure.


[blog.mondediplo.net]

cela rappelle étrangement les memes décisions prises aux USA suite aux "attentats" de septembre 2001, concernant la fusion entre la CIA et FBI.
L'américanisation de la société française par le président le plus fou de la VI république est en marche.
atlas2008 [ MP ]
24 juin 2008 03:54
Citation
LeMask a écrit:
oh MON DIEU... je ne vois pas où est le probléme...

au fait, c'est mieux, car avant, ils pouvaient le faire... même si c'était illégal...

maintenant, c'est mieux... c'est légal...

arrêtez de vous plaindre... c'est pas chez vous ici...


Le monde appartient à tous le monde !!
ok [ MP ]
24 juin 2008 17:52
Ne t'inquiète pas Jbeltarek.

Quand le gouvernement parle réforme, généralement cela signifie restriction budgétaire. J'ai souvent pensé que cela signifier, arranger, colmater, ou un truc du genre, mais a y regarder de plus prés non.

En gros, c'est comme la fusion de l'anpe-unedic, c'est du flan pour faire des cadeaux au plus riche sous forme de paquet fiscal ultérieurement. Ils se foutent de la gu.. du monde il faut le dire. Tu vois bien qu'ils sont entrain de faire des restriction budgétaires dans l'armé c'est pas pour les refiler à la DST.

Moi je te dis un truc, il sera plus facile pour un type de foutre une bombe ou il veut après cette fichu réforme.
karimero [ MP ]
24 juin 2008 18:33
Bonsoir,

Toutes les réformes qui ont eu ou auront lieu sous le "règne" du petit nicolas c'est en majorité pour raison budgétaire!(la réforme de la justice,fonction publique,hôpitaux,retraire,...)
la surveillance de certaines personnes soit disant "musulmanes" ont toujours eu lieux!et ça ne pose aucun problème à mon avis.c'est pas parce que cela concerne des musulmans que ça sera une mauvaise chose.il y a des mauvais parmi nous(musulmans) qui peuvent faire beaucoup de dégâts,et vu le contexte international actuel c'est normal de faire attention et de donner plus de moyens à la surveillance.

et ça ne sera en aucun cas comme aux USA car ici en France le système judiciaire est bien fait à mon avis Smiling Smiley
ok [ MP ]
27 juin 2008 17:27
Je viens de dire le contraire.

Ils mettent moins de moyens. Bien qu'ils les focalisent ceux qui existent sur des objectifs plus précis. Jeviens donc à ce que j'ai dis. Moins d'éfficacité, donc risque accru. Car le danger peux venir de n'importe ou si l'on y réfléchit bien.
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook