Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
En mode déprime
S
14 septembre 2020 11:34
Salam

Ce sujet n'a pas pour but de recevoir des réponses, des conseils ou quoi que se soit. J'éprouve juste le besoin d'exprimer ce que je ressens et qui me ronge depuis un certains temps. J'ai besoin de me décharger de cela et d'alléger mon cœur.

Je sais que j'ai nullement droit de me plaindre ou me morfondre. Car Dieu merci, j'ai la santé, j'ai un toit sur la tête, j'ai ma famille. Je suis en vie et c'est un énorme cadeau.

Pourtant en ce jour, je me sens vide. Dans quelques semaines je vais avoir 39 ans. Et ça me tue. J'ai le sentiment d'être passé à côté de ma vie.

Je vois mes parents vieillir et je me confronte à la possibilité qu'ils ne soient plus la demain. Et là, je me rend compte que j'ai personne sur qui compter en dehors d'eux.

Mes frères et mes sœurs ont leur vie. Si je ne les appelles pas, ils ne le font pas.

Je ne sors pas, je ne voyage pas, je n'ai pas de vie sociale. J'ai certes un emploi, mais je me contente de faire mon travail et c'est tt.

Ma vie c'est maison boulot. Je ne reçois jamais d'appel pour demander après moi. On me demande jamais si je vais bien. Vu que je suis toujours souriante. On pense à tort que tout va bien.

J'ai appris à vivre avec cette réalité de ma vie. J'avais espoir que le fait de pas sortir, de pas voyager, de pas avoir quelqu'un a qui parler cesserait le jour où je viendrais à me marier. Que je partagerai ces moments avec un époux. Puis les années passent et cet aspect la aussi semble ne pas vouloir exister.

Face à la réalité, je m'oblige à ne plus y croire. A faire une croix dessus et à me convaincre que j'en ai pas besoin. Je fini par croire que j'accepte mon sort de finir seule. Sans enfants et sans mari.

Et quand on y pense à 39 ans c'est pas l'idéal pour se marier et avoir des enfants. Car à 39 ans, on cherche une vie plus simple et confortable et non faite de concession et de restriction.

Alors je fini par fermer mon cœur et mon âme à tout ça. Et je sombre.

Je sombre car je me rend compte que je suis pas assez bien pour les autres. Pas assez bien pour être une amie. Pas assez bien pour prendre de mes nouvelles. Pas assez bien pour être marié. Pas assez bien pour être aimé.

Je suis triste de me rendre compte qu'à 39 ans, je n'ai jamais été aimé par un homme. Jamais désiré. Jamais voulus.


Sur le plan sentimental, je vis le néant complet. Vous connaissez quelqu'un qui a mon âge n'a jamais connu ou vécu l'amour. N'a jamais plu. N'a jamais suscité l'envie de faire connaissance ?

Sur le plan social, je suis la personne qu'on utilise quand on en a besoin. A savoir que lorsque tout va mal. On m'appelle, je suis la pour soutenir. Et puis plus rien. Si je ne prends pas de nouvelles, on ne demande pas après moi. Mais dès que les personnes sont dans une situation compliqué, les voilà de retour à crier à l'aide.

Alors telle une idiote. Je répond présente. Car je me dis, si j'étais en difficultés j'aimerai qu'on soit la pour moi. Mais bizarrement. Rien ne se passe.

Sur le plan pro, mes expériences passées m'ont appris à ne jamais mélanger vie pro et perso. Donc je reste très professionnelle. Je suis courtoise, polie et je rigole bcp. Mais une fois le travail fini, je n'y pense plus. Je ne vois jamais mes collègues en dehors du travail. C'est risqué.
C'est le meilleur moyen de durer dans le milieu pro.


Sur le plan familiale, j'ai que mes parents. Si ils n'étaient pas là, je serais au plus bas. Ils sont ma valeur sur. Je me réveil et avance pour eux dans la vie.

Et le fait de vieillir encore, me renvoi à leur vieillesse et la possibilité de leur fin. Et j'en ai le cœur tout retourné.


J'avais espoir de rencontrer quelqu'un de bien et sympas. Quelqu'un de simple comme moi. Mais, je suis pas assez bien pour ça. Finir seule me fait peur. J'ai jamais voulu l'admettre. Mais finir seule me fait peur.

Certains diront, que le mariage c'est pas le but ultime dans la vie. Mais il arrive à un âge ou, trouver un compagnon de route pour le reste du temps qu'il nous ai donné est une grande nécessité. Mais il s'avère que c'est pas destiné pour moi.

Je vois pas quel homme bon et correcte sans enfant voudrait d'une vieille. Car soyons honnête, c'est toujours mieux d'être avec une jeune femme. Et c'est normal.

J'essaye de me réconforter en me disant qu'il est préférable d'être seule que mal accompagné. Car il est évident que dans mon cas, j'ai plus de chance de finir avec un cas qu'avec un homme bien. Car l'homme bien peut avoir mieux.


J'aurais aimé plaire, mais c'est pas le cas. Alors je radote comme une vieille Tongue sticking out smiley
C' est la vie. A part profiter des moments avec mes parents et invoquer Dieu d'alléger mon cœur. J'ai pas trop de choix.


Que Dieu facilite a toute âme vivant des moments douloureux.
14 septembre 2020 11:39
Si j'avais tout ton argent... je serais depuis le plus heureux du monde.
Ne faites pas de vos traditions pour la religion de l'Islam. Et surtout de sa langue pour la foi en un seul Dieu.
Y
14 septembre 2020 11:41
Salam

Qu allah swt apaise ton cœur ma soeur

Je sais que tu n as pas demandé de conseil mais en voilà deux quand’ meme Smiling Smiley, récite chaque jour et plusieurs fois pas jour inchallah ce qu il y a ci dessous et tu verras ton mektoub changera inchallah . Comme toi je me suis marier tard... grâce à ces deux chose allah o akbar

1/ récite ayat El kursy plusieurs fois par jour et surtout après chaque prière, une fois que tu la connais par cœur ça prend 2min...

2/ Doua de Mousa as

L'invocation de Musa عليه السلام

رَبِّ إِنِّي لِمَا أَنزَلْتَ إِلَيَّ مِنْ خَيْرٍ فَقِيرٌ

"Seigneur, j’ai grand besoin de toute grâce dont Tu voudras bien me gratifier !"
(sourate 28 verset 24)

Le sabab nous fait avancer donc n hésite pas ...
14 septembre 2020 11:43
Tu n’es pas vieille
Tu as encore de longues années devant toi
Personnellement je préférerai être avec une femme mature, discrète, souriante et posée qu’avec une femme jeune fofolle qui vit du jour au lendemain sans une garantie de stabilité.
Citation
SDreams Away a écrit:
Salam

Ce sujet n'a pas pour but de recevoir des réponses, des conseils ou quoi que se soit. J'éprouve juste le besoin d'exprimer ce que je ressens et qui me ronge depuis un certains temps. J'ai besoin de me décharger de cela et d'alléger mon cœur.

Je sais que j'ai nullement droit de me plaindre ou me morfondre. Car Dieu merci, j'ai la santé, j'ai un toit sur la tête, j'ai ma famille. Je suis en vie et c'est un énorme cadeau.

Pourtant en ce jour, je me sens vide. Dans quelques semaines je vais avoir 39 ans. Et ça me tue. J'ai le sentiment d'être passé à côté de ma vie.

Je vois mes parents vieillir et je me confronte à la possibilité qu'ils ne soient plus la demain. Et là, je me rend compte que j'ai personne sur qui compter en dehors d'eux.

Mes frères et mes sœurs ont leur vie. Si je ne les appelles pas, ils ne le font pas.

Je ne sors pas, je ne voyage pas, je n'ai pas de vie sociale. J'ai certes un emploi, mais je me contente de faire mon travail et c'est tt.

Ma vie c'est maison boulot. Je ne reçois jamais d'appel pour demander après moi. On me demande jamais si je vais bien. Vu que je suis toujours souriante. On pense à tort que tout va bien.

J'ai appris à vivre avec cette réalité de ma vie. J'avais espoir que le fait de pas sortir, de pas voyager, de pas avoir quelqu'un a qui parler cesserait le jour où je viendrais à me marier. Que je partagerai ces moments avec un époux. Puis les années passent et cet aspect la aussi semble ne pas vouloir exister.

Face à la réalité, je m'oblige à ne plus y croire. A faire une croix dessus et à me convaincre que j'en ai pas besoin. Je fini par croire que j'accepte mon sort de finir seule. Sans enfants et sans mari.

Et quand on y pense à 39 ans c'est pas l'idéal pour se marier et avoir des enfants. Car à 39 ans, on cherche une vie plus simple et confortable et non faite de concession et de restriction.

Alors je fini par fermer mon cœur et mon âme à tout ça. Et je sombre.

Je sombre car je me rend compte que je suis pas assez bien pour les autres. Pas assez bien pour être une amie. Pas assez bien pour prendre de mes nouvelles. Pas assez bien pour être marié. Pas assez bien pour être aimé.

Je suis triste de me rendre compte qu'à 39 ans, je n'ai jamais été aimé par un homme. Jamais désiré. Jamais voulus.


Sur le plan sentimental, je vis le néant complet. Vous connaissez quelqu'un qui a mon âge n'a jamais connu ou vécu l'amour. N'a jamais plu. N'a jamais suscité l'envie de faire connaissance ?

Sur le plan social, je suis la personne qu'on utilise quand on en a besoin. A savoir que lorsque tout va mal. On m'appelle, je suis la pour soutenir. Et puis plus rien. Si je ne prends pas de nouvelles, on ne demande pas après moi. Mais dès que les personnes sont dans une situation compliqué, les voilà de retour à crier à l'aide.

Alors telle une idiote. Je répond présente. Car je me dis, si j'étais en difficultés j'aimerai qu'on soit la pour moi. Mais bizarrement. Rien ne se passe.

Sur le plan pro, mes expériences passées m'ont appris à ne jamais mélanger vie pro et perso. Donc je reste très professionnelle. Je suis courtoise, polie et je rigole bcp. Mais une fois le travail fini, je n'y pense plus. Je ne vois jamais mes collègues en dehors du travail. C'est risqué.
C'est le meilleur moyen de durer dans le milieu pro.


Sur le plan familiale, j'ai que mes parents. Si ils n'étaient pas là, je serais au plus bas. Ils sont ma valeur sur. Je me réveil et avance pour eux dans la vie.

Et le fait de vieillir encore, me renvoi à leur vieillesse et la possibilité de leur fin. Et j'en ai le cœur tout retourné.


J'avais espoir de rencontrer quelqu'un de bien et sympas. Quelqu'un de simple comme moi. Mais, je suis pas assez bien pour ça. Finir seule me fait peur. J'ai jamais voulu l'admettre. Mais finir seule me fait peur.

Certains diront, que le mariage c'est pas le but ultime dans la vie. Mais il arrive à un âge ou, trouver un compagnon de route pour le reste du temps qu'il nous ai donné est une grande nécessité. Mais il s'avère que c'est pas destiné pour moi.

Je vois pas quel homme bon et correcte sans enfant voudrait d'une vieille. Car soyons honnête, c'est toujours mieux d'être avec une jeune femme. Et c'est normal.

J'essaye de me réconforter en me disant qu'il est préférable d'être seule que mal accompagné. Car il est évident que dans mon cas, j'ai plus de chance de finir avec un cas qu'avec un homme bien. Car l'homme bien peut avoir mieux.


J'aurais aimé plaire, mais c'est pas le cas. Alors je radote comme une vieille Tongue sticking out smiley
C' est la vie. A part profiter des moments avec mes parents et invoquer Dieu d'alléger mon cœur. J'ai pas trop de choix.


Que Dieu facilite a toute âme vivant des moments douloureux.
14 septembre 2020 11:45
Essaye de faire un lng texte sinon on va croire que tu n'as rien à lui dire
Citation
Arbi92 a écrit:
Tu n’es pas vieille
Tu as encore de longues années devant toi
Personnellement je préférerai être avec une femme mature, discrète, souriante et posée qu’avec une femme jeune fofolle qui vit du jour au lendemain sans une garantie de stabilité.
Ne faites pas de vos traditions pour la religion de l'Islam. Et surtout de sa langue pour la foi en un seul Dieu.
14 septembre 2020 11:51
Tu n'as pas d'amies qui pourraient te faire connaître quelqu'un. Fait connaissance dans une salle de sport,voyage pour rencontrer des gens. Et puis au boulot ne te ferme pas, car les couples se forment surtout à l'école et au boulot.
Ne fais pas de fixation sur ton âge, tu te sens vieille car tu es déprimée mais crois moi tu as encore beaucoup de choses à vivre. Jai pas loin de ton âge, et crois moi les hommes entre une fille de 25 ans et moi, ils vont pas hésiter lontemps..heu pas hésiter du tout.
Ton message est triste et sincère, déjà si j'étais un mec , je t'aurais déjà contacté pour entretenir une relation avec toi.
Courage ma belle.
Surtout ne regarde pas autour de toi tous ses couples qui ont l'air heureux. Ca se dispute, ça s'insulte,ne se fait pas confiance,se trompe même peut-être chez tes frères et sœurs.
Tu es si intelligente et douce, tu trouveras quelqu'un.
14 septembre 2020 11:59
Salam, pleins de fois j’ai voulu t’écrire un message similaire mais je ne voulais pas te briser mentalement, t’es un gros potentiel gâché, tu t’es auto saboté toute ta vie pour X raisons qu’on ignore

Je l’ai dit des milliers de fois sur ce forum que vivre seul c’est insoutenable pour n’importe qui même si on essaye tant bien que mal de réécrire la réalité pour se rassurer

En vrai tu trouverai facilement quelqu’un si tu perdais sérieusement du poids, ça te donnerai enfin confiance en toi pour avancer, ça va être dur mais tu peux le faire

Qu’Allah te facilite
14 septembre 2020 12:03
Alikoum Salam


Tu Ne Sais Pas Ce A Quoi Tu As Échappé Et Ce Dont Tu As Été Préservé .... Ne Te Fie Pas Aux Apparences .....

Le Meilleur Est A Venir Pour Toi In Ch' ALLA ....

Juste Keep.... Grinning smiley. ☀️

Et 🌌🙏🕊️

Tu Ne Rates Rien Avec La Masse Humaine Grinning smiley


Et Tu N' Es Pas Idiote .... Smiling Smiley

Un Jour Ton Écosystème Changera In Ch' ALLA
Citation
SDreams Away a écrit:
Salam

Ce sujet n'a pas pour but de recevoir des réponses, des conseils ou quoi que se soit. J'éprouve juste le besoin d'exprimer ce que je ressens et qui me ronge depuis un certains temps. J'ai besoin de me décharger de cela et d'alléger mon cœur.

Je sais que j'ai nullement droit de me plaindre ou me morfondre. Car Dieu merci, j'ai la santé, j'ai un toit sur la tête, j'ai ma famille. Je suis en vie et c'est un énorme cadeau.

Pourtant en ce jour, je me sens vide. Dans quelques semaines je vais avoir 39 ans. Et ça me tue. J'ai le sentiment d'être passé à côté de ma vie.

Je vois mes parents vieillir et je me confronte à la possibilité qu'ils ne soient plus la demain. Et là, je me rend compte que j'ai personne sur qui compter en dehors d'eux.

Mes frères et mes sœurs ont leur vie. Si je ne les appelles pas, ils ne le font pas.

Je ne sors pas, je ne voyage pas, je n'ai pas de vie sociale. J'ai certes un emploi, mais je me contente de faire mon travail et c'est tt.

Ma vie c'est maison boulot. Je ne reçois jamais d'appel pour demander après moi. On me demande jamais si je vais bien. Vu que je suis toujours souriante. On pense à tort que tout va bien.

J'ai appris à vivre avec cette réalité de ma vie. J'avais espoir que le fait de pas sortir, de pas voyager, de pas avoir quelqu'un a qui parler cesserait le jour où je viendrais à me marier. Que je partagerai ces moments avec un époux. Puis les années passent et cet aspect la aussi semble ne pas vouloir exister.

Face à la réalité, je m'oblige à ne plus y croire. A faire une croix dessus et à me convaincre que j'en ai pas besoin. Je fini par croire que j'accepte mon sort de finir seule. Sans enfants et sans mari.

Et quand on y pense à 39 ans c'est pas l'idéal pour se marier et avoir des enfants. Car à 39 ans, on cherche une vie plus simple et confortable et non faite de concession et de restriction.

Alors je fini par fermer mon cœur et mon âme à tout ça. Et je sombre.

Je sombre car je me rend compte que je suis pas assez bien pour les autres. Pas assez bien pour être une amie. Pas assez bien pour prendre de mes nouvelles. Pas assez bien pour être marié. Pas assez bien pour être aimé.

Je suis triste de me rendre compte qu'à 39 ans, je n'ai jamais été aimé par un homme. Jamais désiré. Jamais voulus.


Sur le plan sentimental, je vis le néant complet. Vous connaissez quelqu'un qui a mon âge n'a jamais connu ou vécu l'amour. N'a jamais plu. N'a jamais suscité l'envie de faire connaissance ?

Sur le plan social, je suis la personne qu'on utilise quand on en a besoin. A savoir que lorsque tout va mal. On m'appelle, je suis la pour soutenir. Et puis plus rien. Si je ne prends pas de nouvelles, on ne demande pas après moi. Mais dès que les personnes sont dans une situation compliqué, les voilà de retour à crier à l'aide.

Alors telle une idiote. Je répond présente. Car je me dis, si j'étais en difficultés j'aimerai qu'on soit la pour moi. Mais bizarrement. Rien ne se passe.

Sur le plan pro, mes expériences passées m'ont appris à ne jamais mélanger vie pro et perso. Donc je reste très professionnelle. Je suis courtoise, polie et je rigole bcp. Mais une fois le travail fini, je n'y pense plus. Je ne vois jamais mes collègues en dehors du travail. C'est risqué.
C'est le meilleur moyen de durer dans le milieu pro.


Sur le plan familiale, j'ai que mes parents. Si ils n'étaient pas là, je serais au plus bas. Ils sont ma valeur sur. Je me réveil et avance pour eux dans la vie.

Et le fait de vieillir encore, me renvoi à leur vieillesse et la possibilité de leur fin. Et j'en ai le cœur tout retourné.


J'avais espoir de rencontrer quelqu'un de bien et sympas. Quelqu'un de simple comme moi. Mais, je suis pas assez bien pour ça. Finir seule me fait peur. J'ai jamais voulu l'admettre. Mais finir seule me fait peur.

Certains diront, que le mariage c'est pas le but ultime dans la vie. Mais il arrive à un âge ou, trouver un compagnon de route pour le reste du temps qu'il nous ai donné est une grande nécessité. Mais il s'avère que c'est pas destiné pour moi.

Je vois pas quel homme bon et correcte sans enfant voudrait d'une vieille. Car soyons honnête, c'est toujours mieux d'être avec une jeune femme. Et c'est normal.

J'essaye de me réconforter en me disant qu'il est préférable d'être seule que mal accompagné. Car il est évident que dans mon cas, j'ai plus de chance de finir avec un cas qu'avec un homme bien. Car l'homme bien peut avoir mieux.


J'aurais aimé plaire, mais c'est pas le cas. Alors je radote comme une vieille Tongue sticking out smiley
C' est la vie. A part profiter des moments avec mes parents et invoquer Dieu d'alléger mon cœur. J'ai pas trop de choix.


Que Dieu facilite a toute âme vivant des moments douloureux.
A
14 septembre 2020 12:07
Salam,

Je te comprends.
J'ai bientôt 40 ans et je ressens parfois ces questionnements, et si on se laisse aller à trop penser, on se remet en cause ou nos choix.

Le tout c'est de voir le verre à moité plein et d'avancer.
M
14 septembre 2020 12:09
J'ai 26 ans et je pense et ressens tout comme toi, exactement.
Lorsque tu parles que "personne ne prend de tes nouvelles", que bah tu vas bosser et tu rentres et... Plus rien. La seule différence peut-être, c'est que mes parents sont plus jeunes et donc je peux faire plus de choses avec eux. Et puis aussi mon âge, mais bon ça, ça peut passer très vite. Mais autrement, j'ai quelques amis mais c'est pas avec eux que je suis fourrée chaque jour, que je me lève chaque jour, etc.
Donc oui, c'est vrai qu'on dit "les hommes ne sont pas là priorité" et d'une certaine façon, c'est vrai mais jusqu'à un certain âge, oui. Parcontre lorsque tu dis "je ne suis pas assez bien pour ci, ou pour ça"... Tu te demandes pas si, au contraire, tu n'es pas "trop bien" pour ci, ou ça ? Regarde, autour de toi. Les gens sont mauvais, ingrats. Je ne sais pas s'il en a toujours été ainsi, mais je vois surtout qu'en 2020, y'a qu'à regarder, quand quelqu'un se fait agresser en pleine rue et que personne ne bouge. Je me demande aussi parfois si c'est moi qui suis trop au top pour les gens ou si je suis pas assez bien. Parce qu'au final, il y a tout pour faire un monde. Je ne pense pas que tu sois une personne exécrable au point qu'on te fuie comme la peste. Notre destin est écrit... Et je pense pas que culpabiliser est une bonne chose. Je pense déjà, premièrement, que ta vie est loin d'être finie. Même sentimentale.
Deuxièmement, il se peut que tu aies été trop bien pour les gens qui ont croisé le chemin de ta vie et que les bonnes personnes ne t'ont pas croisée...
Après y'a peut-être une part de renfermement sur soi aussi, de mal à aller vers les autres, ou je sais pas.. Quelque chose qui bloquerait le fait que ça accroche avec les gens. Mais moi je pense qu'on est sociable ou on l'est pas. Je m'identifie beaucoup à toi car je ne me "mélange" pas aux gens, jamais. Je suis celle qui reste à l'écart. Et je pense qu'inconsciemment, c'est ce qui t'est arrivé aussi.
Puis le fait d'avoir fait "métro/boulot/dodo" tu sais... C'était pas nécessaire non plus. Mais c'est toi ! Tout simplement. Il y a des gens qui n'arrivent pas à tenir en place chez eux, qui sont tous les jours dehors et qui ne rentrent chez eux que pour dormir, et d'autres à qui tu ne pourras jamais enlever le fait de rester chez eux, même s'ils ont rien à y faire.
Je me suis dit aussi que les gens qui avaient l'air le plus heureux étaient les gens très ouverts aux autres, sociables, qui sortaient beaucoup, beaucoup entourés... Que celles qui trouvaient facilement un mari étaient celles qui sortaient aussi beaucoup, avec beaucoup de connaissances, etc... Et c'est pas faux. Mais j'en connais aussi qui se sont mariées en un clic sur internet et ça a été la grande histoire.
Donc.. Je pense que la finalité, c'est que c'est vraiment une histoire de destin. Et de personnalité. Tu ne peux pas te changer foncièrement, après 39 ans dans cette peau, mais tu peux adapter certaines choses, essayer de penser différemment. J'ai aussi essayé de penser différemment, de me mêler plus aux gens, etc mais évidemment c'est très dur. On ne peut pas se forcer quand ça nous ressemble pas.
Enfin je suis sûre que tu n'es pas seule dans cette situation. D'autres personnes ont peut-être forniqué toute leur vie, sans jamais avoir trouvé l'homme qui les a aimées sincèrement. Je pense que c'est pas si simple de trouver quelqu'un qui nous correspond vraiment. Et je pense que tu t'es tellement respectée que tu as fait preuve d'une grande patience. Il y a des gens qui ont une estime d'eux-mêmes moyenne, ça ne les dérange pas de laisser entrer n'importe qui dans leur vie (amis, amants), et je pense que toi, comme moi, sommes des personnes qui font vraiment très attention à qui nous faisons entrer dans nos vies. Je privilégie la qualité à la quantité et il en a toujours été ainsi. De la même façon, je suis quelqu'un d'entier avec qui c'est "tout ou rien" donc forcément, quand on fait le tri, il reste plus grand monde.
Je pense que tu dois être fière de qui tu es, au contraire, peut-être un peu trop rigide, mais quelque part, il y a un homme qui est exactement comme toi et peut-être que vous vous rencontrez pas par rapport à ça, qui sait.. Tu es pas seule à être dans cet état d'esprit, j'en suis sûre. Tu peux pas t'en vouloir d'être quelqu'un de bien. Reste fidèle à toi-même en t'ouvrant un peu plus au monde, mais n'attends rien des gens. Pense un peu moins aux gens et un peu plus à toi !
14 septembre 2020 12:11
tu n'as pas demandé conseil. je ne vais pas essayer de te convaincre de quoiqu'il en soit car je déteste qd les gens essaient de te dire : mais non tu verras juste pour être positif. Et pourtant je suis optimiste comme personne.
Donc vu la qualité de ton texte, la prise de recul dont tu fais preuve je pense que tu as vu juste sur ta vie et effectivement c'est triste. À vrai dire je t'ai lu plus fois et je n'avais jamais été convaincu qd tu disais que tu accepté tout ça et que tu avais appris à "bien le vivre". Donc mon message c'était pour te féliciter pour ton message, ça fait toujours plaisir de voir la prise de recul. Peut-être si je peux me permettre c'est de te dire que peut-être que tu devrais lâcher du lest sur ta façon de faire et tes critères, si ça peut te permettre de laisser ouvertes d'autres portes, car parfois on perd un peu mais globalement on gagne (en étant pas seule)
G
14 septembre 2020 12:11
Lève toi et marche mon enfant.
Tu va connaître un homme qui va te satisfaire jusqu'à l'épuisement totale.
Personne ne connaît son avenir ni ce qui aurait ou serait bien pour lui.
C
14 septembre 2020 12:14
Salammmmmmm

Je ne vais pas répondre à toutes les phrases que tu as écrites pour te dénigrer sinon je vais me fâcher Angry smiley

Plusieurs fois j'ai voulu t'écrire en mp pour te dire à quel point tu étais une femme bien. Mais je me suis arrêté pensant que tu allais trouver ça bizarre lol.
Tu as tort de penser que tu ne peux pas avoir d'amies ou de mari. Justement peut être que le problème vient de là. Soit, on s'enfout car quand on est bon, Dieu finit par nous accorder le meilleur ça tu peux en être sûre.

Et si tu veux qu'on aille manger une glace ce sera avec grand grand grand plaisir wAllah je suis libre mercredi et vendredi inshaAllah et ce serait le pied de rencontrer une femme comme toi, tu es exemplaire Allahouma barik.

Glace ou donut s'il fait mauvais!!!

Tu es une perle, ça n'en doute jamais... JAMAIS Yawning smiley



Modifié 1 fois. Dernière modification le 14/09/20 12:28 par Cawit ♧.
لا تحزن تفاءَل هو اللّه يرضيك توكل على اللّه يهديك النّجاح لا ترجو سواه حي على الفلاح هيا هيا الى الله
p
14 septembre 2020 12:17
C'est pas pour s'épuiser qu'on se met en couple mais pour évoluer et déborder encore plus d'énergie.
A quoi ça sert de se mettre en couple si au final lui/elle t'épuise Oups


Citation
Genius* a écrit:
Lève toi et marche mon enfant.
Tu va connaître un homme qui va te satisfaire jusqu'à l'épuisement totale.
Personne ne connaît son avenir ni ce qui aurait ou serait bien pour lui.
~Allah Est Doux et Il Aime la douceur~
14 septembre 2020 12:19
Tu ne comprends pas les hommes.
Citation
plume douce a écrit:
C'est pas pour s'épuiser qu'on se met en couple mais pour évoluer et déborder encore plus d'énergie.
A quoi ça sert de se mettre en couple si au final lui/elle t'épuise Oups
Ne faites pas de vos traditions pour la religion de l'Islam. Et surtout de sa langue pour la foi en un seul Dieu.
S
14 septembre 2020 12:29
Je le fais déjà hamdullah. Yawning smiley

Amine
Citation
Yayarose! a écrit:
Salam

Qu allah swt apaise ton cœur ma soeur

Je sais que tu n as pas demandé de conseil mais en voilà deux quand’ meme Smiling Smiley, récite chaque jour et plusieurs fois pas jour inchallah ce qu il y a ci dessous et tu verras ton mektoub changera inchallah . Comme toi je me suis marier tard... grâce à ces deux chose allah o akbar

1/ récite ayat El kursy plusieurs fois par jour et surtout après chaque prière, une fois que tu la connais par cœur ça prend 2min...

2/ Doua de Mousa as

L'invocation de Musa عليه السلام

رَبِّ إِنِّي لِمَا أَنزَلْتَ إِلَيَّ مِنْ خَيْرٍ فَقِيرٌ

"Seigneur, j’ai grand besoin de toute grâce dont Tu voudras bien me gratifier !"
(sourate 28 verset 24)

Le sabab nous fait avancer donc n hésite pas ...
14 septembre 2020 12:31
C’était une métaphore sexuelle...
Citation
plume douce a écrit:
C'est pas pour s'épuiser qu'on se met en couple mais pour évoluer et déborder encore plus d'énergie.
A quoi ça sert de se mettre en couple si au final lui/elle t'épuise Oups
S
14 septembre 2020 12:31
J'ai pas bcp d'amies. Elles sont toutes mariées ou en couple. Elles sont pas musulmane. Donc elles n'ont pas de connaissances musulmanes.

Pour le boulot, je suis entouré que de non musulmans.

Citation
Norman Bates a écrit:
Tu n'as pas d'amies qui pourraient te faire connaître quelqu'un. Fait connaissance dans une salle de sport,voyage pour rencontrer des gens. Et puis au boulot ne te ferme pas, car les couples se forment surtout à l'école et au boulot.
Ne fais pas de fixation sur ton âge, tu te sens vieille car tu es déprimée mais crois moi tu as encore beaucoup de choses à vivre. Jai pas loin de ton âge, et crois moi les hommes entre une fille de 25 ans et moi, ils vont pas hésiter lontemps..heu pas hésiter du tout.
Ton message est triste et sincère, déjà si j'étais un mec , je t'aurais déjà contacté pour entretenir une relation avec toi.
Courage ma belle.
Surtout ne regarde pas autour de toi tous ses couples qui ont l'air heureux. Ca se dispute, ça s'insulte,ne se fait pas confiance,se trompe même peut-être chez tes frères et sœurs.
Tu es si intelligente et douce, tu trouveras quelqu'un.
h
14 septembre 2020 12:33
Je peux te tenir compagnie si tu veux
Citation
SDreams Away a écrit:
Salam

Ce sujet n'a pas pour but de recevoir des réponses, des conseils ou quoi que se soit. J'éprouve juste le besoin d'exprimer ce que je ressens et qui me ronge depuis un certains temps. J'ai besoin de me décharger de cela et d'alléger mon cœur.

Je sais que j'ai nullement droit de me plaindre ou me morfondre. Car Dieu merci, j'ai la santé, j'ai un toit sur la tête, j'ai ma famille. Je suis en vie et c'est un énorme cadeau.

Pourtant en ce jour, je me sens vide. Dans quelques semaines je vais avoir 39 ans. Et ça me tue. J'ai le sentiment d'être passé à côté de ma vie.

Je vois mes parents vieillir et je me confronte à la possibilité qu'ils ne soient plus la demain. Et là, je me rend compte que j'ai personne sur qui compter en dehors d'eux.

Mes frères et mes sœurs ont leur vie. Si je ne les appelles pas, ils ne le font pas.

Je ne sors pas, je ne voyage pas, je n'ai pas de vie sociale. J'ai certes un emploi, mais je me contente de faire mon travail et c'est tt.

Ma vie c'est maison boulot. Je ne reçois jamais d'appel pour demander après moi. On me demande jamais si je vais bien. Vu que je suis toujours souriante. On pense à tort que tout va bien.

J'ai appris à vivre avec cette réalité de ma vie. J'avais espoir que le fait de pas sortir, de pas voyager, de pas avoir quelqu'un a qui parler cesserait le jour où je viendrais à me marier. Que je partagerai ces moments avec un époux. Puis les années passent et cet aspect la aussi semble ne pas vouloir exister.

Face à la réalité, je m'oblige à ne plus y croire. A faire une croix dessus et à me convaincre que j'en ai pas besoin. Je fini par croire que j'accepte mon sort de finir seule. Sans enfants et sans mari.

Et quand on y pense à 39 ans c'est pas l'idéal pour se marier et avoir des enfants. Car à 39 ans, on cherche une vie plus simple et confortable et non faite de concession et de restriction.

Alors je fini par fermer mon cœur et mon âme à tout ça. Et je sombre.

Je sombre car je me rend compte que je suis pas assez bien pour les autres. Pas assez bien pour être une amie. Pas assez bien pour prendre de mes nouvelles. Pas assez bien pour être marié. Pas assez bien pour être aimé.

Je suis triste de me rendre compte qu'à 39 ans, je n'ai jamais été aimé par un homme. Jamais désiré. Jamais voulus.


Sur le plan sentimental, je vis le néant complet. Vous connaissez quelqu'un qui a mon âge n'a jamais connu ou vécu l'amour. N'a jamais plu. N'a jamais suscité l'envie de faire connaissance ?

Sur le plan social, je suis la personne qu'on utilise quand on en a besoin. A savoir que lorsque tout va mal. On m'appelle, je suis la pour soutenir. Et puis plus rien. Si je ne prends pas de nouvelles, on ne demande pas après moi. Mais dès que les personnes sont dans une situation compliqué, les voilà de retour à crier à l'aide.

Alors telle une idiote. Je répond présente. Car je me dis, si j'étais en difficultés j'aimerai qu'on soit la pour moi. Mais bizarrement. Rien ne se passe.

Sur le plan pro, mes expériences passées m'ont appris à ne jamais mélanger vie pro et perso. Donc je reste très professionnelle. Je suis courtoise, polie et je rigole bcp. Mais une fois le travail fini, je n'y pense plus. Je ne vois jamais mes collègues en dehors du travail. C'est risqué.
C'est le meilleur moyen de durer dans le milieu pro.


Sur le plan familiale, j'ai que mes parents. Si ils n'étaient pas là, je serais au plus bas. Ils sont ma valeur sur. Je me réveil et avance pour eux dans la vie.

Et le fait de vieillir encore, me renvoi à leur vieillesse et la possibilité de leur fin. Et j'en ai le cœur tout retourné.


J'avais espoir de rencontrer quelqu'un de bien et sympas. Quelqu'un de simple comme moi. Mais, je suis pas assez bien pour ça. Finir seule me fait peur. J'ai jamais voulu l'admettre. Mais finir seule me fait peur.

Certains diront, que le mariage c'est pas le but ultime dans la vie. Mais il arrive à un âge ou, trouver un compagnon de route pour le reste du temps qu'il nous ai donné est une grande nécessité. Mais il s'avère que c'est pas destiné pour moi.

Je vois pas quel homme bon et correcte sans enfant voudrait d'une vieille. Car soyons honnête, c'est toujours mieux d'être avec une jeune femme. Et c'est normal.

J'essaye de me réconforter en me disant qu'il est préférable d'être seule que mal accompagné. Car il est évident que dans mon cas, j'ai plus de chance de finir avec un cas qu'avec un homme bien. Car l'homme bien peut avoir mieux.


J'aurais aimé plaire, mais c'est pas le cas. Alors je radote comme une vieille Tongue sticking out smiley
C' est la vie. A part profiter des moments avec mes parents et invoquer Dieu d'alléger mon cœur. J'ai pas trop de choix.


Que Dieu facilite a toute âme vivant des moments douloureux.
S
14 septembre 2020 12:34
Je sais que si je maigris juste pour plaire. Je fermerai la porte à toute personne qui se manifestera. Car dans ma tête je me dirais que c'est pas ma personne qui attire mais mon corps.

Je suis de nature joviale. Toujours souriante. Un rien timide mais uniquement quand je connais pas. Tu ne me verras jamais faire la tête. Donc si ma personnalité ne plaît pas assez pour aller au delà de mon apparence je ne veux pas d'un homme.

J'ai assez d'estime et d'amour propre pour me rabaisser à ça.

J'ai des défauts. Mais je suis quelqu'un de bien. Je ne recherche pas un mannequin. Quelqu'un de simple comme moi.
Citation
Made in Heaven a écrit:
Salam, pleins de fois j’ai voulu t’écrire un message similaire mais je ne voulais pas te briser mentalement, t’es un gros potentiel gâché, tu t’es auto saboté toute ta vie pour X raisons qu’on ignore

Je l’ai dit des milliers de fois sur ce forum que vivre seul c’est insoutenable pour n’importe qui même si on essaye tant bien que mal de réécrire la réalité pour se rassurer

En vrai tu trouverai facilement quelqu’un si tu perdais sérieusement du poids, ça te donnerai enfin confiance en toi pour avancer, ça va être dur mais tu peux le faire

Qu’Allah te facilite
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook