Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
Mère injuste
N
17 août 2022 01:09
Salam Aleykoum,

Je me suis résignée à venir écrire ici, car je ne sais vraiment plus quoi faire... Pour poser le contexte, je suis la seule fille d'une fratrie de trois enfants et je suis celle du milieu. J'ai toujours senti une différence de traitement entre mes frères et moi de la part de ma mère, mais plus je grandis et plus elle se fait ressentir.

À titre d'exemple, ma mère n'hésite pas à littéralement me voler (que ça soit mon argent ou encore mes affaires personnels) pour donner à ses fils (qui profitent bien évidemment de la situation). Aussi, elle cherche constamment le conflit : si mes frères ont fait quelque chose de mal, c'est de ma faute ! Si elle a passé une mauvaise journée au travail, c'est de ma faute ! Si mon père a fait une chose qui lui déplait, c'est de ma faute !

Je m'efforce de ne pas lui répondre, d'abord parce que je sais ô combien la place de la mère est importante dans l'islam, mais aussi car elle a tendance à toujours tout extrapoler (ce qui est épuisant à la longue). Je tiens également à préciser que je suis la seule à suivre des études particulièrement longues et que je vis (non pas par choix) chez mes parents.

Honnêtement la seule solution que je vois est de partir, mais lorsque j'émets juste l'hypothèse un conflit émerge et on n'hésite pas à me faire culpabiliser en disant "qu'une femme non mariée ne quitte pas son foyer". Je sais qu'il y a déjà eu un sujet sur ce thème, mais j'ai atteint un niveau où je suis tombée dans une dépression tellement grave que la seule chose qui me maintient, et encore heureux, c'est la religion et la crainte que j'ai envers Allah.

Autrement, je n'ai vraiment plus gout à quoique ce soit... Je m'apprête à entrer dans ma 6ème année d'étude, chose inespérée pour la fille d'ouvriers que je suis, et pourtant je n'éprouve aucun plaisir car même sur ça on me fait culpabiliser. Une autre alternative aurait été de trouver une psychologue musulmane dans ma ville (pour que je puisse parler de mes problèmes en ayant une perspective religieuse), mais pour l'instant ma recherche s'avère être infructueuse.

À vrai dire je ne sais même pas ce que j'attends à l'issue de cette publication, parce que j'ai l'impression que seule une solution miracle peut m'aider. Je sais juste que j'ai besoin d'aide, parce qu'on est à un stade où je me fais maltraitée et manipulée autant mentalement que physiquement. La seule réponse qui semble se présenter c'est patienter, alors que je n'en peux plus au point que la situation me rend littéralement malade (anémie, crise de panique, anxiété, problèmes cardiaques qui en découlent, perte ou gain de poids excessifs dans un court lapse de temps etc.)

Je veux aussi éviter de trop en dire pour en quelque sorte la préserver (syndrome de Stockholm à son paroxysme...), puis mon père n'est également pas en reste. Bref, en conclusion leur parler ne servirai à rien (j'ai déjà essayé plusieurs fois), partir n'est pas possible (quand j'ai des économies ils trouvent un moyen pour me voler) et patienter n'est plus une garantie (mon corps lâche déjà et je sens que mon esprit n'en est pas loin).

P.S. : le moindre hadith/sourate en adéquation avec la situation d'injustice dans laquelle je suis serait d'une grande aide.
17 août 2022 01:18
Assalāmou 'alaykoum wa rahmatoullāh.

Il faudrait simplement ne pas tenir compte de ce qu'elle dit. Fais comme si tu étais en colocation.

Par quel moyen tu te fais voler ton argent ? Il faudrait porter plainte.

Wassalāmou 'alaykoum wa rahmatoullāh.
C
17 août 2022 08:21
Salam,
crée un compte en toute discrétion, ainsi ni vu ni connu.

On se doit de respecter les parents mais en retour les parents doivent respecter les enfants. Montre un peu plus de caractère, fais les choses de ton côté. C'est triste mas malheureusement on ne change pas une famille, par contre on peut se changer soi même en étant plus fort et en prenant un peu de distance.

Courage
s
17 août 2022 09:22
Salem Aleykoum, quand tu dis te faire voler ton argent, c'est à dire ? Si ce n'est pas indiscret... Tu n'as pas ton propre compte bancaire ?
qu'Allah te facilite 🤲🏻 si t'as besoin de te confier mes messages sont ouverts ☺️
A
17 août 2022 10:49
Salam Nourablk,

Accroches toi, ne perds pas espoir, lis et retiens les versets 155 à 157 de la sourate Al Baqarah
(La Vache)

El hamdoulilah 3ala kouli hal

3:25
[youtu.be]
[m.facebook.com] /


(P.S. : le moindre hadith/sourate en adéquation avec la situation d'injustice dans laquelle je suis serait d'une grande aide.)

Citation
Nourablk a écrit:
Salam Aleykoum,

Je me suis résignée à venir écrire ici, car je ne sais vraiment plus quoi faire... Pour poser le contexte, je suis la seule fille d'une fratrie de trois enfants et je suis celle du milieu. J'ai toujours senti une différence de traitement entre mes frères et moi de la part de ma mère, mais plus je grandis et plus elle se fait ressentir.

À titre d'exemple, ma mère n'hésite pas à littéralement me voler (que ça soit mon argent ou encore mes affaires personnels) pour donner à ses fils (qui profitent bien évidemment de la situation). Aussi, elle cherche constamment le conflit : si mes frères ont fait quelque chose de mal, c'est de ma faute ! Si elle a passé une mauvaise journée au travail, c'est de ma faute ! Si mon père a fait une chose qui lui déplait, c'est de ma faute !

Je m'efforce de ne pas lui répondre, d'abord parce que je sais ô combien la place de la mère est importante dans l'islam, mais aussi car elle a tendance à toujours tout extrapoler (ce qui est épuisant à la longue). Je tiens également à préciser que je suis la seule à suivre des études particulièrement longues et que je vis (non pas par choix) chez mes parents.

Honnêtement la seule solution que je vois est de partir, mais lorsque j'émets juste l'hypothèse un conflit émerge et on n'hésite pas à me faire culpabiliser en disant "qu'une femme non mariée ne quitte pas son foyer". Je sais qu'il y a déjà eu un sujet sur ce thème, mais j'ai atteint un niveau où je suis tombée dans une dépression tellement grave que la seule chose qui me maintient, et encore heureux, c'est la religion et la crainte que j'ai envers Allah.

Autrement, je n'ai vraiment plus gout à quoique ce soit... Je m'apprête à entrer dans ma 6ème année d'étude, chose inespérée pour la fille d'ouvriers que je suis, et pourtant je n'éprouve aucun plaisir car même sur ça on me fait culpabiliser. Une autre alternative aurait été de trouver une psychologue musulmane dans ma ville (pour que je puisse parler de mes problèmes en ayant une perspective religieuse), mais pour l'instant ma recherche s'avère être infructueuse.

À vrai dire je ne sais même pas ce que j'attends à l'issue de cette publication, parce que j'ai l'impression que seule une solution miracle peut m'aider. Je sais juste que j'ai besoin d'aide, parce qu'on est à un stade où je me fais maltraitée et manipulée autant mentalement que physiquement. La seule réponse qui semble se présenter c'est patienter, alors que je n'en peux plus au point que la situation me rend littéralement malade (anémie, crise de panique, anxiété, problèmes cardiaques qui en découlent, perte ou gain de poids excessifs dans un court lapse de temps etc.)

Je veux aussi éviter de trop en dire pour en quelque sorte la préserver (syndrome de Stockholm à son paroxysme...), puis mon père n'est également pas en reste. Bref, en conclusion leur parler ne servirai à rien (j'ai déjà essayé plusieurs fois), partir n'est pas possible (quand j'ai des économies ils trouvent un moyen pour me voler) et patienter n'est plus une garantie (mon corps lâche déjà et je sens que mon esprit n'en est pas loin).

P.S. : le moindre hadith/sourate en adéquation avec la situation d'injustice dans laquelle je suis serait d'une grande aide.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 17/08/22 11:01 par Ab Fab.
20 août 2022 19:21
Salam,
tu as fait ta part et donné le meilleur de toi même pour ta maman bien ingrate, injuste et tes frères indifférents.. Rien ne sert de parler et tergiverser jamais ils n’accepteront ton départ et de perdre de leur plein gré la poule aux œufs d’or que tu es.
Ta vie t’appartient et si tu en as les moyens financiers je t’encourage vivement à faire tout ce qu’il faut pour prendre ton propre destin en main, un appartement et la vie qui t’appartient.

La colocation n’est pas tenable quand elle n’est pas souhaitée, dans ce contexte elle ne nourrit que ta souffrance …Ouvre un compte bancaire, contacte des associations qui peuvent t’aider n’en parle à personne et organise ton départ, bats-toi pour la vie à laquelle tu as droit.

Ce n’est pas simple mais rien n’est simple ici bas… Courage !
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook