Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
Une mère qui travaille
g
26 septembre 2020 23:31
Salam

Pourquoi les femmes qui ont des enfants en bas âge n'arrêtent pas le travail pendant cette période plutôt que de se lancer dans une vie d'esclave.
Quand on a un seul enfant c'est facile mais à partir de 2/3 ça devient tendu..


Je vois que ça autour de moi mais je comprends pas l'intérêt ? Stresse, crèche, 2ème voiture, frais supplémentaires, enfants, taxes, etc. À quel moment ces femmes sont épanouies dans ce genre de vie ? J'ai du mal à comprendre honnêtement.
26 septembre 2020 23:35
Salam Aleykoum

Je vois une vague de commentaires arriver
Tu vas vite comprendre tkt pas 😊
26 septembre 2020 23:35
Certaines n’ont peut-être pas le choix, financièrement parlant
Ou bien elles aiment leur travail et ne veulent pas arrêter
o
26 septembre 2020 23:36
La grande majorité des mères des immigrés maghrébins étaient femmes au foyer. Leurs enfants sont-ils mieux élevés que les autres enfants français pour autant ? J'ai pas l'impression. Faut arrêter la démagogie.
U
26 septembre 2020 23:40
Salam,

Il faut avoir les moyens et la possibilité d arreter. Et toutes ne le veulent pas.
F
26 septembre 2020 23:44
Salam,

Y en a certaines, elles ont un métier qui leur plaît et ça leur manque donc elles y retournent même si l'enfant est en bas âge, elle ne voit pas ça comme une contrainte mais un plaisir qui leur permet d'être épanouies et pouvoir être ensuite plus totalement heureuse de s'occuper de leur foyer et enfant le reste du temps...
D'autres c'est un besoin financier...

Ce sont 2 raisons que j'ai déjà entendu... Perso, je pense que c'est mieux de ne pas travailler et de s'occuper pleinement de ses enfants, surtout, quand le mari a les moyens de tout prendre en charge.

Mais bon, chacun fait comme il veut au final.
g
26 septembre 2020 23:45
Il y a toujours moyen de vivre avec un salaire, après si tu vises une maison un crédit, une 2ème voiture et des vacances de luxe c'est clair que ça ne marchera pas..
Citation
Utopia20 a écrit:
Salam,

Il faut avoir les moyens et la possibilité d arreter. Et toutes ne le veulent pas.
U
26 septembre 2020 23:48
Je ne sais pas trop où tu vis. Mais un deuxième salaire pour beaucoup, ça leur permet juste de vivre décemment ou correctement et non de se payer "des vacances de luxe".

La plupart des gens ne peuvent pas se payer cela même avec deux salaires.

Il vaudrait que tu es un peu plus conscience des réalités.
Citation
ghassoull a écrit:
Il y a toujours moyen de vivre avec un salaire, après si tu vises une maison un crédit, une 2ème voiture et des vacances de luxe c'est clair que ça ne marchera pas..
g
26 septembre 2020 23:50
J'ai vécu dans un foyer avec un seul salaire pendant plus de 25 ans donc je pense connaître cette réalité.
Citation
Utopia20 a écrit:
Je ne sais pas trop où tu vis. Mais un deuxième salaire pour beaucoup, ça leur permet juste de vivre décemment ou correctement et non de se payer "des vacances de luxe".

La plupart des gens ne peuvent pas se payer cela même avec deux salaires.

Il vaudrait que tu es un peu plus conscience des réalités.
U
26 septembre 2020 23:57
La vie n est pas la même sous nos parents et aujourd'hui.

Apres, si tu veux que ton épouse reste au foyer, j espere qu moins que tu vas faire en sorte de gagner un revenu décent.

Car dans l absolu, on peut effectivement vivre avec un salaire et même avec un faible salaire en comptant en grande partie sur les aides sociales pour vivre, en étant à la campagne, en province ou dans un endroit qui craint, en surveillant la moindre de ses dépenses, en se contentant de l essentiel, se nourrir et se loger.
Citation
ghassoull a écrit:
J'ai vécu dans un foyer avec un seul salaire pendant plus de 25 ans donc je pense connaître cette réalité.
27 septembre 2020 00:02
Il n'est pas question de mères maghrébines mais de mères tout simplement.
27 septembre 2020 00:08
Si un seul salaire permet de vivre décemment, alors je suis d'accord avec toi sur le fait qu'il est préférable de préserver une qualité de vie sans stress ni frais supplémentaires, dans la mesure ou il s'agit d'un choix.

En revanche, si cette activité permet de concilier vie familiale et professionnelle, je ne vois pas où est le problème.
En effet, à travers une activité professionnelle, il y'a tout l'aspect psychologique d'estime de soi, de reconnaissance, d'épanouissement, de lien social....

Enfin, la femme d'aujourd'hui préfère préserver son activité afin de faire face aux aléas de la vie comme l'isolement, le divorce etc...

C'est un choix de vie, un choix du couple.
27 septembre 2020 00:12
Il y avait beaucoup de femmes au foyer chez les françaises d'origine aussi, du moins lorsque les enfants étaient petits.
Citation
onlystrongsurvived a écrit:
La grande majorité des mères des immigrés maghrébins étaient femmes au foyer. Leurs enfants sont-ils mieux élevés que les autres enfants français pour autant ? J'ai pas l'impression. Faut arrêter la démagogie.
N
27 septembre 2020 00:13
Déjà les pères peuvent aussi s'occuper des enfants. Moi c'est mon père qui gérait. Parce que lui avait des horaires plus simple un métier où il était pas le patron.

Celui qui me donnait le bain bébé c'est lui qui allait aux rendez-vous medico.

Ma mère était une très bonne mère. Aussi.
27 septembre 2020 00:13
Salam

Beaucoup ne sont pas épanouies, mais n'ont pas le choix parce que soit :

- le mari exige que la femme travaille
- il y a des crédits en cours donc pas de possibilité d'arrêter (d'ailleurs, faire des gosses pour les allocs, c'est pas une légende)
- la femme n'arrive pas à faire confiance au mari financièrement (donne son argent à sa famille à lui plutôt qu'à sa femme et ses enfants), ne veut rien lui acheter ...
- peur de faire une dépression, ou de l'image que renvoie une femme au foyer dans cette société. Peut-être que c'est même mal perçu dans la famille que la femme reste à la maison ...

Bref, pression sociale, familiale, maritale, financière ... Qu'est-ce qu'on peut encore trouver comme pression ?

Bon après, peut-être que la femme fuit ses gosses aussi ... Y'en a qui ont failli y passer pendant le confinement Grinning smiley On parle des maris violents mais des fois c'est pas les maris que les femmes craignent ...
Citation
ghassoull a écrit:
Salam

Pourquoi les femmes qui ont des enfants en bas âge n'arrêtent pas le travail pendant cette période plutôt que de se lancer dans une vie d'esclave.
Quand on a un seul enfant c'est facile mais à partir de 2/3 ça devient tendu..


Je vois que ça autour de moi mais je comprends pas l'intérêt ? Stresse, crèche, 2ème voiture, frais supplémentaires, enfants, taxes, etc. À quel moment ces femmes sont épanouies dans ce genre de vie ? J'ai du mal à comprendre honnêtement.
o
27 septembre 2020 01:07
C'était une autre époque. Et au jour d'aujourd'hui la différence reste suffisamment flagrante pour en tirer des conclusions.
27 septembre 2020 01:29
En tout cas moi je ne vais pas m'aventurer à conjecturer là dessus pas par peur des Karen du forum (fok em), mais juste pcq I don't give a shit.

Le seul truc que je veux ajouter est que ça fait le bonheur des industries pharmaceutiques, antidépresseurs à foison, faut faire du pognon, les moutons ont la fraîche.

Allez ciao. 👋
Do not disturb please. Pas de mp.
27 septembre 2020 01:58
Moi je m'épanouie au travail et si je rentre à la maison et qu'un homme est aux petits soins avec moi je serais doublement épanoui.
Citation
ghassoull a écrit:
Salam

Pourquoi les femmes qui ont des enfants en bas âge n'arrêtent pas le travail pendant cette période plutôt que de se lancer dans une vie d'esclave.
Quand on a un seul enfant c'est facile mais à partir de 2/3 ça devient tendu..


Je vois que ça autour de moi mais je comprends pas l'intérêt ? Stresse, crèche, 2ème voiture, frais supplémentaires, enfants, taxes, etc. À quel moment ces femmes sont épanouies dans ce genre de vie ? J'ai du mal à comprendre honnêtement.
g
27 septembre 2020 11:56
C'est pas possible de bosser à temps plein et de gérer des enfants en bas âge. Surtout qu'un enfant de moins de 2 ans doit être allaité par sa mère fréquemment..
Citation
Labradorite a écrit:
Si un seul salaire permet de vivre décemment, alors je suis d'accord avec toi sur le fait qu'il est préférable de préserver une qualité de vie sans stress ni frais supplémentaires, dans la mesure ou il s'agit d'un choix.

En revanche, si cette activité permet de concilier vie familiale et professionnelle, je ne vois pas où est le problème.
En effet, à travers une activité professionnelle, il y'a tout l'aspect psychologique d'estime de soi, de reconnaissance, d'épanouissement, de lien social....

Enfin, la femme d'aujourd'hui préfère préserver son activité afin de faire face aux aléas de la vie comme l'isolement, le divorce etc...

C'est un choix de vie, un choix du couple.
g
27 septembre 2020 11:58
Le monde à l'envers Oups
Citation
Norman Bates a écrit:
Moi je m'épanouie au travail et si je rentre à la maison et qu'un homme est aux petits soins avec moi je serais doublement épanoui.
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook