Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
Moral et confinement
D
12 novembre 2020 17:33
Salam alaykoum / Bonsoir / Bonjour

Je suis très famille, je suis mariée et tout j’ai mes propres enfants mais j’aime beaucoup me rendre chez ma famille et belle famille.
J’aime ces moments, qu’on partage autour d’un thé, ces rires, ces émotions et cette fraternité qui s’opère dans nos traditions.
Ça me manque tellement.
On ne se parle plus que par Visio
Nous vivons loin de nos familles respectives
Mes enfants ont tellement hâte de revoir leurs cousin(e)s

QuAllah éteigne ce virus afin que l’on puisse se retrouver ❤️
12 novembre 2020 17:39
Salam

Amine. Oui c'est frustrant mais contrairement à d'autres on est très bien même loin de nos familles donc restons positifs.
12 novembre 2020 18:19
DestinyLife comme je peux te comprendre, tu vois moi aussi ma famille me famille me beaucoup. Ils habitent à 500 bornes, mais ça ne me dérangeais pas de la route le Wk rien
que pour manger un bon couscous que mon père nous faisait.

Autour de la table, les taquineries, les rigolades, mon père au bout de table qui sourit de nos chamailleries avec beaucoup de fierté et d'amour dans le regard.

Mais tu sais quoi, il reviendra ce temps ou tu pourras aller voir ceux que tu aimes, juste un
peu de patience, il faudra bien que cette exclusion ou on nous force prenne fin.

On va pas continuer à nous laisser diriger,, à continuer à nous dire qui on à le droit d'aller voir ou pas.
12 novembre 2020 18:35
Salam

Ah ben m'en parle pas. On dirait que c'est fait exprès, mais de mon côté, depuis que les confinements sont là, mes parents accumulent accident sur accident.

Ma mère vient de tomber, fracture du bassin. A la suite du 1er confinement, elle n'arrivait déjà quasiment plus à marcher, et là forcément, elle s'est ramassée et voilà.

300 km d'écart, pas de possibilité de rendre visite à l'hôpital, des informations au compte goutte, fille unique, un père pas très coopératif ... Niveau stress, merci, ça va bien. Cette année, c'est quelque chose ... Et entre nous, je crois que ce n'est que le début ...

Bref, le confinement, c'est rien. Ne pas pouvoir être disponible pour ses parents, c'est terrible.

Enfin, ça va quand même, l'hôpital m'a dit qu'ils s'organisaient pour sa sortie. C'est déjà une bonne nouvelle. J'attends qu'elle rentre pour pouvoir ENFIN lui parler ... Eye rolling smiley
12 novembre 2020 18:42
Il vaut mieux être confiné à la maison que d’être confiné à l’hôpital, encore moins être confiné dans un ⚰️ , juste c’est juste 🙏🏼
R
12 novembre 2020 20:59
Comment tu gères cette situation ?
Citation
Citronnus a écrit:
Salam

Ah ben m'en parle pas. On dirait que c'est fait exprès, mais de mon côté, depuis que les confinements sont là, mes parents accumulent accident sur accident.

Ma mère vient de tomber, fracture du bassin. A la suite du 1er confinement, elle n'arrivait déjà quasiment plus à marcher, et là forcément, elle s'est ramassée et voilà.

300 km d'écart, pas de possibilité de rendre visite à l'hôpital, des informations au compte goutte, fille unique, un père pas très coopératif ... Niveau stress, merci, ça va bien. Cette année, c'est quelque chose ... Et entre nous, je crois que ce n'est que le début ...

Bref, le confinement, c'est rien. Ne pas pouvoir être disponible pour ses parents, c'est terrible.

Enfin, ça va quand même, l'hôpital m'a dit qu'ils s'organisaient pour sa sortie. C'est déjà une bonne nouvelle. J'attends qu'elle rentre pour pouvoir ENFIN lui parler ... Eye rolling smiley
12 novembre 2020 21:44
ça fait 10 ans que j'essaye de faire en sorte que mes parents vivent mieux. Soit qu'ils se modernisent chez eux car ils vivent comme dans la "petite maison dans la prairie", soit qu'ils se rapprochent de nous, soit qu'ils acceptent une aide extérieure et forcément ... ils refusent tout.

En 10 ans, ma mère s'est cassée le poignet, a déclaré un cancer du sein qu'on a réussi à soigner, puis sa difficulté à la marche qui augmente au point de devoir se promener accrochée à quelque chose (canne, caddie ou autre). Et là sa fracture du bassin. Elle retombera, je ne m'en fais pas pour elle, elle a l'air d'aimer ça l'hosto ...

Et mon père qui ne fait rien pour que ça aille. ça a toujours été un lâche, mais là plus il vieillit, pire c'est. Pour te dire, c'est moi qui ai dû ces derniers jours contacter l'hôpital pour avoir des nouvelles ou la famille. C'est à tel point que l'hôpital a carrément envoyé une ambulance chez mes parents pour que mon père daigne préparer des affaires de rechange et ses papiers pour ma mère qui forcément avait été emportée par les pompiers sans rien. Lui, il aurait pu prendre un taxi pour les lui amener, l'hôpital est à 1h à pieds de chez lui pour une personne jeune, mais non, c'est moi qui suis à 300km qui s'occupe de tout.

Quand on a appris "fracture du bassin", j'ai demandé à mon père comment il allait faire pour la lessive (ma mère lave encore tout à la main). Sa réponse "oh ... on va attendre qu'elle rentre". "Mais t'as conscience qu'elle ne pourra sans doute plus la faire ?" Et forcément il râle "on verra !"

10 ans que ça dure cette ambiance. Ils vivent dans des conditions désastreuses et aucun ne veut prendre de décision pour que ça aille mieux.

Là ma mère va rentrer à la maison, je ne sais pas comment ça va se passer. Je suppose qu'elle va être immobilisée un moment, le temps que son bassin se resoude ... Je sais qu'elle va avoir des soins infirmiers, peut-être même de la kiné, bref, j'espère que ces personnes du médical vont réussir à les raisonner. Elle ne marchait quasiment plus, là ça va être compliqué.

Comment je fais ? J'essaye de lâcher prise. Je ne peux rien faire tant que je n'ai pas leur accord. J'ai eu une discussion une fois avec mon médecin, je me suis littéralement faite engueuler sous prétexte que même s'ils avaient envie de se suicider, je ne pourrai rien y faire et que ça devait rester leur choix.

Super !

Donc je yoyote entre un mélange de colère (de ne pas réussi à leur faire entendre raison ), de tristesse (de les voir dépérir ainsi sans pouvoir rien y faire alors que je suis ultra volontaire pour leur apporter mon aide) et puis par moments ... de plus en plus souvent ... ben je commence à m'en foutre ... Après tout ... J'ai compris que je ne pourrai m'occuper d'eux que quand ils perdront vraiment la tête. Avant ça, je suis obligée de faire avec.

Voilà ...

Je ne peux pas te dire mieux. Je me sens impuissante. Donc je fais en sorte de lâcher prise. C'est pas facile, mais je fais en sorte d'accepter leur choix, même si c'est clairement un choix débile.
Citation
RienAdire2020 a écrit:
Comment tu gères cette situation ?
R
12 novembre 2020 22:44
Je ne sais pas quoi te dire, ce n’est pas simple, j’espère que tout s’arrangera pour le mieux pour tout le monde.
Citation
Citronnus a écrit:
ça fait 10 ans que j'essaye de faire en sorte que mes parents vivent mieux. Soit qu'ils se modernisent chez eux car ils vivent comme dans la "petite maison dans la prairie", soit qu'ils se rapprochent de nous, soit qu'ils acceptent une aide extérieure et forcément ... ils refusent tout.

En 10 ans, ma mère s'est cassée le poignet, a déclaré un cancer du sein qu'on a réussi à soigner, puis sa difficulté à la marche qui augmente au point de devoir se promener accrochée à quelque chose (canne, caddie ou autre). Et là sa fracture du bassin. Elle retombera, je ne m'en fais pas pour elle, elle a l'air d'aimer ça l'hosto ...

Et mon père qui ne fait rien pour que ça aille. ça a toujours été un lâche, mais là plus il vieillit, pire c'est. Pour te dire, c'est moi qui ai dû ces derniers jours contacter l'hôpital pour avoir des nouvelles ou la famille. C'est à tel point que l'hôpital a carrément envoyé une ambulance chez mes parents pour que mon père daigne préparer des affaires de rechange et ses papiers pour ma mère qui forcément avait été emportée par les pompiers sans rien. Lui, il aurait pu prendre un taxi pour les lui amener, l'hôpital est à 1h à pieds de chez lui pour une personne jeune, mais non, c'est moi qui suis à 300km qui s'occupe de tout.

Quand on a appris "fracture du bassin", j'ai demandé à mon père comment il allait faire pour la lessive (ma mère lave encore tout à la main). Sa réponse "oh ... on va attendre qu'elle rentre". "Mais t'as conscience qu'elle ne pourra sans doute plus la faire ?" Et forcément il râle "on verra !"

10 ans que ça dure cette ambiance. Ils vivent dans des conditions désastreuses et aucun ne veut prendre de décision pour que ça aille mieux.

Là ma mère va rentrer à la maison, je ne sais pas comment ça va se passer. Je suppose qu'elle va être immobilisée un moment, le temps que son bassin se resoude ... Je sais qu'elle va avoir des soins infirmiers, peut-être même de la kiné, bref, j'espère que ces personnes du médical vont réussir à les raisonner. Elle ne marchait quasiment plus, là ça va être compliqué.

Comment je fais ? J'essaye de lâcher prise. Je ne peux rien faire tant que je n'ai pas leur accord. J'ai eu une discussion une fois avec mon médecin, je me suis littéralement faite engueuler sous prétexte que même s'ils avaient envie de se suicider, je ne pourrai rien y faire et que ça devait rester leur choix.

Super !

Donc je yoyote entre un mélange de colère (de ne pas réussi à leur faire entendre raison ), de tristesse (de les voir dépérir ainsi sans pouvoir rien y faire alors que je suis ultra volontaire pour leur apporter mon aide) et puis par moments ... de plus en plus souvent ... ben je commence à m'en foutre ... Après tout ... J'ai compris que je ne pourrai m'occuper d'eux que quand ils perdront vraiment la tête. Avant ça, je suis obligée de faire avec.

Voilà ...

Je ne peux pas te dire mieux. Je me sens impuissante. Donc je fais en sorte de lâcher prise. C'est pas facile, mais je fais en sorte d'accepter leur choix, même si c'est clairement un choix débile.
13 novembre 2020 07:57
Alaykoum salam ar rahmatulahi wa barakatuhu.

C est notre destinylife sans vouloir faire de jeu de mot Grinning smiley , prend cela comme une épreuve ou t es éprouvé part des biens, santé, personne... La maladie,la mort sont de très bon rappel pr se rapprocher de Dieu et allé à l essentiel..

Tire des enseignements, des bienfaits que tu avais avant et si le covid se casse bin tu vas encore plus kiffer la vie et allé à l'essentiel...

Amine.
Citation
DestinyLife a écrit:
Salam alaykoum / Bonsoir / Bonjour

Je suis très famille, je suis mariée et tout j’ai mes propres enfants mais j’aime beaucoup me rendre chez ma famille et belle famille.
J’aime ces moments, qu’on partage autour d’un thé, ces rires, ces émotions et cette fraternité qui s’opère dans nos traditions.
Ça me manque tellement.
On ne se parle plus que par Visio
Nous vivons loin de nos familles respectives
Mes enfants ont tellement hâte de revoir leurs cousin(e)s

QuAllah éteigne ce virus afin que l’on puisse se retrouver ❤️
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook